/>

Audrey Pulvar : des lunettes en écailles de tortue à 15000 euros

Rédigé par lesoufflet le 17 octobre 2012.

pulvar_
Photo : Patrick Peccatte
pulvar_

Photo : Patrick Peccatte

Selon le Canard Enchaîné, les lunettes en écailles de tortue d’Audrey Pulvar, qui ne cesse de s’indigner, édito après édito, contre les riches, auraient couté 15.000 euros !

Alors que de nombreuses rumeurs circulaient sur le net à la suite d’un article paru dans le magazine bobo Technikart, qui estimait le prix des lunettes d’Audrey Pulvar à 12.000 euros, l’intello en mini jupe, indignée par cette information mensongère avait râlé contre la désinformation, jurant que ses lunettes n’avaient pas couté cette somme.

Mes lunettes n’ont pas couté 12000 euros, c’est du grand n’importe quoi !“, s’était-elle insurgée, rédigeant plusieurs twitts pour dénoncer les calomnies honteuses dont elle était victime.

Malheureusement pour l’intello en mini jupe, qui aurait mieux fait, encore une fois, de réfléchir avant de se répandre sur tous les médias, le Canard Enchaîné s’est renseigné sur le sujet et selon l’hebdomadaire, les lunettes ne valent effectivement pas 12.000 mais 15.000 euros, ce qui est, évidemment, encore pire.

Se défendre sur le prix exorbitant de ses lunettes en arguant que le montant est inexact alors qu’il est en fait supérieur : la mauvaise foi de Pulvar ne peux plus justifier ce comportement. Seuls les sentiments de toute puissance, d’impunité et de pleins pouvoirs peuvent expliquer la position de Pulvar. Avoir un mec ministre serait-il si grisant ?

Quand la gauche caviar prend les membres du petit peuple pour des crétins !

Pour ajouter à la polémique sur le prix de ces lunettes, un prix qui serait déjà indécent s’il ne s’agissait pas d’une bonne âme de gauche donnant des leçons de morale en permanence et défendant dans tous ses billets les pauvres contre le monde du fric, il s’agirait de lunettes faites en écailles d’une espèce de tortue protégée.

Sur ce point également, la belle s’était déjà défendue, expliquant qu’il s’agissait de vieux stocks et que c’était tout à fait légal. Sauf qu’en réalité, on sait très bien comment fonctionnent ces marchés d’animaux protégés. Les vieux stocks finissent toujours par être reconstitués afin de combler les bourgeoises du 16e qui veulent des lunettes originales !

Des vieux stocks reconstitués au fur et à mesure qui n’empêchent pas que Pulvar porte des lunettes en écailles de tortues protégées. On attend avec impatience que les alliés Verts des socialistes dénoncent la compagne du ministre du redressement productif…

Les lunettes à 100.000 francs, c’est maintenant !

Déjà 18 remarques sur cet article

  1. Paul Emiste dit :

    Il est vrai qu’elle ne lui ont pas coûter 15 000 Euros; grâce á ses appuis politiques elle a pu se les faire rembourser par la Sécu.

  2. Paul Emiste dit :

    Par contre Valerie préfère les écailles de crotales; Tous les goûts et les couleurs sont dans la nature!

  3. Des lunettes à 15000€. La pudeur dans un pays en crise quand l’homme de ta vie fait semblant ( ou croie ) se battre pour sauver les emplois d’ouvriers parfois payé au SMIG, voir en dessous, tu trouves pas que c’est du courage de gueule?
    Et sur le plan écologique, des lunettes en écailles de tortue, qu’elle tortue? D’où? Vivante( la tortue?) morte, tuée pour faire des lunettes, les tiennes entre autres?
    On ne pourra plus te lire ni te croire. Tu n’es qu’une bobo friquée . Tu as perdu toute crédibilité. Dommage qu’une femme qui a un poste clef se révèle aussi futile. Tu n’ai des ni les soc, ni les tortues, ni la cause des femmes, Audrey. On ne peut qu’en être triste. On attendait autre chose de toi.
    Malika

  4. pylatais dit :

    ces lunettes en écaille ont une qualité elles semblent rendre audrey plus intelligente , le summum serait toutefois qu’elle se procure ” un truc en plumes “.

  5. Clem dit :

    Mais franchement, on s’en branle. Au fond, tout le monde s’en branle. Ne faites pas semblant d’être faussement choqués derrière vos écrans, arrêtez d’en parler, ceci n’est pas intéressant.

  6. denis-le-rouge dit :

    évidemment, l’époque, 24heuresactu avait l’habitude de fermer sa gueule sur les cigares de Christian Blanc et les voyages en jets privés d’Estrosi payés par le contribuable, ou bien les appartements de fonction, les conflits d’intérêts ou les rapports bidons payés rubis sur ongle… A l’époque, c’était cool d’être de droite, d’avoir du fric et de le montrer. Maintenant qu’on est à gauche, on devrait tous être en haillon, tendre la sébile et chanter l’International.

    Si Pulvar a les moyens de se payer des lunettes à 15.000 euros (si tant est que le prix soit correct, ce dont personne n’est vraiment certain), en quoi est-ce choquant? Y’a t’il enrichissement personnel ou bien est ce que ces binocles sont passés sur note de frais du ministère de son preux mari? D’ailleurs, sommes nous sûr de la provenance des lunettes? Le Canard Enchaîné qui d’habitude s’efforce d’avancer preuves matérielles quand il dénonce ce genre d’affaire n’en a publié aucune cette fois-ci, même pas la facture des fameuses lunettes. En quoi est-ce crédible? Parce que c’est Pulvar?

