Zemmour, homoparentalité, mariage pour tous et lobby gay (vidéo)

Rédigé par lesoufflet le 14 novembre 2012.

homoparentalité
Photo : framino
homoparentalité

Photo : framino

Dans sa chronique sur RTL, Éric Zemmour est revenu sur le mariage homosexuel et sur l’homoparentalité. Il a réagit aux nouveaux sondages, qui montrent que les Français sont de plus en plus sceptiques face aux lois prométhéennes socialistes dont le vrai visage se dévoile peu à peu.

Le polémiste dénonce, dans un premier temps, la manipulation du lobby gay qui ne représente qu’une minorité des homosexuels, mais qui se pose comme leur porte parole à tous. En manipulant et culpabilisant l’opinion publique, via les socialistes et les “artistes” français, ce lobby était parvenu à retourner l’opinion publique en faveur du mariage homosexuel.

Le lobby gay avait pourtant soigneusement préparé son affaire. Il avait coché le trio sémantique gagnant à tous coups dans notre beau pays de France : égalité, compassion, victimisation.

Malheureusement pour des socialistes qui ne savent pas dire non depuis qu’ils ont choisi un dessert lacté comme président, le lobby homo en exigeait toujours plus et s’est mis à demander l’homoparentalité, ainsi que l’aide médicale à la procréation (AMP) pour les lesbiennes, dans un premier temps, avant la légalisation des mères porteuses exigée par une partie de ce même lobby, comme revendication légitime de stricte égalité (ce qui serait effectivement cohérent, en cas d’autorisation de l’AMP pour les lesbiennes, selon la folle idéologie progressiste égalitariste en vogue sur les plateaux de Canal+).

Les détails des projets de loi (“parent 1” et “parent 2”, qui remplacent “mère” et “père”, problèmes avec la présomption de paternité…), ainsi que la réflexion des citoyens, qui commencent à réaliser l’étendue de l’horreur et les effets secondaires envisageables (mariage à trois célébré au Brésil, enfant d’un couple lesbien qui subit une vaginoplastie aux USA, enfants avec 4 parents : un couple gay et un couple lesbien qui se mettent d’accord pour faire un enfant ensemble, il ne s’agit pas d’une blague, cela existe déjà…) font que peu à peu les Français sont de moins en moins favorables à ces lois dignes de films de science-fiction.

Le lobby gay était sur le point de réaliser le rêve des militants d’extrême gauche depuis un siècle : détruire le mariage bourgeois. […] Le parodier pour mieux l’achever. Mais le lobby a vu trop gros. Il tenait le mariage, il a voulu les enfants. Il proclamait le droit à l’enfant “Et le droit de l’enfant a avoir un père et une mère ?”, répondait l’écho. L’homoparentalité est un concept qui repose sur la négation du réel. Un enfant est toujours le fruit d’une rencontre entre un homme et une femme. Les homosexuels ont toujours pu se marier.

[…]

“Il fallait donc adapter le Droit à ce déni du réel et prévoir que désormais, dans les livrets de famille, parent 1 et parent 2 remplacent les traditionnels père et mère.”

Et Zemmour conclue en précisant que de nombreux homosexuels ne sont pas intéressés par le mariage, qu’ils trouvent trop conventionnel et en ajoutant surtout une simple remarque de bon sens qui sera évidemment interprétée comme un “dérapage” par nos journalistes idéologues : le mariage pour tous, qui ne part pas d’une volonté d’incitation à la reproduction naturelle (l’essence même du mariage), sera la porte ouverte à toutes les folies.

“Un droit en plus pour certains, qui nous fait perdre à tous le nom de père et de mère. […] Depuis le temps que Freud disait que le nom du père était une arme symbolique, le lobby gay l’a prise en pleine poire. La supercherie a été éventée, la baudruche rhétorique s’est dégonflée. Si le mariage ne reposait que sur l’amour, pourquoi interdire le mariage entre un père et une fille, entre un frère et une sœur, des mariages à trois, quatre personnes qui s’aiment ? Pourquoi refuser la polygamie alors qu’il y a beaucoup plus de pays qui la pratiquent que ceux qui ont a ce jour légalisé le mariage de personnes de même sexe ?”

Pour donner raison à Zemmour, il est étrange que les pro-homoparentalité ne cessent de nous donner les exemples à suivre des rares pays qui commettent déjà cette erreur, en omettant de nous parler de tous les autres pays qui n’en veulent absolument pas. Sont-ils tous attardés ? L’Espagne et les Pays-Bas sont-ils les seuls pays civilisés ? L’Afrique, l’Asie, l’Amérique Latine, l’Océanie, l’Europe de l’Est, l’Europe Centrale, le Moyen-Orient, sont-elles des régions attardées peuplés de fachos rétrogrades homophobes et réactionnaires ? Les “sauvages” du reste du monde ne sont-ils pas assez raffinés, assez civilisés pour les bobos parisiens ?

