/>

L’opposition géorgienne cherche à corrompre la police (VIDEO)

Rédigé par avecvusurlemonde le 25 septembre 2012.

drapeau_georgie

drapeau_georgieEn matière de corruption, certains géorgiens n’ont pas froid aux yeux. Quatre vidéos filmées en caméra cachée montrent des membres du parti “Le Rêve Géorgien” en bien mauvaise posture en train d’essayer de corrompre des policiers. Parmi ces corrupteurs figure le neveu du chef de l’opposition…

La Géorgie est-elle toujours un pays corrompu ? Malgré les rapports de la Banque Mondiale saluant les réformes entreprises par le président Saakachvili pour éradiquer la corruption, il semblerait que certaines pratiques restent vivaces, notamment au sein de l’opposition pro-russe.

Des vidéos filmées en caméra cachée montrent en flagrant délit des militants du “Rêve géorgien”, la coalition soutenant l’oligarque Bidzina Ivanishvili, cherchant à corrompre des policiers.

Dans la première vidéo, le propre neveu de Bidzina Ivanishvili essaye de soudoyer un policier afin de lui soutirer des informations internes et lui propose de l’argent en échange d’une déclaration à la télévision dénonçant des abus de la part de certains officiers: “Vous devriez dire tout cela trois ou quatre jours avant l’élection”, dit-il. “Je vais parler à mon oncle et à son vice-président, ne vous en faites pas, nous vous donnerons de l’argent pour cela.”

Dans la deuxième vidéo, un représentant du Rêve géorgien propose de donner 50 000 Lari pour filmer le passage à tabac d’un suspect, la même somme pour filmer celui d’un conscrit de l’armée, 100 000 Lari pour filmer des aveux d’un juge dénonçant des pressions de sa hiérarchie et 15 000 Lari pour simplement aller manifester contre le gouvernement le 29 Septembre. “Le 29 Septembre, nous avons une grande manifestation. Nous aimerions que vous veniez avec vos amis et que vous disiez que vous démissionnez de la police car on vous a donné des ordres injustes, comme celui de frapper des militants du “Rêve géorgien” Propose-t-il dans cette vidéo (en géorgien). “Je peux même vous fournir des volontaires parmi nos militants, mais ne les frappez pas trop fort!” ajoute-t-il. Le représentant avance également le nom de son boss: Aleko Tabatadze, candidat aux élections législatives du 1er Octobre sous la bannière du « Rêve géorgien ».

La troisième vidéo montre un policier à qui l’on demande de démissionner puis de dénoncer les abus de la police face aux journalistes en échange de 100 000 Lari. Le militant propose même de rédiger lui-même le texte à lire devant les caméras.

Enfin, dans la quatrième vidéo, des militants pro-Ivanishvili cherchent à soudoyer des policiers afin d’obtenir tout élément compromettant pour le gouvernement actuel.

Des pratiques d’un autre temps qui ont visiblement toujours cours dans ce pays. De quoi assurer la victoire du « Rêve géorgien » ? Réponse le 1er Octobre.

Laisser un commentaire