Quand Libé, Le Monde et la gôche morale défendaient la pédophilie

libération_pedophilie_mariage_pour_tous
libération_pedophilie_mariage_pour_tous
Photo : Patrick Peccatte

A la fin des années 70, les mêmes bien-pensants progressistes qui soutiennent actuellement la loi pour l’homoparentalité, le mariage homo et la PMA (procréation médicalement assistée), défendaient, au nom de la liberté, de l’égalité et contre les vilains réactionnaires, la pédophilie. 24heuresactu a retrouvé les signataires et leurs revendications concernant la sexualité avec les enfants. Quand l’histoire se répète.

Libération, le Nouvel Obs, Le Monde, le PS : tels sont les actuels défenseurs des lois prométhèennes sur la négation de l’altérité via l’homoparentalité. En 1977, c’étaient déjà les mêmes qui signaient des pétitions pour soutenir la pédophilie, au nom de la liberté et du progrès. On ne change pas une équipe qui gagne !

Les leçons de morale sont toujours les mêmes : seuls les obscurantistes, les réacs, les fachos peuvent vouloir ralentir l’inéluctable chemin vers la modernité, le progrès, le lucre, et la jouissance sans entrave.

Ainsi, Le Monde publiait, le 26 janvier 1977, une célèbre lettre ouverte aux Parlementaires, relayée, évidemment, par Libération, pour défendre dans “l’affaire de Versailles”, 3 hommes qui étaient accusés de pédophilie, pour avoir couché avec des mineurs et pris des photos de leurs intimités. Les intellectuels progressistes parisiens s’étaient émus de cette entrave à la jouissance et à la consommation du corps. Comment une société peut-elle être heureuse si l’on fixe des limites morales au plaisir sexuel ?

Le texte ignoble précisait ainsi que les enfants étaient “consentants”, avant d’aller encore plus loin dans le progrès sociétal : “Si une fille de 13 ans a droit à la pilule, c’est pour quoi faire ?” et “trois ans pour des baisers et des caresses, ça suffit”. Ça a le mérite d’être clair !

Voici donc la liste des 60 signataires de cette pétition, qui font quasiment tous partie des fervents défenseurs du mariage pour tous et qui continuent à militer, sans honte, pour la marchandisation du corps. On y retrouve évidement toutes les idoles de nos bons vieux bobos soixante-huitards et quelques socialistes devenus ministres entre-temps. Une liste à garder en mémoire :

  • Alain Cuny
  • André Glucksmann
  • Anne Querrien
  • Bernard Dort
  • Dr Bernard Kouchner
  • Dr Bernard Muldworf
  • Bertrand Boulin
  • Catherine Millet
  • Catherine Valabrègue
  • Christian Hennion
  • Christiane Rochefort
  • Dr Claire Gellman
  • Claude d’Allonnes
  • Copi
  • Daniel Guérin
  • Danielle Sallenave
  • Dionys Mascolo
  • Fanny Deleuze
  • Félix Guattari
  • Francis Ponge
  • François Châtelet
  • François Régnault
  • Françoise d’Eaubonne
  • Françoise Laborie
  • Gabriel Matzneff
  • Georges Lapassade
  • Gérard Soulier
  • Dr Gérard Vallès
  • Gilles Deleuze
  • Gilles Sandier
  • Grisélidis Réal
  • Guy Hocquenghem
  • Hélène Védrine
  • Jack Lang
  • Jacques Henric
  • Jean-François Lyotard
  • Jean-Louis Bory
  • Jean-Luc Henning
  • Jean-Marie Vincent
  • Jean-Michel Wilheim
  • Jean-Paul Sartre
  • Jean-Pierre Colin
  • Jean-Pierre Faye
  • Judith Belladona
  • Louis Aragon
  • Madeleine Laïk
  • Marc Pierret
  • Marie Thonon
  • Dr Maurice Erne
  • Michel Bon
  • Michel Cressole
  • Michel Leyris
  • Négrepont
  • Olivier Revault d’Allonnes
  • Patrice Chéreau
  • Philippe Gavi
  • Philippe Sollers
  • Dr Pierre-Edmond Gay
  • Pierre Guyotat
  • Pierre Hahn
  • Pierre Samuel
  • Dr. Pierrette Garrou
  • Raymond Lepoutre
  • René Schérer
  • Dr Robert Gellman
  • Roland Barthes
  • Simone de Beauvoir
  • Victoria Therame
  • Vincent Montail

Bref, tous les symboles et les modèles de la pensée de Mai 68. Depuis, quasiment tous ont pris position pour la mariage homosexuel et l’homoparentalité. Vous avez dit décadence ? Nihilisme ? Perversion ? La source idéologique de toute cette folie hédoniste est évidemment à aller chercher du côté de mai 68.

