Mariage pour tous : les Suisses vont légaliser l’inceste (vidéo)

Rédigé par lesoufflet le 31 janvier 2013.

woody_allen_inceste
Photo : rasdourian

Photo : rasdourian

Comme “la notion de famille a beaucoup évoluée”, le législateur suisse compte dépénaliser les rapports sexuels au sein de la famille. Quel réactionnaire incestophobe s’insurgera contre l’adaptation de la législation à l’évolution de la société ?

Une vidéo d’un débat qui fait actuellement l’actualité en Suisse nous rappelle étrangement notre “mariage pour tous”. Au nom du rare nombre de cas et de l’évolution de la famille, les Suisses vont légaliser les rapports sexuels entre un enfant (adulte) et ses parents. Les arguments avancés par les défenseurs de la dépénalisation sont frappant tant ils nous rappellent ceux avancés par Christiane Taubira, Audrey Pulvar et Caroline Fourest…

Pourra-t-on un jour épouser son père ou sa fille au nom du mariage pour tous ?

La sodomie entre frères et sœurs adultes consentants défiscalisée par l’état, c’est maintenant !

Déjà 86 remarques sur cet article

  1. Urbon dit :

    Homosexualité : Rapports sexuels entre gens du même sexe.
    Inceste : Rapport sexuels entre gens de la même famille.

    Il semble que ce soit de plus en difficile pour la culture occidentale d’accepter l’altérité.

    Comment une chose pareille est devenue possible ?

    Tout simplement parce que l’amour a tendance à se confondre dans une relation fusionnelle, autant dans un cadre familial que social.

    Et ça ne s’arrête pas là. Ça va beaucoup plus loin. On vient de s’en rendre compte avec les nouvelles lois sur l’euthanasie :

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/01/14/euthanasie-pour-des-jumeaux-belges-sourds-et-bientot-aveugles-de-45-ans_1816962_3214.html

    Deux jumeau qui se font euthanasier ensemble, parce qu’ils ne peuvent plus se voir.

    Un peu d’homosexualité, un peu d’inceste et beaucoup de morbidité.

    L’amour, on ne sait plus ce que c’est.

  2. amazonia dit :

    PAUVRE FRANCE ?? LES FRAPADIGUES AU POUVOIR . STOP.

  3. katlen dit :

    Que c est-il passer en 2012, la France , l Europe, le Monde est devenu Fou….mais surtout la France qui perds sa democratie la valeur de ses enfants…A quand la Charria…avec le vote pour tous que ce gouvernement de Gauche nous cache…Reveillons NOUS….

    • Urbon dit :

      L’Islam n’est pas ma tasse de thé mais si il n’y a que ça pour sauver le pays de la décadence, c’est toujours mieux que rien.

      Les catholiques sont devenus mous, inconsistants, bouffés par le doute. Il n’y a plus rien à attendre d’eux.

      Le principal, c’est d’avoir la foi.

      • Libertad dit :

        Autant pour toi ! l’islam est un infâme système politico-religieux, prosélythe et hégémoniste, qui fait faire à l’humanité un bond de 7 siècles…en arrière ! lol
        Sans évoquer ses aspects polygamie, pédophilie….pour le sujet du moment.
        Pas besoin de religion pour combattre les délires socialos !

        • Urbon dit :

          Oui, je sais ce que tu penses de l’islam et je m’en contre-fiche. Je ne pense pas que les cathos vaillent beaucoup mieux que les musulmans. Maintenant, si tu crois que les socialistes anti-cathos vont arrêter leurs délires sans que les cathos s’opposent à eux, t’es vraiment naïf.

          Il y a besoin d’une religion (ou de plusieurs), partout dans le monde, ce qui ne retire rien d’ailleurs à la philosophie, bien au contraire. Pour toute réflexion, il faut un point de départ, une certitude irréductible. Et la seule certitude qu’on ait jamais trouvé, c’est celle de l’existence. Certains rituels aussi sont sans doute nécessaire, remplacer les rituels religieux par des rituels civils ne change pas grand chose sur le fond, seulement la profondeur elle même…

        • Stephan Pain dit :

          L’Islam n’est pas prosélyte. Il est bien stipulé dans le Coran que malgré l’envie que l’on peut ressentir à offrir l’Islam à quelqu’un que l’on aime, nous n’en n’avons pas le droit. Forcer quelqu’un est même contreproductif. C’est Dieu qui choisit lui-même qui Il guide. C’est aussi simple que cela. Vous pouvez argumenter que cela s’est fait dans le passé. Soit, mais ce temps est révolu. Toutefois, il est important de réserver un bon accueil à toute personne qui souhaite venir.
          Quant aux allégations sur des sexualités déviantes, cela concerne surement aussi des musulmans dans une même proportion que le reste de la population. L’humain est ainsi fait.
          SI la chrétienté se retrouve dans l’impasse et en rupture avec le peuple, c’est un phénomène complexe que je ne vais pas aborder ici, mais qui est la conséquence d’une perversion du message originel par l’empire romain. Chacun sait cela.
          J’espère vous avoir éclairé sur quelques points et vous invite à vous renseigner par vous-mêmes car la Vérité est en nous. Si vous êtes prêt, Allah vous offrira la liberté, sinon, prenez soin de vous. Paix.

          • Libertad dit :

            Ah bon, tous les pays musulmans qui pratiquent actuellement la polygamie, voire la pédophilie pour des mariages (comme le prophète d’ailleurs) ne seraient pas liés à l’islam ?
            Un scoop assurément!

            Quand à l’islam dit de France , il est aussi inaudible sur ce sujet que sur le terrorisme islamiste….ce n’est donc pas sur lui qu’il faut compter pour combattre les délires socialos.
            Pire, 93% des musulmans français ont voté pour Hollande…

            Les cathos, même devenus résiduels, se sont quand même plus mobilisés contre le ‘mariage pour tous”.

            Donc, fadaises… Mais paix à tous bien sûr !

          • Urbon dit :

            “C’est Dieu qui choisit lui-même qui Il guide.”

            Pas tout à fait d’accord. Dieu lance un appel, l’homme suit ou ne suit pas.

            Entendre l’appel, ce n’est pas compliqué, c’est en soi que ça se passe. Mais le comprendre, l’accepter, le transcender, ça c’est une autre paire de manche.

            Tous les prophètes, sans exception, ont vécu une part de leur vie à apprendre de diverses religions en voyageant, puis en se recueillant ils ont trouvé leur voie. Ils ont à leur tour essayé d’enseigner, mais forcément, le message s’est perverti avec le temps, les gens. Bouddha par exemple, prévoyait sa réincarnation de sorte que le message soit renouvelé. Les juifs pensent que le message est plus ou moins perdu. Il est là, mais définitivement perverti, depuis la destruction du Temple. Les chrétiens et les musulmans, eux, pensent que le message a été renouvelé et qu’il perdure toujours.

            La grande différence entre chrétiens et musulman réside dans la vie de leurs prophètes respectifs. L’un était guerisseur (Christs) l’autre chef militaire (Mahomet). A priori, pour un catholique, comme pour un juif d’ailleurs, ou même un bouddhiste, il n’est pas possible d’avancer dans le chemin de Dieu en guerroyant. Cependant, les croisades ont montré qu’il n’en est rien, de même que le sionisme, que la nature guerrière de l’homme prend le dessus de toute façon.

