/>

Divorces, familles monoparentales : l’absurdité du lobby homo

Rédigé par lesoufflet le 25 janvier 2013.

hollande_royal_love
Photo : Parti socialiste
hollande_royal_love

Photo : Parti socialiste

Depuis le début du débat sur le mariage pour tous les homosexuels et sur l’homoparentalité pour tous, un argument revient souvent dans les bouches manipulatrices des représentants du lobby homo : avec l’explosion des divorces et de la monoparentalité, les familles nucléaires n’existent plus, la société a évolué, on ne peut pas s’appuyer sur un modèle qui n’est plus généralisé. Dans leur argumentation par l’absurde, ils oublient une vérité importante : personne et surtout pas un parent seul ou un enfant de parents divorcés, ne vous dira qu’il souhaite que d’autres vivent la même situation. De la puissance rhétorique des idéologies totalitaires…

L’argument est bien ficelé : la famille a évolué, il faut s’adapter. Pire, certains comme Caroline Fourest ou Najat Belkacem considèrent que les manifestants de la Manif pour tous qui déclaraient qu’il faut un papa et une maman pour faire un enfant (déclaration éminemment homophobe) insultaient, d’une certaine manière, les familles monoparentales ou recomposées, en sous-entendant qu’elles seraient moins bonnes pour les enfants (encore une évidence qu’on a plus le droit d’énoncer sous peine d’être condamné par la police de la pensée).

Les partisans de l’homoparentalité pour tous se servent donc également de cet argument absurde comme d’une terrible arme de manipulation idéologique, de terrorisme intellectuel, comme un sujet de chantage affectif : personne n’a envie d’insulter les pauvres mères qui luttent pour élever au mieux leurs enfants toutes seules.

C’est bien là que l’on touche du doigt la malhonnêteté et la manipulation. Aucune parent divorcé, ni aucun psy, ni aucun professeur, ni aucune personne censée, ne vous dira qu’il est bon pour l’enfant de vivre le divorce de ses parents. Tous vous avoueront les dommages immenses et les troubles causés à l’enfant par un divorce. On peut atténuer cette douleur en faisant les choses bien mais on ne peut éviter de meurtrir un enfant qui voit ses parents se séparer. Si les partisans du mariage pour tous arrivent encore à magouiller avec les études scientifiques sur l’homoparentalité qui reste un phénomène marginal, de nombreuses études incontestées ont démontré l’importance des dégâts psychologiques causés par un divorce à l’enfant.

De la même manière, il n’est pas de parent seul qui vous dira comme il est facile pour lui d’élever un enfant seul, ni que les enfants ne ressentent pas le manque d’un deuxième parent. Le mieux pour un enfant est d’avoir deux parents, seuls quelques idéologues fous à lier (Caroline Fourest) vous diront le contraire.

Les familles recomposées et monoparentales existent, les parents font souvent pour le mieux face à ces situations, mais tous admettront que leur situation n’est pas idéale pour un enfant. Dans le cadre de l’adoption, l’enfant a déjà subi le traumatisme d’être séparé de ses parents, les autorités doivent donc faire en sorte qu’il soit accueilli dans le cadre le plus sécurisant et stable possible. De ma même manière, il est tout aussi scandaleux (voire pire) d’autoriser les personnes célibataires à adopter.

Parce que ces cas existent et sont fréquents, on devrait les légaliser, les généraliser et en faire une généralité ? C’est débile ! Au contraire, on connait les dégâts, faut tout faire pour éviter ça !

Malheureusement, à cause de la destruction progressive de la famille nucléaire, il existe de plus en plus d’enfants malheureux et déséquilibrés (voir la hausse des fréquentations des pédopsychiatres et de consommation des antidépresseurs). Il serait criminel de faire en sorte d’institutionnaliser, de banaliser et d’augmenter ce phénomène.

C’est comme si on disait que les viols font partie de notre société qu’ils existent et on toujours existé, que des tas de femmes vivent avec ça et que du coup il faudrait faire en sorte de légaliser le viol, voire de le généraliser en l’institutionnalisant dans les écoles… Et que ceux qui ne sont pas d’accord insultent, par leur désapprobation de cette normalisation du viol, les femmes violées en sous entendant qu’elles sont de sous citoyens.

La république kafkaïenne, c’est maintenant !

Déjà 20 remarques sur cet article

  1. Urbon dit :

    Quoi ? On a osé établir un parallèle entre l’homosexualité et le viol ?

    Sacrilège ! Blasphème !

    A mort !

    Tout le monde sait que les homosexuels ne divorcent pas, que le divorce est un truc de dégénérés hétérosexuels.

    Nan, j’déconne… Je suis 100% d’accord avec cet article, évidemment.