La même année, Libération publiait également un appel à participation pour une réunion afin de constituer le FLIP (Front de libération des pédophiles). Il est beau leur progrès sociétal, elle est belle leur émancipation sexuelle !

Cette pétition n’est qu’un élément parmi de nombreuses lettres ouvertes, autres pétitions, et tribunes publiées par Libé, Le Nouvel Obs et Le Monde à la fin des années 70. La dernière pétition de Libération en faveur de la pédophilie date de 1979… Il n’y a pas si longtemps…

On se souvient tous du représentant de Mai 68, Daniel Cohn Bendit, qui publiait en 1975 un livre, “grand bazar”, où il consacrait un chapitre à la “sexualité des enfants”.

daniel_cohn_bendit_eelv
Photo : kleinkariert

En 1979, Jacques Dugué est arrêté pour pédophilie et soupçonné de faire partie d’un réseau de pédophiles. Il publie une tribune dans Libération où il dresse une apologie de la “sodomisation” des enfants. Il y explique que “l’enfant qui aime un adulte […] aime ressentir dans son corps le membre viril de celui qu’il aime, d’être uni à lui, par la chair”. Il y exige “qu’on arrête de persécuter ceux qui aiment les enfants, même s’ils les aiment aussi avec leur corps”. C’est pas du Pulvar mais c’est presque aussi tolérant envers la différence. Puisque toutes les pratiques sexuelles se valent…

Pendant cette période, les groupes d’extrême gauche comme la LCR de Besancenot (il n’y était pas encore, concédons lui cela) soutiennent officiellement la pédophilie contre les interdits religieux et moraux de la société conservatrice. D’autres groupes informels d’extrême-gauche ou organisations plus importantes, comme la Ligue communiste révolutionnaire soutiennent alors les pédophiles contre les tabous moraux imposés par la société conservatrice réactionnaire. Les discours ambigus sur la “sexualité infantile” sont considérés comme une libération du carcan de la morale…

L’historienne Anne-Claude Ambroise-Rendu a décrit cette période et ce discours selon lequel “les enfants ont aussi droit à la sexualité”. Selon elle, cette idée correspond parfaitement à l’idéologie soixante-huitarde ambiante “à l’ombre des mouvement alternatifs, de l’antipsychiatrie et du militantisme homosexuel. Du Front homosexuel d’action révolutionnaire (FHAR) créé en 1971 au magazine Le Gai Pied lancé en février 1979, tous réclament, avec Michel Foucault, la reconnaissance des “sexualités périphériques””.

pierre_berge_francois_hollande
Photo : François Hollande

On nous fait croire qu’il y a une marche en avant, que les évolutions sur lesquelles la société débat finissent toujours pas donner raison à ceux qui sont du côté de l’évolution, mais non, cela ne marche pas comme cela. Au cours de l’Histoire, de nombreuses idéologies progressistes en vogue à une époque ont été rejetées massivement pour leurs effets nocifs, comme ce fut le cas à la fin des années 70 avec la pédophilie et comme cela devrait être le cas actuellement. Dans 30 ans, espérons que nos enfants riront en apprenant qu’à une époque, les hommes voulaient se substituer à la Nature et qu’un état voulait autoriser les couples homosexuels à adopter des enfants, à se marier et à louer les ventres des roumaines miséreuses (voir la position de Pierre Bergé, propriétaire du Monde et leader du combat pour l’homoparentalité).

On le voit bien avec ces pétitions : les méthodes totalitaires des élites intellectuelles, qui veulent imposer au peuple, en le culpabilisant (vous êtes désormais homophobes si vous refusez que l’on puisse louer des ventres), leurs évolutions sociétales formidables à coups de lettres ouvertes et de pétition (Les Inrocks récemment) sont les mêmes que celles des pro-pédophilie des années 70. Et il n’y a rien de surprenant car ce sont à peu près les mêmes personnes et surtout exactement la même idéologie post-soixante-huitarde : foutons la morale à la poubelle afin qu’il n’existe plus de frein à notre jouissance sexuelle, car la consommation du corps, quelle qu’elle soit, doit être la priorité absolue de notre civilisation. Jouissons sans entrave, remplaçons la morale par le fric et le cul : l’Homme s’en trouvera élevé !

Sodome et Gomorrhe (Babel, Babylone…), c’est maintenant !