            La notion de Djihad existe chez les juifs. Le terme même d’Israël a un sens à mon avis assez proche du terme Djihad sauf que les points de vue sont en opposition. Les catholiques ont abandonné cette notion, peu compatible avec le message de Christ, même si pendant tout le moyen âge il ne s’agissait que de ça.

            Enfin bref, pour ce qui est de théologie, je ne pense pas que le fait d’appartenir à une religion plutôt qu’une autre change fondamentalement les choses, surtout quand il s’agit de monothéisme. Mais tout monothéisme peut se décomposer et intégrer des éléments polythéistes. En effet, c’est finalement la tradition, les rituels et les légendes qui enrobe la compréhension théologique qui donne à une religion son identité.

            Bien sûr, les vocabulaires sont différents d’une religion à l’autre, chacune adoptant un point de vue particulier sur une même compréhension. Chacune possède une part, non pas du message (elles l’ont toutes) mais de la logique qui permet d’en comprendre le sens profond.

            En fait, je suis un laïque convaincu. A mon sens, le dialogue entre les religions est une aubaine, une richesse. C’est comme un foisonnement théologique. Et je crois qu’il peut en sortir quelque chose de bon un de ces jours, pour moi et ma compréhension en tout cas.

            Je souhaite que juifs, musulmans, cathos, bouddhistes, puissent vivre ensemble en France, en Israël et ailleurs. Non pas juste cohabiter, mais se respecter et vivre ensemble. La France a certainement une carte à jouer dans ce sens.

            Le seul problème, ce sont les athées qui s’amusent à nous dresser les uns contre les autres. Juifs comme musulmans ne se comportent pas de la même façon chez eux et à l’étranger, ils sont tout à fait capable de s’adapter à la foi catholique. Et les bouddhistes ne sont vraiment pas chiants, plus tolérants qu’eux ce n’est pas possible…

            L’islam ne me fait pas peur. Ce sont les cathos qui me font peur, parce qu’ils ne sentent pas de taille et qu’ils psychotent comme ce n’est pas croyable. C’est à eux de fixer, par leur assurance, non pas par leur agressivité, les limites que ne devront pas franchir les autres religions. Parce qu’effectivement, ils sont chez eux, quand même !

            C’était la parenthèse mystique. Vous pouvez reprendre une activité normale.

          • Urbon dit :

            Seconde parenthèse mystique, pour compléter la première :

            Toutes les religions posent la question du libre arbitre et aucune n’est vraiment d’accord. Toutes essayent de fixer une règle, une définition, mais en fait, la seule vérité qui soit est dans la recherche individuelle du libre arbitre. C’est le sens de toute démarche religieuse. Le libre arbitre, c’est un arbitrage éclairé par la raison (les lois célestes) autant que par l’amour de la vie. Trouver cet équilibre demande beaucoup de renoncement. On ne peut arbitrer tout et n’importe quoi, on ne peut que libérer son arbitrage des nombreux défauts qui le corrompent. Dieu, c’est l’arbitrage parfait et c’est pour cela que nous voulons nous en rapprocher. Arbitrer sa propre vie, selon ses principes, c’est le premier pas vers lui.

            L’intégrisme consiste à vouloir définir des règles d’arbitrage valables en toutes circonstance. C’est illusoire. Inversement, l’athéisme consiste à refuser toute règle d’arbitrage qui ne ferait pas l’unanimité. C’est tout aussi illusoire. Parfaire notre arbitrage, c’est autrement plus difficile, parce que c’est une démarche nécessairement individuelle avant d’être collective.

            L’importance de la place qu’occupe la religion dans notre société est primordiale, non pas qu’elle doit se substituer au pouvoir civil, mais que c’est le pouvoir civil doit venir ensuite la compléter. D’abord construire des talents individuels, ensuite les mettre au profit de tous. La société civile n’a pas à s’imposer en pouvoir de coercition sur le développement spirituel de ces citoyens, que ce dernier soit une obligation ou une interdiction ne change rien à l’affaire. C’est une liberté fondamentale.

          • Urbon dit :

            Ha oui, au fait, toutes ces parenthèses mystiques pour en venir à cette affirmation :

            La chrétienté ne peut lutter contre l’islam, ça n’a pas de sens.

            L’islam se développe selon ses propres règles, indépendamment du christianisme. Critiquer les règles de l’islam ne changera rien aux règles des chrétiens. Hors c’est de celles-là qu’il s’agit.

            Si la chrétienté ne peut retrouver un second souffle, en elle même, alors elle n’a plus qu’à s’effacer. A elle de mettre un peu d’ordre dans ses institutions, sans chercher à écarter qui que ce soit, de sorte qu’elle puisse plus facilement les préserver en l’état.

            La proportion de catholiques et de musulmans, qu’est ce qu’on s’en bât les couilles ? Ce qu’on veut, c’est une population française raisonnablement religieuse, au service de son pays et de sa culture.

            Les musulmans en France apprennent la culture française, point barre. Qu’ils soient musulmans n’est pas une excuse pour les en dispenser. Inversement, il n’est pas nécessaire de les obliger à renier leur religion, bien au contraire.

            Si ils sont venus en France, ce n’est pas pour la conquérir, mais pour s’y intégrer. Il n’y a pas de particularité culturelle islamique, il y a juste une approche religieuse différente.

            Comme si il n’y avait qu’une culture chrétienne (française), qu’une culture islamique (arabe). Les chrétiens français n’ont rien à voir avec leurs homologues germains et protestants. Pourquoi les musulmans français ne pourraient-ils pas se forger une identité française ? Les iraniens auraient pu montrer la voie, ils sont tombés dans l’intégrisme. A la France maintenant d’essayer, sans tomber dedans. C’est indispensable en fait, pour vivre en paix, ensemble. Que cela soit à l’échelle nationale ou européenne ne change pas grand chose à l’affaire aujourd’hui.

            On accuse les religieux de mener la guerre, personnellement j’accuse les pouvoirs civils d’utiliser les religieux pour arriver à leurs fins.

            Si les musulmans se radicalisent, c’est parce qu’ils s’estiment lésés et veulent plus de pouvoir. Idem les catholiques. En fait, ce sont les institutions civiles qui ont trop de pouvoir et personne n’est content, à l’exception des athées et de ceux qui vive leur religion dans l’ombre (franc-maçons).

            Transformer une église en mosquée, parce que la population locale a changé, pourquoi pas. Faire de l’éducation nationale un lieu où toute considération religieuse est à bannir, c’est bien plus préoccupant. A force de les bannir à l’école, on fini même par vouloir les interdire dans le débat public.

            Les considérations religieuses, elles ne sont pas à bannir, elles sont à encadrer.

          • Urbon dit :

            Exemple :

            Pour ou contre le port du voile à l’école : Contre. Parce qu’ensuite, dans la vie de l’adulte, il n’y a pas lieu de l’imposer.

            En France, l’habillement n’est pas question de religion, sauf dans un couvent. Mais je n’ai rien contre les signes extérieurs d’appartenance religieuses, ça n’a rien à voir. L’habillement est question d’uniforme, d’appartenance professionnelle, avant toute autre chose. Si il y a un soucis, que personne n’est d’accord, retour à l’uniforme scolaire. C’est le principe de base de la laïcité, formation à la vie professionnelle, vie professionnelle et cléricale séparée. Un signe d’appartenance religieuse, discret, c’est une croix, un croissant de lune, une croix de David. Il n’y a aucune raison d’interdire ça non plus. Faut pas pousser.

            Le voile, ça existe dans toutes les religions, mais seulement dans les lieux sacrés.

