/>

PS : les drôles de comptes de SOS Racisme

Rédigé par lesoufflet le 22 janvier 2013.

sos_racisme

sos_racismeBien sûr, il serait médisant de dire que les rapports de SOS Racisme avec l’argent sont ambigus, d’autant plus que Julien Dray a toujours fait preuve de parcimonie quand il s’agit d’acheter des Rolex. Il serait également médisant de dire qu’il s’agit d’une officine du PS destinée à terroriser et à faire taire par les menaces judiciaires les opposants au parti, d’autant plus que le fondateur de SOS racisme, Harlem Désir, est très clairement indépendant du Parti Socialiste… Nous avons déterré un vieux document d’archives : en 2009, mesdames et messieurs, vos impôts auront permis de financer l’association à hauteur de 579.000 euros (minimum).

Voici donc comment les inquisiteurs modernes étaient financés en 2009 :

Ministère de l’Éducation nationale : 80 000 €
Ministère de la jeunesse et des sports : 46 000 €
Mairie de Paris : 40 000 €
Conseil régional IDF : 35 000 €
Conseil Développement CDVA : 30 000 €

FASILD/ACSE : 348 000€
Total subventions : 579 000 €

Ce chiffre ne donne qu’une petite image des subventions versées par l’état à SOS Racisme car il ne prend pas en compte les nombreuses aides apportées par les collectivités locales aux antennes provinciales de l’organe de propagande et de terreur du PS. De toute façon, près de 600.000 euros pour une association dont l’unique objectif est de restreindre la liberté d’expression des Français est déjà trop. Ils feraient mieux de les filer à Duflot pour qu’elle trouve des toits aux SDF…

Pour compléter ces revenus nécessaires au fonctionnement de l’organisme (voir ci-dessous), SOS Racisme fait appel aux dons privés dont le ténor de la gôche morale caviar, l’inénarrable Pierre Bergé, qui ne voit pas la différence entre “louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, a offert cette année-là 100.000 euros à SOS Racisme ou la Ford Foundation, nébuleuse organisation américaine,  qui a déboursé 72.724 euros pour faire contrôler les paroles des Français.

L’affaire devient encore plus amusante, quand on s’intéresse aux dépenses de SOS Racisme qui laissent sans voix :

Contraventions au code de la route : 1 608 €
Développement site internet : 10 000 €
Frais de R&D : 10 000 €
Matériel de bureau : 114 489 €
Matériel informatique : 10 000 €
Frais de séminaire : 33 930 €
Frais de voyages : 60 290 €
Facture téléphones portables et box internet : 77 796 €

Quelle association ne prévoit pas une petit budget de 1.608 euros pour des amendes, de 33.000 euros pour des frais de séminaire, de 60.000 euros pour des frais de voyages et de 114.489 euros pour du matériel de bureau ? Déjà que peu d’entreprises peuvent se permettre d’investir autant…

En cette période de crise, de rigueur budgétaire, et de dettes des états, cela fait du bien de voir qu’il reste toujours quelques centaines de milliers d’euros à consacrer à la Terreur. Gageons que François Hollande, dans son extrême sagesse, aura mis fin à ces abus dès son entrée en fonction… Les excès de vitesses, les séminaires “de travail” et les voyages sympas aux frais du contribuable, c’est maintenant !…

Tout ça pour museler les opposants au parti, pour lancer une inquisition, une chasse aux libre penseurs…

Dresser les Français les uns contre les autres, ça n’a pas de prix.

 

 

 

 

 

 

Déjà 11 remarques sur cet article

  1. Libertad dit :

    Heu…en 2009, c’était sous Sarkozy…Alors pourquoi rien n’a été fait pour stopper l’hémorragie des sous du contribuable vers ces officines de police politique de la pensée unique socialo créées par Tonton François 1er ? Hein ??

  2. Urbon dit :

    Ho, il n’y a pas que Harlem Désir, comme dirigeant PS à avoir fait ses classes chez SOS Racisme.

    On peut parler de Delphine Batho par exemple, qui fut vice présidente du mouvement, à l’époque ou Harlem Désir en était le président. Comment peut-on s’étonner, en France, que personne ne connaisse Delphine ?

    Bah, moi je la connais. On était copains, puis un jour Delphine s’est mis à me traiter de facho, faute d’être blond aux yeux bleus et de ne pas partager son enthousiasme politique. Je ne votais pas à l’époque, donc je faisais le jeu du FN, c’était ce qu’elle disait. Avec le temps j’ai fini par lui donner raison, d’une certaine façon : Je vote FN aujourd’hui et c’est avant tout pour faire opposition à sa clique de décérébrés. Faut pas me casser les couilles.

    Delphine a beaucoup de qualités et en particulier une intelligence brillante mais elle a aussi un défaut rédhibitoire. Elle est née dans le Marais, s’est laissé lavé le cerveau par la gauche bobo féministe puis par Harlem Désir, elle a été incorporé très jeune dans les rangs du parti, avant même d’avoir son bac. En fait, elle voulait déjà faire de la politique qu’elle n’avait pas son brevet des collèges. Finalement, elle n’a jamais rien fait d’autre que de la politique et elle n’a jamais eu l’occasion réelle, professionnelle, de se remettre en question. C’est le parfait petit soldat, elle a été engagée encore enfant. Elle était derrière Royal au précédentes élections, discrète et efficace. A mon avis, Hollande ne peut pas trouver plus fiable. Faut pas compter sur elle pour faire son Montebourg.