Voir les liens ci-dessous, qui sont très instructifs sur le “progrès social” vendu par nos bons journalistes…

http://fr.wikipedia.org/wiki/Apologie_de_la_p%C3%A9dophilie

http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9titions_fran%C3%A7aises_contre_la_majorit%C3%A9_sexuelle

On vous recommande

A propos de l'auteur lesoufflet

109 réactions à “Quand Libé, Le Monde et la gôche morale défendaient la pédophilie”

  1. Par duperie et lâcheté, ce gouvernement a baptisé de manière anodine ce projet de loi « Mariage pour tous »….masquant ainsi la DERIVE TOTALE que va engendrer cette loi EXIGEE par une infime minorité de gays….

    Une seule réponse: Mobilisez-vous, signez et faites signer pétition, saisissez de votre député et demandez le référendum…
    …et soyez au rendez-vous le 13 janvier pour une grande manif contre cette loi-diktat de dégénérés !

    http://www.nonaumariagehomo.fr/

    Et bonne année à tous.. et à ce site qui, malgré son “amateurisme revendiqué”, a le mérite d’être très souvent beaucoup plus objectif, pertinent et réaliste que les sempiternels fanzines (subventionnés) de Gôche.

    1. “une infime minorité de gays…” alors toi déjà, ouvre les yeux, pasqu’il y en à beaucoup plus que tu ne le croit !

  2. Houaaa,l annee 2013 commence tres fort…Aussi tres heureuse Annee a l Equipe de 24heuresactu, qui sans vous nous aurions des difficultes a connaitre exactement les intentions de qqs uns pour salir nos valeurs…Merci a vous…

  3. Je proposerais de lire l´oeuvre de Arnold Joseph Toynbee, grand historien qui a étudié l´essor et la chute des civilisations…

  4. Il ne s agit pas d un scoop lorsque je lisais dans ma jeunesse les revues le crapouillot les socialos pronaient la liberte sexuelle en etant gentil avec les pedophiles mais les socialos ont aide tres rarement les victimes d agressions sexuelles

  5. Eurêka!!! Je viens de comprendre plus profondément le fondement (!) du socialisme, sa raison d´être.

    1. Visiblement, ça n’a rien coûté et l’article est encore là après 4600 partages sur Facebook, pres de 800 Tweets…. une lage diffusion et beaucoup de commentaires. On peut donc en conclure qu’aucun de tous ces noms cités qui ont soutenu la pédophilie n’a osé porter plainte en diffamation… ce qui signifie clairement que tout est vrai.

  6. Il aurait été bon de publier cette fameuse “lettre ouverte” ou encore la pétition dont parle cet article…

    C’est si facile de faire du vent sans rien de concret…

    1. eh oh gogol on se réveille, la lettre a été publiée, et les articles aussi il y a des archives sur le net pour ceux qui ne sont pas encore devenus totalement sots.

  7. @Ana :

    “Article biaisé par un titre racoleur et qui porte atteinte à l’honneur, ça va couter cher.
    :-)” Heu pas du tout, ils défendaient vraiment, c’est tout à fait claire.

    @Jeff :

    “Il aurait été bon de publier cette fameuse « lettre ouverte » ou encore la pétition dont parle cet article…

    C’est si facile de faire du vent sans rien de concret…” les liens sont en fin d’articles pour + d’infos…

    1. Bidon, tes sources c’est Wikipédia, qui nous dit que c’est pas toi ou tes potes qui on écrit l’article…

  8. Mais purée on aura tout vu sur ce site.
    Replacez la pétition dans le contexte, les années 70 c’était la libération sexuelle et tout était permis, il n’y avait aucun interdit et aucun tabou, il n’y avait aucune règle, l’homosexualité était vue comme une maladie mentale, et la drogue était consommée comme des bonbons à la vue de tous depuis tout à été légiféré et c’est tant mieux.
    Je tiens à préciser que pour les incultes qui ont l’air de pulluler sur ce site au vu des commentaires, que la pédophilie ( et ce n’était pas vu comme tel à l’époque) remonte à la nuit des temps (les rois se mariaient avec des filles de 13ans) tout comme l’homosexualité (qui était encouragée dans la Grèce Antique pour renforcer les liens dans les armées), et honnêtement je ne vois pas le rapport avec le mariage gay sauf faire passer les homo pour de sale pervers pédophiles ce qui n’est pas le cas.
    Le plus grand nombre de pédophiles connus se comptent parmi les hétérosexuels, alors arrêtez votre racolage nauséabond et étudiez un peu votre sujet avant de balancer des inepties que vos lecteurs goberont comme de braves pigeons.

