Marseille : Roms, Maghrébins et indignation modulable

Photo : T.

L’évacuation de force du camp de Roms des quartiers Nord de Marseille, par des riverains excédés par les nuisances et les actes de délinquance, a-t-elle été réalisée par des membres de la communauté maghrébine comme semblent l’indiquer à mots couverts les médias ? Et si tel était le cas, doit-on y voir la raison du silence assourdissant des cerbères moraux que constituent les associations anti-raciste ?

MRAP, LICRA, SOS Racisme. Trois associations en pointe pour mettre le feu aux bûchers de l’inquisition anti-raciste… mais que l’on entend pas depuis que des habitants des quartiers Nord de Marseille ont décidé d’expulser manu militari un campement de Roms qui faisait de leur vie un enfer entre nuisances diverses et actes de délinquance.

Si le sujet est de toute évidence hautement tabou, il semblerait que ce soient bien des membres de la communauté maghrébine (très présente dans ces quartiers) qui aient décidé de passer à l’action, écoeurés par l’inaction et l’attentisme des autorités. Une réaction plus que compréhensible et légitime, mais dont le traitement médiatico-associatif (les belles âmes de gôche qui nous disent quoi penser), est plus qu’ambigu.

Pourquoi les grands penseurs qui dénoncent à longueur d’éditos et de chroniques télé la “France rance” et le “racisme des petits blancs”, est-elle incapable de voir la réalité en face ? Pourquoi s’émeut-elle quand un ministre de l’Intérieur (a fortiori de droite) expulse des Roms, mais choisit de se taire quand ses coupables idéaux (puisque le racisme anti-blanc n’existe pas) ne sont pas impliqués, aiguillés par la haine de l’extrême-droite ?

On vous recommande

A propos de l'auteur maximus (24actu)

16 réactions à “Marseille : Roms, Maghrébins et indignation modulable”

  1. Bonjour. Il serait certainement plus judicieux de ne voir en cet acte que l’exasperation des concitoyens habitant dans ces quartiers nord de Marseille. Bien entendu et cela n’est pas une surprise que dans ces habitants il s’y trouve une importante populations d’origine maghrebine et de nationalité FRANCAISE. Alors qu’on leur retient bien souvent leur manque de civisme et de non implication a leffort national; on s’apercoit que ce n’est pas toujours le cas.
    Restons citoyens et arretons de voir la couleur de peau des FRANCAIS.

    1. Le problème principal est bien sur l’absence de hurlement des bien pensants institutionnels gochos qui nous en auraient abreuvés dans d’autres circonstances.
      Certes, la couleur de peau ou l’origine n’ont rien avoir avec le désir de vivre en paix. Sans pouvoir trancher, on peut aussi émettre l’hypothèse que la présence des roms et les “incivilités” qui leurs sont attribuées auraient pu gêner certaines activités dans le quartier et en briser la quiétude

  2. ou sont les ligues antiracistes de gauche ??? l’elite bien pensante de gauche ??? les bobos millonnaires de gauches ??? MDR

  3. … j’imagine aisément, que si les vraies français auraient opéré de la même manière, c’était catalogué avec les gros titres dans les torchons gauchistes; une milice constituée d’habitants proches de l’extrême droite et d’autres insultes des “indignés” a géométrie variable, etc mais là? des maghrébins? alors la socialo-facho-sphère se tais …

  4. il faut mettre plus de Roms dans les zones de forte concentration maghrébine! Après tout, c’est ça l’esprit du « vivre-ensemble »!

  5. Magrébins ou pas, je leur dit bravo (aussi parce qu´il n´y a pas eu effusion de sang)! Quand aux relations Magrébins/ Gitans (Roms,gens du voyage,forains,ferrailleurs etc…), allez voir ce qu´il se passe régulièrement à Perpignan et les environs.

  6. Donc non, je ne pense pas qu’une population qui interdit habituellement aux forces de l’ordre et à tout autre représentant de l’état français de pénétrer dans leur quartier sanctuarisé puisse ensuite être “écoeurée par l’inaction et l’attentisme des autorités”. L’expulsion de roms, c’est juste la poursuite de l’autarcie engagée par les cités communautaristes.

  7. Je vois ici que beaucoup ne veulent pas voir la vérité en face, c’est pourtant flagrant que selon qui fait quoi; on entend des injures ou des reproches.
    Je n’ose immaginer que ce soit le fait des adeptes de Marine; elle se serait fait lyncher par la gauche et par une partie de la droite. Quand donc aurons nous une France avec; et quelque soit sa couleur, des Français. Seules les dérives religieuses qui nous entrainent inexorablement vers une France islamisée sont à condamner.

  8. Quel scandale le traitement du sujet roms, manipulation de l’information, deni de démocratie des associations, des médias , des politiques …
    Les donneurs de leçons verts / PS et des asso qui se gavent de subventions d’aide aux roms font payer au prix fort leur angélisme et leur naïvité aux autres c a dire les riverains qui vont:
    1/ subir une décôte de leur maisons ( A Cysoing rien que l’annonce d'(un projet a provoqué des annulations de compromis …)
    2/ Dégradation de leur environnement , qui peut prétendre que c’est chouette d’avoir des bungalows au bout de son jardin .
    3/ se faire taxer de racistes, de méchants, d’inhumains ….
    4/ être méprisés, pas écouté ( aucune réponse de M Aubry suite à une implantation de roms en 2011 à Wattrelos , maintenant on voit des minibus amnerer des roms avec femmes, enfants dans cette maisons j’ai envoyé à M Aubry une photo de ce minibus immatriculé en Roumanie … comme à son habitiude, la grande hautaine de Lille ne réponds pas nous sommes de la me…. à ses yeux ).

    Je termine en disant que les roms doivent bien rigoler de voir les Français se faire autant berner par leur statut surexploité de victime, ils sont victimes certes mais de leur Pays, nous ne sommes en rien responsable de cette situation ..
    Un sous citoyen ……….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.