/>

Pulvar, Bachelot, Ferrari : strings et élégance (vidéo)

Rédigé par lesoufflet le 22 octobre 2012.

pulvar_montebourg_
Photo : Patrick Peccatte
pulvar_montebourg_

Photo : Patrick Peccatte

Invitées sur le plateau du Grand Journal de Michel Denisot, les cinq animatrices de la nouvelle émission de D8, Le Grand 8, Laurence Ferrari, Roselyne Bachelot, Audrey Pulvar, Hapsatou Sy et Elisabeth Bost, ont livré une prestation pathétique d’autopromotion où Pulvar, la femme du ministre à marinière (Montebourg) n’a pu s’empêcher, dans son élégante pudeur, de nous dire quels sous-vêtements elle porte. Fière comme une adolescente qui met son premier soutien-gorge, l’intello en mini jupe a donc déclaré “qu’on est toute en string !” En termes de vulgarité, aucun sarkozyste n’était allé aussi loin…

Daphné Bürki, le nouveau boulet de Michel Denisot, aussi drôle et intelligente qu’à son habitude, fait répéter aux 5 animatrices du Grand 8 : “Nous sommes prête à jurer ce soir de dire la vérité, et rien que la vérité “, avant de leur demander, “ok d’accord, alors qui porte la culotte dans votre nouvelle émission ?”. La réponse d’Audrey Pulvar et fulgurante, fine, décalée, raffinée, classe quoi : “Personne, pour la simple et bonne raison qu’on est toute en string !”. Sérieusement Audrey ? La compagne d’un ministre qui vient à la télévision pour nous expliquer qu’elle aime vivre avec une ficelle insérée entre ses fesses ?

Fières de leur discussion pathétique (que les mêmes femmes aurait trouvé dignes des pires beauf s’il avait s’agit d’une conversation entre hommes), les filles ne s’arrêtent pas là et on nous explique que Pulvar leur a préparé un sujet sur les sexes d’homme et sur leur taille. Précision de la petite amie du ministre de l’industrie (véridique)  : “y a pas que la taille qui change !”. Waow!!!!…

Nous ne reviendrons pas une énième fois, ici, sur les multiples scandales de mélange des genres avec toutes ces femmes ou compagnes de ministres ou président, qui sont encore en fonction dans les salles de rédaction des médias parisiens. Nous en avons suffisamment parlé et Audrey Pulvar, en expliquant sans rougir qu’Arnaud Montebourg faisait parti d’une liste de premier ministrables, a décrédibilisé elle-même et illustré à quelle point cette situation est intenable.

Quelle vulgarité de nos dirigeants politiques qui se croient désormais tout permis, sans limites : les ministres placent leurs femmes dans les médias, ces femmes qui revendiquent leur indépendance se font remarquer par des mélanges entre leurs vies privées et la vie politique de leurs conjoints et elles en profitent discrètement pour faire fructifier leurs carrières.

Si de nombreuses personnes issues la droite des valeurs ont été choquées par la peoplisation de la vie politique et par l’impudeur de Nicolas Sarkozy, il faut bien reconnaitre que le début de mandat de François Hollande n’a rien à envier à celui de son prédécesseur au niveau de la vulgarité.

Enfin, le féminisme revendicatif et sexualisé de Pulvar est absolument contreproductif : comme si le fait de raconter son intimité à des centaines de milliers de personnes représentait un pas en avant du féminisme. Au contraire, avec ses sorties médiatiques, Pulvar ramène les femmes à des objets de consommation sexuelle, elle décrédibilise son métier de journaliste et elle donnent l’impression que des filles entre elles n’ont rien d’autre à se raconter que des histoires de petites culottes et de gros zizis.

D’ailleurs, il semblerait que les femmes ne se retrouvent pas dans cet agglomérat de stéréotypes sur les femmes “modernes” mais vulgaires, puisque les résultats d’audimat de cette nouvelle émission sont catastrophiques et que des diffusions ont déjà été annulées, quelques semaines après le lancement du projet.

Voir ici la vidéo d’une compagne de ministre qui donne des détails sur ses sous-vêtements (5’35”) :

 

 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

 

 

 

 

 

 

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. Nad dit :

    bien fait si ça fait un flop !! mais quel niveau ! elles sont toutes pathétiques !!! Bachelot m’a toujours tapée sur les nerfs mais là c’est le pompon !

  2. Garybapeuloulashis dit :

    On touche le fond…

  3. amazonia dit :

    LES 5 PINTADES DE LA COCHONITUDE NO COMMENT .honteux

Laisser un commentaire