    1. que chez les spartiates. et la pédophilie ne s’arrête pas à 13ans. comment tu sais qu’il y a plus de pédo chez les hétéros, on sait déjà pas combien ya de pédés, entre 3 et 10%. çà fait le nombre de pédogay de 1 à x3 selon le chiffre de départ.
      l’abruti c’est toi. et c’est un abruti qui te le dit. alors t’en tient une couche.

    2. Qu’est-ce que la pédophilie ? Wikipedia :”… est très fortement condamnée dans la plupart des législations du monde, et reconnue comme un grave délit ou crime, une transgression majeure des droits fondamentaux de l’enfant, sous les termes d’«abus sexuel sur mineur». Il en va de même de la pornographie enfantine, aujourd’hui très largement condamnée.”
      Mais que dire alors de ces pays, de ces sociétés où l’on force des mineures féminines a accepter le “mariage” avec des hommes beaucoup plus âgés qu’elles (.. jamais l’inverse!), personne à l’ONU, OMS ou UNICEF n’est venu faire rapport ou critiquer quoi que ce soit de relatif à la pédophilie dans ces pays-là; c’est donc que l’ONU, OMS ou UNICEF et les honorables membres de leurs commissions approuvent les pratiques courantes de ces pays-là où tout le monde trouve encore normal qu’on y force les fillettes non consentantes, et pour de l’argent, dans les bras de messieurs cacochymes ? Ce qui met de ces infâmes pratiques violentes dans le même panier que la pure consommation…”Erreur en deçà, vérité au-delà ?”…. évidemment Pascal n’était ni imam ni mollah! Oh! voilà que je me prends à blasphémer …car le prophète, il paraît que lui aussi … Wikipedia: En droit français, le terme de pédophilie n’apparaît pas dans les codes ni règlements du droit et de la justice..

    3. Très juste pour les 3/4 de ton com ; mais au risque de te déplaire les plus grands pédophiles sont bien les homos et non pas les hétéros , c’est statiquement prouvé , comme il est est statistiquement prouvé que les couples homos sont énormément plus instables que les hétéros .
      Ces stats sont interdites en France mais pas en hollande , aux USA ou ailleurs .
      Même avec un peu de retard il faut bien le dire !
      (Et donc donner des gosses à des couples homos…ça relève pour
      moi de l’inconscience)

  9. Juste pour dire que la liste contient 69 noms et pas 60 comme indiqué dans le titre. Partant de là, le reste de l’article n’a pas dû être corrigé , ni relu, alors vérifier les sources… mais bon le fait que l’homoparentalité soit associée à la sodomie , la pédophilie, Sodomme et Gommorhe, babylone, la LCR (qui n’existait pas) à l’époque me parait un peu touffu comme argumentation voire partisane .

  10. En 69, il était trop tôt pour ces pourritures de faire voter un loi pour la pédophilie.
    Avec la course folle pour la libération de la sexualité, à quand une loi qui leur autorisera de tuer leur partenaire lors de l’acte si celui-ci est consentant ?

  11. Ping : Pédophilie |
    1. “de « toilettes pour tous », sans distinction de sexe ou d’age (comme ce qu’ils veulent pour la sexualité ?).”

      Il est bon de savoir que certains se font accompagner partout, pour tout, qui aurait cru XD on n’est pas seul lors de la grosse commission?

  12. Arrêter de faire l’amalgame entre PEDOPHILIE ET HOMOSEXUALITE, ça n’a strictement rien à voir . L’homosexualité c’est entre deux adultes consentants ! Le pédophile lui agresse un enfant !

    JE VOIS PAS LE RAPPORT ??

    1. Si on s’en tient à la définition première, l’homosexualité, basiquement, c’est une sexualité entre plusieurs individus de même sexe. Donc il peut y avoir plus de deux partenaires d’impliqués dans une relation de ce type. Et ces partenaires peuvent très bien être mineurs ou mineurs et majeurs, en ce cas, il peut s’agir de relation pédophile. Car on peut être pédosexuel et homosexuel tout à la fois.

      Et ce n’est pas parce que plusieurs individus de même sexe ont une relation sexuelle que cette relation est non contraignante : les viols homos, ça existe. De la même manière, ce n’est pas parce qu’adultes et enfants et plus globalement mineurs et majeurs ont des relations sexuelles que celles-ci sont non consentantes. Ceci n’est rien de plus qu’un lieu commun.

      Le consentement n’est pas affaire d’âge, de genre, d’espèce ou que sais-je encore mais plus que tout de ressenti, de volonté, que ce ressenti soit ou non exprimé ou que l’expression de ce ressenti soit exprimée de manière verbale ou non. C’est là toute la difficulté de légiférer sur le consentement sexuel car il relève avant tout de l’intériorité or rien n’est plus subjectif que ce qui touche à la sphère de la sexualité, des sentiments, des attirances et des goûts.