    De plus, vous justifiez votre écoeurement par ce tendre penchant écolo à faire fendre l’âme du militant Greepeace de base: “il s’agirait de lunettes faites en écailles d’une espèce de tortue protégée.” Vous êtes tout de suite moins virulent quand il s’agit de dénoncer Monsanto et ses désherbants qui mettent en danger de nombreuses espèces pollinisatrices comme les abeilles. 42% des 305 différentes espèces de tortues sont menacés d’extinction. On peut savoir de quelle espèce proviennent celles de monture de Pulvar? Malheureusement, personne non plus n’est capable de répondre à cette question… Si quelqu’un connait l’opticien de Pulvar, qu’il n’hésite pas à nous rencarder…

    • Paul Emiste dit :

      Denis le rouge ou la mauvaise foi socialo dans toute sa splendeur; après avoir tiré á boulets rouges sur un Sarko bling bling avec Rollex, le diner au Fouquets etc…, ils acceptent que les leurs aient des lunettes á 15 000€…mais pourquoi ne suis-je pas étonné?!

      • denis-le-rouge dit :

        où ai-je tiré à “boulets rouge” (si ce n’est dans un élan d’impertinence bon enfant revendiqué par le site lui même) sur les tocantes de luxe de Sarko, les gueuletons avec les patrons du CAC40 dans les brasseries quartiers ou les vacances avec bobonne sur les rafiots de milliardaires? Si je l’ai fais ce n’était que pour me mettre au diapason de l’ironie éditorialiste du site tout en exploitant des articles parus dans les même médias qui se moquent aujourd’hui de Pulvar. Maintenant, peut on comparer Pulvar à Sarkozy? Si tu connais les tarifs des binocles de la maison Bonnet (d’où proviennent les fameuses lunettes de Pulvar), merci de nous en faire part. Parce que, pour le moment tout le monde en parle mais personne ne connait le juste prix.

        De toute façon, vous n’avez pas compris que la miss voulait rendre hommage au film de Douglas Sirk “L’homme aux lunettes d’écailles”? Bande d’incultes…

        Cela dit, pour une journaleuse, la miss n’est pas une flèche de la comm’. Sa fameuse réplique “je vais ce que je veux de l’argent que je gagne” (ce qui ne peut être remis en question), elle avoue à demi mot que ces lunettes n’ont surement pas été fabriquées par Afflelou…

    • MALLET dit :

      Madame Pulvar se sert chez à la Haute lunetterie Bonnet à Paris.
      Ces lunettes sont fabriquées en Italie et non chez Bonnet qui ne fabriquent rien, même s’il dit le contraire.

  7. Maune dit :

    C’est celui qui les a vendues à ce prix la qui doit être content, 15000 euros pour une paire qui n’en coûte pas plus de 100!!! Car pour votre culture générale, vous pouvez acheter toutes sortes d’objets en écailles de tortue (colliers, bracelets…) à l’élevage de saint leu, kelonia (974) , et dont les fonds sont réinvestis pour le repeuplement de certaines espèces dans l’océan indien. Qu’elle arnaque!!! Mdr

  8. Gigi dit :

    Elle a le droit de se payer ce qu’elle veut…
    C’est juste indécent venant d’une socialo.
    Les gauchistes ne s’appliquent jamais l’idéologie qu’ils défendent et imposent aux autres.

    Pulvar et toute la clique de ce gouvernement sont encore bien plus “bling-bling” que Sarkozy qu’ils ont traîné dans la boue pendant 5 ans.

    Ces gens me dégoûtent. Leur niveau d’impopularité bat tous les records ! Vivement qu’ils dégagent !

  9. Lilleham dit :

    Ok, si je comprends bien, être socialiste, ce serait faire voeu de pauvreté?
    Seulement vous oubliez une chose: prenez un ouvrier et offrez-lui une grosse somme. Que va-t-il faire, sinon dépenser à son tour en fonction de ses nouveaux moyens?

    Vous n’avez rien compris au socialisme: être socialiste c’est avoir pour idéal que tout le monde vive décemment, pas interdire qu’on devienne riche. Quand les socialistes s’en prennent aux riches patrons, etc. c’est parce que ces patrons, pour conserver leurs bénéfices intacts, licencient des gens qui du coup ne savent plus vivre décemment.
    Ce que chaque socialiste espère pour un ouvrier c’est la même chose qu’une mère ouvrière souhaite pour son enfant: faire de belle études, avoir une belle carrière et gagner de l’argent.
    Vous confondez socialisme et communisme.

    Si Pulvar a les moyens de claquer une telle somme pour ses lunettes, tant mieux pour elle: elle n’a exploité ou licencié personne pour ça. Et ça ne veut pas dire qu’elle renie son idéal que son voisin puisse faire la même chose.

  10. riquelme dit :

    on s identifie toujours un peu dans les gens qui nous representent, c est bien mieux quand ces personnes savent rester humbles et accessibles !

  11. Soraya dit :

    Marre de cette arriviste, donneuse de leçon. Mais , au moins, ces lunettes, sont elles made in France ???

  12. J-P dit :

    Chacun ses passions !
    Un vélo en carbonne, une montre a complications, une canne a pêche de compétition, un timbre céres de collection, une vielle voiture allemande, une photographie d’art, un tatouage japonais, une robe haute couture, une nuit dans une suite cinq étoile, une guitare millésimée, un grand cru classé…
    Tout ces trucs futiles pour les uns et indispensables pour d’autres peuvent valoir le prix des lunettes d’Audrey.
    Et alors ?
    Je fais ce que je veux de mon fric et elle aussi. A sa place, je m’en ferai aussi faire une paire en solaire !

Laisser un commentaire