L’islamisme est à combattre partout et pas seulement au Mali

Rédigé par HHD le 14 janvier 2013.

hallal
Photo : Leo Reynolds
hallal

Photo : Leo Reynolds

Je viens de recevoir l’ e-mail ci-dessous et le commentaire qui le suit s’est imposé à moi. Il y a un article dans “Le Point” de cette semaine sur la viande halal. Sur 3 bêtes abattues de façon rituelle, 2 sont consommées par le commun des acheteurs! Ce débat, tabou en France, devrait être soulevé car je ne vois pas pourquoi le consommateur classique comme moi se verrait imposer une nourriture issue d’un processus cruel d’abattage rituel. L’enquête du point n’ est pas assez poussée à mon goût. Il y a cependant un livre qui peut être intéressant: “Halal à tous les étals” de Michel Turin chez Calmann-Levy.

Récemment j’ai relayé sur facebook des informations qui avançaient le fait que désormais les repas au sein de l’armée seraient “halal” . Il faut rappeler qu’il en va de même dans bien des cantines , que le foie gras Labeyrie est désormais “halal” (y compris semble-t-il quand ce n’est pas précisé sur l’emballage, pour faciliter le travail sur les chaînes de fabrication) ce qui a provoqué plusieurs appels au boycott de cette marque….

Ce ne sont là que quelques exemples pris au hasard parmi toutes les informations qui montent quasi quotidiennement en surface et ne concernent pas la seule alimentation, mais chacun de ces exemples est une preuve supplémentaire de l’avancée de l’islamisation du monde occidental : nos renoncements progressifs sont autant de “petites” défaites qui, une fois additionnées, nous conduiront vers la défaite finale devant les barbus ou “a minima” vers un conflit violent et sanglant.

Quand la tolérance et l’esprit de démocratie nous conduisent inexorablement (du simple fait de la démographie galopante) jusqu’à ce résultat, il faut sans doute s’interroger, tant qu’il en est encore temps, sur une nécessaire et pragmatique remise en question de notre système de valeurs qui est confronté à des gens qui ont voulu et veulent d’abord profiter de nos avantages sociaux pour s’installer et prospérer avant de nous imposer leur mode de vie en totale opposition avec notre culture telle qu’elle s’est construite au fil des siècles.

Et cela va vite ! Très vite quand on regarde les courbes de la démographie et quand on observe l’évolution des comportements au quotidien et sur tout les territoires !

Je suggère que nous fassions un catalogue avec une mise à jour permanente des “renoncements” que nous concédons par excès de démocratie et en oubliant que c’est celui “qui s’invite et demande à rester” qui doit se plier au mode de vie de l’accueillant.

C’est seulement en voyant ce catalogue prendre continuellement de l’épaisseur que les plus plus naïfs ou les plus tolérants, ceux qui minimisent l’impact de ces renoncements, ceux qui nient le processus d’islamisation du monde occidental , ouvriront enfin les yeux et exigeront à leur tour une réaction de défense de notre culture.

J’ai pour ma part vécu, après son indépendance, au Mali où la pratique de l’islam était alors “à l’africaine”, c’est à dire “bon enfant” , “sans foulard ou voile”, un peu mêlée d’animisme parfois et pas du tout gênée par les seins nus de certaines femmes dans les villages .

J’avais bien observé une certaine agressivité vis à vis de convertis au christianisme mais cela m’était apparu alors comme un problème ethnique plus que religieux . Vis à vis des blancs chrétiens , je n’avais rien remarqué d’alarmant.

Bien sûr ce que j’écris n’est qu’un témoignage qui n’a que la validité d’un témoignage, cependant quand je vois l’actualité du Mali cela me renvoie forcément à ce qui se passe en Occident avec les mêmes barbus et leurs disciples plus ou moins visibles mais tous affirmés et actifs.

De fait nous devons comprendre que la situation actuelle du Mali est une sorte de projection de notre avenir si nous ne réagissons pas dès maintenant.

Hollande est en guerre contre les islamistes du Mali ?

Pourquoi est-il avec toute la gauche si tolérant avec leurs frères installés en Occident?

Pourquoi combattre les islamistes au Mali mais les laisser étendre leurs tentacules en France, et plier toujours davantage devant leurs exigences , leurs trafics, leurs excès et débordements en tous genres?