            Même raisonnement pour la mixité à l’école d’ailleurs. Ce n’est pas une question de religion mais de société. Notre société ne saurait fonctionner autrement aujourd’hui.

            Pour ou contre le porc à la cantine : Contre. Parce que les interdictions religieuses sont fortes dans la tête des gens et qu’il n’y a aucune obligation de manger du porc non plus.

            Les obligations, comme manger cacher ou halal, sont des préoccupations moins importantes, beaucoup plus complexes, et aussi ne sont pas toujours compatibles entre elles. Il n’est pas question d’en tenir compte. On parle juste du porc. L’essentiel est que chacun mange à sa fin, ait accès aux institutions scolaires, et c’est tout. On peut manger du porc à la maison. Si tout le monde n’est pas d’accord, autant supprimer les cantines, car elles sont financées avec l’argent du contribuable et que c’est le contribuable qui met ses enfants à l’école. Ce n’est pas une question de laïcité, mais de bonne volonté commune, d’arrangement en bonne intelligence.

            Ce que les enfants mangeront plus tard dans leur vie adulte, on s’en tape. Autant qu’ils apprennent à faire des compromis en fonction des circonstances.

            Il en va de même avec la galette des rois (je suis pour), qui est avant tout une fête culturelle pour les enfants et ne trouve un écho religieux que dans la quelques familles particulièrement croyantes. C’est l’occasion d’expliquer une religion à tous, peu importe que cette religion soit pratiquée ou non. On peut même fêter l’aïd, je n’ai rien contre, au contraire.

            L’école prépare à la vie civile et professionnelle, enseigne le respect de l’autre. L’école ne prépare pas à la vie catholique ou pseudo-catholique. Il est tout à fait inutile de se rattacher à des valeurs soit-disant laïques mais en fait catholiques, alors que les catholiques ont, sans l’aide de personne, séparé l’école du clergé. Il y avait une condition cependant, que l’école maintienne un certain nombre de considérations religieuses… Ces considérations religieuses ne peuvent pas être toutes catholiques, ou musulmanes, mais il est toujours nécessaire d’en promouvoir quelques-une.

            La vie strictement religieuse et la vie professionnelle sont incompatibles, mais pas seulement en France. Pas seulement aujourd’hui. Ce principe de laïcité a toujours été la norme, même du temps du pouvoir clérical, partout. Ce n’est pas spécifiquement contre la religion. C’est un principe universel. Dans les pays musulmans, si ce principe n’est plus respecté aujourd’hui, c’est bien là une preuve d’intégrisme. Il y a quelques années encore, les musulmans le respectait.

            Que l’école soit devenue aussi laïque que le monde professionnel, étant donné la complexité de l’enseignement aujourd’hui, c’était inévitable. Si l’école enseignait par le passé, c’était qu’elle le faisait gratuitement. La société a du prendre ce coût en charge, par soucis de rentabilité essentiellement.

            Enfin bref, ça n’empêche qu’il faut quand même savoir composer avec l’enseignement de la religion et des religions, car ni l’acceptation de l’autre, ni le respect de ses propres croyances, ne sont superflues.

            Un bout de tissu en moins pour les musulmans, qui n’a aucune raison d’être de toute façon dans la vie civile… Quelques saucisses en moins pour les catholiques, qui ne sont pas obligatoires ni le vendredi ni les autres jours au repas du midi… Une fête en plus qui amuse et instruit les enfants… Faut arrêter les conneries, ce n’est quand même pas la fin du monde.

            Il faut savoir donner un peu à Paul et un peu à Pierre ce qui leur fait vraiment plaisir, pour pouvoir en même temps leur apprendre à ne pas se disputer pour trois fois rien.

          • Robert Marchenoir dit :

            Menteur !

            Le djihad est une obligation religieuse pour tout musulman. Non seulement le prosélytisme est une caractéristique fondamentale de l’islam, mais tout musulman doit s’y livrer y compris par la violence et le meurtre.

            Laissez tomber votre pipeau doucereux qui ne trompe plus personne, désormais.

            Quant aux sexualités déviantes comme vous dites, Mahomet en était un grand pratiquant : polygamie, inceste, pédophilie et viol faisaient son quotidien. En fait, Mahomet était un détraqué sexuel et un dérangé mental ; la religion qu’il a fondée s’en ressent naturellement.

        • Muslima dit :

          l’ignorance a sa solution “la lumière du Coran” et non le zapping sur TF1, les médias qui nous abrutis malheureusement et qui ne jouent plus leur rôle d’information depuis bien longtemps!!! Lisez donc ce que vs insultez ne serait ce que pour avoir de vrais arguments quand vous parler de l’Islam! cordialement 😉

        • Naboko dit :

          Libertad => que vous soyez athée, c’est une chose, mais diffamer tel ou tel religion, parce que vous ne supportez pas l’idée religieux, c’est autre chose. Les athées aussi font leur prosélytisme, mais bizarrement celui là il est promu par l’Etat.
          Etant catholique, je n’ai pas tout les outils pour argumenter sur le sujet de l’islam, mais je sais que dire que l’islam serait pédophile est aussi faux que de dire que l’Eglise en tant que tel serait pédophile. ( il existe des maitres d’écoles pédophile… va-t-on dire que l’institution scolaire est pédophile ?)
          Vis à vis de la polygamie, d’après mes petites connaissances, elle n’est pas forcement promu par le Coran, en tout cas, il y a je crois certaines conditions, et une idée de justice à respecté afin que les femmes soient respectées et qu’il n’y ait pas d’injustice de commises. De plus, il faut aussi se remettre dans le contexte de l’époque où est née l’islam, le contexte culturel et social…
          Dire que revenir à des préoccupations spirituels serait un bond en arrière, ceci fait parti de la croyance qu’on nous instruit dés l’école, a savoir qu’avant les hommes étaient bêtes et que demain ils seront plus intelligents. Pourtant, il y a tant d’exemple simple qui nous montre au contraire, qu’autre fois les civilisations étaient plus belles et ordonné qu’aujourd’hui. Il suffit de regarder l’art, ou l’architecture… il suffit de voir à quoi aspire les Hommes occidentaux ou occidentalisés, d’aujourd’hui…

        • bullet dit :

          avec tt le respect que jai pour toi compatriote l’islam n’est ni insecte et pedophile il est clairement interdit de faire cela ! et je dit vau mieu remonter 7 siecle en ariere pasque vu le bon en avant ca devien tres tres grave la !!!! quand a l’islam ne juger pas sans avoir lu le coran et la sunna seul eux vous dira ce qui est licite et ilicite dans cette religions pour ma part jai lu .. n’ecouter pas lendoctrination fait par beaucoup les pedophile ont les a plus trouver ds des eglise que dans des mosquées..

      • mikael dit :

        Incroyable d entendre tes propos je suis agréablement surpris de cela, quelqu un d intelligent au moins.

    • Chems dit :

      C ça votre probleme la charia ??? qui te parle de charia ??? les homo se marie les pères pourront épousé leur fille et c encore la faute de l’islam XD

    • Gwenladen dit :

      ouais.. pour te reveiller tu vas voter Sarkozy ?
      sarko est pour le mariage pour tous aussi !
      le FN, NPA ? également…
      Wake Up !

    • Libertad dit :

      De toute façon, les français finissent par ouvrir les yeux sur l’islam dit modéré à la française:

      Selon le dernier sondage Ipsos-Le Monde 74% des français estiment maintenant que l’islam est une religion intolérante, incompatible avec les valeurs de la société française…

      Sauf, dans sa suffisance, à prendre ces 74% des français pour des débiles profonds, Il n’y a rien d’autre à ajouter.

