Bartolone embauche sa femme à l’Assemblée Nationale

bartolone_aubry
bartolone_aubry
Photo : Parti socialiste

La présidence normale de la gôche morale n’aura pas fait long feu. Ce sont désormais plusieurs affaires de collusion entre vie privée et vie politique, qui éclatent chaque jour au nez du Parti socialiste. L’affaire du jour : quand le président de l’Assemblée Nationale embauche sa femme avec l’argent des contribuables

L’abus socialiste d’aujourd’hui se passe de commentaire. Les faits sont éloquents et prouvent une nouvelle fois le manque de scrupule et la sensation de toute puissance des membres du PS.

Le 25 septembre, le président socialiste de l’Assemblée National, Claude Bartolone, prononçait un discours émouvant sur la morale et la politique. Lors d’une conférence de presse, il annonçait fièrement qu’il se donnait “cinq ans pour rendre l’Assemblée plus exemplaire, plus ouverte et plus utile”.

Exactement le même jour, on apprenait officiellement que la femme de ce dernier, Véronique Bartolone, avait été embauchée au cabinet du président de l’Assemblée (son mari, donc), comme “chargée de mission interventions et droit des femmes”.

Les deux priorités d’un nouveau président de l’Assemblée, 3 mois seulement après sa nomination, sont donc de trouver un plaçou à sa femme et de rendre l’Assemblée plus exemplaire. Vous avez dit hypocrisie ? #gauchemoraleougauchecaviar?

 

 

On vous recommande

A propos de l'auteur lesoufflet

5 réactions à “Bartolone embauche sa femme à l’Assemblée Nationale”

  1. Fait ce que je dis ,pas ce que je fais!

    Pourquoi avoir engagé sa propre femme , il y a là un sacré problème de morale ,sa femme aurait du être a ses cotés a titre gracieux et non être rémunéré (combien? )L ’emploi aurait du etre fournit a des gens qui pointent a pole emploi

    un fils de socialiste a l’Epad /NEPOTISME ou sont les unes de libé ,marianne poussant des cries d”orfraie

    Tant de cynisme me laisse pantoi

  2. ils collectionnent les bévues collusions et autres maladresses de toutes sortes nos ennemis socialistes, après avoir donné des leçons de morale on passe aux travaux pratiques et là mes enfants celà sent vraiment h2s ou les oeufs pourris car en pratique ils sont nuls de chez nuls car incapables de mettre leurs leçons en pratique. vite de l’air ca pue………………

  3. chargée de mission interventions et droit des femmes ».
    Il y a déjà un ministère pour le droit des femmes. Ca c’est un truc inventé qui ne veut rien dire. ça, c’est en + un vrai emploi fictif….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.