Il y a là une incohérence flagrante qui à l’évidence ne peut s’expliquer que par l’intérêt qu’à la gauche à obtenir et conserver les voix des musulmans pour espérer se maintenir au pouvoir après l’avoir gagné grâce à leur vote.

Pourquoi les centristes et les Fillonnistes nient-ils les problèmes posés par les communautarismes qui abritent précisément et soutiennent les activités des islamistes en France ?
Frilosité ? Naïveté? Aveuglement idéologique ? Choix politique totalement opportuniste et démagogique ?

On en reparlera mais je voulais déjà poser ces questions essentielles car d’une certaine manière le Mali vient de lancer un appel à l’aide qui pourrait à l’avenir s’étendre à bien d’autres pays dont le nôtre , mais sans aucun espoir d’être alors entendu….

Déjà 29 remarques sur cet article

  1. Urbon dit :

    Il y a un tabou ?

    Non, il n’y a pas de tabou. Mais de la même façon que le consommateur musulman ne veut pas savoir quelle graisse animale (du porc) est utilisée pour ses crèmes de beauté, le consommateur catholique ne veut pas savoir comment a été abattu le poulet qu’il met dans le four. Ça lui couperait l’appétit, que ce soit pour une question de religion ou bien plus simplement du traitement inhumain des animaux, cruel de toute façon.

    Un abattoir reste un abattoir, de même qu’une crème de beauté reste un mélange de produits dont on aurait pas idée de se barbouiller la tronche avec autrement.

    La vérité, c’est qu’il n’y a ni interdit ni obligation dans la religion catholique et que donc, le commerce de la viande peut s’adapter facilement pour satisfaire aussi bien la demande des musulmans que des catholiques. Ça fait maintenant des années que l’essentiel du poulet vendu à Rungis est du poulet Halal et personne n’a trouvé à s’en plaindre jusqu’à présent, vu que la qualité de la viande de poulet n’a pas baissé.

    Alors pourquoi s’en plaindre aujourd’hui ?

    Parce qu’en ces temps de chasses au sorcière (aux racistes, aux curés et aux homophobes) et de ressentiment vis à vis de l’immigration, il n’est pas possible de s’exprimer sans qu’on nous fasse des procès d’intention.

    Ça s’arrête là.

    Voilà des années que le FN prévient que l’immigration n’est pas maîtrisée et qu’il faudra en payer le prix un jour. Je suggère qu’on commence à réfléchir sur le prix qu’on doit effectivement payer et qu’on fiche quelque peu la paix aux musulmans français, maintenant qu’ils le sont, français.

    Rien n’empêche aux français de fermer les frontières et d’adopter une autre politique en matière d’immigration. Par contre, je ne vois pas comment on pourrait nous obliger à manger du porc dans les écoles, tout en y interdisant la viande Halal.

    Si le porc, pas cher, ne fait plus le bonheur de nos administrateurs, parce qu’il ne se vend plus, et que le poulet halal se vend mieux que le poulet non halal, on n’y peut franchement rien.

    Quand je vois qu’on n’est même pas capable de se discipliner un peu et qu’on donne à nos enfants des plats déjà cuisinés, assurément mauvais pour la santé, je ne crois pas un seul instant que le consommateur non musulman soit prêt à boycotter la viande halal. Il faudrait que la viande non-halal soit meilleure et moins cher, ce n’est pas nécessairement le cas.

    Le principal, c’est que tout le monde ait à manger, que tous les enfants aillent à l’école, c’est surtout ça l’intégration, et ce n’est pas gagné.

  2. Urbon dit :

    PS : Ce n’est pas l’islamisme que Hollande combat au Mali mais le terrorisme. C’est la stabilité de la région qui est en question, parce que mis à mal par quelques tribus guerrières et fanatiques, mais pas les institutions religieuses et/ou politiques du pays.

    La zone de non droit au mains des terroristes a, de toute façon, toujours été plus ou moins une zone de non droit. C’est le désert. Avoir tracé des frontières au milieu du Sahara, ça n’a pas suffit à faire disparaître ces tribus frontalières, qui vivaient alors des échanges commerciaux nord-sud. Ça les a juste ruinées. Elle se sont fait une raison, d’une certaine façon !