      C’est pourquoi, me semble-t-il, ces questions devraient être traitées avec une grande délicatesse, de manière nuancée, au cas par cas, aussi bien au niveau judiciaire, des diverses autres institutions sociétales qu’entre individus alors que c’est exactement le contraire qui se passe : on aborde ces problématiques avec une grande brutalité, on cloue des individus au piloris ou, à l’inverse, on en victimise d’autres en se basant sur des informations uniquement d’ordre superficiel, tel que l’âge des participants par exemple. 😉

      Et étant donné que dans les sociétés modernes, la loi – tout au moins dans son acception actuelle – ne peut travailler que sur des faits objectifs, elle a pris la décision d’établir qu’en dessous d’un certain âge (la fameuse majorité sexuelle), le consentement sexuel – même clairement exprimé – était nul et non avenu.

      Et c’est aussi pour cela que les relations sexuelles adultes-animaux sont illégales car on estime à l’heure actuelle que l’animal – au même titre que l’enfant voire l’adolescent – ne peut donner de consentement sexuel car on suppute qu’il ne peut en appréhender le concept et donc qu’en l’absence de compréhension de celui-ci, une relation sexuelle de ce type relève de l’exploitation sexuelle pure et simple.

      Bien entendu, la même chose peut-être dite pour les hétéros que pour les homos.

      Le seul véritable point commun entre homosexualité et pédophilie (ou plutôt pédosexualité si on s’en tient à l’étymologie première de ces termes), c’est que toutes deux sont considérées par nos sociétés comme des sexualités minoritaires (ou périphériques pour reprendre la terminologie 70’s ^^) qui ont fait l’objet de tentatives conjointes de légalisation et d’acceptation au sein des sociétés occidentales au cours, grosso modo, des années 1960 à 1980.

      La différence étant que ça a fonctionné pour les homos alors que la situation des pédos s’est dégradée. Et bien sûr, notre regard actuel est influencé par les processus et évènements historiques ayant eu lieu à cette époque. Si les choses avaient tournées différemment, nous porterions sans doute un regard tout autre sur l’ensemble de ces sexualités et mouvements.

      Mais pour en revenir à ce mouvement de défense de la pédophilie, je pense qu’il était, de prime abord, affaire d’une certaine élite – politique, artistique, intellectuelle, etc. – assortie d’une indifférence voire d’une tolérance relative au sein de la population dans le contexte d’insouciance généralisée bien qu’éphémère de l’époque mais, somme toute, il semblerait que la population n’était pas réellement prête à cette évolution d’où le violent et sécuritaire retournement de situation des années 1990 et 2000, conséquence de la crise économique (déclin de l’industrie, stagnation du pouvoir d’achat voire récession, montée du chômage et de l’extrême-droite, etc.) et sexuelle (sida) à partir des années 1980.

      La situation d’aujourd’hui est plus paradoxale : il semblerait qu’un nombre croissant de gens se soient lassés de la répression, incluant celle s’exerçant à l’encontre des pédophiles mais qu’ils n’en sont pas encore psychologiquement prêts à accepter la légalisation des relations sexuelles consentantes entre mineurs et majeurs, tout juste avance-t-on l’idée de légaliser la pornographie infantile (cf. les Pays-Bas).

      C’est pourquoi les arrestations se poursuivent – voire s’accroissent avec la diffusion du goût pédophile parmi la population générale, en témoigne le phénomène dit d’hyper-sexualisation des enfants – mais que les condamnations sont de plus en plus légères voire que des relaxes se produisent car les magistrats évoluent en parallèle de la population avec parfois des disparités géographiques considérables, les mutations sociétales étant surtout affaire de génération plus que de milieu social bien que l’importance de ce dernier facteur ne soit pas non plus à négliger.

      Les homosexuels, eux, ont traversé une période similaire de relative tolérance dans les sociétés occidentales globalement au cours des années 1880 à 1910 notamment lors de ce qu’on a appelé la ” Belle époque ” (http://assoquazar.free.fr/textes/expos/1900.html / http://www.cairn.info/revue-d-histoire-moderne-et-contemporaine-2006-4-page-74.htm) qui fut très similaire aux années 1970 au fond, suivie d’une période de répression au cours, pour résumer, des années 1940 et 1950 et enfin la légalisation actée au cours des années 1960 à 1980.