    Bref, tout ça pour dire que réellement, SOS racisme est à la botte du PS. A part distribuer des badges “Touche pas à mon pote”, l’association ne se s’est jamais vraiment engagés pour aucune autre cause. Ha si, peut être le mariage homo… Pardon. Mais l’idée est la même, absolument, combattre le FN sur son terrain. Car il ne s’agit de rien d’autre en réalité. Harlem Désir, c’est lui qui était officiellement chargé de la question FN pendant les présidentielles et ce n’est pas pour rien.

    Jusque là, SOS racisme vivaient sur les rentes de sa renommée, chez les djeuns antifa. Aujourd’hui, il faut trouver mieux. Les anti-racistes sont fatigués et ils commencent à fatiguer les français également. Donc les homos.

    Les partis de gauche, ce sont tous des partis qui instrumentalisent la crise de la puberté, la révolte des djeuns, depuis 68…

    C’est un des gros mensonges du progrès social : Faire place à la jeunesse. Et le FN serait ce parti de vieux débris qui empêche les jeunes de s’exprimer !

    En fait, c’est un peu tout le concept de progrès social qui est une vaste fumisterie. La justice sociale n’est pas le moteur du progrès économique. C’est plutôt l’inverse. Quand la gauche parle de progrès social, il peut aussi bien s’agir d’un progrès économique que d’une récession et donc, en fin de compte, d’une désastre social.

    On l’a tous constaté avec l’immigration. Elle a longtemps été nécessaire, économiquement. Elle ne l’est plus, c’est allé trop loin, c’est désordonné, c’est un désastre. Mais l’idéologie de gauche s’est tellement enracinée chez les jeunes qu’on considère toujours l’immigration avec autant de bienveillance. Si les jeunes finissent par vieillir et se remettre en question, ils sont vite remplacé par d’autres.

    Peut être que le FN devrait dialoguer un peu plus avec les jeunes immigrés d’aujourd’hui au lieu de laisser les jeunes tomber au mains de la gauche. On découvriraient qu’ils ont beaucoup de valeurs en commun. Enfin bon, ce n’est que mon avis de sympathisant FN…

    Il est temps de dénoncer l’embrigadement idéologiques des jeunes contre le FN. Harlem Désir est certainement, aujourd’hui, celui qui a le plus de responsabilité dans la division identitaire des français.

    On est tous plus ou moins raciste, et les gauchistes ne font pas exception. De plus, la liberté d’expression n’est pas un crime. Qu’on punisse plus sévèrement un crime parce qu’il est raciste, d’accord. Mais il n’y a pas lieu de punir des propos parce qu’ils ne sont pas anti-racistes.

  3. pylatais dit :

    tout ces organismes et chapelles ne sont que des filiales et autres succursales du ps qui ne vivent hélàs que de la manne publique et donc du contribuable et sont destinées à la propagande socialiste , on n’est jamais mieux servis que par les siens, on à affaire à des sangsues dans le cas présent je dirais ” soussues “, ces officines sont dirigées par des fainéants qui n’ont jamais bossé en entreprise et ne font que profiter des largesses du systeme , une vraie chienlit.

  4. Urbon dit :

    SOS Racisme a été crée pour embrigader la jeunesse contre le FN. SOS racisme est à la botte du PS. Harlem désir est responsable du malaise identitaire français, c’est son gagne pain. Le PS a pris l’habitude d’entraver la liberté d’expression des français et SOS Racisme ne sert qu’à justifier de tels comportement. Pendant des années, quiconque voulait parler d’immigration était puni d’excommunication, c’était impossible, sauf au FN.

    Pourquoi ? Une simple manœuvre électorale du PS. Diviser la droite en lui donnant un second souffle (proportionnelle) mais l’empêcher de se rallier complètement à la bannière frontiste.

    Ça marche comme ça depuis trente ans, il est temps d’en finir. A la droite de s’unir contre la gauche, de se décomplexer comme on dit. Et d’en finir avec SOS racisme.

  5. Urbon dit :

    Double post pour dire la même chose, avec/sans raconter ma vie.

    Désolé, je croyais que le premier s’était perdu en route.

  6. Paul Emiste dit :

    Bientôt nous allons avoir “SOS homophobie”, les paris sont ouverts.

  7. Urbon dit :

    http://www.sos-homophobie.org/

    Habilité à intervenir en milieu scolaire…

  8. cangaceiro dit :

    Je constate qu’en 2009 le ministère de l’éducation et celui de la jeunesse et des sports ont attribues des subventions conséquentes a cette officine.Il me semble que la droite était au pouvoir a cette époque la.C’est bien tout le drame, la droite n’a pas eu le courage de dissoudre ou de faire disparaître toutes ces assos inutiles et budgétivores.

  9. Libertad dit :

    Dunkerque 2012 : le président de SOS Racisme condamné à 8 mois ferme pour avoir défiguré son “ex”

    Anthony Simati, président de SOS Racisme Flandre Côte d’opale et militant anti-violence (!!), a été condamné par le tribunal, en comparution immédiate, pour avoir tabassé son ex-concubine au point de la défigurer. Il a été incarcéré à l’issue de l’audience pour purger une peine de huit mois ferme….
    (La Voix du Nord-8-8-12)

Laisser un commentaire