On comprenait enfin que le mariage pour tous signifiait le mariage pour personne“, fini par lâcher avec malice un Zemmour reboosté par l’évolution des mentalités sur ce sujet : de plus en plus de voix s’élèvent contre le mariage homo et l’homoparentalité. Si nous luttons, nous pourrons peut-être sauvegarder notre si belle civilisation !

 

 

Le mariage homosexuel vu par Eric Zemmour par rtl-fr

Déjà 14 remarques sur cet article

  1. nanard38 dit :

    la déchance de l’humanité est bien en route

    https://24heuresactu.com/2012/11/12/deux-lesbiennes-transforment-leur-fils-adoptif-en-fille-video/

    notre “gauche” pour donc être fière d’elle
    elle y aura bien participé

    lorsque l’on “normalise” les d”détraqués”
    on risque de tout détraquer

  2. Lechapelier dit :

    Mr Zemmour,

    Le Nom-du-Père, en psychanalyse, est une fonction ! La psychanalyse fait justement ce pas d’écart avec la biologie. Le Nom-du-Père est ce qui sert à mettre de l’ordre dans la vie du sujet afin qu’il puisse vivre sa vie de manière un peu moins égarée. De ce fait, qu’une autre femme incarne cette fonction n’est pas un problème. D’ailleurs les enfants élevés par des parents homos sont tout aussi épanouis, ou aussi peu, ça dépend des familles, que les enfants de couples hétéros. Mais ce qu’il faut tout de même savoir, c’est qu’au départ, le Nom-du-Père est surtout présent dans le discours de la mère ; ce n’est que dans un second temps qu’il peut, ou non, s’incarner dans une figure parentale autre que la mère : une autre mère, par exemple.
    Si j’interviens, et je ne vous cache pas que j’aime beaucoup vos émissions et votre manière subversive et originale de manier la langue, c’est parce qu’il serait intéressant que chacun ne fasse pas dire à la psychanalyse ce qui l’arrange, ou sa propre interprétation de la psychanalyse car … elle a déjà suffisamment mauvaise réputation. On se demande pourquoi, non ?

    • Zadig dit :

      Etes vous le Gourou de la psychanalyse ? Votre avis serait-il supérieur à tous les autres ?
      De nombreux psychanalystes et psychiatres sont très critiques à ce sujet (Christian Flavigny, Pierre Lévy-Soussan…).
      Quant à l’affirmation péremptoire de l’épanouissement identique des enfants élevés par des homos et des hétéros, elle ne repose sur aucune étude scientifique sérieuse….

      Reposant sur des communautarismes rétrogrades, n’écoutant qu’ un groupuscule de gays ultraminoritaires, trompant les français avec un pseudo-égalitarisme par le terme «mariage pour tous», alors qu’adoption homo et Pma seront votées, le PS s’apprête à saper le fondement même de notre civilisation, de notre code civil… sans même un référendum !
      Lamentable…et criminel !

      Rappel:
      Pour signer la pétition contre le mariage et l’adoption homo (déjà + de 125 000 signataires !), et saisir son député par mail (très facile):
      http://www.nonaumariagehomo.fr/

      Des manifestations sont prévues samedi 17 novembre à Paris, Nante, Rennes, Bordeaux, Mont de Marsan, Dax, Toulouse, Marseille, Lyon, Metz-Nancy
      C’est le moment de se réveiller !

      • Lechapelier dit :

        Mr Zadig,

        le message que vous m’adressez est, pour ma part, surprenant. Dans mon commentaire, je précisais à Mr Zemmour ce qu’est le Nom-du-Père pour la psychanalyse, afin qu’il n’y ait pas d’amalgame, entre les propos des uns, et ce que restituent les autres. Il s’agissait de faire le point là-dessus.

        Puisque vos deux premières phrases sont interrogatives, je vais les prendre comme telles. Non, je ne suis pas un gourou, et non, a priori, mon avis n’est pas supérieur à celui d’un autre. Mais dans une société de débat, j’espère encore avoir le droit de publier un commentaire. D’ailleurs, je ne suis pas certain que vos questions méritaient leur point d’interrogation tant elles me sont parvenues teintées d’agressivité et de certitude.

        Concernant vos études scientifiques, je pense qu’il y a toujours des études à dresser en étendard pour faire valoir nos opinions. Peut-être devrions-nous nous demander d’où nous viennent nos croyances, et dans certains cas, nos certitudes inébranlables ?