      • Libertad dit :

        Et pour ceux qui jouent à la provoc ici en parlant de “musulmans venus s’intégrer en France”, on les renvoit à la prolifération des burqas et autres niqabs à la mode salafiste notamment chez les nouvelles générations, ce qui est pire, les revendications croissantes d’aménagement du droit du travail et d’enseignement scolaire pour l’islam, de création d’un délit d’opinion dans le droit pénal pour islamophobie, de revendications alimentaires halal dans les établissements scolaires, d’écoles coraniques incontrolées, etc, etc… sans évoquer les marseillaises conspuées, les drapeaux français remplacés par des maghrébins comme lors de l’élection du Flan .
        Volonté d’intégration ?!!!!!!!

        Et toujours la même question: pourquoi cette SEULE communauté de moins de 20 % de la population française représente 60 à 70 % des détenus en prison (80% en région parisienne selon l’imam aumonier des prisons) ?? L’excuse serait-elle qu’elle est la seule à subir la crise en France ??!

        D’où le ras le bol des français de souche qui s’exprime dans le sondage publié par le Monde. Et n’inversons pas, comme le font toutes les pleureuses de la bien pensance de gôche, cause et conséquence !

        • Urbon dit :

          C’est toi qui joues la provoque.

          Comme tu le fais remarquer, la radicalisation, il s’agit de la jeune génération, celle qui est née en France… Et ça ne concerne pas que la France mais la France a tout à fait les moyens de l’empêcher chez elles. Si elle ne le fait pas, c’est parce que ça profite à des gens comme toi, qui aimes semer la zizanie, pour servir leur propagande.

          Les prisons sont remplis de dealers. Haschich marocain, trafic dans les cités, consommation des français dans toutes les couches de la société. Ok, les musulmans sont en première ligne, mais c’est faux de dire que ça ne concerne qu’eux. Là encore, on a laissé faire, soit disant que les cités ont besoin de ce trafic pour survivre.

          Maintenant, ce n’est pas en interdisant les mosquées que tu va réussir à canaliser les problèmes d’intégrisme et de délinquance.

          Oui, il y a des problème de salafisme, je ne vais pas prétendre le contraire, mais ce n’est pas une raison pour généraliser et mettre tous les musulmans dans le même sac. La plupart sont intégrés et si ça se trouve, plus tolérants que toi.

          Oui, la plupart des français psychotent, ça peut se vérifier dans les sondages, parce que quelques jeunes délinquants font la loi. En un sens, c’est normal, c’est quand même un comble que ça puisse se passer ainsi. Mais dans un autre sens, c’est quand même lamentable, parce que ce n’est pas non plus impossible de remettre de l’ordre, avec un peu de bonne volonté, sans faire de prosélytisme religieux (que ce soit pour ou contre un religion).

          Vraiment n’importe quoi, toi. Prends un peu de recul.

          De toute façon, tu ne vas pas renvoyer tous les arabes chez eux, alors dis toi que prendre la défenses des français, c’est prendre la défenses de tous les français. Ce n’est pas parce qu’on chassera les musulmans qu’on résoudra les problèmes de drogue ou la perte de repère des jeunes faute d’autorité. Ce sont des problèmes français, sur lequel l’immigration dérape, pas l’inverse.

          • Libertad dit :

            Toi, t’es une espèce de robot à débiter des kms de texte complaisants avec les musulmans !

            On va donc te le redire: C’est pourtant simple à comprendre: ceux qui s’intégrent: pas de problème, ceux qui tombent dans la délinquance (un max) ou veulent imposer leurs règles archaiques sur les lois républicaines et laiques françaises, retour à leurs origines (avec leur double nationalités, c’est facile !).
            Le minimum quand tu viens dans un pays, c’est d’en respecter les règles, us et coutumes (va voir l’inverse en arabie, qatar et la plupart des pays musulmans , à fortiori après leurs “hivers arabes”…)
            Et y a aucune concession à faire: même pas ta saucisse sans porc !
            Si tu acceptes la moindre concession, avec ensuite revendications à la chaine, c’est le début du communautarisme , l’inverse de l’intégration.

            Bien sûr, t’as le droit de te voiler la face et croire à une intégration miraculeuse et spontanée. C’est le discours lénifiant de l’UMPS depuis 30 ans …

            Très peu pour moi, et pour maintenant une majorité de français si l’on en croit les sondages .
            Pas la peine de me remercier.

          • l exorciste dit :

            purée mais vous etes lourds
            meme avec un sujet qui n a rien à voir , vous ramenez l islam dans l histoire
            allez vous faire exorciser !!

  4. Paul Emiste dit :

    La France une gôche de déboussoles sexuels en rut et une droite frigide qui a besoin de viagra tant elle n´a pas de couille… ça sent le sapin national.

    • Drc dit :

      Morte de rire! Religion, sexe, comprehension tout nous rappellent Les temps de la fin! Salam a tous francais tt comme arabe!

  5. lecteur dit :

    “Rappelons que l’inceste en France n’est plus un délit pénal. ”

    http://www.mediaslibres.com/tribune/post/2013/01/18/Le-grand-Bordel-pour-tous-Part-2

  6. beaulieu jean pierre dit :

    Je ne suis pas spécialement prude et encore moi enclin à adhérer à une quelconque religion, mais force est de constater que l’occident va vers la décadence, de son système financier, de ses valeurs morales et de ses valeurs sociales, on est mal barré.
    Quand à l’islam dont certain font état, il ne vaut pas plus que les autres religions et est encore moins acceptable pour des populations dont les coutumes sont issues de la chrétienté.

    • Urbon dit :

      Ce qui n’est pas acceptable…

      L’intégrisme d’une part et l’importation du conflit entre certains pays musulmans et Israël d’autre part.

      Porter le voile, en France et dans le monde, aujourd’hui, sans langue de bois, c’est se déguiser en terroriste… Il faut bien le dire.

      Oui, les musulmans se radicalisent un peu partout dans le monde, essentiellement du fait de la concurrence que se livrent sunnites et chiites, perses et arabes, tout en faisant porter la responsabilité de leur incapacité à s’entendre, devant la communauté internationale, aux israéliens.

      Le sort des palestiniens n’est pas la première préoccupation de la France, même si personne ne souhaite les voir mourir. La France ne poussera pas à la guerre en Palestine de toute façon, mais elle ne saurait non plus s’y opposer. Ceux qui non seulement veulent la guerre là bas, mais en plus sont pro-palestiniens, ne sont pas en accord avec les intérêts nationaux.

      Cependant, empêcher la radicalisation en France, avant d’essayer de l’empêcher dans le monde, serait plus intelligent.

      Si nous prenons parti pour les uns ou pour les autres, ce n’est pas par idéologie, mais du fait que la population française est constituée aussi de juifs et de musulmans. Il n’y a pas à prendre parti, sinon pour Israël, exactement comme on prendrait parti pour l’Algérie ou le Maroc, parce que notre passé colonial nous oblige a des relations privilégies.

      L’Algérie, le Maroc et Israël ne sont pas en guerre et n’ont certainement pas envie d’en arriver là.

      Les musulmans, originaire d’Iran ou de Syrie, ou même de Palestine, en France, devrait considérer qu’ils sont en France d’abord à titre de réfugiés politiques, pour éviter la guerre chez eux (contre Israël précisément) et que si ils ne sont pas content de l’alliance entre la France et Israël, ils se sont trompé de pays.

