/>

Mariage pour tous : elle couchait avec des ossements humains

Rédigé par sachab (24actu) le 25 novembre 2012.

ossements_crane
Photo : Melodie-Nyuuwa
ossements_crane

Photo : Melodie-Nyuuwa

Une suédoise de 37 ans  a été arrêtée pour « violation du repos des morts », car elle avait des rapports sexuels avec des ossements d’humains. Comment ne pas dénoncer l’intolérance du gouvernement suédois et ne pas soutenir cette pauvre jeune femme stigmatisée à cause d’une sexualité différente ? Nous l’accueillerons avec plaisir en France, où elle pourra bénéficier d’une stricte égalité pour convoler avec ses os et éventuellement adopter un petit Cambodgien qui aura pour “parent 2” un tibia ou un fémur.

En France, grâce à François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Najat Belkacem, Christiane Taubira et l’Inter-LGBT, cette femme n’aurait pas été inquiétée par l’archaïsme d’une justice qui refuse encore, en 2012, d’accorder à tout le monde les mêmes droits.

La police a annoncé que l’accusée, une chômeuse de 37 ans, utilisait des os humains pour des jeux sexuels. Les forces de l’ordre suédoises ont retrouvé 6 cranes humains, une colonne vertébrale et de nombreux autres ossements humains dans l’appartement de l’accusée, qui risque deux ans de prison à cause de sa “différence”. Deux disques intitulés « Ma nécrophilie » et « Ma première expérience » ont également été trouvés chez elle, tout comme des photos d’une morgue et des sacs mortuaires.

La victime de la nécrophobie ambiante disposait des code d’entrée d’une morgue, où elle pouvait aller vivre quelques instants de bonheur et d’amour.

D’ailleurs, elle a expliqué sur un forum internet que “c’est ma morale qui fixe les limites et je suis prête à accepter le châtiment s’il devait se passer quelque chose. Cela en vaut la peine. […] Je désire un homme comme il est, qu’il soit mort ou vivant. Il me permet de trouver le bonheur sexuel à côté“.

Qui sont les magistrats suédois pour juger l’amour entre une femme et des ossements ? De quel droit décident-ils des pratiques sexuelles qui sont tolérables et de celles qui ne le sont pas ? Que les fascistes catholiques ne comprennent pas cette pratique délicieuse est une chose, mais que la justice ennuie cette femme parce qu’elle n’aime pas comme nous, voilà le scandale !

On attend avec impatience les éditos de Pulvar et de Demorand pour soutenir cette femme stigmatisée et dénoncer la nécrophobie de la justice suédoise.

Plus de détails et de photos sur cette triste affaire à voir ici.

 

 

 

 

Déjà 11 remarques sur cet article

  1. Paul Emiste dit :

    Et pourquoi pas si les os sont consentants? (pas de mauvais jeux de mots SVP).

  2. Libertad dit :

    Mâle ou femelle, les os ?

    La juge pourrait-être homophobe, en plus…

  3. katlen dit :

    Bin OUI tout les gouts sont discutables mais aussi dans la nature..

  4. camille dit :

    La nécrophilie “est classifiée en tant que paraphilie dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV)”
    L’homosexualité est “le désir, l’amour, l’attirance ou les relations sexuelles entre personnes de même sexe” et “fait partie de la sexualité humaine mais aussi animale”.

    En sous-entendant que les deux pratiques relèvent du même champ, vous tenez des propos homophobes.

  5. Sarah dit :

    Vos élucubrations cyniques et ineptes n’ont leur place qu’au comptoir après avoir passé le cinquième verre de cognac, mais elles ne méritent certainement pas de constituer un article. Votre façon de mener le combat contre les couples homosexuels désirant se marier en véhiculant des idées reçues et en faisant d’ignobles comparaisons est digne de la propagande nazie contres les Juifs. Si le karma existe, vous avez du souci à vous faire.

  6. Frank dit :

    Rarement vu un article aussi médiocre.
    Je conseille à l’auteur de ce torchon de se reconvertir dans un métier qui conviendra mieux à son niveau, comme nettoyeur de chiottes.

  7. Urbon dit :

    @ Camille

    L’homosexualité est une perversion. N’importe quel psy sait ça. Mais chut, on risque de passer pour des homophobes.

  8. Dédé dit :

    @ Urbon :

    Vous êtes psy ?

  9. dit :

    Çet article est lamentable et ne mérite pas d’être publié.

  10. Johan dit :

    hahah pas mal .. heuu, fake , non ?

Laisser un commentaire