/>

Trierweiler et Hollande à New York : Royal joue l’indignation

Rédigé par lesoufflet le 29 septembre 2012.

hollande_royal_love
Photo : Parti socialiste
hollande_royal_love

Photo : Parti socialiste

 

Non contente d’avoir pu exhiber publiquement la veulerie de son ancien compagnon, François Hollande, lors de la scène pathétique du siège de l’ONU, à New York, où il avait évité de saluer sa camarade afin de ne pas heurter la susceptibilité de sa concubine, Ségolène Royal en a rajouté une caisse avec des déclarations acerbes à l’égard du père de ses enfants. Mais peut-on vraiment lui en vouloir ?

L’ancienne candidate à la présidence de la république semblait jubiler lorsque les caméras ont pris François Hollande en flagrant délit. Humiliée publiquement, la madone du Poitou pouvait prouver à nouveau qu’elle était une pauvre victime de l’hystérie de Valérie Trierweiler.

Un joli tacle envers sa rivale et en même temps un beau coup politique : les Français ne peuvent que la trouver sympathique face à la furie du Tweet, qui lui a piqué le père de ses enfants et qui traine chaque jour l’honneur du président, et à travers lui de toute la France, dans la boue. Quand on peut joindre l’utile à l’agréable, pourquoi se priver ?

Mais cette petite vengeance ne suffit pas à une Ségolène qui a clairement décidé de jouer la carte de la femme bafouée mais digne, courageuse et battante, pour se refaire une popularité.

Feignant l’indignation, la maman de Thomas Hollande a donc allumé son ex.  “Ça suffit. Si cela avait été Martine Aubry ou Harlem Désir, il serait venu les saluer”, a-t-elle déclaré au Figaro avant d’appuyer là où ça fait mal avec une formule assassine : “À présidence normale, relations normales”.

Dans cette interview surréaliste, Ségolène royal se plaint d’avoir été “snobée” par Hollande, dont le comportement inique “brouille” leurs messages respectifs.

Si sur le fond, elle a éminemment raison, cette stratégie politicienne n’est pas très loyale envers son parti et surtout envers son président (qui l’a sans doute bien cherché !).

Le mélange des “histoires de slip” et de la politique, c’est maintenant !

Déjà 10 remarques sur cet article

  1. laura dit :

    Article …Pathétique François Hollande fuyant devant un responsable politique PS comme lui à l’ONU …
    A t’il pensé à l’image des socialistes et de ceux qui ont voté pour lui qui trouveraient un bonjour tout à fait normal ?
    A mon avis par cette attitude absurde il montre aussi que son souci est ailleurs … je dirais dans le slip !

  2. gille dit :

    Hollande en tournant les talons face à un camarade socialiste à l’ONU …
    Il joue à quoi lui ? A cache – cache ?
    Pitoyable pour un Président socialiste qui se comporte comme un gosse mal élèvé pour éviter de se faire taper sur les doigts par sa maîtresse …
    Il n’y a que des journalistes encartés et malhonnêtes pour lui trouver des circonsances atténuantes!

  3. meges dit :

    cette trierweller continue a influencer hollande et ce n’est pas
    pour contrarier celle ci qu’il ne l’a meme pas saluee
    c’est une honte,la mere de ses enfants,il ne semble pas tres courageux jamais je ne revoterai pour lui car j’ai l’impression
    que trierweller dirige tout !cette bonne femme a une allure
    et un comportement tres bizarre face aux cameras

  4. lemotalerte dit :

    Bravo Segolene! Nous sommes de tout coeur avec vous…Puisse
    La premiere peste de France recevoir prochainement les retours de son attitude totalement IRRESPONSABLE!!!

  5. Paul Emiste dit :

    Après la gôche caviar, la gôche pétard voilà la gôche slibard…on n´est pas dans la merde!

  6. Karamba dit :

    On nage en plus sitcom. Ces socialistes n’ont décidément aucune fierté, aucun principe, aucun honneur…

  7. tt dit :

    Segolène mérite la compassion générale, tant en France qu’à l’étranger.Les caméras, la présence des journalistes, des personnalités des différentes nations sont autant de témoins de la scène “surréaliste” ; elle n’a pas besoin d’en ajouter. Il faut cependant saluer le courage du journaliste, l’auteur de cet article, d’avoir le courage de reconnaître un fait capital : “il avait évité de saluer sa camarade , afin de ne pas heurter la susceptibilité de sa concubine”. De toute cette affaire, il est reproché au Président de faire passer sa vie privée avant la vie publique. Cet incident est une preuve éclatante de ce qui se dit en off : le Président est élu par les français mais c’est sa Dame qui gouverne la France. Enfin une précision à apporter à l’article :Ségolène est la mère des quatre enfants dont Thomas est l’aîné.A ce titre respect lui est dû.

  8. Marre dit :

    Effectivement, pathétique et triste de voir d’un coté un type qui se voudrait chef d’état avoir cette conduite de gamin pour obéir à sa maitresse, et de l’autre une femme qui s’était imaginée en chef d’état faire des contorsions pour exister dans les médias.
    C’est aussi un peu louche car on peut penser qu”ils ont tous voyagé ensemble dans le même avion certainement le “sarko one”.

  9. Paul Emiste dit :

    Feydeau president Feydeau president!!

  10. delaunay dit :

    Hollande
    m avait déjà choqué en déclarant de la Valérie “c est la femme de ma vie” alors qu’il avait 4 enfants d’une compagne avec laquelle il était resté près de 25 ans
    bon j’ai mis cela sur le compte d’un débordement de parole
    mais quelle honte ce jour à l’ONU où il n’a même pas la courtoisie d’aller saluer une élue de la France qui a été candidate de son parti aux présidentielle en 2007, qui a fait un sans faute dans la campagne qu’elle a mené pour le soutenir et le faire élire (pour moi vrai sans le soutien de Ségolène je n aurais pas voté pour lui)
    L’homme normal aurait salué la membre éminente du parti dont il est issu il aurait même salué n’importe quuel représentant de la France
    Hollande EST MENÉ PAR LES HUMEURS D UNE IRRESPONSABLE JALOUSE
    NOUS AVIONS BESOIN D UN HOMME COMPÉTENT ET DIGNE SANS SAUTE D HUMEUR ET SANS FAIBLESSE STUPIDE PAUVRE DE NOUS – PAUVRE FRANCE –

Laisser un commentaire