/>

Une semaine en Hollandie, #21

Rédigé par nikkopol le 01 février 2013.

hollande_montre_a_lenvers
Photo : Patrick Peccatte
hollande_montre_a_lenvers

Photo : Patrick Peccatte

De l’appel à la magie du gouvernement aux grèves qu’il ne faudrait pas voir… petit tour de l’actualité de la semaine en Hollandie…

Le gouvernement en appelle désormais à la magie ! On sait que le président a terminé d’appliquer son programme : en 6 mois, il a défait la majeure partie de ce qui avait été fait par son prédécesseur et il a fait payer tous ceux qui n’ont pas voté pour lui et qui le feront encore moins demain. Maintenant il s’en remet à l’incantation, la magie sans doute et attend une reprise de la croissance « toute seule », parce que finalement, ils sont sympas les socialistes. Déjà les indicateurs de début d’année montrent la réalité de ce qui nous attend et la perspective avancée par certains prévisionnistes, à savoir une récession de 2 points de PIB, commencent à devenir crédible. Mais au gouvernement, on ne change pas un discours qui semble ne pas perdre : pour répondre à Rocard, qui tirait la sonnette d’alarme dans le JDD de dimanche dernier en qualifiant de « terrible » l’état de la France, Najat, porte parole du gouvernement, en a appelé littéralement à la magie : pour sauver les retraites, il existe selon elle d’autres solutions que d’augmenter les cotisations, baisser les pensions ou retarder l’âge de départ des actifs. Bref, sans aucun effort. Sans doute Najat suggère aux français, dans le désordre : de jouer au loto, de faire brûler des cierges ou encore de faire la danse de la croissance le soir au coin du feu pur que l’économie reparte sur des indices de progression du PIB à 2 chiffres… Najat en grand argentière de la république, sans être comédien ni susceptible de payer jamais 75% d’impôt, ça donne envie d’apprendre le russe et de partir s’installer à Vladivostok…

Noyauter l’Etat, ça, ça n’a rien de magique. Lui président, il ne mangerait pas de ce pain là. Jamais. Vertueux le petit caporal corrézien. Bon, 6 mois après, le bilan est lourd : le juge Courroye, suspecté de sarkozysme, est démis. Le préfet de paris, idem. Quelques hauts fonctionnaires aux mains de certains rouages de l’Etat, pareil (Péchenard le directeur de la police nationale, Squarcini à la DCRI, Klarsfeld à l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration,…) Les préfets et préfets de régions, suspects de penser de travers, sont remplacés les uns après les autres par de jeunes fonctionnaires au pedigree mince mais qui ont eu le bon goût d’être apparentés de près ou de loin aux socialistes. Après viennent les amis, qu’il faut recaser. Jack Lang, 73 ans tout de même, vient d’être nommé président de l’Institut du Monde Arabe. De quoi le rapprocher du Maroc… On respire : la rumeur qui l’envoyait occuper un poste de gardien de jardin d’enfants place des Vosges était infondée… Le cynisme atteint des sommets avec la nomination de l’ancien directeur de cabinet de Jospin à Matignon, Olivier Schrameck au CSA. Le type a plein de qualités, une solide expérience dans plein de domaines, sauf un : les médias. Comme quoi, la compétence n’a pas guidé le choix du président. Lui président, d’ailleurs, avait dit qu’il ne nommerait pas les patrons de télés et radios publiques. C’est vrai. Il s’est contenté de nommer celui qui va les contrôler… Quand on se souvient des accusations de népotisme sarkozyste que le petit corrézien n’a cessé de proférer à longueur d’antennes pendant le mandat précédent, on se dit que tout cela relève de la pire malhonnêteté intellectuelle. Et ça nous gouverne. Et ce n’est pas fini le copinage, le petit caporal corrézien veut installer Anne Lauvergeon à la tête d’EADS. Pour services rendus, naturellement. Et Paris bruisse de l’atterrissage prochain de Martine Aubry au Louvre… Socialiste aujourd’hui, il vaut mieux compter sur ses copains que sur les électeurs…Lucide Martine!