      En fait, pour schématiser, les pédos d’aujourd’hui en Occident se retrouvent dans la situation qui prévalait au début des années 1960 pour les homosexuels : le mouvement de dépénalisation de la pédophilie – ainsi que de tout un tas d’autres choses lol – commence à fourbir ses premières armes, d’où la forte opposition qu’il rencontre, opposition qui refluera peu à peu au cours des années à mesure que le mouvement dépénaliste se renforcera et rencontrera l’adhésion de la population, et surtout des jeunes générations, notamment des enfants d’aujourd’hui, qui elles seules représentent l’avenir. 😉

      1. Ce monsieur Damstounet vient d’être condamné à 7 ans de prison pour détention d’images pédopornographiques après récidive !!!! Sur un autre site il affirme être pédophile avec comme logo celui de la NAMBLA……
        Tous ces criminels en puissance attendent que l’âge de la majorité sexuelle descende davantage pour assouvir leurs pulsions malsaines sur des enfants de plus en plus jeunes en toute impunité !!!!
        J’espère que notre société gouvernée en partie par ces pervers ne laissera pas ces lois inadmissibles passer ! Gardons les yeux ouverts !

      2. Bravo pour ce texte d’ étude très complet . Et surtout : MERCI pour ce terme de Pédosexualité ! Car celui de Pédophilie me gènait énormément : le radical -phil qui évoque un amour , un tropisme affectif n’ avait aucune place ici , car le moteur de tout ce pataquès procède seulement et exclusivement de l’ égo-jouissance la plus courte ! = Dégonfler au moindre coût , la pression de ses propre glandes … et surtout rien d’ autre !!
        L’ amour ou même la moindre affection est à l’ opposé le plus radical de ce type de motivation !
        Merci pour le mot : pédosexuel .

  13. Tu vois pas le ” rapport” ? Ha, ha, ha…voyeur en plus !
    Ben demande à P.Bergé, il va te montrer…

    C’est quoi ces homos réacs: ils ont leur petite loi pour leur petite minorité et ils veulent interdire maintenant tout le reste !!
    Les polygames, les pédophiles, les zoophiles protestent contre cette attitude moyenâgeuse !
    lol

  14. Il faut être sérieux, la pétition de 1977 dont on trouve la liste un peu partout demandait la libération de trois personnes ayant effectué trois ans de préventive pour avoir eu des rapports sexuels non pas avec des enfants, mais avec des mineurs de quinze ans. Trois ans de prison sans jugement, c’est un peu beaucoup, c’est ce qu’ont pensé les signataires. Il ne s’agissait donc pas de pédophilie.
    Sartre n’a donc, contrairement à ce qu’on voit écrit ici ou là, jamais défendu la pédophilie.

    1. Vous avez raison, il ne faut pas confondre enfant et mineur, ni même enfant et mineur de moins de quinze ans.

      Cependant le législateur a estimé qu’il fallait une certaine maturité physique et psychologique pour entretenir une relation avec un adulte. Le seuil initial de 11 ans a été élevé à 13 ans en 1863 puis à 15 ans en 1945 dans le cas hétéro (seuil élevé à 21 ans en 1942, puis abaissé à 18 ans en 1974 et à 15 ans en 1982) dans le cas homo).

      Le seuil actuel de 15 ans a l’inconvénient d’être arbitraire, l’âge du mariage pour la femme n’étant plus 15 ans mais 18 ans. Je propose de le faire coïncider avec l’âge de la fin de la scolarité obligatoire (actuellement 16 ans)

  15. Qu’est-ce que la pédophilie ? Wikipedia :”… est très fortement condamnée dans la plupart des législations du monde, et reconnue comme un grave délit ou crime, une transgression majeure des droits fondamentaux de l’enfant, sous les termes d’« abus sexuel sur mineur ». Il en va de même de la pornographie enfantine, aujourd’hui très largement condamnée.” Mais que dire de ces pays où l’on force des mineures féminines a accepter le “mariage” avec des hommes bcp plus âgés qu’elles (.. jamais l’inverse!), personne ni à l’ONU, OMS ou UNICEF n’est venu faire rapport ou critiquer quoi que ce soit de relatif à la pédophilie dans ces pays-là , où tout le monde trouve encore normal qu’on force les fillettes dans les bras de cacochymes ? “Erreur en deçà, vérité au-delà ?”…. évidemment Pascal n’était pas imam ou mollah! Et voilà que je me prends à blasphémer…Wikipedia : En droit français, le terme de pédophilie n’apparaît pas dans les codes ni règlements du droit et de la justice..