      Du reste, il faudrait peut être arrêter de donner l’asile politique à des gens qui viennent de pays avec lesquels nous sommes en guerre…

      Si compliqué ?

      • beaulieu jean pierre dit :

        Tu ne semble pas comprendre malgré le flots de parole que tu débites; qu’en France il existe la séparation de l’église et de l’état est il est inadmissible de se plier à quelques dogmes religieux que ce soit. Le porc fait partie de notre alimentation depuis des siècles et ce n’est pas un quelconque culte qui doit changer cela.
        Ceux que ça gênent peuvent toujours aller étudier dans des écoles coraniques ou ailleurs et basta.

        • Urbon dit :

          Quand il n’y aura plus personne dans les écoles publiques, dans les villes à forte immigration, mais que tous iront dans des écoles salafistes, tu seras bien avancé.

          Si quelqu’un devrait réfléchi…

          Relis aussi ce que j’ai écris au lieu d’essayer de me faire dire ce que je n’ai pas dit. Je ne remets pas en question la séparation de l’église et de l’école.

          C’est ton prosélytisme débile que je remets en question. Apprends un peu la stratégie.

          Tu boufferas du porc chez toi et puis c’est tout ! Si tu crois avoir le choix, c’est que tu n’as rien compris.

          Ton seul choix possible, c’est soit de faire une place à tes concitoyens musulmans, soit de leur déclarer la guerre.

          Si tu leur fait une place, tu imposes les conditions de la laïcité (rien à voir avec le porc, on s’en bat les couilles de ton porc, on parle plutôt du voile, de la mixité, de chose plus importantes), sinon tu subis leurs revendications (et là tu peux être sûr qu’il prendront tous les prétexte pour te faire chier).

          A toi de choisir, mais à ta place, vu comment tu balises devant la radicalisation des musulmans, je ne présumerai pas de mes forces.

      • beaulieu jean pierre dit :

        Tout d’abord merci de m’avoir répondu, mais je ne penses pas que tu ais bien lu ce que j’ai écrit, je ne parle en aucune façon de renvoyer qui que ce soit, dans un premier post je dis que je suis contre toutes les religions, islam compris. Ensuite je fait simplement valoir que nous avons dans notre république une loi qui a séparé les églises et l’état; par le fait il n’y a pas à céder à quelque pression religieuse que ce soit; y compris dans les cantine ou restaurants scolaires.

  7. Zadig dit :

    Au JT 20h de FR2 du 31/1, la TV aux ordres donc:

    ça y est, on prépare déjà le terrain de la GPA en diffusant 2 reportages favorables à la location de ventres d’ukrainiennes (80 000 $ quand même !) par de riches homos américains…

    Exactement comme ils avaient fait pour le mariage et l’adoption gay avec les pays qui les ont déjà adoptés.

    Gageons que la presse de Gôche va bientôt suivre (libé, Monde, Inrocks…) !
    La broyeuse socialo de conscience est en marche…

  8. […] l’inceste, car derrière le mariage homo, il y a la théorie du genre, et derrière, il y a Judith Butler et c’est en cours en Suisse. […]

  9. Urbon dit :

    Une mentalité de féministes castratrices pour l’homo-sexualisation des meurs et complètement islamophobe, à cause des dérives sexistes de quelques intégristes, mais soit disant contre les discriminations, voilà ce qui rassemble les français.

    Bah sans moi les gars. Je compte bien faire comme tous les gens de bon sens, dès qu’ils en ont les moyens, me casser dans un pays où les femmes n’ont pas encore pris le pouvoir et où les musulmans sont à leur place.

    Ce n’est pas que j’ai tant d’animosité contre les femmes, ou que j’ai peur des intégristes, mais au contraire, lorsque les hommes n’ont plus ce qu’il faut dans le pantalon, je ne me sens pas à ma place au milieu d’eux.

    Si ça continue, en France, il ne restera plus que les LGBT et les salafistes en djellaba intégrale. Ils pourront toujours faire l’amour ensemble…

  10. Urbon dit :

    Je rectifie mon dernier commentaire : Une France de féministes Islamophobe et anti-catho.

    Anti-catho pour les même raisons d’ailleurs.

    Une France qui ne comprend plus aucune théologie et qui, vu les comportements irrationnels qu’elle justifie au moyen d’artifices médiatiques, a perdu véritablement tout sens de la logique. Une France sans avenir.

  11. paul dit :

    Je pensais intervenir sur cette vidéo, mais après t’avoir lu Urbon, je ne vois vraiment pas ce que je pourrai ajouter.

    Ca fait tout de même plaisir de voir quelqu’un capable de se construire une opinion et pas juste de hurler avec les loups

  12. Urbon dit :

    @ Libertad

    Tu ne confondrais pas intégration et conversion au christianisme ?

    Des concessions, effectivement, c’est pas le bon propos, j’ai du mal m’exprimer.

    Moi, je parle surtout de respecter nos propres principes, au lieu de les renier par trouille des musulmans.

    L’immigration est un problème, je suis d’accord. Mais l’immigration, ça ne veut pas dire les immigrés.

    Continues à accuser les immigrés de l’incapacité dans laquelle se trouve la France à les intégrer, ça fera avancer les choses !

  13. Libertad dit :

    La France ne fait que ça d’essayer d’intégrer les immigrés avec le budget social le plus élevé du monde en % de la population (payé d’ailleurs par celle-ci qui n’en peut plus !), ce qui conduit à en recevoir de plus en plus, forcément !
    Et en période de crise, ça le fait plus.

    Ca été la politique de l’UMPS depuis 30 ans que tu critiques par ailleurs à juste titre.

    Alors où ils ont la réelle volonté de s’intégrer en respectant toutes les lois et coutumes du pays d’accueil, ou, si cela ne leur convient pas, ils profitent de la liberté de ce pays d’en partir.

    Arrêtons les raisonnements bisounours…de la bienpensance de gôche qui nous vaut la situation actuelle, et si cela continue, la guerre civile assurément: il suffit de voir ce qui s’est passé au Kossovo, coeur historique de la Serbie orthodoxe, qui s’est fait envahir petit à petit par une immigration musulmane albanaise, jusqu’à son “autonomie” de pays islamique quand ils ont été majoritaires.

    Et la France sera à majorité musulmane en 2050…
    Pour ta gouverne, cela s’appelle de la lucidité.

    Mais il est vrai que toi, après avoir délivré des tomes entiers de belles paroles, tu te seras déjà cassé au “pays des femmes qui n’ont pas encore pris le pouvoir….”
    Petit chanceux, va !
    lol

  14. Urbon dit :

    @ Libertad

    “Qu’ils profitent de la liberté de ce pays d’en partir.”

    Oui, je j’ai bien compris ce que tu pensais.

    Et puis oui, ceux qui partiront ne seront pas forcément ceux que souhaites voir partir.

    Pour partir, il faut de l’argent et une bonne raison.

    Quelle raison auraient les intégristes de partir si tu leur déclares la guerre ? C’est exactement ce qu’il souhaitent.

    Je ne fais pas de raisonnement de bisounours, je te fais juste remarquer que tu t’égares dans un combat qui n’est pas le tiens, celui des “laïques” athées qui pensent que les musulmans vont abandonner leur foi pour accueillir les dogmes humanistes.

    Fallait se poser la question de l’islam avant d’ouvrir les vannes de l’immigration. Maintenant, c’est un peu trop tard.

