/>

Le Parti Français en passe d’être fondé !

Rédigé par Billy Michu le 03 décembre 2012.

drapeau_france
drapeau_france

Photo : zigazou76

La Ve République est notre régime depuis 1958. Sa vie politique est organisée selon un axe gauche/droite, mais la construction européenne ultra-libérale contre les peuples est passée par là. La société française va se « québéquiser ». Faites place à l’axe souverainiste/fédéraliste !

Les Libéraux dominent depuis de longues années tant l’appareil politique de l’UMP que celui du PS, et bien sûr leurs interstices (UDI, MoDem et PRG). Cette idéologie libérale dominante dans les partis de gouvernement voit dans le désengagement de l’Etat, la fédération européenne et l’immigration incontrôlée un gage du contrôle politique, économique et culturel des peuples d’Europe.

L’UMP a été gelée idéologiquement pendant ses 10 années d’exercice du pouvoir. Le PS va subir le même sort tant qu’il sera aux manettes du pays. La politique reste de toute façon la même, puisque exercée par des Libéraux qui pensent sensiblement la même chose hors caméra.

C’est donc à droite que la recomposition nationaliste/européiste va se mettre en place en premier. L’élection récente du nouveau président de l’UMP et surtout le psychodrame qui a suivi en est bien le premier signe, même s’il a été mal interprété. Si François Fillon et Jean-François Copé ont admirablement bien fait semblant d’incarner l’un le centre et l’autre la droite, ils n’en sont pas moins deux Libéraux convaincus. Et c’est le vote des motions qu’il faut regarder avec attention. En effet la motion de la Droite Forte, qui a péniblement rassemblé ses 10 soutiens nécessaires pour se présenter, recueille 28% des suffrages exprimés contre 18% pour la motion de la France Moderne et Humaniste qui était soutenue par une centaine de parlementaires UMP. C’est le divorce entre les élus libéraux et l’électorat anti-européen.

Le congrès de l’UMP a ouvert la boîte de Pandore. Les sondages avaient déjà mis en exergue lors des dernières législatives la volonté des électeurs UMP de voir des alliances locales avec le FN de Marine Le Pen. Ce dernier s’est lové dans le lit délaissé du RPR de Philippe Séguin et Charles Pasqua. Le Front est voué à s’allier au Debout La République de Nicolas Dupont-Aignan, au MPF de Philippe de Villiers (qui dispose encore d’un réseau dense d’élus locaux s’il n’a plus de chef) et à l’hémisphère droit de l’UMP pour reformer un grand parti de droite bonapartiste, qui aura pour idéologie le souverainisme et référence le général De Gaulle. Le Parti Français.

Déjà 7 remarques sur cet article

  1. denis-le-rouge dit :

    “Les sondages avaient déjà mis en exergue lors des dernières législatives la volonté des électeurs UMP de voir des alliances locales avec le FN de Marine Le Pen.”

    On peut savoir de quels sondages il s’agit? Parce qu’aux dernières nouvelles, les presque 50% de voix pour Fillon rejettent toute alliance avec le FN. Il reste un petit 50% qui pourrait être d’accord, et encore… Tous n’adhèrent pas à l’extrême droite.

    Enfin, on comprend l’orientation d’un tel pamphlet.

    • Billy Michu dit :

      Vous avez émis le souhait de connaitre le sondage en question. Je vous joins donc le lien de l’article du Figaro diffusant cette information (http://bit.ly/L3X9il).

      Vous constaterez à sa lecture qu’il est question non pas d’un “petit 50%” mais bien de 55% de militants UMP se déclarant en faveur d’alliances locales avec le FN, comme je m’en faisais l’écho dans cet article.

      Cordialement.

      • denis-le-rouge dit :

        oui, mais: un échantillon de 1022 personnes est il forcément représentatif des… heu… ben on sait plus tellement combien de militants UMP ayant participer courageusement aux dernières élections du parti. De plus, je ne suis pas certain de la compatibilité idéologique de ces deux partis, fussent ils de droite. On voit déjà ce que cela donne à gauche…

  2. Libertad dit :

    Ah, on essaye de réactiver le vieux piège de tonton François 1er…. Surtout, tout faire et dire pour éviter une alliance même locale entre Droite dite Républicaine et FN (non Républicain puisque sans siège -ou presque- parlementaire,le comble de l’hypocrisie !)….qui balayerait bien évidemment l’alliance sans scrupule, elle, entre PS et extrême gauche !

  3. libertélibertéchérie dit :

    Si vous voulez que cela change, pourquoi ne pas intégrer un partis ??? pensez vous que vous n’arrivez pas à convaincre ???

  4. DLR34200 dit :

    Bien entendu, cet article n’engage que son auteur !. Peut être prend il ses rêves pour des réalités. En effet, une telle union avec le FN, tel qu’il est actuellement, n’est pas prêt d’être réalisée. Une majorité d’UMP et de souverainistes n’acceptera pas un mariage contre nature. Si sur certains points une convergence peut apparaitre ( l’Europe en particulier), l’osmose n’est pas pour demain. Par exemple, un parti comme “Debout la République” ne dialoguera avec le FN tant que celui ci maintiendra certaines de ses positions xénophobes et continuera à vouloir diviser les Français plutôt que de les rassembler

  5. 18 Juin dit :

    “tant que celui ci maintiendra certaines de ses positions xénophobes et continuera à vouloir diviser les Français plutôt que de les rassembler”. Il ne s’agit pas de “diviser les français” . Il se trouve que par la stupidité de nos lois les allogènes qui naissent sur notre sol sont français . Administrativement . Mais ils haïssent la France (parce que de vieux fond chrétien , et parce que blanche , plus la vengeance à cause de l’Algérie) . Il est clair que ces “jeunes” ne sont pas français . Avec l’esprit et le cœur . D’aillleurs ils le revendiquent et ils ne se gênent pas pour agresser verbalement (“sale français!”) ou physiquement .

    Il ne saurait donc y avoir de “division” . Puisque , d’un côté on a les français de souche européenne , qui partagent en gros la même anthropologie , de l’autre des individus pleins de violence et de haine , et qui rejettent tout ce qui est français , tout en étant nourris , logés , soignés et surtout protégés par l’Etat “k”ollabo ..

    Les gens qui , comme vous , jouent sur les mots , cachent mal leur volonté de se soumettre pour sauver leurs couilles , en collaborant , et je pèse le mot . Vous savez , les collabos finissent toujours mal . Ce n’est qu’une question de temps .
    Les “k”ollabos passeront à al casserole dès le début de l’explosion . Qui vient .

Laisser un commentaire