Les leçons américaines. On se souvient avec délectation des cours droits-de-l’hommistes donnée par notre gauche moralisatrice envers les va-t-en-guerre de tout poil, à commencer par George Bush Junior parti en croisade contre l’axe du mal. La bien-pensance parisienne incarnée à merveille par le landernau médiatique, avait largement relayé les prises de positions anti-américaines d’alors. Aujourd’hui, c’est tout l’inverse. Cette gauche de gouvernement qui cherche à « détruire les terroristes » a reçu cette semaine une leçon de diplomatie pacifique de la part des Etats Unis ! “Les problèmes du Mali doivent trouver une solution qui ne soit pas purement sécuritaire. On doit avoir en parallèle une voie sécuritaire et une voie politique. Le retour à la stabilité au Mali implique de nouvelles élections qui renversent le résultat du coup d’Etat” de mars 2012 à Bamako, a déclaré la porte-parole du département d’Etat, Victoria Nuland. Il est vrai que l’Amérique fait tout depuis des années pour nous chasser d’Afrique et elle y parvient assez bien. Finalement, la fin de la Françafrique, ce n’est pas Normalito qui l’aura décrétée, mais Obama… Et s’il avait préparé un peu mieux cette intervention, qu’elle soit légitime ou non d’ailleurs, non seulement la France n’aurait pas été si seule mais en plus on aurait évité de prendre des leçons de diplomatie…

Le Monde de la finance lui dit merci ! 1 an après le Bourget, le petit salarié de la République qui faisait les gros yeux aux banquiers internationaux a fini par rentrer dans le rang. Et même pire, il leur mange dans la main. La réforme bancaire si violente, visant à séparer les activités de dépôts des activités de trading aboutit à une petite souris : seuls 2% des activités des banques seront filialisées… Pfiou, le capitalisme financier à tremblé sur ses bases en entendant le petit corrézien ! Pire, la grande mansuétude des marchés financiers internationaux permettent à l’Etat de « couvrir » un dérapage du déficit budgétaire français sur la seconde moitié de l’année 2012 ! On comprend que notre Culbuto du 8° arrondissement ne soit pas allé à Davos, il aurait été obligé de remercier platement les patrons de Goldman Sachs ou JP Morgan…

Les cadeaux de Noël à retardement : le gouvernement, et Najat en premier lieu, s’est félicité d’une « stabilisation » du chômage en décembre. Autocongratulations, félicitations, bibises et caresses au chien… Sauf que ce qu’elle n’a pas dit, c’est que Pôle Emploi a radié sur le même mois de décembre… 250 000 personnes ! Najat, la décence, ce n’est pas toujours pas pour maintenant.

Les écrans de fumée : l’état est en faillite totale, comme l’a dit le copain Sapin du président, l’indice PMI qui mesure la conjoncture, marque ce mois de janvier la plus forte contraction depuis mars 2009, témoignant d’un recul non seulement dans l’industrie mais aussi dans les services, le FMI abaisse (encore !) ses prévisions de croissance pour la France… Mais rassurons-nous, les pick-ups islamistes sont en déroute au Nord du Mali et les gays vont pouvoir désormais convoler légalement en passant désormais officiellement devant Mr le maire !

Montebourg sur son cheval de bois : on nous a changé le ministre le plus improductif du gouvernement ! Cet été, il hurlait contre Peugeot et les patrons voyous… Cet hiver, il féliciterait presque Renault pour ne supprimer que 7500 emplois MAIS sans fermeture d’usine (OUF !). Quant aux baisses de salaires demandées aux salariés pour s’aligner sur le coût du travail espagnol, et bien oui, il faut bien faire des efforts, les gars !

Il y a des grèves qu’il vaudrait mieux ne pas voir : Les fonctionnaires étaient dans la rue cette semaine pour demander de l’argent, la suppression du jour de carence en cas de « congés » maladie (c’est comme ça que ça s’appelle dans la fonction publique) et la fin de la rémunération au mérite. Alors s’ils veulent que la France qui bosse, qui paie de impôts et qui en prend plein la figure depuis 6 mois à grands coups de plans sociaux, oui s’ils veulent que cette France-là débarque dans les administrations pour tout casser, qu’ils continuent ! Il faudra un jour que les syndicats du public comprennent que pour les salariés de Peugeot Aulnay ou Goodyear d’Amiens, le combat des profs contre la journée de carence en cas de « congés maladie », c’est insultant. L’adage de Jean d’Ormesson nous revient alors aux oreilles : « les syndicats français ne foutent tellement rien que quand ils font grève, ils appellent ça une journée d’action ! »

Allez, bon week end et bon courage !

