/>

Hollande demande à la justice de défendre Trierweiler

Rédigé par lesoufflet le 10 décembre 2012.

trierweiler_hollande_royal_tweet
Photo : Patrick Peccatte
trierweiler_hollande_royal_tweet

Photo : Patrick Peccatte

“Moi président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante.” Énième renoncement mensonge d’un président de la République qui a écrit une lettre au juge en charge de la plainte de Valérie Trierweiler envers les auteurs du livre «la Frondeuse». Dans cette lettre, le président de la république (pouvoir politique) exerce une pression sur le juge (pouvoir judiciaire) afin que ce dernier donne raison à la concubine du président (affaire privée). Elle est pas belle la France ?

Un papier à lettre sans en-tête officiel, recouvert d’une petite écriture enfantine“. Voilà comment Libération décrit le courrier envoyé par François Hollande au tribunal de grande instance de Paris, chargé de statuer sur la plainte de Valérie Trierweiler contre les auteurs de sa biographie, pour «diffamation et atteinte à la vie privée».

Ce courrier d’une ingérence outrancière est daté du 25 novembre 2012, voici ce qu’on peut y lire :

«Je tiens à dénoncer comme pure affabulation les passages du livre la Frondeuse (p. 46 et 47) concernant une prétendue lettre jamais écrite et donc jamais parvenue à son prétendu destinataire. L’invention ne peut être un procédé dans un essai politique sauf à être présenté comme un roman».

La lettre est accessible sur le site de Libération.

L’avocat des journalistes et de la liberté d’expression a évidement dénoncé les méthodes totalitaires de Hollande et Trierweiler. Selon lui, “la séparation des pouvoirs a été violée. Le président de la République est garant de l’indépendance de la magistrature. C’est absolument incroyable ! On nage en plein délire. Je pense que l’audience va se retourner contre Valérie Trierweiler et contre François Hollande qui avait dit qu’il n’interviendrait jamais dans les affaires de justice.”

En outre, Manuel Valls, ministre de l’Intérieur a également écrit pour faire pression sur la Justice, mais il n’a même pas pris les pincettes de Hollande, abusant de son pouvoir en toute tranquillité, et ajoutant l’en-tête du ministère de l’Intérieur, à son courrier de défense du portefeuille de Valérie Trierweiler. Hallucinant !!

Valérie Trierweiler exige de la part de ceux qui se sont permis d’écrire sur elle sans lui demander son autorisation et sans faire son apologie, une somme de 80 000 euros de dommages et intérêts, ainsi que 5 000 euros de frais de justice.

Il n’est pas besoin de revenir sur le fond de l’affaire et sur le besoin maladif de Valérie Trierweiler de museler tous ceux qui ne font pas son apologie. Du combientième procès intenté par Trierweiler contre des journalistes s’agit-il ? Celle qui n’est “que la maîtresse du président de la république”, selon Bernard Debré, aurait-elle un problème avec la liberté d’expression ? Au delà du caractère de la petite copine de l’ex de Ségolène Royal, c’est une nouvelle fois la faiblesse, la lâcheté et la soumission d’un François Hollande envers sa concubine qui inquiétera dans cette affaire. Quel genre de personnage politique accepte de se renier et de se ridiculiser publiquement pour satisfaire les besoins de sa petite amie ?  Comment un président de la République peut-il faire passer les caprices de sa favorite avant l’intérêt de la France ?

L’interaction entre le politique et le judiciaire est toujours nauséabonde. Socialisme oblige, le nouveau président de la République devait également prouver son déni de la démocratie et de la séparation des pouvoirs.

Il est déjà scandaleux en soi qu’un président de la République écrive une lettre dont l’objectif est de faire pression sur les juges. Ce comportement digne d’une république bannière africaine est d’autant plus minable que François Hollande a réussi, malgré sa médiocrité, à se faire élire en jouant sur les prétendus mélanges des genres chez Nicolas Sarkozy. On se souvient tous du célèbre “Moi Président”, dont toutes les maximes ont d’or et déjà étaient souillées par le comportement de Hollande et de son gouvernement.

