/>

Zemmour et les mensonges de campagne de Hollande (vidéo)

Rédigé par lesoufflet le 11 octobre 2012.

eric_zemmour
Photo : styeb
eric_zemmour

Photo : styeb

Dans sa chronique sur RTL, Éric Zemmour a déclamé une tirade humoristique sur François Hollande et les dangereux mensonges qu’il n’a cessé de proférer durant sa campagne. Un numéro comique qui fait mouche tant le chroniqueur met à nue la malhonnêteté de la campagne présidentielle menée par les socialistes.

Zemmour passe ainsi au crible de nombreux (parmi tant d’autres) reniements caractérisés de notre bon président :

C’était quand même le bon temps la campagne ! On pouvait dire n’importe quoi,  on pouvait dire toutes les bêtises qu’on voulait, qu’il n’y avait pas de problème du cout du travail en France, qu’avec un peu d’innovation on restaurerait la compétitivité de l’industrie française. On pouvait refuser avec hauteur la TVA, car c’était un impôt injuste. On pouvait dire qu’on ne s’en prendrait qu’aux riches, qu’il n’y avait  pas de crise, que tout était de la faute de Sarkozy. On pouvait même dire qu’on renégocierait le traité budgétaire. C’est dire si on pouvait dire n’importe quoi, c’est dire si c’était le bon temps ! Quelques mois plus tard, tout cela parait si loin. Notre président n’a plus devant lui que des mauvaises solutions.

Avec du recul, il faut bien reconnaitre que cette campagne a été hallucinante, entre un candidat socialiste qui se permettait de dire absolument n’importe quoi et des journalistes complices, qui connaissaient très bien la vérité, mais qui faisaient semblant d’accorder un minimum de crédit aux positions irréalistes de Hollande sur tous ces sujets.

De Jean-Michel Apathie à François Lenglet, ces journalistes qui se sont assis face à François Hollande et qui ont discuté avec lui de son programme économique comme s’ils ne savaient pas très bien que rien n’était possible, que tout était mensonge, sont les collabos du non pouvoir en place. Par leur silence complice, il ont truqué cette élection.

Et Zemmour de conclure sur la situation politique morbide dans laquelle se trouve le président, pris au piège de ses propres attaques démagogiques et malhonnêtes :

Il y a quinze ans, François Hollande, cruel avait jugé qu’Alain Juppé incarnait physiquement l’impôt. Et qu’incarne t il désormais François Hollande ?!

Hollande paye maintenant ses mensonges et ses manipulations irresponsables pour un dirigeant politique qui décrédibilise ainsi complétement l’action politique en confortant la thèse populiste du “tous des menteurs !”.

Le reniement, c’est maintenant !


“La Chronique d’Eric Zemmour” : François… par rtl-fr

Déjà 7 remarques sur cet article

  1. John dit :

    ” C’était quand même le bon temps la campagne ! On pouvait dire n’importe quoi, on pouvait dire toutes les bêtises qu’on voulait ”

    La vie d’Eric Zemmour serait donc une longue campagne électorale : tout s’explique.

  2. Deckard dit :

    Le pire étant tous ces imbéciles qui ont “veauté” pour ce clown !

  3. Alexandrov dit :

    Des journalistes ,collabos du pouvoir en place !
    non mais vraiment où va -t-il chercher des trucs aussi peu crédibles, ce Zemmour ! Et qui peut le croire ?!!

  4. Juts dit :

    Je va is me présenter dans 4 ans. Je dirais des choses que les électeurs de Hollande aimeront du genre : le SMIC à 10.000€, baisse de 50% des impôts et des carburants, fin du chômage, la fin du cancer, la réhabilitation du père Noël et plein d’autres trucs supers supers qui font du bien ! Youpi ! Vive les bisounours et la marmotte qui replie le papier d’aluminium sur le chocolat !….
    Le pire dans tout ça, c’est que les électeurs réalisent le merdier qui est agravé depuis Hollande mais arrivent à lui trouver des excuses car c’est un bon penseur de gôche et non un méchant de droite qui finalement… Ben oui ! C’est à cause de la droite tout ça !… Et dans 4ans, les bon penseurs ressortiront les mêmes conneries et les “veautants” retomberont dans le panneau.
    J’ai envie d’en choper un et de le secouer jusqu’à ce je le réveille !!!

    • John dit :

      Dans quatre ans, on sera en 2016. Vous comptez vous présenter aux régionales, ou vous connaissez tellement bien la politique française que vous croyez que la durée du mandat est la même que celle du président des Etats-Unis ?

      • Juts dit :

        Pour info : je disais dans mon “délire” que je préparerai les élections et donc s’y prendre AVANT !… Car arriver le jour même des élections (soit effectivement 6 mois plus tard en 2017) ne sert à rien !
        Mais j’imagine que votre réponse à mon post n’était qu’historien d’exposer votre savoir.

  5. Gigi dit :

    La campagne de Hollande n’a été qu’une liste de promesses mensongères faites à un troupeau de veaux décérébrés par la bêtise et la lâcheté des journalistes gauchistes.
    Au bulldozer Sarkozy, ils ont préféré un mollasson ventripotent.
    Les Français ont dorénavant un président à leur image !
    La bêtise d’un peuple de crétins, cela se paie. L’addition sera salée !

Laisser un commentaire