/>

Les Bolchéviques sont de retour ?

Rédigé par @Le65avecSarkozy le 31 octobre 2012.

duflot_cohn bendit
duflot_cohn bendit

Photo : POLSKA64

Nous pensions les écologistes sectaires et extrémistes, c’est une confirmation puisque Mme Cécile Duflot par la réquisition de logements privés vient de redéfinir la propriété privée en propriété de l’État si besoin est…

François Hollande par sa haine des riches et de la finance bien revendiquée, les impôts massifs sur les plus travailleurs, qui ont fait fuir de nombreux entrepreneurs et créateurs d’entreprises, avait montré la voie d’un socialisme plus proche de l’idéologie Marxisme que d’un socialisme moderne.

Maintenant, si, comme les Bolchéviks ils ont la volonté de mener à bien la révolution socialiste par l’élévation du niveau de vie des masses en spoliant les propriétaires qui à leurs yeux sont tous de riches spéculateurs, le peuple Français saura les ramener à la réalité.

Comme l’interdiction des licenciements, c’est une mesure clientéliste et contre-productive ! Et une grave erreur qui, par dogmatisme, accentuera la destruction de l’économie de notre Pays qu’ils ont déjà bien engagée.

Encore une magistrale faute socialiste qui tout en parlant d’une société apaisée, braque une partie de la population contre l’autre.

Plutôt que de réquisitionner des appartements privés, souvent le fruits de nombreuses années de travail et de privations, il serait plus judicieux d’utiliser les nombreux locaux inoccupés de l’état, casernes et bureaux vides ne manquent pas.

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. Paul Emiste dit :

    Il suffit de lire ce que disais déjà Franz Joseph Strauss dans les années 80 sur les verts en Allemagne.
    J´ai habité l’allemagne pendant dix ans, et tous les samedis nous avions droit aux demos des maoïstes, spartakistes et autres “gentils démocrates ” de gôche.
    Puis on ne les a plus revu dans la rue…disparus?!! Mais non ils étaient tous passés chez les ecolos (SIC!!!) pour les gentilles petites fleurs et contre les méchants “Pershing”.
    Ironie de l´histoire: Quel est le parti qui a osé envoyer des soldats allemands á l’extérieur de ses frontières pour la première fois depuis Adolf?!! Si, si vous avez bien compris, ce sont bien eux!

  2. Paul Emiste dit :

    NB …mais les bolcheviks ont ils jamais quitté la France?!…

    NBbis Je ne peux même pu écrire “PS” pour post scriptum, ça me rappel trop un parti aux discours haineux et nauséabonds qui nous rappel une parti sombre de notre histoire (bien que déclarée comme lumineuse par Jack), alors ce seront des NB.

    • Félicien Leblanc dit :

      je pensais être le seul à avoir ce genre de crispations, mais …ouf ! Je n’écris plus en effets Post Scriptum en abrégé car j’ai l’impression de rappeler le funeste parti à chaque fois que je rédige quelque chose.

      Donc soit je revois ma copie en trouvant un moyen d’y mettre le truc, soit je je m’en tire avec un Nota Bene.

  3. ascenseurpourlechafaud dit :

    Outre les remarques inutiles de notre polémiste en carton et ses souvenirs qui n’intéressent que lui, il faudrait que vous réfléchissiez un peu au problème avant de caqueter.

    On se moque que des bolcheviques -qui viennent de ratifier le traité européen et qui prévoient 30 milliards d’économie- soient au pouvoir. En revanche, les premiers sans-abris qu’on enterre devraient, en principe, susciter autre chose qu’une polémique gratuite, initiée par deux ou trois économistes du pauvre, ne connaissant rien ou si peu au problème, mais déversant comme d’habitude les mêmes poncifs estampillés “bien-pensance de droite” sur les méchants spoliateurs islamo-trierweilero-drogués.

    L’État met déjà en place la réquisition de ses locaux ; s’il ne le fait pas suffisamment, il a tort, mais beaucoup de ces endroits ont déjà été reconvertis -logement étudiant, rachat par le privé…-. A Paris, 130 000 personnes attendent un logement social alors que 120 000 logements sont vacants, souvent pour des raison spéculatives, car on revend 20% plus cher un logement vide.

    Concernant la réquisition, certes le représentant de l’État peut procéder à la prise de possession des locaux, mais la réquisition ne peut excéder 7 ans, et une indemnité est versée à votre Koulak par le bénéficiaire de la réquisition, à hauteur de 5 euros le m².

    Ce dispositif, bien évidemment, date de la période guevaro-bolivariste de la Libération. Il était destiné à faire face à une grave pénurie de logements post-bellum. Il a été utilisé dans les années 60 par les trotskistes introduits dans l’UNR (120.000 réquisitions décidées par Illich Oulianov de Gaulle), puis en 1995 par Jacques Khirak en accord avec l’économiste anti-système Alain Madelin (1 200 réquisitions).

    En vertu de la loi de 1998, initiée par la majorité maoïste et le camarade Xian-Ping Guovenement, le préfet peut réquisitionner des locaux vacants depuis plus de 18 mois, «dans les communes où existent d’importants déséquilibres entre l’offre et la demande de logement». L’attributaire (qui peut être l’État mais aussi une collectivité, un organisme HLM, un organisme d’aide agréé) assure les travaux nécessaires, avant bien sûr d’envoyer le possédant se faire irradier à Pripiat.

    “Comme l’interdiction des licenciements, c’est une mesure clientéliste et contre-productive !” : à ce que je sache, les SDF ne votent pas, ou très peu aux élections.

    “Le peuple Français saura les ramener à la réalité”. Heureusement que vous êtes là, hein ?

    • Karamba! dit :

      Pour info il y a des gens qui meurent aussi dans des logements. Un SDF mort dans Paris, on ne peut pas appeler cela une hécatombe pour justifier la mise en place d’une dictature marxiste par Duflot la décérébrée…
      On manque de logement? Oui, mais ce n’est pas lié à la spéculation, c’est lié avant tout à une importation de misère qu’on laisse s’installer en France sans aucune stratégie d’accueil. On a vu qui accompagne le boss du DAL lors de ses meetings, ce sont pas des prolos français, mais des ressortissants de pays qui relèvent de l’Unesco. Ceux qui auront leur bien réquisitionné peuvent se faire du souci, ou selon, le contribuable qui paiera la remise en état…

  4. deckard dit :

    La grosse elle s’habille vraiment comme un sac à patates….

Laisser un commentaire