/>

Hollande et la valeur de la parole politique…

Rédigé par nikkopol le 10 octobre 2012.

francois_hollande
Photo : Parti socialiste
francois_hollande

Photo : Parti socialiste

Le président est non seulement lancé dans une voix dangereuse pour notre économie mais en plus il est en train de décrédibiliser complètement l’action politique. Autant la France aura du mal à se remettre des décisions ineptes qu’il fait prendre à un gouvernement d’amateurs, autant les conséquences de ses impostures à répétition laissent craindre le pire.

On ne reviendra pas sur la direction donnée à l’action du gouvernement de la France. On peut contester les analyses de Minc, Madelin ou encore de Baverez mais force est de constater qu’ils sont de plus en plus nombreux à contester les choix économiques de l’exécutif. La politique qui est décidée, notamment avec la loi de finance 2013 qui fait la part belle aux hausses d’impôts contre les baisses de dépenses, va vraisemblablement mener à l’exact opposé des résultats attendus. Un choc fiscal comparable à celui de la crise pétrolière de 1973, à savoir 3 points de PIB, qu’une croissance moribonde (entre 0 et 0,4 % de croissance du PIB) ne permettra pas d’absorber. Autrement dit : hausse du chômage, baisse des rentrées fiscales, hausse des déficits.

De toute façon, ce n’est pas très compliqué à comprendre : les pays qui s’en sortent sont ceux qui font (ou on fait dans le passé) des choix complètement opposés à ceux de nos pieds nickelés de l’économie ! On peut penser le contraire et croire aux miracles mais les faits sont têtus et les mêmes erreurs conduisent inéluctablement aux mêmes résultats ! Face à une probable récession d’une extrême violence dès le 1° trimestre de 2013, soit il change radicalement de politique en devenant le plus libéral des présidents français, soit il se voit imposer par l’Europe un gouvernement technique avec, pourquoi pas, un Didier Migaud à Matignon pour mener à bien les réformes structurelles nécessaires, réformes que Normalito 1er refuse de voir. Nous verrons bien, l’horreur sera là bien assez tôt.

Là où il est peut être plus contestable encore, c’est dans la façon dont il trompe son monde. Ou plutôt comment il essaie de les tromper. Parce qu’à bien y regarder, ce qui est pire que tout, ce n’est pas qu’Hollande ne tienne pas ses promesses, mais plutôt qu’il fait croire qu’il les tient ! Et quand il y renonce, il s’en défend ou se cache… Quelques exemples : le gel du prix de l’essence ? Une poignée de centimes de baisse, quelques jours, avant que les prix repartent à la hausse, et une campagne de pub offerte à la grande distribution. La hausse du smic ? Moins que l’inflation finalement. Renégociation du traité ? Tiens, fume ! Les dictateurs qui ne seront plus reçus à l’Elysée ? 2 tyrans reçus en 4 mois, sans journalistes il est vrai… Et comme si ça ne suffisait pas, il se rendra à Kinshasa en ouverture officielle du sommet de la Francophonie, chez Kabila, qui n’est pas le plus démocrate des chefs d’état africains… On en finirait avec les sondages de l’Elysée ? Ben tiens, c’était dégueulasse sous Sarkozy mais c’est reparti sous Flamby. Le coup d’éclat permanent du prédécesseur ? Coup de filet dans les milieux islamistes après avoir donné rendez-vous aux télés…

On l’aura compris, malheureusement. Avec Hollande, la France atteint un sommet dans l’imposture et la gestion maquillée d’une réalité récalcitrante. Et ceux qui vont payer, dans tous les sens du terme, sont toujours les mêmes. Sans parler de Marine et Jean-Luc qui ont bien compris que leur premier pourvoyeur de voix s’appelle François.

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. pylatais dit :

    il ne fallait pas attendre autre chose d’un homme complexé qui cherche toujours à se rassurer ou se faire rassurer .

  2. Paul Emiste dit :

    Bientôt nos socialo-bolcheviques vont organiser un colloque de réflexion républicaine et citoyenne pour la justice sociale sur le thème: ” Mais qui pourrions nous bien accuser maintenant?!”.

  3. MALLET dit :

    F. Hollande défend soi disant l’emploi.

    Qu’il explique pourquoi certains de ses amis du Conseil général du Nord ont fait révoquer sur un dossier monté un agent qui dénonçait le management sectaire du directeur juridique et cela pour des faits futiles mis ainsi à charge (tracts satiriques) et le prive de toute reconversion professionnelle.

    Le juge administratif suit alors qu’aucune jurisprudence ne peut l’expliquer.

    Que penser de notre justice?

  4. pylatais dit :

    ce n’est pas une manifestation anti-hollande qu’il nous faut mais une révolution anti- socialiste.

    • Juts dit :

      Je suis pour et Commence à faire les affiches ! Et franchement, s’il y a manifestation ou révolution, il faut que ça arrive vite, très vite même ! Avant qu’on s’écrase dans le mur !

  5. Juts dit :

    On est vraiment mal !…. C’est tellement dingue qu’on a l’impression qu’ils le font exprès ! C’est dingue de se dire que des personnes qui ont fait des études, qui sont arrivées au sommet de leurs fonctions, soient aussi incompétents ?!?!?!
    Il faudrait un chef d’entreprise spécialisé dans les sauvetage de sociétés qui reprenne le pays et très très vite !!

Laisser un commentaire