Marinette Pichon : un “congé paternité” pour la maman FIV

fecondation_in_vitro
fecondation_in_vitro
Photo : Brett L.

L’ancienne star française du football féminin, Marinette Pichon, a bénéficié d’un “congé paternité” de la part de son employeur, le conseil général de l’Essonne, à la suite de l’accouchement de sa petite amie, qui avait été mise enceinte par une fécondation in vitro effectuée en Belgique.

Le département de l’Essonne va donc financer 11 jours de “congé paternité” à … une femme ! Selon Le Parisien, il s’agit de “la deuxième fois en France (après la décision du conseil général PS de Seine-et-Marne début octobre) qu’une collectivité accorde à une personne homosexuelle ce droit, normalement dévolu aux pères“.

Ça peut paraître tout bête mais c’est déjà tellement difficile d’arriver à construire ou agrandir une famille quand on est homosexuel que, quand on vous refuse en plus des jours à la naissance de votre enfant, c’est moralement dur. Là, mon congé a été tout de suite accepté. Franchement, je suis vraiment heureuse“, a confié Marinette Pichon aux journalistes du Parisien.

Faut-il lui expliquer (ainsi qu’à notre bonne administration) le principe d’un congé paternité ? Tous les socialistes du monde pourront passer au gouvernement qu’une femme ne pourra jamais être le père d’un enfant.

Après une recherche approfondie dans les manuels de SVT nous en sommes venus à la conclusion que Marinette et sa compagne ne peuvent être toutes les deux les “parents 1” et “parents 2” du bébé, comme elles le souhaiteraient probablement. En fait, dans un élan scandaleux d’homophobie flagrante, il semblerait que la Nature ait décidé qu’il fallait un père et une mère pour concevoir (et pour élever, d’ailleurs) un enfant. Le mystère plane encore et SOSRacisme n’a pas exclu de porter plainte contre dame Nature pour son excès d’intolérance…

Comment Marinette (une grande sportive, qui a l’air vraiment sympathique mais qui est de toute évidence victime d’une idéologie sournoise) compte-t-elle expliquer à son enfant son arrivée sur terre ? “Ton parent 1 et ton parent 2 s’aimaient très fort. Alors, elles ont payé un laboratoire belge pour qu’il paye un illustre inconnu afin que ce dernier se masturbe dans un pot et qu’un médecin puisse mélanger son sperme et un ovule de ton parent 1 dans une pipette, puis l’injecter dans le ventre de ton parent 1“. Le plus terrible et qu’il ne s’agit même pas du mauvais scénario d’un film de science fiction…

Va-t-elle demander à son enfant de l’appeler “papa” ?

Le cas Pichon n’est que la partie émergée de l’iceberg : avec le projet de loi sur le mariage homosexuel et l’homoparentalité concocté par les socialistes, des milliers d’autres histoires, plus glauques et surréalistes les unes que les autres, sortiront au fil des jours. Et au final, se seront les enfants qui trinqueront! Chaque jour nous apprenons de nouveaux pans cachés de ce projet de loi, nous découvrons, effarés, de nouvelles anecdotes plus sordides et kafkaïennes les unes que les autres, si bien qu’on en viendrait presque à se résigner, devant le silence global, devant la sensation que tout cela est normal, moral, positif, que “la société évolue”, qu’il faut “vivre avec son temps”…

Peut-on vivre en 2012 sans être un dangereux sociopathe, si l’on considère qu’un congé paternité concerne un père, que les enfants ne devraient pas être “produits” dans des laboratoires, qu’une grossesse n’est pas un droit, mais une suite de hasards qui conduisent à la création d’un être humain par la fusion deux deux altérites, l’une masculine et l’autre féminine.

Personne ne voit donc l’horreur de notre situation ? Faut-il crier pour réveiller les consciences endormies ?!! Pour se donner une bonne conscience de gôche, ils doivent courir après les “évolutions sociétales”, comme les lycéennes courent après les évolutions de la mode.

Personne ne voit donc quel type de société aliénée et déshumanisée les progressistes nous concoctent, poussés par la société de consommation ? Si seulement Hollande et ses acolytes pouvaient se contenter de ruiner la France, son emploi, sa compétitivité, son économie, avec leurs mesures démagogiques, nous serions sauvés. Sur une génération, on (nos enfants) pourront remettre l’économie pourrie de notre pays à flots. Malheureusement, les dégâts sociologiques, psychologiques et sociaux causés par la mort de la famille seront irréversibles.

C’est pour cela qu’on dit qu’il ne fait jamais ouvrir la boite de pandore…

 

 

 

 

 

 

On vous recommande

A propos de l'auteur lesoufflet

5 réactions à “Marinette Pichon : un “congé paternité” pour la maman FIV”

  1. Même l´empire romains dans toute sa splendeur (de l’époque) s´est décomposé de l’intérieur car ce qui faisait sa force, ses appuis, ont été détruits.
    Même cause mêmes effets, détruisez la famille et nous allons avoir le même avenir.

  2. c’est …. je n’ai pas de mot assez dur pour dire ce que je ressens ! j’ai la nausée ! notre société est foutue !!!

  3. Notre Societe FRANCAISE depuis l arrive des Gauches Caviar est en deroute…rien ne va plus dans nos Valeurs….en tk les miennes…..

  4. Avec un président qui a eu des gamins avec des femmes différentes, qui vit maintenant avec une maîtresse qu’est ce que vous espérez?
    A président sans valeurs morales pays sans valeurs morales.

  5. ” […]Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
    Travesties par des gueux pour exciter des sots,
    Et d’entendre mentir sur toi leur bouche folle,
    Sans mentir toi-même d’un seul mot […]

    Tu seras un homme, ma fille.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.