On se souvient surtout du “Moi président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante”, adressé comme un uppercut à Nicolas Sarkozy, frappé de plein fouet par toute la suffisance socialiste et les bonnes leçons de morale fleurant bon le cynisme et le mensonge.

Comment peut-on oser prononcer une telle phrase à la télévision, pendant la campagne présidentielle, devant des millions de Français et écrire une telle lettre à la justice six mois plus tard ? Les Français se laisseront-ils trainer dans la boue encore longtemps ?

 

Déjà 12 remarques sur cet article

  1. Libertad dit :

    La “fraise des bois” dans ses oeuvres….et dans la grande lignée socialo.

  2. Notwiadomy dit :

    Petite barrique sur pattes, écriture d’attardé, français approximatif – “denoncer”, “pretendue” – et construction bancale – la dernière phrase – : « sauf à » + l’infinitif n’a pas le sens comme il croit de « à moins de » mais de « sous la réserve de ». Sa dernière phrase dit le contraire de ce qu’il pense mais en fait ne veut rien dire, “sauf à être du corrézien médiéval dialectal” non encore déchiffré. Ce type est un taré.

    On connaît la source de la fuite : Frédérique Giffard, avocat à la cour et du bouledogue Montesflan.

  3. pylatais dit :

    C’est à vomir que de voir les témoignages de valls et Hollande , ce témoignage a-t-il été produit en échange d’une galipette ? il ressort nettement de la prise de position de fh qu’il se montre une fois de plus sous son vrai jour à savoir d’une faiblesse caractérisée tel que ses amis le décrivaient avant la présidentielle, il n’y a pas à dire cet homme est d’une nullité absolue.

  4. francois dit :

    Papier libre ou pas, il est Président 24 h sur 24 et pas seulement quand ça l’arrange, inadminissible qu’il s’immisce dans un dossier de justice, aucune excuse. De plus il avait dit qu’il n’interviendrait jamais dans un dossier de justice, encore une promesse non tenue

  5. pylatais dit :

    il faut virer ce grand corps malade et complexé.

  6. Paul Emiste dit :

    Comme quoi la dame n´a pas hésité à manger à tous les râteliers afin d´arriver ou elle est.
    Il y en a eu d´autres, l´Histoire de France en est pleine…

  7. katlen dit :

    OUI bien ca continue, il ne faut s attendre a rien d autre avec la COMCUBINE, manipulatrice, tricheuse,qui attaque ou elle sait aller chercher des Euros..pour combien de temps cava durer..Est-ce que les Francais n en ont pas assez de ce Carnage…Question

  8. […] aurait mieux fait de s'abstenir !"Le Nouvel ObservateurLa Croix -BFMTV.COM -24heuresactu.com318 autres […]

  9. GOUPIL dit :

    Encore une promesse non tenue de la part de celui qui avait promis de respecter la séparation des pouvoirs… “Moi, Président…” : il l’a bel et bien oubliée sa déontologie récitée de façon mécanique et très très ennuyeuse il y a 6 mois… Et de deux, avec son ministre de l’intérieur, Manuel VALLS, qui intervient lui aussi dans les dossiers judiciaires pour défendre une “compagne” de président qui bénéficie déjà de privilèges aux frais des français… Quand l’une envoie un tweet, les autres envoient des lettres… Un grand mélange des genres qui n’est pas contesté par le syndicat de la magistrature et les medias…

  10. […] Ainsi, depuis plusieurs mois, selon Arrêt sur images, les vidéos de cette déclaration antipatriotique de Manuel Valls sont peu à peu éliminées des sites internet qui les diffusaient. De la à y voir une « ingérence » du politique sur la toile… Autant sous-entendre que  le président aurait écrit une lettre à un juge pour mettre la pression… […]

  11. amazonia dit :

    HOLLANDE le président “NAIF ”
    président du moi je /moi je ne tient pas mes engagements !
    intervenir ! dans des dossiers privés !
    moi président , aprés le léchage des pieds de Dame Valérie
    moi président , je lèche les babouches de l’islam , et me cache les yeux pour ne pas voir ” la charia ” qui dirige le
    monde Musulmans et aussi chez nous en FRANCE ?
    HOLLANDE = AUTISTE ? ou incompétent trouillard ?
    PAUVRE FRANCE .

Laisser un commentaire