    Essaye de rester juste dans ton combat, celui pour préserver ton mode de vie, ça t’évitera d’ajouter encore plus aux problèmes de voisinage.

    Bah, sinon, c’est vrai que j’ai dit vouloir partir mais bon, en vérité j’ai déjà essayé et je suis revenu en France assez vite. Ce n’est pas si facile, le mal du pays… La question du communautarisme s’est d’ailleurs posée à moi et j’ai sans doute eu tord d’estimer pourvoir vivre ailleurs qu’avec les autres français. Je voulais m’intégrer plus facilement, mais finalement, je me suis fait chier comme un rat mort. Enfin bref, de l’eau a coulé sous les ponts depuis et probablement, je retenterai l’expérience, ailleurs. Pas dans un pays arabe de toute façon 😉

    • Urbon dit :

      @ Libertad

      Encore une fois, je me suis mal exprimé. Déclarer la guerre aux intégristes, oui, mais sans déclarer la guerre aux musulmans. C’est toute la difficulté.

      D’une part il faut encourager les musulmans à mieux s’administrer, de sorte qu’ils puissent prévenir eux même les désordre à caractère religieux. D’autre part, il faut distinguer dans la laïcité les obligations qui relèvent de la tolérance et celles qui relèvent de l’interdiction. On ne peut pas interdire toutes considérations religieuses, ou même une seule religion.

      La question est en fait celle de la morale. A quelle morale les gens doivent-ils se rattacher ?

      Toutes les morales religieuses se ressemblent comparées à la morale humaniste, soi disant laïque.

      L’humanisme n’est ni plus ni moins qu’une religion sectaire, tandis que la laïcité n’a jamais été la négation du pouvoir moral (religieux) mais sa séparation d’avec l’administration civile.

      C’est l’administration civile qui se donne actuellement des droits qu’elle n’a pas en matière de morale.

      Quand juifs, catho et musulmans se seront bien étripés, il ne restera plus que les humanistes pour imposer leur dogme, au non de la paix dans le monde. C’est le but de la manœuvre, c’est pourquoi il est très important de faire la distinction entre le phénomène religieux et sa manipulation politique.

      Les musulmans on en veut bien, les musulmans antisémites ou anti-français on n’en veut pas. Les humanistes on en veut bien, les humanistes anti-catho ou anti-musulman, on n’en veut pas.

      Les français sont des gens instruits et tolérants, soucieux de leur liberté. Mais il ont aussi tendance à tomber dans l’anti-sémitisme et maintenant aussi l’islamophobie. C’est ce qu’ils font, systématiquement depuis des siècles, dès qu’ils sont en colère contre le gouvernement, précisément parce que le gouvernement essaye toujours, dans une certaine mesure, de protéger les minorités de la vindicte populaire. C’est un cercle vicieux que les hommes politiques savent utiliser à leur profit depuis longtemps, quand ils veulent mettre le feu au poudre.

      Oui, mettre le feu au poudre, c’est souvent le meilleur moyen de pouvoir revenir sur le devant de la scène en promettant l’ordre et la sécurité.

      Naturellement, la gauche accusera toujours l’extrême droite de jouer ce jeu là (la dérive du populisme) mais jamais, jamais, il ne sera permis de l’en accuser, elle !

      Et pourtant, c’est ce qu’il se passe aujourd’hui. Notre bien aimé ministre de l’intérieur en a décidé ainsi, la France doit accélérer la ghettoïsation de l’immigration.

      Plutôt que de fermer les vannes de l’immigration, c’est tout ce qu’elle a trouvé, l’administration française, pour protéger les classes supérieure de la misère des nouveaux arrivants.

      Valls est en train de nous la mettre bien profond, je l’affirme, je persiste et je signe.

      Banlieue 13, c’est maintenant !

  15. Libertad dit :

    Oups, le commentaire pour le lien ci-dessus a sauté:
    Le mieux, en matière d’islam est de laisser la parole à une Femme musulmane particulièrement courageuse.
    Vraiment à voir !

  16. denis dit :

    je dois dire que je suis vraiment sur le cul. En tous les cas, il est dit des choses dans cette émission qui sont nettement plus intéressantes que les navrantes élucubrations névropathiques inhérentes à ce site.

    J’en ai retenu une; la psychologue est catégorique: on ne se marie pas dans sa propre famille. Dans ce cas, il va falloir que Madame Boutin divorce sans délais. Ah non, mince… cela ferait des enfants suicidaires…

  17. Kandem dit :

    Bien la page de commentaire sur l’Islam alors que c’est pas le sujet? ça me fait rire les gens qui s’enflamment pour rien.

    Pour en revenir à l’inceste, sa dépénalisation est normale. Il est questions d’adultes consentants, pas de criminels. Se mettre en dehors de la norme sociale ne doit en aucun cas constituer une faute pénale en soi.

    De plus l’inceste doit concerner une poignée de personnes, ce n’est ni un phénomène en expansion, ni une question de société importante. Que cette loi soit promulgué sur le fondement des droits de l’homme et qu’on en parle plus.

    • Urbon dit :

      Ha bon, la polygamie, pratiquée par certains musulmans, en France, ça n’a rien à voir avec le mariage pour tous ?

      On ne parlait pas de l’inceste mais du mariage en général.

      L’inceste, effectivement, on ne se sent pas concernés. Pas plus que par le mariage homosexuel, ou que la polygamie, d’ailleurs, pour la grande majorité d’entre nous.

      Mais a-t-on jamais parlé d’homosexualité pendant les débats ? Non, ce n’était pas le sujet… Le sujet c’était seulement le mariage.

      C’est un peu facile de décréter ce qui est hors sujet et ce qui ne l’est pas.

      Si tu trouves que des commentaires sont déplacés, la netiquette t’enjoint à ne pas apporter d’eau au moulin et à la fermer.

      Surtout pour dire des conneries pareil.

      Ne pas tuer, ne pas voler, ne pas violer, tu ne crois pas que c’est de la norme sociale ?

      Ça veut dire quoi, norme sociale dans ta tête mal faite ? Qu’il n’y a pas de victime ?

      Il y en a : Les enfants !

      Je l’ai dit dans mon premier commentaire, certaines relations amoureuses sont bien trop fusionnelles pour permettre à des enfants de s’épanouir. Et malgré les digressions, je peux te le remettre dans la gueule à tout moment. C’est toi qui t’enflammes.

  18. Marlene dit :

    Je n ai pas lu tous les commentaires, mais la vidéos parle de pénénaliser l’inceste en Suisse, alors comment en être venu a parler de religion, des les 1 ers commentaires ??
    vous vous égarez !!!! ce n ‘est pas ce le sujet initial.

    Pourquoi les français ne parlent jamais des sujets pour lesquels on les questionnent ? ce’st plus simple de dévier le sujet, et ca fait tellement bien de critiquer l ‘islam, le christianisme. purement démagogique.

  19. CHENARD dit :

    “Nous vivons avec l’UE une société du supermarché juridique. Plus question d’un droit objectif fondé sur une cohésion et une cohérence d’intérêt général mais le droit est devenu un self service où chaque lobby veut sa loi.. évidemment les exigences des uns vont rentrer en contradiction avec les exigences des autres et on arrive à un droit qui est un tissu de contradiction et d’incohérence n’obéissant plus à une philosophie politique quelconque mais un amas de droits pour tels groupuscule ou tel autre. A l’inverse des principes républicains de la révolution française 1791 “il n’y a plus de privilège il n’y a que le droit commun de tous les français”
    Un exposé brillant d’Anne-Marie LE POURHIET, professeur en droit public à Rennes sur le Retour au système féodal et de tribalisme de privilège au sens de lois privées (privatisation du droit public).
    http://www.dailymotion.com/video/xx8qpi_le-mariage-homosexuel-l-imbroglio-juridique_news#.UWz_uso0_IQ

  20. Kheira dit :

    Pourquoi tjs ramener l’islam qd les arguments manquent à l’appel? Ce n’est pas le sujet, si vs n’avez rien à dire sur le sujet, abstenez-vs, ça sera plus simple!