 

    Déjà 8 remarques sur cet article

    1. amazonia dit :

      LA HOLLANDIE CIRCUS .
      HOLLANDE ! débarque au Mali ! pour du brassage d’air et paroles ++Medias ! de l’info = sur les mercenaires du MALI ?
      OUI ! quelques terroristes Islamistes et les mercenaires ++?
      PAYER PAR QUI ? lorsque certains qui font AMIS /Amis ! avec
      HOLLANDE mangent a sa table et financent les terroristes en LYBIE/SYRIE/ MALI ???? ALORS LES MEDIAS ?
      Comme en IRAK ? Gros merdiers = gros mensonges !
      MAIS POURQUOI FAIRE TANT DE KM ? pour voir des terroristes
      reviens François nous avons les terroristes DANS LA MAISON FRANCE . faire du buzzz entre LE MALI + KECKAM FOOT + LES HOMOXESUELS ? et autres +++
      MAIS LE PEUPLE DE FRANCE ? attend l’impuissant HOLLANDE
      PRESIDENT DU MOI JE ! moi je ! peu rien faire ! hé hé rien !
      LES MAITRES DU MONDE LES EQUARISSEURS DE PEUPLES ?
      LES BANQUIERS ? LES UMPS = les sans couilles ! incapables de dire la vérité aux FRANCAIS ? stop de nous prendre pour des
      cons ! LA GUERRE DE LA FINANCE SILENCIEUSE ? LES PARADIS FISCAUX ? toujours vigoureux / les sociétés écrans ++
      PAUVRE HOLLANDE = un guignol s’en va t’en guerre !! contre la tempête du désert ! pour faire voir sa petite personne !
      le ridicule ne tue pas heureusement .
      NOS JOURNAUX ? = pas d’infos sur la finance et Bruxelles ?
      Nous aurons droit a la belle gueulle et petit popotin de BECKAM et la page en face ?
      LA TAUBIRA ? PAUVRE FRANCE .

    2. Libertad dit :

      Excellent !
      Dans les gadgets-écrans de fumée, il faut ajouter ce que le PS vient de ressortir: le vote des étrangers (pour assurer de futurs votes ethniques !) et la suppression du mot race dans la constitution (à rendre orphelin Sos racisme !)

    3. Urbon dit :

      Oui, en effet, Hollande ne s’est pas gêné pour revenir sur ce que le gouvernement précédent avait fait voter. Sur le logement, par exemple et la crise dans le bâtiment.

      Ça en dit long sur sa conception de la démocratie, de la continuité. Il s’est pris pour un révolutionnaire.

      Qu’a-t-il changé ? Rien, effectivement. On attend toujours. Il a placé ses copains à des postes indélogeables, le reste pourra toujours venir plus tard.

      Naturellement, il a fait campagne en dénonçant ces comportements chez Sarkozy et en promettant d’être un président intègre.

      Tout ce qu’il fait, c’est dresser les français les uns contre les autres. Et à droite, on rentre dans son jeu.

      La gauche a toujours fait campagne en mettant en avant cette intégrité. Et elle a toujours trahit son électorat. La droite n’a jamais su se construire une image d’intégrité non plus.

      L’intégrité est aujourd’hui une valeur défendue avec bien plus de conviction à l’extrême droite, quitte à reconsidérer toute la partie économique et sociale de sa politique.

      Réunir les français de bonne moralité, avec une réelle volonté de servir la France et suffisamment d’ouverture d’esprit, sans toutefois tomber dans les travers de l’idéologie, qu’elle soit capitaliste ou socialiste, c’est aujourd’hui une nécessité.

      Nous entrons dans une aire que j’appelle volontiers celle du cocopitalisme. Les états, les trust industriels et financiers, sont obligés de collaborer plus étroitement que jamais. Cette collaboration ne peut se faire que dans le respect des peuples et des nations. Il n’y a rien de plus inhumain que l’humanisme qui consiste à prétendre qu’il existe une entente internationale des états, soudée donc plus forte, pour réguler les flux financiers et démographiques.

      Les nations se dressent toujours les unes contre les autres, les industriels se font la guerre. Mais qui fait la guerre pour qui ? Noyer le pouvoir de décision des nations dans des administration semi-mondialisées et envahissantes est le meilleur moyen de mettre les nations au service des industriels, et non l’inverse.

      Retrouver notre souveraineté, au lieu de rêver à un hypothétique enrichissement personnel, voilà quelle devrait être la préoccupation des français aujourd’hui.

      La droite UMPiste promet richesses aux entrepreneurs. La gauche promet richesses aux salariés. Le bateau coule. Ce sont d’abord les richesses du pays qu’il faut renflouer. La liberté, notre liberté en tant que peuple français, a un prix.

      Nous sommes un peuple, ce n’est pas seulement un ensemble de valeur que nous avons en commun. Et comment pourrait on avoir des valeurs communes sans être rassemblé sous un même étendard ?

      L’internationalisme de gauche, la mondialisation de droite, les deux se sont rejoint. Il est temps de mettre un peu de nationalisme dans notre politique économique et sociale, sinon nous sommes mort !

      L’UMP a pris l’habitude d’appeler les frontistes à voter pour eux, sans jamais accepter de collaborer avec le FN. Qu’ils fassent donc l’inverse, qu’ils appellent à voter FN pour une fois, en échange d’une collaboration étroite et profitable à tous.