    Que les terroristes revendiquent une autorité religieuse plutôt qu’une autre, la belle affaire. Personne n’est dupe. Mais à force de le faire croire, chez les bien pensants un peu trop rapide à juger des choses, c’est aux fondamentalistes qu’on fait la part belle. Ceux-ci se mettent à prêcher eux aussi en faveur du terrorisme, cela confère d’avantage d’autorité finalement.

    En France, il y a quelque problème d’intégrisme religieux, mais ça n’a pas l’air pire que le terrorisme nationaliste des Corses, au contraire. Par contre, ça pourrait le devenir. Tout dépendra des amalgames qu’on voudra faire, ou ne pas faire.

  3. daniel pilotte dit :

    Puisque le hallal nous le subissons contre notre gres nous devrions agir chez eux en faisant venir du porc francais tant pis si je passe pour un facho reac utopiste

  4. Urbon dit :

    @ Daniel

    N’importe quoi, toi.

    Tu comptes le parachuter par avion, ton porc français ? Personne ne l’achètera.

    Et qui te dit que le poulet halal n’est pas du poulet français ???

    Français et halal, bah oui ma poule. Tu l’achètes les yeux fermés.

    Maintenant, si tu préfères du poulet cacher, ça doit se trouver aussi. Ouvre les yeux, c’est tout.

    Et si tu t’en moques et que tu manges ce qu’on te donne, ce n’est pas plus mal, mais alors, c’est juste pour le principe que tu fais chier et c’est débile.

    Tu ferais mieux de réfléchir à ce qui te dérange vraiment à propos de l’islam. Ça serait plus constructif et en même temps, ça t’ouvrirait l’esprit.

    Parce que probablement, globalement, ce n’est pas l’islam qui te pose vraiment problème, mais son instrumentalisation par des groupuscules terroristes.

    C’est d’autant plus facile à instrumentaliser que tu racontes n’importe quoi.

    Si vraiment tu ne supportes pas la viande des musulmans ou celle des juifs, tu n’as qu’à déposer un brevet pour commercialiser de la viande spécialement préparée version chrétienne et puis c’est tout. On verra bien si ça intéresse quelqu’un…

  5. grandperrin dit :

    A quand l’envoi d’un corps expéditionnaire au Qatar et en Arabie Saoudite

  6. Urbon dit :

    @ grandperrin

    Pourquoi faire ?

    Nos alliés Saoudiens et Qataris sont en guerre contre les moudjahidin ?

  7. Libertad dit :

    @ Urbon: ton discours sur le halal comme sur le problème de l’islamisation de la société fleure bon l’angélisme béat…Désolé de te le dire !

    Ne pas confondre terrorisme et islamisme? Alors que c’est le seul terrorisme qui sévisse à l’échelle planétaire et a fait plus de 20 000 morts depuis 20 ans …!

    Quant à la France,on tente de nous faire croire qu’il y aurait en France une infime minorité de musulmans extrêmistes et que tous les autres seraient bien intégrés, alors que l’on ne peut que constater qu’ils essayent toujours et toujours, par petites touches tant qu’ils sont minoritaires en France, d’imposer l’islam sur les valeurs républicaines et laiques: nourriture halal, interdiction du porc dans les cantines et hopitaux (encore dernièrement à La Salpêtrière) prières de rue, non mixité dans les piscines et hôpitaux, port du voile, fêtes musulmanes et lieux de prières reconnus dans le droit du travail, multiplication des mosquées souvent financées en violation de la loi de 1905, des écoles coraniques, création d’un parti islamiste présentant plusieurs candidats lors des dernières législatives, révision des livres d’histoire, création d’un délit de blasphème (pour sanctionner toute critique de l’islam) et d’un délit d’opinion ( cf dernière campagne d’affichage du CCIF « l’islamophobie est un délit « !) dans le droit français …

    Musulmans minoritaires en France ? Plus pour très longtemps puisque estimés à près de 10 millions en 2012 en France, avec un taux de natalité record , sans compter l’immigration légale et clandestine, ils seront majoritaires dès 2050.

    Crois-tu sérieusement que l’islam continuera alors à s’imposer par petites touches ????

    Islam modéré ? Tant que le coran et autres hadiths islamiques, contrairement à toutes les autres religions, inciteront toujours au massacre des juifs, des mécréants et infidèles, à la dévalorisation et à l’asservissement de la femme, à l’établissement de la loi coranique dans le monde …??
    Il est plus que temps de se réveiller !