    Urbon, pourquoi ne pas parler de ce que vs connaissez et maîtrisez? sachez qu’il est interdit en Islam d’affirmer qqch sans que les preuves soient accompagnées de leurs exégèses!

    Où st vos preuves que mon prophète bien aimé (que la paix et le salut d’ALLAH soient sur lui) était ce que vs affirmez?

    Vs faites référence à son union ac Aicha? Alors que les choses soient claires, tout d’abord, il est important de mentionner qu’avant ses fiançailles au prophète (que la paix et le salut d’ALLAH soient sur lui), Aicha (qu’ALLAH l’agrée) fut fiancée à un autre homme, un non musulman, Jober Ibn Al-Moteam Ibn Oday, ce fut donc normal dans la société.

    Il faut également mentionner que lorsque les femmes atteignaient la puberté au 7e siècle en Arabie, elles étaient considérées éligibles au mariage.(chez les musulmans, comme chez les non musulmans)

    Aicha était la fille d’Abû Bakr (qu’ALLAH l’agrée), le deuxième calife de l’Islam et le compagnon le plus proche du prophète (que la paix et le salut d’ALLAH soient sur lui).
    Et c’est de cette amitié qu’est née l’idée d’unir Aicha au prophète (que la paix et le salut d’ALLAH soient sur lui).

    En plus de solidifier ses liens au prophète (que la paix et le salut d’ALLAH soient sur lui), Abû Bakr ne pouvait trouver meilleure personne pour prendre soin de sa fille.

    Par contre, nos élites, sont eux des pédocriminels avérés et personnes ne s’en indignent! l’acceptez-vs?

    Soyez sérieux dans vos recherches et évitez les professionnels de l’intox et vous trouverez la vérité…

    De toutes les façons, on ne juge pas des moeurs du passé avec la morale du présent… ou alors, que pourrait-on dire des révolutionnaires de 1789 ? http://www.rue89.com/rue69/2009/04/23/pour-les-revolutionnaires-de-1789-linceste-netait-pas-un-crime

    Cordialement

    • Libertad dit :

      Là c’est le comble ! ” Les mœurs du passé” ?

      Les chrétiens se font massacrer verbalement par la gôche bobo en France et par les musulmans dans le monde islamique et il ne faudrait pas critiquer l’islam ?!. Ben si, tu vois, en France on a encore le droit !

      Alors pas de pédophiles dans les pays musulmans ?…Ha ha ha !! …y a qu’à voir au moyen orient les mariages arrangés avec des mineures, les ventes de fillettes par leurs parents réfugiés, et même au Maroc, avec les petites domestiques mineures…dénoncées par les quelques rares féministes du pays.

      Alors, au lieu de venir faire la morale en France, allez balayer dans ces pays musulmans toute cette pourriture !

  21. Zaheer dit :

    Diviser pour mieux régner vous faites les gens révolter et tomber dans le pièges en parlant de français de souches qui ont marre des musulmans etcc pour aider la France et stopper toutes les dérivent des dirigeant de se pays c’est l’union qui nous aidera c’est pas en ce faisant la guerre entre nous que nous y arriveront le jours ou vous comprendrez ça peut être on avancera,,et pour vos critiques envers les musulmans une fois de plus vous tomber dans le pièges y’a des polygame des voleurs des violeurs des pédophiles des homos dans toutes les communautés,,quand au comportement de certains musulman ne faites pas l’amalgame entre l’islam que vous ne connaissez pas avec le comportement de certains musulman.
    Je finirais en disant c’est a cause de gens comme vous que la France avance pas vous faites les gens cultiver en employant des mots dont vous ne connaissez même pas la définition avant de faire les pseudo révolutionnaire les gens cultiver apprenez le respect,vous n’êtes pas mieux que les gens que vois critiquer.
    Bon débat stérile a vous

  22. MissDina dit :

    SCANDALEUX !

  23. guysm0 dit :

    Attention cette article n’est que pure connerie et manipulation !

    Je suis suisse (et francais) et je peux vous dire que ce débats date de 2011 donc pas du tout des suites du mariage pour tous comme le sous-entends l’article. Il ne fait du “tout actuellement débat” et la source de ce débats pas non plus ” une nouvelle conception de la famille”

    2,3 juristes avait fait la démarche de lancer le débat sur un changement de législation générale, et cela avait tout de suite fait polémique et ils n’ont même pas essayé de recueillir les signature pour déposer l’initiative car ils savaient que c’est perdu d’avance (en suisse tout le monde peut déposer une initiative s’il recueille 100’000 signature, une loi comme le mariage pour tous aurait due être voté par le peuple en suisse et être accepté par la majorité du peuple et des cantons, c’est donc avec beaucoup d’étonnement que l’on regarde les manifestations en France qui n’ont jamais lieu en Suisse)

    Cet article manipule les informations pour tenter de vous faire croire que cette lois sur le mariage pour tous créer “nouvelle conception de la famille” qui peut amener jusqu”à l’inceste —>FAUX c’étais pour des question purement juridique condamnation lorsque deux personnes sont consentante.

    L’article, à travers la phrase ” Quel réactionnaire incestophobe s’insurgera contre l’adaptation de la législation à l’évolution de la société ?” incite et justifie l’insurrection de “réactionnaire homophobe”

    Sur le site de la confédération:

    “Contre la suppression de l’article sur l’inceste
    Une majorité des avis exprimés sont défavorables à la suppression de certaines normes pénales, avant tout à celle de l’article punissant l’inceste. Seule une minorité a pu être convaincue que d’autres normes pénales (les art. 187, 188, 189, 190 et 191) permettent de réprimer les abus commis contre des enfants et des adolescents au sein de la famille et de sanctionner leurs auteurs. Plusieurs participants à la consultation ont demandé que l’article sur l’inceste soit conservé au nom de la protection de la famille, ou ont invoqué des arguments éthiques et génétiques. Certains ont avancé que le petit nombre de condamnations ne justifiait pas l’abrogation de la norme pénale, car il pourrait n’être que la pointe visible de l’iceberg ou être le signe que l’interdiction de l’inceste est largement acceptée dans la société. Ils craignent que la suppression proposée de l’article n’affaiblisse la conscience de l’interdit ou ne donne une impulsion dans la mauvaise direction.”

    source:
    http://www.ejpd.admin.ch/content/ejpd/fr/home/dokumentation/mi/2012/2012-12-190.html

  24. Stanley Colimon dit :

    L’état ne devrait pas se mêler de se qui se passe dans la chambre à coucher des adultes consentants du moment où il ne font de mal à personne. S’ils mettent au monde un enfant handicapé, ils font du mal à cet enfant.

  25. Cadrousse dit :

    Sommes-nous revenu à l’âge de pierre ? Sommes au même niveau que les bêtes qui coïtent sans discernement de parenté ? L’inceste doit-être un rejet systématique pour les gens normalement constitués. L’inceste revient à se forniquer soi-même. Je suis pour le mariage pour tous, mais là ! le fossé est trop énorme et infranchissable.

