Mariage pour tous : un maire gay milite contre

Rédigé par lesoufflet le 13 décembre 2012.

gaypride
Photo : yXeLLe@rtBrut
gaypride

Photo : yXeLLe@rtBrut

Jean-Marc Veyron, le maire de la petite commune de Chasselas, en Saône-et-Loire, est un homosexuel qui s’assume et s’affiche sans problème avec son compagnon. Pourtant, il a signé avec 80 autres maires de son département et 17 000 en France, l’appel des « maires pour l’enfance », contre le mariage et l’adoption homosexuels. Il existe donc des gays homophobes ?

Les journalistes, éditorialistes et socialistes français vont tomber à la renverse : non seulement tous les homosexuels ne veulent pas se marier, comme on voudrait nous le faire croire, mais certains se mobilisent même contre le projet de loi absurde du gouvernement. Pire, de la même manière que les homophobes fascisants avec leurs fameux “dérapages”, un homosexuel a osé comparer l’ouverture du mariage aux homosexuels à la polygamie.

Jean-Marc Veyron a accepté de donner une interview pour défendre son point de vue. En voici les principaux extraits :

“Je considère que ce projet de loi est trop important pour le voter en catimini en s’exonérant d’un vrai débat de société. […] J’ai informé mes adjoints du fait que je refuserais de célébrer des unions homosexuelles si la loi était votée. Ils ont eu l’air surpris.”

“En tant que citoyen homosexuel, je ne me sens pas du tout représenté par les associations LGBT (Lesbiennes, gay, bi et trans, NDLR). […] Je pense qu’on ment aux Français en leur disant que le mariage et l’adoption sont une revendication des homosexuels dans leur ensemble. J’ai moi-même tout un tas d’amis homosexuels qui sont indifférents voire opposés à ce projet de loi. Les associations LGBT ne représentent pas ces citoyens-là. Elles s’autorisent à parler au nom des autres, ce que je n’accepte pas.”

N’est-il pas intéressant de voir que tous les homosexuels ne ressentent pas le besoin de revendiquer des droits particuliers par rapport à leur sexualité et surtout qu’il ne se sentent pas forcément représentés par les lobbies hystériques qui stigmatisent et caricaturent tous les homosexuels, chaque année, en se promenant en string sur des chars, avec des piercing sur les tétons ?

“Je pense que l’on ne peut pas mettre sur le même plan l’homosexualité et l’hétérosexualité. J’ai beaucoup réfléchi sur ce sujet, je me suis posé mille questions, ai collaboré à plusieurs ouvrages. J’ai ainsi acquis la conviction que l’idéal, pour un enfant, est d’être élevé dans une famille composée d’un père et d’une mère. On va me dire que les hétéros divorcent, se remarient, recomposent des familles. C’est une réalité qu’on ne peut pas nier. Mais la loi doit reconnaître ce qu’il y a de beau et de souhaitable, pas encourager les pratiques minoritaires. La loi doit protéger le plus faible, donc l’enfant.”

Le prochain paragraphe que vous allez lire est déconseillé aux ames sensibles. Il s’agit d’un “dérapage” qui choque tant Audrey Pulvar et Jean-Michel Aphatie, un vilain amalgame homophobe qui mériterait une petite censure de la part de Christiane Taubira. Notre maire homo considère ainsi que si le mariage ne définit plus que l’amour entre des êtres humains adultes et consentants (donc, déjà, pas “pour tous”, car limitatif) et non plus le socle idéal pour qu’un couple essaye de procréer, il n’y a pas de raison qu’il ne puisse pas s’appliquer aux polygames.

“Je pense que la société est suffisamment déboussolée, les gens en manque de repères, pour ne pas en rajouter une couche. La société française est au bord de la rupture. Où sont les limites ? Où sont nos valeurs ? Par ailleurs, on sait que si la loi est votée, les associations qui placent des enfants adoptés fermeront leurs portes aux couples français. C’est inquiétant.”

“Cet argument de l’égalité me choque. Certains hommes ne se cachent pas d’avoir trois femmes. S’ils revendiquent l’égalité des droits, lui accordera-t-on trois contrats de mariage ?”

Le courageux maire est également lucide et réaliste quand le journaliste lui demande s’il ne veut pas d’enfant :

“Si, bien sûr, comme beaucoup. Mais ce n’est pas parce que j’ai envie que je m’arroge ce droit. On connaît la souffrance des enfants adoptés qui recherchent leurs parents biologiques, par exemple. On ne peut pas éluder cette question de la filiation au nom du désir d’enfants. Cela ne veut pas dire qu’être élevé par un couple homoparental va forcément causer une souffrance. Mais je crois profondément que la famille est une institution qu’il faut préserver.”

Enfin, interrogé sur le continuité de sa mobilisation contre le projet de loi prométhéen, il répond, droit dans ses bottes, par l’affirmative :

Absolument. Je participerai à la manifestation du 13 janvier. Le gouvernement va trop vite. Il doit prendre le temps de faire exister le débat.

Espérons que ce témoignage donne à réfléchir aux législateurs socialistes qui veulent imposer le bonheur aux Hommes contre leur volonté… Et si, au passage, les défenseurs du bien contre le mal pouvaient comprendre que les opposants au mariage homosexuel ne sont pas d’horribles homophobes casseurs de pédés, mais simplement des citoyens qui ont pris le temps de penser au SENS (mot grossier de nos jours) et aux conséquences de cette loi.