    Alors oui, commençons par refuser le tout halal dans notre nourriture . C’est capital .

  8. Urbon dit :

    @ Libertad

    L’islam n’a pas à s’imposer, l’islam est là et réclame la part qu’il lui revient. Effectivement, on ne parle pas de minorités quand on parle de musulmans.

    Fallait pas les laisser rentrer chez toi si tu n’en voulais pas.

    Maintenant, je te rassure, tu es libre d’acheter de la viande certifiée non halal et si ça n’existe pas, tu es libre d’en produire.

    Mais tout ça n’a aucun rapport avec le terrorisme.

    Ce n’est pas de l’angélisme, c’est du discernement.

    N’as tu pas remarqué, par exemple au Mali, mais aussi en Afghanistan, quand les terroristes, musulmans parait-il, arrivent au pouvoir, leur première préoccupation est de détruire les lieu de cultes, y compris ceux des musulmans locaux, qui ne sont pas de leur bord ?

    faire l’amalgame entre terrorisme et islam, c’est, pour nous français, le moyen le plus certain et le plus direct d’encourager les terroristes. Parce que c’est exactement ce qu’il cherchent, asseoir leur autorité religieuse.

    Trop difficile à comprendre ?

    Les musulmans respectent la diversité, mais si on leur refuse, à eux, cette diversité, comment veux tu qu’ils s’intègrent ?

    Continue comme ça et tu verras qu’assez vite, on arrivera effectivement à une majorité de frustrés et à la guerre civile.

    La vérité, c’est que tu ne veux pas qu’ils s’intègrent mais qu’il rentrent chez eux. Ou alors les convertir de force ? Tu ferais mieux de revoir tes exigences, elles ne sont pas très raisonnables.

    Ce n’est pas tes provocations qui les feront fuir.

  9. Libertad dit :

    Désolé mais tes explications ne sont pas crédibles

    1- Il n’y a aucune liberté de ne pas acheter halal puisque contrairement à ce que tu dis le halal n’est que très rarement affiché mais très largement répandu (voir l’article)

    2- Tu te sens concerné par le devoir de repentence vis à vis de l’esclavagisme ou du colonialisme ? Non ? Alors pourquoi veux-tu que l’on soit responsable pour ceux qui ont laissé entrer autant de musulmans sur le sol français ?

    3- ils y sont ? Et bien, pas de problème, ils s’adaptent aux régles de la République au lieu de vouloir les convertir à la sauce islamique: c’est cela qu’on appelle l’intégration , au contraire de la diversité au sens multiculturel que tu développe pour les excuser. Comme d’ailleurs l’inverse est exigé pour un occidental allant dans un pays musulman. Ils ne veulent pas des règles de la République ?: ils sont libres de repartir dans leurs paradis islamiques,

    4- Intégration dis-tu, alors explique-nous pourquoi 60 à 70 % des détenus de france sont musulmans (Le Monde déjà en 2008, et nombreuses confirmations ultérieures) alors que cette communauté représente (encore) moins de 20 % de la population ? Et pourquoi cette seule communauté? Ne nous dit pas, comme les socialos, que c’est à cause de la misère… qui ne frapperait que cette communauté ou que les analyses similaires à la mienne en seraient la cause alors qu’elles n’en sont que la conséquence !

    5- L’islam étant non une religion mais un système politico religieux n’ayant qu’une seule finalité , un califat mondial, on ne voit guère de pays musulmans démocrates…et ce ne sont pas les printemps arabes qui vont inverser le tendance.
    Et même nos prétendus alliés (Arabie saoudite, Qatar..) financent, de notoriété publique, les islamistes les plus extrêmes.
    Il n’y aurait donc pas d’hégémonie et de radicalisation de l’islam dans le monde avec le terrorisme qui va avec, selon toi ?

    Ton raisonnement, très juste sur par exemple le mariage gay, relève ici de la … dhimmitude
    Par sympathie, je ne te demanderai pas si c’est trop difficile à comprendre …

  10. Urbon dit :

    Devoir de repentance ? Islam pas une religion ? Non étiquetage d’un label qui n’existe pas ? La dhimmitude ???

    Tu débloques complètement.

    La radicalisation des musulmans, oui elle existe. Maintenant, je viens de t’en expliquer le processus.