    Le prosélytisme homosexuel passe par la négation des valeurs familiales et il ne faut pas s’attendre à, ne serait-ce qu’un semblant, de bonne foi de la part des politiciens.

    A part Boutin, ils sont tous pour et aucun n’a jamais émis le moindre doute.

    L’écart entre la classe dirigeante et le peuple de base s’est de toute façon tellement creusé que plus rien n’a de sens aujourd’hui, en république.

    Un politicien ne fait pas campagne en montrant à tous qu’il est sorti du peuple. Il fait campagne en montrant à tous qu’il possède les valeurs de la classe dirigeante, que c’est un vrai professionnel de l’enculage.

    Pourquoi croyez vous qu’on se moque de Hollande, même à gauche, surtout à gauche, en l’appelant “normal” ?

    Si t’es pas pédé, t’as rien compris !

  2. Zadig dit :

    Les homos veulent maintenant 2 catégories d’enfants:
    Ceux qui par chance auront toujours leur droit fondamental d’avoir un Papa et une Maman biologique et une sous catégorie, privée de ce droit par simple revendication minoritaire homo, ceux qui se verront affublés de 2 pères ou mères….
    Mais puisque l’on vous dit que c’est pour l’égalité des droits !

    A force d’arguments débiles, les homos (du moins le groupuscule qui s’agite) ont 2 succès à leur actif:
    – avoir fait remonter l’homophobie chez les français,
    – avoir éclairé ceux ci sur la face cachée de l’hypocrite “mariage pour tous”, à tel point que le sondage du jour donne maintenant une minorité de français pour celui-ci (48%)et un véritable effondrement pour l’adoption homo (38%).

    Bien sûr, vue la démocratie en France, il leur reste l’espoir qu’un parti minoritaire ( le Ps avec 28% des votants-non des français!) puisse passer en force un loi demandée par une ultra minorité, contre l’avis d’une majorité de plus en plus forte de Français…

    C’est beau la démocratie vue par le PS et les LGBT !

  3. Urbon dit :

    Hollande : le culte de la personnalité, c’est pas moi, mais c’est maintenant !

  4. denis dit :

    je propose au prochain gouvernement (de droite, bien sûr) de supprimer le mariage pour tous (les citoyens, c’est le mot qui manque cruellement à ce texte) d’une part, et, d’autre part, de faire voter une loi afin de rendre le divorce pour tous les citoyens (CQFD) illégal. Et ce, évidemment, au nom du droit de l’enfant. Afin que celui ci ne soit plus jamais atteint par les traumatismes fulgurants imposés par deux bipèdes qui sont en désamour et qui ont engendré une progéniture qui subira les affres de la monoparentalité. Alors qu’il pourrait jouir d’une enfance constructive autour de deux parents qui se détestent copieusement. “On peut atténuer cette douleur en faisant les choses bien…” Je propose que l’on placarde cette pensée d’une fulgurante beauté au fronton de cette future loi que non manquera pas d’adouber tous les partisans de la Manif pour tous.

    En attendant, je vous propose la lecture de cet article qui change enfin des conneries que l’on peut lire à droite comme à gauche: http://www.rue89.com/2013/01/25/mon-cousin-abbe-sur-facebook-marions-nous-avec-nos-chevaux-238980

    “[…] J’aime les hommes. Un surtout, grand bien t’en fasse. Tu aimes Jésus, autant pour moi.”

    “Exprimez-vous, manifestez, gueulez, mais par supplice avancez des arguments dignes d’être entendus. Alors nous vous écouterons.”

  5. Libertad dit :

    Denis, sérieusement….sur” rue 89″ ??!
    Tu veux faire encore baisser les stats en faveur de cette loi ?

    Te retourne pas, mais fait gaffe, t’as perdu “le rouge” dans ton pseudo. Pourtant ça se voit encore….

    • denis dit :

      “Tu veux faire encore baisser les stats en faveur de cette loi ?”
      Non, pas vraiment vu que peu de lecteurs de 24ha ne s’abaisserait à lire un média qui n’est pas estampillé à droite. Ce qui ne relèvera surement pas non plus le débat que vous réclamez tant.

      Et personnellement, si je peux avoir le choix, je préfère encore avoir du rouge dans le dos qu’une flamme tricolore sur le front.

      • Libertad dit :

        Plus sérieusement,depuis le temps… ,ça s’est bien passé ces vacances à Maurice avec Filippetti ?

        Enfin, on voit que t’as réfléchi puisque tu nous annonces que les homos mariés, eux, ne divorceront pas …et que le problème des enfants de divorcés ne se peut se voir que chez les hétéros (Ta copine Fourest a d’ailleurs déclaré que 98% des enfants d’hétéros étaient des tordus…ça aussi c’est du solide !).