Déjà 12 remarques sur cet article

  1. gazo dit :

    merci mr veyron de votre courageuse prise de position. Merci de nous conforter dans le fait que si nous n’approuvons pas le mariage pour tous nous ne sommes pas d’odieux homophobes ! merci de confirmer que tous les homos ne font pas partie du lobby LGBT et réfléchissent plus profondemment sur le sens des valeurs de la famille.

  2. Paul Emiste dit :

    Je serais lui je ferais gaffe en traversant la rue, surtout le soir.
    Les hétérophobes ne sont pas des enfants de coeur, et ce monsieur courageux, n´est certainement pas le bienvenu.
    C´est un peu comme un militant antiapartheid blanc, ou un Palestinien pro-Israël, des preuves humaines de la bêtise de certains.
    Et les pro mariage homo hétéros me dira l´ami Denis…et bien…qu´ils donnent leurs enfants en adoption à des homos et il prouveront ainsi que j´ai tort; mais j´ai des doutes.

  3. katlen dit :

    Bravo et Felicitation, vous avez ce courage de dire tout haut le probleme pour la societe si ce mariage venait etre adopter….J

  4. Libertad dit :

    Oui un Homo lucide et responsable….représentatif de la majorité des Homos, malgé les hurlements et menaces des excités ultraminoritaires tels Femen (et son attaque hystérique d’une manif), LGBT (et ses pancartes “un hétéro une balle, une famille une rafale”) ou ACT UP ( subventionnée !) avec sa dernière affiche promettant aux chrétiens “des planches et des clous”…., groupuscules encouragés par le projet de loi débile et immoral des socialos.
    Vous avez dit fascisme ?

  5. Zadig dit :

    Et donc , puisque la majorité des homos ne demande rien, ce serait les seuls excités de ces groupuscules qui voudraient adopter et élever des enfants ?
    Bel équilibre et belle éducation en vue effectivement pour ces jeunes !!

    Ah au fait, quand le gouv.socialo prend les français pour des billes (c’est pas un scoop, mais c’est un exemple de plus !):

    ” il ne s’opposerait pas forcément à la PMA introduite par amendements des députés de la majorité”….députés auxquels bien évidemment il a déjà refilé les amendements ! (mais ça permet de garder le titre trompeur et anodin de projet de loi de “mariage pour tous”, sans y évoquer, même dans l’exposé des motifs, le sort des enfants adoptés par les homos et la Pma pour les lesbiennes)

    La duperie et la lâcheté, c’est maintenant !

  6. vlad dit :

    Le veuvage pout tous

    Dans un souci de progrès et d’égalité, nous demandons à ce que tout le monde puisse accéder au veuvage; pourquoi le limiter bêtement aux veuves ? C’est de la discrimination !
    Nous demandons aussi l’accès pour tous au statut de belle-fille, y compris pour les mineurs, avec libre accès à la gestation pour autrui.enfin, dans le but de fournir aux réseaux pédophiles, nous réclamons la GPA pour tous !

  7. vlad dit :

    Le veuvage pout tous

    Dans un souci de progrès et d’égalité, nous demandons à ce que tout le monde puisse accéder au veuvage; pourquoi le limiter bêtement aux veuves ? C’est de la discrimination !
    Nous demandons aussi l’accès pour tous au statut de belle-fille, y compris pour les mineurs, avec libre accès à la gestation pour autrui.enfin, dans le but de fournir aux réseaux pédophiles, nous réclamons la GPA pour tous !
    En savoir plus sur http://www.atlantico.fr/pepites/mariage-gay-60-francais-sont-favorables-579157.html#iciImyyF7boUwwbF.99

  8. […] Jean-Marc Veyron, le maire de la petite commune de Chasselas, en Saône-et-Loire, est un homosexuel qui s'assume et s'affiche sans problème avec son compagnon.  […]

  9. marco06 dit :

    Moi-même “gay” comme on dit, je suis tout à fait d’accord avec ce Maire. Je ne me sens pas du tout représenté dans les mouvements “homos” qui font les titres des médias. Je demande une seule chose : que le PACS soit amélioré pour qu’un couple déclaré ait les mêmes droits sociaux, à savoir la reversion de la demi-pension lorsque l’un décède. Point barre. Tout le reste n’est que foutaise et fait monter l’homophobie d’une minorité de personnes ce dont nous n’avons pas besoin. Rien de mieux que l’INDIFFERENCE!

  10. adolf dit :

    La grande majorite de homosexuels pense exactement comme ce maire gay. Il faut un triste et authentique cretin comme Hollande pour s’imaginer faire de la demagogie en cedant aux lobbies gay. S’il s’interessait un peu aux realites sociales, il saurait que les lobbies LBGT ne representent qu’eux-memes et nullement les gays qui sont apprecient tout autant que les heteros d’avoir eux-aussi un pere et une mere..

  11. doudou biscotte dit :

    C’est facholand ce site

  12. Adolf dit :

    C’est un sbire de fachhollande ce doudou biscotte. Hollande ce facho qui impose ses lubies sociétales contre la majorité des français selon tous les sondages et sans référendum. En fait il lui faut surtout ne pas déplaire à sa Bettencourt à lui (alias Pierre Bergé) qui faute de tirer des coups à son âge ne peut plus que tirer les ficelles des marionnettes socialistes

Laisser un commentaire