    Toute religion tisse des liens de solidarité. Quand tous ceux qui se sentent opprimés se rassemble sous la même bannière (comme par exemple les immigrés, les homosexuels, les féministes, au Parti Socialiste), il faut bien qu’il se trouve un point commun. Chez les arabes, le seul point commun que se sont trouvés les opprimés, c’est la religion. Et donc, le fondamentalisme…

    Les musulmans en France ne sont pas n’importe quels musulmans, ne t’en déplaise. Ils sont éduqués, ouverts sur le monde, laïques, français.

    Alors, je te le répète, si tu ne veux pas prendre soin de tes musulmans, ici en France, si tu veux en faire des opprimés, tout ce que tu gagneras, c’est d’importer les conflits Pakistanais, Syriens, Maliens et autres en France.

    Et tu ferais mieux d’essayer de le comprendre.

    Regarde à quoi ressemble les musulmans autour de toi au lieu de nous ressortir tes clichés pour apprentis nazillons soigneusement distillés par quelques journaux bien intentionnés.

    Au fait, mes capacités d’argumentation ne varient pas tant que ça, d’un sujet à l’autre… Amicalement !

    • Libertad dit :

      @ Urbon,
      Désolé, mais ton raisonnement ne tient absolument pas, ou alors tu vis dans le monde des bisounounours distillé par les socialos et les médias à leur solde…. qui ont d’ailleurs aussi comme seul argument “nazillons” ou simplement “fachos” dès qu’ils sont contestés.

      Si tu veux un peu progresser , je t’invite à lire l’article, dont lien ci-dessus, écrit dans un site fondé par un ouvrier CGT du livre et une enseignante socialo -de purs nazillons donc !- ou le commentaire que je livre sous une “semaine en Hollandie 19”.

      L’islam n’est pas une religion mais un système politico religieux prosélyte et hégémoniste qui n’a pas besoin d’être stigmatisé pour s’étendre partout dans le monde !
      Bien amicalement

  11. Urbon dit :

    @ Libertad

    Toi, tu n’es pas un humain. Tu es un système biochimique programmé pour dupliquer à l’infini les articles de riposte-laique.

    C’est ça où je me trompe ?

    Je t’ai expliqué le lien entre terrorisme et islam, tu m’as rétorqué quelques vérités toutes faites sur l’islam, on va donc en rester là. Pour le moment, en tout cas. Quand tu auras fini tes devoirs, peut être que…

    En attendant, j’ai des travaux pratiques pour toi : Tu iras aussi expliquer au Corses qu’ils sont tous intrinsèquement nationalistes, que la Corse n’est pas une région, mais un système politique prosélyte et hégémonique qui cherche à déstabiliser l’état Français et même l’Europe…

    Bonne chance camarade et sans rancune.

    • Libertad dit :

      Oui , on va en rester là puisque tu persistes dans ton discours bobo-angélique du politiquement correct, et tes explications fumeuses sur l’islam, complètement déconnectées des réalités….
      Dommage, mais nul ne peut être parfait !

  12. Urbon dit :

    Les allemand sont protestants.
    Les anglais, anglicistes.
    Les français catholiques.
    Les grecs orthodoxes.

    Alors les valeurs religieuses de l’Union Européenne, c’est surtout la guerre et les massacres. Faudrait peu-être pas l’oublier… Le christianisme, pardon la chrétienté je veux dire, n’a pas toujours accepté l’amalgame entre ces différentes confessions.

    Maintenant, il est vrai que l’histoire n’excuse pas le présent. Elle l’explique seulement. Mais ne pas tenir compte des explications, c’est permettre à l’histoire de se répéter.

    L’Europe commence déjà à vouloir se morceler et si les autorités gouvernementale l’en empêche, on verra arriver très vite toute sortes de terrorismes, qu’ils soient fondamentalistes ou régionalistes, probablement un peu des deux à la fois.

    Pour le moment, l’islam est l’ennemi commun sensé nous rassembler sous une seule bannière, mais pour combien de temps ?

  13. tofinard dit :

    Je ne comprend pas… pourquoi vous acharner dans vos débats ideologiques sans fin ? pourquoi personne ne parle de gisement d’uranium ?

  14. Urbon dit :

    @ tofinard

    Commerce et idéologie, ça fait souvent bon ménage.

