Jean-Marc Ayrault : la langue de bois, c’est maintenant !

Rédigé par didoulefou (24actu) le 28 septembre 2012.

Hallucinante, la performance de Jean-Marc Ayrault sur le plateau des Paroles et des Actes hier soir. Le Premier ministre a consciencieusement évité de répondre aux question de David Pujadas et de ses chroniqueurs tout en s’adonnant à son exercice favori : la langue de bois pour faire croire que le gouvernement est à la hauteur des enjeux de la crise… sans rien décider de concret et en repoussant toujours pour plus tard les décisions à prendre.

Jean-Marc Ayrault partage avec François Hollande ce goût subtile pour la parlotte… Parler pour ne rien dire. Parler pour étourdir son audience de mots creux. Au bout de l’ennui, peut-être espèrent-ils que les Français se détourneront une bonne fois pour toute de la chose politique et qu’ils pourront continuer à distiller leurs mesurettes pendant que le pays brûle.

Un discours parfaitement rodé où tous les vrais sujets sont déminés en esquivant systématiquement les questions qui fâchent, et où les formules de communicants sont tellement visibles qu’elles en sont ridicules. Par les coups de baguette magique d’Euro RSCG ou d’une quelconque autre agence, Jean-Marc Ayrault serait devenu “ferme”, “autoritaire” et un véritable “patron” de la majorité.

Tant pis pour la réalité. Tant pis pour les couacs en tous genres et pour les luttes intestines qui rongent le gouvernement (pourtant en place depuis seulement 4 mois) et qui minent la majorité. Tant pis si les Français sont parfaitement conscients qu’il n’y a plus de capitaine pour mener la barque.

Jouer au capitaine de pédalo tandis que François Hollande ne rêve que de régner à la façon d’un Louis-Philippe. Telle devait être la mission de Jean-Marc Ayrault. Il se montre hélas incapable de tenir ce rôle pour lequel il n’a, de toute évidence, pas les épaules assez larges.

Seul Manuel Valls, et dans une moindre mesure Pierre Moscovici (tout du moins en récompense de la hargne qu’il met à dégommer Arnaud Montebourg), semblent pouvoir faire illusion dans ce gouvernement médiocre, mené par le plus médiocre de tous.

Laisser un commentaire