Exaspération : Paris Match et la Manif pour tous

Rédigé par abeille le 16 janvier 2013.

couv_nouvel_obs_reference

couv_nouvel_obs_referenceAvez vous remarqué que Paris Match, qui aime les belles photos, n’en montre pas de la Manif pour tous ? Pourquoi à votre avis ? Mais qui donc est l’employeur de notre première concubine, rappelez moi ?

La censure, c’est bien maintenant !

Le lynchage médiatique des opposants au mariage pour tous est-il démocratique ? D’ailleurs ces opposants, abusivement ridiculisés, sont-ils si rétrogrades que cela ? Ne faut il pas croire en l’avenir pour éduquer des enfants et être confronté au jour le jour à leurs évolutions ?

Dans les médias depuis dimanche qui nous abreuvent de raisonnements fallacieux ? Ces journalistes bien pensants qui nous rabâchent beaucoup réfléchir actuellement, ont ils réfléchi que ces gens bien élevés qui défilent pour défendre une certaine idée de l’être humain sont aussi des personnes qui pensent, analysent et concluent ? Bien sûr leur dramatique défaut est de ne pas être dans le politiquement correct!

Alors la dictature c’est bien maintenant.

Attention ce qui est excessif devient insignifiant !

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. Urbon dit :

    Ho, le Nouvel Obs, personnellement il y a longtemps que je sais à quoi m’en tenir.

    De tous les canard en ligne sur lesquels j’avais l’habitude de poster, c’est le premier à m’avoir banni.

    Si je me souviens bien, c’était d’ailleurs à cause d’une discussion sur le mariage homo. Cette discussion était en fait l’occasion d’insulter les catholiques, encore et toujours. Comme quoi les catholiques ne comprennent pas le message d’amour de Christ…

    Ainsi, Christ aurait accepté les homos dans son églises, parait-il !

    J’ai eu le malheur de dire que Christ était avant tout un guérisseur, que tous les homos qui sont venus à sa rencontre sont repartis délivrés de leurs souffrances, hétéro en fait.

    Mon propos devait laisser entendre que l’homosexualité n’est pas quelque chose de tout à fait normal, c’est ce qui a du choquer ces journalistes bien pensants.

    Ils sont pourtant nombreux, les homosexuels, à consulter un psy, mais c’est normal aussi.

    Bah, même avoir le Sida aujourd’hui c’est normal… Puisqu’on peut vivre avec, pourquoi le soigner ?

    Enfin voilà, c’est clair, à cause de quelques journaux bien intentionnés, maintenant, pour être normal, il faut être homo et séropo.

  2. Al dit :

    Personnellement je consulte le site du Monde pour me tenir informé de l’actualité et j’ai justement été surpris de ne pas voir d’article à la Une au sujet de la manifestation (depuis dimanche jusqu’à aujourd’hui).
    Je précise que je consulte le site plusieurs fois par jour donc si il y avait eu un article à la Une cela ne m’aurait pas échappé.
    Ce qui est surprenant c’est que dans la colonne des articles les plus partagé il y avait au moins 4 ou 5 articles qui parlaient de la manifestation … on ne peut donc pas dire que ça n’intéressait pas les lecteurs !
    Bizarrement depuis dimanche on ne voit en Une que des articles concernant l’actualité internationale. Certes il y des sujets importants (comme la situation au Mali) mais on ne peut pas non plus minimiser l’importance de la manifestation et du débat qu’il y a autour.

    Je ne vais pas jouer les naïfs, je sais pertinemment que les journalistes sont loin d’être objectif mais à ce point là ça en devient écœurant …

  3. Libertad dit :

    Il y a belle lurette que Le Monde est un fanzine de gôche !
    D’ailleurs avec des propriétaires comme Bergé, Niel….quoi d’étonnant ?!

  4. qu’ils disent oui si ça leur chante, je dis non au nom du respect des enfants.Des états généraux sont nécessaires pour parler bio ethique, pour parler du droit des enfants, de la psychologie des enfants, …. cette loi devrait se limiter qu’au mariage en attendant un vrai consensus et un…référendum!

