/>

Pédagogie, terrorisme et Ardisson chez Ruquier

Rédigé par sachab (24actu) le 19 janvier 2013.

pravda_ps
Photo : hublera
pravda_ps

Photo : hublera

Ce soir, dans “On n’est pas couché”, Laurent Ruquier et ses chroniqueurs, Aymeric Caron et Natacha Polony, reçoivent Thierry Ardisson, Shana Castera, Marc Trévidic, Alexandra Lamy, Roland Giraud et Pamela Druckerman. Après la séance de propagande de la semaine dernière, où Frigide Barjot était seule, opposées à six bienpensants favorables au mariage pour tous, qui lui ont jeté leurs leçons de tolérance au visage (sans jamais écouter ses arguments), quels soutiens au pouvoir en place l’émission du service public (payée avec nos impôts, donc, comme le salaire de ce pauvre Caron) va-t-elle proposer aujourd’hui ?

Thierry Ardisson et Shana Castera viennent vendre le fillm Max, réalisé par Sétéphanie Murat et produit par Ardisson, avec JoeyStarr, Mathilde Seigner, Shana Castera, Jean-Pierre Marielle, Sylvie Testud, François Berléand, Zinedine Soualem et Dominique Besnehard. L’homme a costume noir risque de se faire méchamment cirer les pompes par son ancien padawan Ruquier.

Marc Trévidic présente son livre “Terroristes, les 7 piliers de la déraison”, qui devrait faire débattre les chroniqueurs soporifiques.

Alexandra Lamy assure la promotion de la pièce de Théâtre dont elle joue le premier rôle, “La Vénus au Phacochère”.

Roland Giraud vient parler de la pièce “Un homme trop facile”, où il joue actuellement à la Gaîté Montparnasse. Il abordera certainement la prochaine sortie de son livre, “Roland Giraud en toute liberté”.

Pamela Druckerman propose son livre “Bébé Made in France. Quels sont les secrets de notre éducation ?”, préfacé par Elisabeth Badinter. On imagine l’ennuyeux débat sur la pédagogie qui en résultera avec la terrible Polony : on a compris qu’elle est censée être une spécialiste des questions d’éducation, mais on ne sait toujours pas ce qu’elle en pense.

Et vous, qu’avez vous pensez de l’émission (si vous ne l’avez toujours pas boycottée) ? S’agit-il toujours d’un pravda moderne ? Ruquier et ses acolytes ne font ils toujours qu’assurer la promotion de leurs invités, à la manière du Grand Journal ? A-t-on toujours l’impression d’entendre les éléments de langage venus de Solférino ?

 

 

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. Urbon dit :

    Ardisson, Ruquier et compagnie, je les boycotte tous, mais surtout parce qu’ils ne m’amusent pas du tout. Leurs sujets de préoccupation ne sont pas les miens.

    Est ce que sucer c’est tromper ?

    Du moment que tout le monde suce la même bite…

  2. Alex dit :

    1er article que je lit, faute de grammaire déplorable : “Et vous, qu’avez vous pensez”. Difficile d’avoir confiance en un ingénieur qui fait ce genre de fautes, mais dans ce cas comment avoir confiance en un journaliste ?

    Je suis d’accord avec les arguments de l’article.
    Pourtant, je pense qu’on peut défendre plus efficacement notre point de vue sans la haine qui apparait au détour de chaque paragraphe.
    Comprenons que la haine fait peur, elle fait fuir les gens modérés comme moi qui partagent pourtant vos opinions.

    Publier ceci n’est pas vraiment utile, j’espère simplement qu’un rédacteur pourra lire ce message.

Laisser un commentaire