      Ni Fillon ni Copé n’arrivent à la cheville de Marine, elle est la seule qui peut prétendre déstabiliser la gauche dans ses certitudes criminelles.

      La gauche est en train de vendre la nation par petits morceaux, pour que notre administration puisse survivre encore quelques années, en espérant que la crise se résorbe d’elle même, comme elle est venue.

      Ces gens là ne comprennent rien en économie, parce qu’ils ne comprennent rien dans la nature humaine, tout simplement. Leurs rêves d’égalité et de fraternité entre les nations, c’est de l’utopie. Combien de désastre avant qu’ils acceptent la réalité des choses ?

      Ce que les français ont construit n’était pas à déconstruire, au contraire, il fallait construire par dessus, donner plus de sens à ce qui avait déjà été fait.

      Dois-je rappeler que la gauche à fait campagne contre le FN en l’accusant de vouloir déconstruire l’Europe ? Mais déconstruire la France, ça ne les gênes pas.

      Les français ont été interrogé par référendum et se sont prononcé, on a n’a pas tenu compte de leur avis. D’une façon ou d’une autre, la question se reposera et cette fois, il ne sera plus possible de passer outre la volonté des français. Les socialistes feraient mieux de s’y préparer et les UMPiste aussi.

      Je ne dis pas qu’il faille abandonner l’Europe pour autant, mais que nous avons d’autre soucis. L’actualité d’ailleurs nous le montre bien. Nous sommes en guerre aujourd’hui, au nom de l’a Francophonie et contre l’arabisation de l’Afrique, non pas au nom de l’Europe et contre le terrorisme international. Une guerre menée par quelques centaines de soldats…

      Contre des choses aussi élémentaire que l’intégrité de la nation (et de son rayonnement culturel, politique), non, Hollande, tout président qu’il soit, ne peut rien faire d’autre que de servir les intérêts des Français. Seulement tenir de tels propos, ce n’est pas son gagne pain. Entre ce qu’il dit et ce qu’il fait, ce qu’il montre et ce qu’il cache, les français ne savent plus à quoi s’en tenir.

      D’un côté une propagande toujours plus idiote, qui empêche d’ailleurs les médias de fonctionner correctement, de l’autre des mesurettes consensuelles qui devraient limiter la casse. C’est lamentable.

      Oui, vraiment, il est temps que la droite se réveille et retrouve ses valeurs patriotiques.

    4. Libertad dit :

      On compare toujours avec l’Allemagne ?

      FRANCE ALLEMAGNE
      1 Président de la République (Président hors gouvT)
      + 1 Premier Ministre 1 Chancelier(e)
      + 25 Ministres 8 ministres
      + 9 Secrétaires d’état
      TOTAL : 36 TOTAL : 9

      A Paris, le 1er Ministre se détend dans son logement de fonction (310m²) à Matignon, tandis que ses collègues regagnent en limousine avec chauffeur les hôtels particuliers que la République met généreusement à leur disposition-906 personnes travaillent à la Présidence de la République-Élysée : 121 véhicules. Budget Elysée: 113 000 000 €.

      Angela MERCKEL rentre dans son appartement, dont elle paie le loyer, les factures d’eau et d’électricité. Comme chacun de ses 8 ministres- A peu près 300 personnes -Chancellerie : 37 véhicules. Budget 36 400 000 €.

      France Gouvernement: 1 Airbus A330-200 ,6 Falcon, 3 Hélicoptères « Super Puma »
      Allemagne: Déplacements systématiquement en train ou sur des lignes aériennes régulières

      On commence quand, Mesdames, Messieurs, les UMPS normaux….ou pas ?

    5. Zadig dit :

      Puisque Hollande est accueilli en véritable héros au Mali pour avoir chassé des Islamistes qui fuyaient, faisons nous violence: offrons leur Le Flan !!
      Je sais, je sais, il va nous manquer…

      • Libertad dit :

        Oui …et pendant ce temps là les socialos ne songent qu’à rendre la sodomie laïque et obligatoire…

        • Urbon dit :

          Hola ! C’est plus compliqué que ça. C’est un peu comme avec les bonnes femmes…

          A l’école, pendant les cours d’éducation sexuelle, on apprend aux gosses que l’homosexualité et l’hétérosexualité c’est pareil. Mais, mais, c’est homophobe de parler sodomie.

          En fait, pas seulement sodomie, car il ne faut pas discriminer, mais pénétration. En enlève se chapitre des cours d’éducation sexuelle.

          D’ailleurs, la pénétration, c’est une atteinte à la liberté de la femme !

          😀

    Laisser un commentaire