  5. Urbon dit :

    @ de droite et fier de l’être

    Si tu concède le mariage, tu concèdes aussi sur le reste. C’est comme une ficelle, si tu tires sur un bout, t’as tout qui vient. Voila la logique :

    Le mariage, c’est la reconnaissance de famille, pas celle du couple. Pour les couples, il y a le pacs. Donner le mariage aux homosexuels, c’est cesser de reconnaître à ceux qui procréent l’exclusivité de la famille.

    Je suis désolé d’avoir à te le dire, mais on ne peut pas procéder comme ça par petites touches, concédant un peu et refusant le reste. Une vision d’ensemble est nécessaire.

    Dans cette histoire, on essaye de nous faire croire que parce que les homosexuels sont différents, ils ne peuvent pas se reproduire. On nous dit aussi qu’ils sont différents mais normaux, dans la mesure ou ils vivent de parfaites relations de couple, sur le plan amoureux.

    D’abord, techniquement, rien ne les empêche de se reproduire. Ensuite, la cause n’étant pas le moyen, c’est parce que certaines personnes ne veulent pas se reproduire ‘inconsciemment du moins) qu’elles deviennent, éventuellement, homosexuelles. Ce n’est pas l’inverse, le choix du partenaire ne se fait certainement pas au hasard.

    Par exemple, un mec atteint de priapisme qui vit avec une nana atteinte de vaginisme, c’est normal. C’est une torture, mais c’est normal. Tous les oppose en apparence, mais ils ont le même blocage. Il n’y a pas que l’homosexualité comme symptôme possible à ce genre de blocage.

    Il s’agit de blocage infantile la plupart du temps mais pas nécessairement. En tout cas, les homosexuels s’en tirent mieux que les autres, parce qu’eux au moins, ils ont une sexualité possible… Vouloir se reproduire peut être une préoccupation extrêmement précoce chez un enfant, ce qu’on a du mal à imaginer. Et pourtant. Ô combien de maladie psy à cause de ça.

    Parce qu’ils s’en tirent mieux que les autres, qu’ils peuvent vivre une relation amoureuse, il faut maintenant les considérer comme des gens normaux.

    Moi je veux bien mais dans ce cas là, ce sont des gens normaux qui doivent assumer pleinement le fait de refuser de faire des enfants. Sinon, qu’ils suivent une thérapie, parait que ça marche assez bien !

    C’est facile de dire : L’homosexualité, on ne sait pas ce que c’est, les homosexuels ont des droits, etc… Avançons avec prudence !

    Mensonge, l’homosexualité, on sait très bien ce que c’est et tous ceux qui font semblant de l’ignorer sont coupables. Il n’y a pas à céder le moindre pouce de terrain, peut importe le nombre de mécontents que cela peut faire.

    La responsabilité est énorme. C’est la stérilité de la France que l’assemblée va voter, à cause de l’incompétence de psychologues un peu trop conciliants avec leur patients, ou peut être, un peu trop atteints eux même.

    Tout ce qu’on fait, à céder du terrain, c’est de renforcer culturellement des comportements sexuels déviants et absurdes, stériles.

    Je n’ai aucune animosité contre les homos et ne suis pas non plus pour les obliger à se faire soigner, c’est comme ils veulent. Par contre, chacun ses responsabilités. L’adoption, la PMA, ce n’est pas un jeu. Quand ils iront vraiment bien dans leur tête ces gens là, ils n’auront plus besoin de tout ça.

    On a déja légiféré pour reconnaître que les homos sont des gens à ne pas discriminer, mais on a confondu discrimination et normalité. Ne pas pouvoir se marier, ce n’est pas la même chose que ne pas en avoir le droit.

    Tout le monde à le droit de se marier, avec quelqu’un du sexe opposé, pour y faire des enfants. Il n’y a rien à changer à cela.

Laisser un commentaire