        Vous parlez de groupes “qui trompent”, et vous balayez la dialectique qui aurait pu s’installer par un “Lamentable…et criminel !”. Mais les parents homosexuels ne désirent pas tromper, ils veulent vivre leur vie. Mais apparemment, vous vous sentez trompé. Et ça, c’est autre chose!

        Les gays et les lesbiennes sont des citoyens, ils ont des droits, en tout cas ils devraient, et c’est pourquoi ils les revendiquent. Mais, vous savez, ils sont très peu différent de vous et moi. Peut-être est-ce cela qui vous fait peur, finalement ? Allez parler avec ces familles, fréquentez leurs enfants, voyez les manières originales qu’ils ont de faire couple et de créer leurs liens familiaux, et peut-être serez-vous étonné ?

        Et pour terminer, je pense sincèrement qu’il n’y a pas “un fondement même” de notre civilisation. La preuve en est qu’il y a des us et coutumes diverses selon les cultures. Il n’y a rien de nécessaire, mais uniquement des semblants dont il est opportun, ou non, de se servir pour entrer en relation avec les autres. Mais certainement pas un “fondement même”. Par contre, il me semble que les personnes qui n’arrivent pas à se rendre compte de cela sont des personnes qui sont tellement accrochées à leurs valeurs, à leurs semblants qu’elles n’arrivent plus à comprendre pourquoi les autres font autrement. Et cela les étonne, parfois les terrifie, ou leur donne l’impression d’être trompé par l’autre.

        Certainement nous ne tomberons pas d’accord sur ce sujet. Mais ce n’est pas bien grave, car si les lois constitutionnelles continuent de protéger les citoyens, nous pouvons espérer que ces mauvais sentiments ne prendront pas le pas sur le “fondement même” de notre civilisation.

        Bien à vous.
        Lechapelier

        • Zadig dit :

          Mr Lechapelier,
          Si j’apprécie votre courtoisie, je pense que votre empressement à la dialectique vous a conduit à seulement survoler mes propos : Ce sont pas les homos qui trompent mais le PS mettant en exergue un projet de loi sur le « mariage pour tous » dissimulant (de moins en moins il est vrai) l’adoption et la PMA (amendements déjà prêts des députés ). A cet égard, les propos de Zemmour sont tout à fait justes.

          Par ailleurs, je vous invite à réfléchir sur un certain nombre de valeurs auxquelles une grande majorité des français est effectivement attachée : en démocratie un petit groupe gay peut-il imposer à l’ensemble des homos (qui ne demandaient rien) et des français en général son point de vue ? Si oui, cela ouvre des perspectives intéressantes à nombre de minorités !

          Puisqu’il y a des « us et coutumes » divers selon les cultures, traduits effectivement dans des lois humaines par définition modifiables, à quel titre pourrait-on discriminer des minorités qui revendiqueraient les mariages incestueux (cf l’histoire) ou pour triolisme (cf Brésil), ou pédophiles (cf Moyen Orient)… ?
          Et que penser des 3 grandes religions monothéistes notamment qui condamnent ce projet ? N’ont-elles eu aucun fondement civilisationnel ? Cordialement

  3. Paul Emiste dit :

    Je ne sais pas si les gens s´en rendent compte, mais le mariage homo (je refuse d´ajouter sexuel à homo par respect pour la sexualité), est de loin la décision la plus tragique de nos socialecolomunistes: La destruction de la structure fondamentale de l´univers, la relation parents enfants, ils jouent avec le feux et vont se brûler les doigts.

  4. Bluesun dit :

    “Le changement c’est maintenant”
    Alors que l’on attendait, des solutions concernant l’emploi, le pouvoir d’achat, l’insécurité etc..etc…
    On vient nous parler d’amour !!!! “Aimez-vous les uns les autres” vaste problème. La question primordiale est le mariage homo, on se pose les questions administratives commme à la sécu :
    N° Sécu = 1 pour Monieur 2 pour Madame
    Sauf que dans le mariage homo c’est :
    Parent 1 parent 2… = pareil.

    Pourtant la définition du mariage est bien un homme et une femme et le fruit du mariage “de l’amour” est bien l’enfant issu d’un papa et d’une maman.
    Ce n’est pas parce que la médecine a fait des progrès pour aider les couples stériles qu’il nous faut entrer dans le grand n’importe quoi du tout est permis et du plus rien n’est grave !!!

    Mariage gay = enfants tristes.

    Les hommes (l’humain) aura les maux qu’il aura lui seul choisi.

    • David dit :

      Oui, l’Homme aura les maux qu’il aura lui seul choisi, je te retourne ton affirmation.