  16. Quand on croit comme à gauche qu’il suffit de changer pour forger le progrès, on finit forcément par dire de c..ries; à gauche cela ne choque personne, puisqu’On détient La Vérité majuscule; mais alors laissez en paix, gens de gôche,ceux qui ne pensent pas exactement comme vous, mais tout simplement mieux!

  17. Je vois pas le lien entre relations sexuelles entre adultes, parentalité de même sexe et pédophilie (relation adulte-mineur),

    Même quand une idée juste est défendue, il faut toujours en rajouter ? et parler de 36 sujets en même temps ? Pourquoi pas reprocher au même Jack Lang la fête de la Musique et à Sartre et Aragon d’avoir été résistants ?

    L’utilisation de la pédophilie comme cache-sexe aux libertés et droits de l’Homme est à peine plus défendable que les signataires de cette lettre ouverte

    Juste en passant aller voir le texte original où l’on voit que la phrase « trois ans DE PRISON pour des baisers et des caresses, ca suffit », n’est pas « trois ans pour des baisers et des caresses, ca suffit ». Et ça change un peu le sens quand même, même si la pédophilie n’est pas défendable.

    Un média du net, sans conscience journalistique qui a la flemme de lire sa source. La fin ne justifie pas les moyens

    1. J.P SARTRE N’etait absolument PAS un ” RESTISTANT ” . Raye de la liste officielle depuis longtemps . SES pièces de theatre visee par la censure allemande pendant la guerre et jouees dans un theatre ” INTERDIT AUX JUIFS ..pour le reste c’etait un GRAND MANIPULATEUR Et si il a eut des demeles avec la justice FRANCAISE , c’etait pour des problèmes peux flateurs pour sa personne et aucun rapport avec la RESISTANCE mais plutot relatifs a des derapages d’ordre sexuels ….

      1. S’il vous plait expliquez-moi comment Sartre était rayé de cette lists et par qui? Soi-meme?
        Avait-il changé opinion? Quand et pourquoi?
        C’est fascinant. J’attends votre réponse.

    2. « qui font quasiment tous partie des fervents défenseurs du mariage pour tous et qui continuent à militer, sans honte, pour la marchandisation du corps. »

      Bigre !
      Depuis l’au-delà, alors !?
      Étant donné que les ¾ sont morts depuis belle-lurette…

  18. La loi 80-1041 du 23 décembre 1980 remplaça le crime d’attentat à la pudeur sans violence sur mineur de moins de quinze ans par un simple délit, punissable d’une peine de 3 à 5 ans d’emprisonnement et d’une amende de 6 000 F à 60 000 F ou de l’une de ces deux peines seulement ; il n’y eut, lors des débats, que les parlementaires communistes pour s’opposer à cette indulgence. Le Nouveau Code pénal en vigueur depuis 1993 réduisit encore, à 2 ans d’emprisonnement et 200 000 F d’amende (ancien article 227-25), la peine encourue pour une telle relation sexuelle. Cette évolution put légitimement inspirer la théorie de la “société complice”, déclaration de l’archevêque de Rennes Jacques Jullien (1929-2012) à Ouest-France, 8 août 1997. Mais que dire de l’Église elle-même, l’actualité en est pleine, bien avant le curieux comportement des évêques Jacques Gaillot et Pierre Pican dans l’affaire Vadeboncœur ?

    La loi 98-468 du 17 juin 1998, dite loi [Ségolène] Royal, a renversé la tendance, en portant la peine, pour un majeur, à cinq ans d’emprisonnement et 75 000 € d’amende (article 227-25 nouveau) ; des parlementaires proposèrent, sans succès, d’y ajouter l’imprescriptibilité.

  19. Ce qui me chagrine, outre cet article nauséabond où tout se mélange, tout se vaut dans un pseudo grand déballage de la vérité, ce sont les commentateurs qui ne prennent pas le temps de vérifier leurs dires, la vérité qu’ils assènent et qu’ils estiment irréfutables. Chiffres et références se succèdent sans aucunes sources valides, la réflexion est complètement discontinue…Et ne parlons même pas de l’article qui respecte tous les critères de la bonne désinformation.

  20. moi j’arrive pas a croire, sur internet il y a tout video des listes de noms, et ces personnes sont toujours en fonctions et ce pavanent en liberté quel honte. Malheur a celui qui confond le miel au vinaigre,et le vinaigre au miel.quand le peuple se reveillera,leurs sangs couleras dans les rues,sa ces pas possible faut que sa s’arrete cette merde et vite.