        • denis dit :

          où ai-je bien pu écrire dans mon premier message que les homos ne divorçaient pas?… Enfin, pour divorcer, encore faut il qu’ils puissent se marier. Je pense que, même pour toi, cette évidence ne souffre d’aucun illogisme.

          Quant à cette dinde de Fourest, je me demande encore où elle va chercher ce qu’elle raconte. Surement chez les Inrocks.

          D’aucun n’ira dire que Hitler ou Staline n’ont jamais eu le nécessaire équilibre chez un papa ou un maman qui ont adoré tout ce qu’ils ont fait une fois devenu grand.

          • Urbon dit :

            Hitler, c’est pas le mec sur lequel fantasme tous les nazisexuels du marais ?

            C’est moi qui ai dit que les homos ne divorçaient pas, mais c’était de l’humour. Il est de notoriété publique que les homos ont plus de partenaires sexuels que les hétéros dans une vie…

      • Paul Emiste dit :

        Je ne vois qu´une solution denis: Utilise du talc.

        • denis dit :

          Alors, je pense que c’est un trait d’humour made in Paulo, mais là j’avoue que j’ai pas saisi.

          Ou alors, prend ta tête à deux main mon cousin, réfléchissons : on utilise en général le talc sur les fesses, pour éviter les rougeurs sur celles des nouveaux nés. Comme je ne suis plus un lapin de six semaines depuis un baille, j’imagine que l’on parle d’autres rougeurs. Ah ok… Pas mal celle-là, j’imagine que c’est un trait d’esprit destiné à me faire passer pour un enculé. Pas mal. Pas très fin, mais bon… L’armée et le café de la gare m’ont un peu éloigné de ce genre d’humour.

  6. denis dit :

    ah, si la “notoriété publique” le dit, alors, je suis obligé de m’incliner… C’est marrant, en écoutant les “anti-mariage gay”, on en apprend tous les jours sur les homos. Mais, rassurez vous, je ne parlerais pas de clichés ou de préjugés, puisque c’est de l’humour. Je ne veux surtout pas vous faire passer pour les “homophobes” que vous n’êtes pas.

    • Urbon dit :

      Nous faire passer pour des homophobes ?

      Bah, tu sais, hier, un homophobe, c’était quelqu’un de terrorisé devant l’homosexualité. Aujourd’hui, on est rodé et vos lois sur la discrimination ont été voté, ça vous donne le droit de réclamer n’importe quoi.

      Alors de nos jours, un homophobe, c’est quelqu’un que les homosexuels terrorisent !

      • Paul Emiste dit :

        Homophobes contre Normalophobes?!

      • denis dit :

        Urbon, c’était aussi de l’humour…
        Loin de moi, encore une fois, de vous faire passer pour un anti-pédé.
        D’ailleurs, j’aime beaucoup votre définition de l’homophobie. Comme si il suffisait d’une loi pour appeler un chat, un chien.

  7. katlen dit :

    Denis le Rouge….Est tu toujours rouge ou il y a eu transformation pendant les vacances….Hein Coquin….Ha ha ha c est a dire vers le Rose….

    • Paul Emiste dit :

      Attention Katlen bientôt dire que quelqu´un a eu une transformation vers le rose va être considéré comme homophobe et sévèrement puni par la loi.

      • denis dit :

        dans ce cas, j’espère qu’il n’y a pas trop de fan de Michel Sardouille ici. J’en connais un qui est en train de revendre toute sa discographie par dépit et de demander sa nationalité belge.

        C’est vrai qu’être pour les 75% et le mariage pour tous, ça fait beaucoup pour les fans de cet ex-sarkolâtre. Il parait même que sur son prochain album il va reprendre ce titre de Gilbert Becaud: “L’important, c’est la rose”.

        “Toi, petit, que tes parents
        Ont laissé seul sur la terre
        Petit oiseau sans lumière, sans printemps
        Dans ta veste de drap blanc
        Il fait froid comme en Bohème
        T´as le cœur comme en carême
        Et pourtant…”

        On attend déjà son “coming out” avec impatience.

  8. […] Depuis le début du débat sur le mariage pour tous les homosexuels et sur l'homoparentalité pour tous, un argument revient souvent dans les bouches manipulatrices des représentants du lobby homo : avec l'explosion des divorces et de la…  […]

  9. Paul Emiste dit :

    En fait j´ai compris que le but ultime des socialos et des écolos (sic) est la destruction de l´institution bourgeoise (de droite) réac et décadente: la famille.
    Même les communistes n´ont pas osé.

    Sol(feri)dome c´est maintenant!!

Laisser un commentaire sur katlen