Polony, Caron : Placé face à ses contradictions chez Ruquier

place_aubry_desir
place_aubry_desir
Photo : Audrey AK

Ce soir, l’animateur Laurent Ruquier et ses deux médiocres chroniqueurs, Natacha Polony et Aymeric Caron, reçoivent dans « On n’est pas couché » Laetitia Casta, Yvan Attal (Do not disturb), Charlotte de Turckheim, le chanteur Orelsan, Bruno Mouron, Pascal Rostain et surtout Vincent Placé, interviewé dès le début de l’émission et remis à sa place par les journalistes.

Pour ouvrir l’émission, c’est donc le sénateur et Président du groupe Europe Écologie Les Verts au Sénat, Vincent Placé, qui s’est fait allumer par Aymeric Caron et Natacha Polony.

Pour une fois, il n’était pas nécessaire aux deux chroniqueurs de distiller leurs idées fumeuses afin de se payer Placé, mais juste de mettre en évidence des comportements indignes de représentants politiques. Ce qu’ils ont fait à peu près correctement, même si, bien sûr, Caron ne peut pas s’empêcher de dire quelques âneries gauchisantes.

En même temps, pas besoin d’être un génie pour comprendre que placé et son parti se comportent comme des prostitués de la politique qui vendent leurs corps et leurs âmes contre quelque plaçous. Mais il faut bien les comprendre : comme ils sont morts politiquement, les Verts  n’ont pas trop le choix s’ils veulent exister encore. Il faut en avaler des couleuvres pour obtenir 2 ministres et un groupe parlementaire à l’Assemblée quand on ne représente que 2% du peuple !

Finalement, ce sont bien les socialos et Hollande les plus sots, pour passer toutes ces choses à un parti élitiste et moribond dirigé par des apparatchiks carriéristes, dans le petit jeu desquels les Français voient très clair.

 

 

 

 

 

 

On vous recommande

A propos de l'auteur lesoufflet

5 réactions à “Polony, Caron : Placé face à ses contradictions chez Ruquier”

  1. Comment peut on serieusement parler de democratie en France quand des partis á moins de 2% sont au gouvernement, au senat, et ont un groupe parlementaire alors que d´autres…

  2. C est ce que les gens honnete appel la demogratie de goche socialiste…tout est fait pour leur electora et non pour l honneur de la France…

  3. Non sérieux c’est quoi cet article. Ce n’est certes pas interdit d’être contre la gauche et les verts (au contraire l’opposition est nécessaire) mais de là à faire des articles diffamant comme celui ci. Il n’y rien d’intéressant dans votre papier : ni argumentation , ni construction, ni reflexion. C’est un « machin » (désolé je vois pas d’autres mots) sans intérêt.

    Des âneries gauchisantes , non franchement vous êtes sérieux. C’est le genre de critique très facile , car il n’y a rien derrière. Des âneries gauchisantes ça veut dire quoi? Rien ça fait juste partie des expressions types (sans réel sens : comme « la gauche caviar ») pour critiquer la gauche.

    Critiquer la gauche est une chose tout à fait légitime , le faire correctement et de manière réfléchie en est une autre…

    1. C´est un site qui a le courage de dénoncer ce que les médias français, même ceux de droite (?!), refusent de faire.
      J´aime le fond, quand au style je m´en fiche!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.