    La France ne fait pas que maintenir l’ordre en Afrique et protéger ses intérêts. Elle vend du rêve. Le rêve d’une Afrique unie, en voie de développement. C’est la raison pour laquelle la population africaine accepte la présence de l’armée française. Quoique, ce n’est pas du gout de tout le monde.

    A priori, les islamistes se moquent bien de vendre l’uranium à la Chine ou à la France, du moment qu’ils prennent le pouvoir et qu’il ramassent le pactole. A priori, seulement…

    Si la France soutient les islamistes en Syrie, ce n’est pas le cas au Mali, parce qu’au Mali elle possède déjà des intérêts. Ça c’est du lourd.

    La France pourrait négocier, mais elle ne le fera pas. Si c’était juste d’une mine ou deux qu’il s’agissait, elle négocierait.

    En Syrie, elle a beau essayer de placer ses billes, les islamistes ne veulent pas d’intervention étrangère. La France en apparence n’a donc rien à y gagner. Ce n’est qu’une apparence, tout le monde sait bien qu’il s’agit de casser les liens de solidarité qui existent entre la Syrie et l’Iran. L’Iran est sous embargo mais ne cède pas.

    En Iran, on veut renverser le régime Islamique. Au mali, on veut l’empêcher d’arriver au pouvoir. En Syrie, on s’en moque, un champs de ruine fait très bien l’affaire.

    Bien sûr donc, l’idéologie est à géométrie variable, mais pas tant que ça. En tout cas, c’est bien d’idéologie qu’il s’agit, parce que l’idéologie, c’est la base sur laquelle se consolide les réseau de solidarité.

    On ne peut pas dire que la France et les islamistes réussissent à tisser des liens solides d’amitié, faire du commerce quoi !

    Par contre la Francophonie est un de réseau de solidarité efficace. Certes, la colonisation terminée mais s’attaquer au Mali, c’est s’attaquer indirectement à la France, toujours.

    D’ailleurs, si les autres pays européen n’ont pas encore envoyé de soldats, ce n’est pas parce qu’ils sont méfiant vis à vis de cette guerre, mais parce que sur ce chapitre, ils est convenu depuis longtemps qu’il ne faut pas faire de l’ombre à la France.

    Ce n’est pas seulement quelques mines d’uranium, c’est surtout la grandeur de la France et son influence en Afrique qui est remise en question.

    Tous ceux qui ont des intérêts au Mali sont en danger actuellement, ça c’est un fait. Que la France doit les protéger, ça c’est de l’idéologie, en effet. Mais c’est une idéologie qu’il faut aujourd’hui assumer, faute d’en avoir fait la promotion.

  15. Urbon dit :

    PS : Moi, dans cette histoire, je soutient l’armée française. Je déplore même le peu de moyen engagés. Par contre, je dis qu’il ne faut pas faire l’amalgame avec la situation en France, sans quoi (immigration oblige) on aura vite fait d’importer le conflit.

    Il est urgent, en France, de donner aux musulmans la place qu’il leur revient, parce que c’est la seule façon réelle de fixer ses conditions (laïcité, séparation des pouvoirs, etc).

    C’est avec les terroristes qu’on ne négocie pas, l’immense majorité des musulmans de France n’y est pour rien, au contraire, il s’agit de gens qui ont fuit le terrorisme. Ils ne demandent qu’à vivre paisiblement.

    Mais je ne suis pas bisounours non plus, parce qu’il existe aussi une immigration de souche terroriste en France. La France a fait l’erreur d’accueillir des islamistes algérien en fuite devant l’armée de leur pays. C’est à ce problème là qu’il faut s’atteler, pas à un autre, sans toutefois lui donner plus d’importance qu’il n’en a.

    Musulman, d’accord. Islamiste, pas d’accord. La différence entre les deux, c’est précisément la place qu’occupe le politique dans le religieux.

    La France financerait la reconstruction des mosquées détruites au Mali, par les terroristes, qu’elle serait bien inspirée. Ça serait un message bien compris.

    De même, en France, construire des mosquée est inévitable. Refuser de le faire, c’est donner trop d’importances aux petits groupes d’influence (souvent salafistes) qui financent le tissage religieux.