    1. Rien ne s’arrêtera malheureusement , le système est verrouillé , les plus grands pédos sont l’élite mondialiste Franc maçons et autres .Les grands magistrats , avocats , notables , hyper classe de pouvoir , politiques et décideurs en sont et se protègent les uns les autres en faisant d’ailleurs passer souvent des gens simples qui n’en sont pas pour porter le chapeau (des hauts placés de la police en sont aussi…).
      Si vous voulez de la doc sur le sujet allez voir sur http://www.dondevamos.canalblog.com.

      J’espère qu’un jour ces saloperies souffriront milles morts mais malheureusement c’est peu probable.

  21. Moi je pense qu’ils faut faire en sorte que les pedos ne passent pas a l’acte . Quand on les arrete c’est trop tard l’acte a ete commis. les poupees silicone peuvent leur permettre de se detourner des vrai enfants . Moi je pense qu’il faut legiferer avant tout.

  22. Oui c’est une ABOMINATION SANS NOM !!! CELA FAIT FROID FROID FROID DANS LE DOS !!!
    LE GENRE HUMAIN VA ULTRA MAL MAL MAL !!!

    DROITE ET GAUCHE ONT MALHEUREUSEMENT SOUTENU LA NAUSÉABONDE LOI T’AURA (JE M’HONORÉ D’AVOIR FAIT TOUTES LES MANIFESTATIONS POUR TOUS,EN CONSCIENCE !!!), LES UNS (LA GAUCHE) PAR DEVIANCE IDÉOLOGIQUE LIBERTAIRE ET LES AUTRES (LA DROITE) PAR DEVIANCE IDÉOLOGIQUE LIBÉRALE /CAPITALISTE !!!

    A VOMIR JE TROUVE!!! C MON AVIS.

  23. Les trotskistes ont toujours été des traitres au communisme et au socialisme. Ne mettez pas ces sal… de trotskistes anti-communistes soutenus par la CIA dans le camp de la gauche.

  24. Saloper… de trotskistes… On savais bien que vous étiez des traitres à la gauche et des pervers tordus. Tout ça vient des anglo-américains. Mai 68 était entièrement piloté par la CIA pour imposer les trotskistes anti-communistes à la place des vrais socialistes et communistes qualifiés de “staliniens” par ces traitres de trotskystes. On voit qu’ils n’ont fait que saboter la gauche. Diviser ses voix, favoriser les mesure libérales de droite, faire toute sortes de saloperies au nom de “la gauche” pour en dégoûter les gens, mais vu que les Français restent attachés aux vraies mesures socialo-communistes issues du CNR alors les profiteurs ultra-libéraux se servent des trotskistes qui historiquement sont des traitres au communisme et au socialisme. Ils sont anarcho-capitalistes et servent la droite ultra-libérale tout en se faisant passer pour des gens “de gauche” voire “marxistes révolutionnaires”. Mais leurs ONG “caritatives” ne servent qu’à l’évasion fiscale et l’ingérence de leurs donateurs milliardaires à la générosité défiscalisée dans des affaires d’état. Il ne font que cracher sur “l’Etat bourgeois” et la “république bourgeoise”. Les vues trotskistes sont en contradiction avec le socialo-communisme mais parfaitement en ligne avec le capitalisme et l’aristocratie.

  25. Saloper… de trotskistes… On savais bien que vous étiez des traitres à la gauche et des pervers tordus.

    Tout ça vient des anglo-américains. Mai 68 était entièrement piloté par la CIA pour imposer les trotskistes anti-communistes à la place des vrais socialistes et communistes qualifiés de “staliniens” par ces traitres de trotskystes.

    On voit qu’ils n’ont fait que saboter la gauche. Diviser ses voix, favoriser les mesure libérales de droite, faire toute sortes de saloperies au nom de “la gauche” pour en dégoûter les gens, mais vu que les Français restent attachés aux vraies mesures socialo-communistes issues du CNR alors les profiteurs ultra-libéraux se servent des trotskistes qui historiquement sont des traitres au communisme et au socialisme. Ils sont anarcho-capitalistes et servent la droite ultra-libérale tout en se faisant passer pour des gens “de gauche” voire “marxistes révolutionnaires”.

    Mais leurs ONG “caritatives” ne servent qu’à l’évasion fiscale et l’ingérence de leurs donateurs milliardaires à la générosité défiscalisée dans des affaires d’état. Il ne font que cracher sur “l’Etat bourgeois” et la “République bourgeoise” (leur principal motif pour la trahison du Front Populaire Espagnol en 1936).

    Les vues trotskistes sont en contradiction avec le socialo-communisme mais parfaitement en ligne avec le capitalisme et l’aristocratie et tous ses délires pervers, comme l’eugénisme, ou la pédophile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.