      Qui es-tu pour prétendre que “mariage gay = enfants tristes”. Oublierais-tu qu’adopter un enfant demande des années de procédure, sûrement la plus belle preuve d’amour pour un nouveau venu dans une famille que de forniquer dans un buisson.

      Ne t’en fais pas pour la sécu, ils arriveront à changer 2-3 mots par-ci par-là, ne cherche pas les problèmes où tu veux bien les trouver.

      Et n’oublie pas que l’homosexualité n’est pas un choix. C’est presque obligatoire pour un homo de l’être, au même titre que toi tu es hétéro, c’est comme ça et pas autrement. Ce n’est pas la même chose qu’être polygame qui est un choix délibéré des partenaires, ou encore pédophiles, ou exhibitionnistes, qui émanent d’un désir (et même perversion) sexuelle pour assouvir une certaine envie, des pulsions.

      Avec un peu de réflexion, on comprendra bien vite qu’on atteindra jamais des extrémités comme le mariage polygame, incestueux etc, car cela ne touche pas l’attirance sexuelle d’une personne mais bien une pulsion.

      J’espère t’avoir ouvert les yeux, car c’est triste (et frustrant) de se sentir incompris. J’ai presque envie de dire que nous sommes plus victime de l’homosexualité que les hétéros car nous ne le choisissons pas, c’est comme ça. Et sentir du rejet de la part des gens pour ce qu’on est et non pour ce qu’on fait, c’est très blessant. C’est peut être même de cette incompréhension-ci qu’on peut ressentir une haine ou un rejet… Que les homos sont rejetés pour ce qu’ils sont, comme un handicapé ou un étranger ou quelqu’un de différent (pour peu que ça ne soit pas un choix délibéré de sa part) pourrait l’être, rejeté.

      • Bluesun dit :

        Il est vrai qu’en France il est très difficile pour un couple d’adopter un enfant, c’est bien pour cela que bon nombre d’adoption se font à l’étranger.

        Les homos sont libres de forniquer (comme tu le dis si bien) où ils veulent comme ils veulent, mais un enfant qu’on le veuille ou non est issu de du fruit de l’amour d’un homme et d’une femme. C’est ainsi depuis Adam et Eve.
        Quant à la Sécu, je ne suis absolument pas inquiète nos politiques on le voit bien déborde d’imagination dans les domaines où ne figurent pas ce qui préoccupent le plus les français.

        “Le changement maintenant”, “responsable mais pas coupables”, va faire que l’on entre dans l’ère du grand n’importe quoi.
        Plus de valeurs, plus de repères, plus de barrières.
        Et après une fois dans le mur des catas, on fait quoi ?
        On dit que pour laver la conscience que c’est la faute des parents ?
        Mais qui sont les vrais parents ?
        Qui sera responsable ? Qui sera coupables ?

        On a jamais empêché le mariage des homos, le mariage pour tous existe déjà.

        Mais entre un homme et une femme.

  5. katlen dit :

    Je n ais rien a rajouter au commentaire de Zemmour, je suis en accord…J ais signer avec mon parti UMP contre…et ceci pour le respect des futurs generations…

  6. libertad dit :

    Samedi 17 novembre, tous à la manif’ contre le mariage et l’adoption par des couples homosexuels.
    http://www.nonaumariagehomo.fr/

    Voici la liste des points de rendez-vous dans les différentes villes de France :
    Paris place Denfert-Rochereau à 14h30
    Lyon place Bellecour à 15h
    Nantes cours Saint Pierre à 15h
    Toulouse place Esquirol à 14h30
    Rennes place de la Mairie à 15h
    Marseille square Léon Blum à 14h30 (métro Réformés Canebière)
    Dax devant la sous-préfecture à 10h
    Mont-de-Marsan devant la préfecture à 10h
    Laon devant la préfecture à 15h
    Montpellier devant la mairie à 14h30

    La demande de l’UMP de la création d’une commission spéciale sur le mariage gay rejetée
    Mardi 13 novembre, le parti socialiste a exprimé son refus du débat en rejetant la demande de l’UMP de la création d’une commission spéciale sur le mariage homo.
    Si vous disposez d’un compte twitter, n’hésitez pas à retweeter ces deux tweets :

    Rejet de la demande de l’Ump de la création d’une commission spéciale sur le mariage pour tous. Pourquoi cette peur du débat ?

    #DirectAN . La gauche refuse commission spéciale mariage homo . Elle veut passer en force . Est elle si fragile pour craindre le débat ?

  7. florence dit :

    le problème de ceux qui ont une vision des choses trop fermée… est qu’ils ont souvent la bouche trop ouverte !

    De quoi avez-vous donc peur ? les homosexuel(le)s pourront se marrier bientôt c’est sûr et les hétérosexuel(les) pourront continuer à divorcer !

Laisser un commentaire