  16. Urbon dit :

    Et encore un mot : Maintenir des liens privilégié avec l’Algérie ou le Maroc, ça ne veut pas dire qu’on culpabilise de la colonisation, mais qu’on continue de faire prospérer la France. On est constructif ou on ne l’est pas.

    Il ne s’agit pas seulement de l’équilibre économique de nos pays, mais aussi de l’équilibre de nos populations. Le lien qui existe entre politique intérieure et politique extérieure, en matière de décolonisation et/ou colonisation, dépend autant des populations que des flux financiers.

    Enfin, je tiens le même discours avec Israël, dont nous sommes aussi les alliés. La situation est certainement très délicate, mais pas irréaliste. La France a autant besoin d’une paix durable avec Israël que d’une paix durable avec l’Algérie. Le tout est d’arriver à les faire s’entendre, pas de les dresser les uns contre les autres.

    Prendre parti, c’est prendre parti pour la France et les français, quelles que soient leurs origines. Ne pas prendre parti, c’est l’assurance d’une guerre civile en France.

    • tofinard dit :

      Merci pour vos explications.
      Cela dit quand je les lit, je me dit que l’instruction ne pousse pas à la clairvoyance… sans vouloir vous vexer.
      Je comprend ce que vous dites, mais les idées laisse si souvent place aux intérêts materiels… je voulais simplement parler du fait que, dans ce fil de discussion par exemple, j’étais le premier à parler d’un intérêt MATERIEL que la france peut avoir au Mali. Il me semble que les autoritées arrivent à nous diviser assez facilement avec le “terrorisme”, “l’islamisme” et que nous…. content de pouvoir exposer notre avis sur la question, ne prenons même plus la peine d’ouvrir un livre de géographie pour, au cas où, essayer de voir les raisons plus… concretes des conflits.

  17. Urbon dit :

    Les français soutiennent les indépendantistes québécois ou belges parce qu’ils sont francophones.

    Les français soutiennent les indépendantistes irlandais parce qu’ils sont catholiques, de la même façon qu’ils ont soutenu le démantèlement de la Yougoslavie pour les raisons religieuses.

    Doit-on en conclure que les catholiques francophones sont tous des terroristes indépendantistes ?

  18. Urbon dit :

    La clairvoyance ?

    Et qu’est ce que je devrais voir que je ne vois pas ?

  19. Urbon dit :

    @ Tofinard

    La clairvoyance, bis.

    En fait, vous êtes uraniumophobe, c’est ça ?

    Les sociétés comme Areva et compagnie, c’est de la technologie qu’elles vendent, un savoir faire. OK, elles achètent la matière première dans des pays en voie de développement, mais à qui croyez vous qu’elles veulent vendre en retour ? Aux terroristes et autre va-t-en guerre qui prennent les mineurs en otage ?

    Faut composer avec un brin d’idéologie, c’est ça le sens de mes propos.

    Les difficultés viennent du fait qu’un pays qui se développe augmente sa consommation énergétique, ce qui fait grimper les prix. L’Afrique est maintenue dans un système de corruption qui empêche son développement, tandis que l’occident investit dans le développement de l’Asie.

    En fait, de mon point de vue, ce qui est choquant, ce n’est pas le côté matériel des choses ni même le côté non équitable des échanges, c’est la nature de l’amitié France-Afrique. Entretenir la corruption des dirigeants africains, c’est un jeu dangereux. C’est ce qui rend la situation instable.

    On ne souhaite pas réellement de démocraties efficaces en Afrique, mais on entend quand même préserver la paix en Afrique. Entre l’idéologie telle qu’on nous la vend et telle qu’elle fonctionne réellement, il y a un grand écart. Comme si tous les africains (et les français par la même occasion) étaient des cons…

    Si l’Afrique tout entière se radicalise, parce que le religieux fait contre pouvoir face aux élites corrompues, c’est quand même un peu la faute des français, non ? Alors qu’on aille nettoyer la merde par culpabilité ou par intérêt, je m’en cogne, ça revient au même, du moment qu’on retient la leçon. On n’a pas le choix, précisément…

    Il y a de la corruption, mais on ne remplace pas un mal par un autre. Ce n’est pas les musulmans qu’on part combattre, mais les fondamentalistes. Personne n’a envie, en France, y compris les nombreux maliens qui vivent chez nous, que le Mali prenne le chemin emprunté par l’Iran et sa révolution islamique. Préserver l’amitié franco-malienne, c’est important, pour le Mali comme pour la France.