  26. Jasmine dit :

    Franchement, l’article allait m’intéresser, jusqu’a ce que je vois la comparaison de l’inceste avec l’homosexualité.
    Oh, Mon, Dieu ! Comment peut-on faire ce genre de raccourcis, comment peut on être aussi irrespectueux !

    Bref.
    Et quand je lis les commentaires de gens comme Libertad…. C’est comme la manif pour tous, ça n’a de “tous” que le nom.

    Mais je remercie la personne qui a pris tant de temps pour lui expliquer ce qu’est l’islam, et a quel point cette religion n’a rien d’un bon en arrière.

    Apprenez votre histoire, et ensuite nous pourrons avoir des débats intéressants et censés.

  27. riau dit :

    EXCUSEZ MOI MAIS C’EST UNE VIEILLE VIDEO SUISSE RECUPERE POUR RELANCER UN DEBAT QUI N A PAS LIEU D’ETRE ! CELA NE CONCERNAIT QUE LA SUISSE EN 2011 !!!

  28. Biniou dit :

    De nos jours tu ne sais que croire…
    Tout à été manipuler par l’homme, l’homme est un menteur capitaliste et matérialiste…
    Peu importe la religion, nous sommes bien loin de ce que contenait à l’origine leurs livres sacrés…

  29. Marie-Jo. dit :

    c’est drôle. Le sujet fait “honneur” aux pédophiles Suisses, et en lisant vos commentaires en diagonale, j’aperçois plusieurs fois les mots “Islam” , “Le prophète”, “les musulmans”… Vous n’en avez pas marre? Et vérifiez vos sources, arrêtez de vous “cultiver” sur Youtube!
    Le prophete n’a jamais épousé une petite fille. Ce ne sont que des mythes et/ou des fabulations.
    “A l’époque du prophète, les enfants au-dessous de 15 ans n’ont pas eu le droit de participer à la Bataille et Aïcha avait participé aux Batailles de Badr et d’Uhud, et par conséquent elle aurait eu l’âge d’au moins 15 ans à ce moment là.
    La participation d’Aïcha dans les batailles de Badr et d’Uhud indique clairement qu’elle n’était pas âgée de neuf ans, mais au moins de 15 ans. Nous savons que les femmes musulmanes ont accompagné les hommes aux champs de bataille pour les aider. Ce mode de calcul de l’âge d’Aïcha confirme une fois de plus la contradiction flagrante concernant l’âge d’Aïcha au moment de son mariage avec le Prophète.
    Le jour où vous me trouverez la date de naissance d’aicha et le jour de son mariage avec le prophete,là on pourra discuter ….Lorsque vous voulez accuser quelqu’un de pédophile,il faut des preuves,quelles seront vos preuves devant le tribunal ,un simple récit d’une personne sans nous d’information sur les dates.Par contre ,si le recit aurait été relaté dans le coran ,là je ne pourrai rien dire puisque le coran est infaillible 🙂
    En même temps, tous les historiens s’accordent à ce qu’Aïcha était fiancée à Joubeir Ibn Al-Moutaem Ibn Ouday avant que le prophète vienne demander sa main à son père Abou Bakr. Sachant qu’Abou Bakr n’aurait pas donné la main de sa fille à un idolâtre après qu’il eu embrassé l’Islam en 610, et en supposant que Aïcha s’est fiancée à Joubeir à l’âge d’une année (ce qui est impossible évidemment), on constatera qu’en 620, année de ses fiançailles au Prophète elle aurait 11 ans et comme la consommation du mariage a eu lieu en 623, l’ÂGE MINIMAL de mariage d’Aïcha serait de 14 ans (min) et non pas à 9 ans comme déjà supposé.

    • Libertad dit :

      @ aux 2 islamistes précédentes:
      Ah oui, un scoop ! : il n’y a pas de mariage de fillettes de moins de 10 ans au moyen orient ou dans les pays noirs musulmans ?! Bravo les filles, vous êtes très informées !

      Il y a juste quelques jours, il y avait un reportage sur LCP sur les fillettes syriennes que les parents réfugiés en Jordanie vendaient à de riches musulmans (officiellement pour se marier, mais dès consommée, hop jetée…et déshonorée ). Que c’est beau votre religion moyen-ageuse !

    • Libertad dit :

      @ aux 2 islamophiles précédentes: Ah oui, un scoop ! : il n’y a pas de mariage de fillettes de moins de 10 ans au moyen orient ou dans les pays noirs musulmans ?!
      Bravo les filles, vous êtes très informées. Il y a juste quelques jours, il y avait un reportage sur LCP sur la vente de fillettes syriennes par des parents réfugiés en Jordanie à de riches musulmans qui les épousent pour les jeter après, déshonorées…
      La pédophilie tourne à plein régime dans nombre de pays musulmans (même au Maroc: voir les petites esclaves domestiques ,système dénoncé par les quelques féministes marocaines !)
      Encore un bienfait de l’islam pour la femme et les enfants….

  30. Noody dit :

    Non mais faut pas croire tout ce qu’on lit!!! Je suis Suisse et j’y habite et je peux vous assurer qu’il n’a jamais été question de légaliser l’inceste! C’est abusé le nombre de conneries qu’on peut lire ou voir!! Alors au lieu de vous enflammer pour un rien, renseignez vous!!! ABE!!!!!!

  31. […] леглизацию инцеста в Швейцарии. Видеодебаты: https://24heuresactu.com/2013/01/31/mariage-pour-tous-les- suisses-vont-legaliser- linceste-video/ Архив-Видеоновость: […]

  32. […] леглизацию инцеста в Швейцарии. Видеодебаты: https://24heuresactu.com/2013/01/31/mariage-pour-tous-les-suisses-vont-legaliser-linceste-video/ […]

  33. […] леглизацию инцеста в Швейцарии. Видеодебаты: https://24heuresactu.com/2013/01/31/mariage-pour-tous-les-suisses-vont-legaliser-linceste-video/ […]

  34. […] леглизацию инцеста в Швейцарии. Видеодебаты: https://24heuresactu.com/2013/01/31/mariage-pour-tous-les-suisses-vont-legaliser-linceste-video/ […]

  35. Antoine dit :

    A-t-on vraiment besoin de tout ce discours scientifique pour comprendre que l’inceste mene a la derive une societe? Passons toutes ces annees sur le banc de l’ecole pour compliquer ce qui est simple et clair. Degoutant.

  36. […] леглизацию инцеста в Швейцарии. Видеодебаты: https://24heuresactu.com/2013/01/31/mariage-pour-tous-les-suisses-vont-legaliser-linceste-video/ Архив-Видеоновость: […]

  37. […] Парламентът обсъжда легализиранато на кръвосмешението в Швейцария Видеодебати: https://24heuresactu.com/2013/01/31/mariage-pour-tous-les-suisses-vont-legaliser-linceste-video/ […]

  38. […] Парламентът обсъжда легализиранато на кръвосмешението в Швейцария Видеодебати: https://24heuresactu.com/2013/01/31/mariage-pour-tous-les-suisses-vont-legaliser-linceste-video/ […]

  39. xxxxx dit :

    N’ importe quoi pfffffffff c’ est déguelas bientôt on laissera aussi les pédophiles faire sans être punis plus de moralité

  40. […] Документ 2013 год — ШВЕЙЦАРИЯ. Парламент дискутирует леглизацию инцеста в Швейцарии. Видеодебаты» […]

Laisser un commentaire