    Le refus de la diversité religieuse, ce n’est pas de l’idéologie : C’est le massacre ethnique des populations et le contrôle économique des ressources entre quelques mains. Ce n’est pas parce que la France relâchera son emprise sur le Mali que la situation s’améliorera sur place, au contraire. La France est bien installée au Mali et pour y rester, il faut qu’elle prenne ses responsabilités.

    Bref, tout ça pour vous dire la géographie, on la connait mieux que vous ne dites. Le contexte géopolitique a son importance, mais tout réduire à l’aspect MATERIEL des choses est une grossière erreur. Ce qui est en jeu, au delà de la stabilité militaire dans la région, c’est l’unité et la souveraineté du Mali. Il ne s’agit pas de soutenir un gouvernement au Mali, fut-il corrompu, il s’agit d’éviter le pire. Ce n’est pas de la propagande nationaliste, c’est la réalité.

    Les Nations ont encore leur raison d’être, ne croyez vous pas ?

    Je ne sais pas comment régler la question Touareg, mais la façon “islamiste” de négocier ne convient pas.

  20. tofinard dit :

    et bien… ce dont je te parle, pourtant mon message est court et simple !!! je parle des intérêts matériels, qui se noient dans tes longs messages “intellectuo-conceptuels”.

  21. Urbon dit :

    @ tofinard

    Un peu trop court, un peu trop simple, ton message, en effet. Et je ne comprends toujours pas où tu veux en venir, concrètement (matériellement).

    Qu’est ce qu’il faudrait faire à ton avis, à part ne pas se prendre la tête sur des concepts intello-intellectuels ?

    • tofinard dit :

      et bien je veux en venir à: “Il me semble que les autoritées arrivent à nous diviser assez facilement avec le « terrorisme », « l’islamisme » et que nous…. content de pouvoir exposer notre avis sur la question, ne prenons même plus la peine d’ouvrir un livre de géographie pour, au cas où, essayer de voir les raisons plus… concretes des conflits (je parle de l’uranium, et non je ne suis absoluement pas uraniumophobe comme vous le dites, je suis juste contre le double discours des autorité française)”

      et quand à ce que je propose de faire ^^ bonne question, qui laisse entrevoir que vous donnez peut-être un peut trop d’importance à vos propres explications de textes, RIEN DU TOUT EN TANT QUE SIMPLE CITYOENS, nous ne pouvons rien faire à part:
      – demander plus de compte au gouvernement quand à leurs réèlles motivations .
      – nous perdre dans des conjectures intellectuelles idéologiques, sur lesquelles nous ne parviendrons de toute façon pas à nous entendre et en reprennant toutes les personnes qui donnent leur opinions en disant des choses comme “N’importe quoi, toi.”, “Trop difficile à comprendre ?”, “Tu débloques complètement.” ou encore “Et tu ferais mieux d’essayer de le comprendre” en pensant que cela finira par avoir quelques résultats favorables envers vos interloccuteurs.

      je penche pour la première solution, je me suis inspiré de tous tes messages pour la deuxième solution… et honnêtement, en te paraphrasant j’ai bien envie de te dire “Bonne chance camarade et sans rancune.”. Je te laisse incarner la vox clamentis in deserto, tu as peut-être raison, c’est peut-etre ce que tu fais qui va changer le monde… ou pas.

  22. Urbon dit :

    @ tofinard

    Hum… J’imagine mal le ministère des armées répondre à toutes tes questions.

    Donc dans cette affaire, tu n’es pas solidaire du gouvernement, mais pas non plus opposé à sa politique, par humilité intellectuelle !

    Et changer le monde… Comme tu dis, il y a les simples citoyens et les puissants.

    M’enfin pour le moment, essayer de comprendre le monde, malgré les cachotteries des puissants qui le régissent, ça serait déjà pas mal.

    Désolé donc de t’avoir bousculé dans ta certitude, la certitude que tu ne sais rien, bien entendu.

    Et encore merci pour ta sincérité, tu m’as vachement fait avancer dans mes spéculations. J’ai le plus grand respect pour l’humilité intellectuelle, mais je ne pratique pas.

  23. tofinard dit :

    je vois ça !

Laisser un commentaire