/>

“Vous les copains, je ne vous oublierai jamais…!”

Rédigé par nikkopol le 02 février 2013.

hollande_sarkozy
Photo : Patrick Peccatte
hollande_sarkozy

Photo : Patrick Peccatte

A l’instar de Sheila qui fredonnait dans les années 60 cet air enivrant à destination de ses bons amis, notre président a choisi de remercier son clan en nommant ses amis, les amis de ses amis et les amis de son amie à des postes clefs de l’Etat. Ou comment oublier ses propres engagements et dévoyer une fois encore la République.

Il est compréhensible à défaut d’être normal qu’une nouvelle majorité installe des hommes et des femmes à elle aux principaux rouages de l’état. On peut penser qu’il est légitime que la politique choisie par les français ait besoin de partisans pour l’appliquer dans les différentes strates de la haute fonction publique.

Mais là où réside la malhonnêteté intellectuelle, c’est quand on a passé le précédent quinquennat à vociférer sur les nominations de la droite, qu’on s’est engagé en tant que candidat à surtout ne pas faire pareil et que toutes ces belles promesses sont oubliées une fois parvenu au pouvoir : « Durant le quinquennat qui s’achève, il a été procédé à des nominations partisanes, parfois issues des cercles les plus proches, les plus intimes, voire des obligés. À l’avenir, les hauts fonctionnaires seront nommés sur leur compétence et leur expérience et la seule loyauté qui leur sera réclamée sera celle à l’égard de l’État, et non à l’égard du chef de l’État.» déclarait le candidat Hollande à Dijon, le 3 mars 2012. Ce jour-là, le socialiste s’était livré à un véritable réquisitoire contre Nicolas Sarkozy et les nominations dans la fonction publique pendant son mandat. Ce sera d’ailleurs l’un des leitmotivs de la campagne présidentielle du candidat socialiste: remettre en cause les choix humains du Président sortant, l’accuser de partialité dans ses nominations, dénoncer un «État UMP».

Allant plus loin le soir du débat de l’entre 2 tours, il ajoute : « Moi, président de la République, je n’aurai pas la prétention de nommer les directeurs des chaînes de télévision publique, je laisserai ça à des instances indépendantes ». Preuve qu’on est toujours rattrapé par ses propos de campagne : la nomination d’Olivier Schrameck, ancien directeur de cabinet de Lionel Jospin à Matignon, à la tête du CSA vient rappeler les prises de position du Hollande premier secrétaire du PS à l’époque de la nomination de Michel Boyon à cette même place. Il avait alors tenu à dire combien il était «inquiet, consterné par cette nomination. Cet organisme va être exclusivement composé d’hommes et de femmes nommés par la droite, qui pourra croire que le pluralisme est respecté ?». Soulignons que Schrameck a une incontestable légitimité dans des domaines telles que l’économie, l’éducation ou l’industrie. Mais s’il y a un secteur auquel il n’a jamais touché pendant toute sa carrière de haut fonctionnaire, c’est bien celui des médias. Preuve, s’il en était besoin, que ce n’est définitivement pas la compétence du bonhomme qui a fondé le choix présidentiel.

Depuis le 6 mai, c’est donc la tournée des copains : le juge Courroye, suspecté de sarkozysme, est démis. Le préfet de paris, idem. Quelques hauts fonctionnaires à la tête de hautes administrations font également les frais de la chasse aux sorcières engagée par le nouveau président : Péchenard le directeur de la police nationale, Squarcini à la DCRI, Klarsfeld à l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration… Les préfets et préfets de région n’échappent pas à la purge : ceux qui sont suspects de penser de travers sont remplacés les uns après les autres par de jeunes fonctionnaires au pedigree mince mais qui ont eu le bon goût d’être apparentés de près ou de loin aux socialistes.

Après viennent les amis, qu’il faut recaser. Jack Lang, 73 ans tout de même, vient d’être nommé président de l’Institut du Monde Arabe. De quoi le rapprocher du Maroc… Les copains des affaires ne sont pas oubliés pour autant : tout le gouvernement s’emploie en ce moment à nommer Anne Lauvergeon à la tête d’EADS. Pour services rendus, naturellement. Pire, les copains de la 1° belle mère de France sont aussi de la promotion ! François Bachy, copain de Valoche et Directeur Adjoint de l’information de TF1, a rejoint la Caisse des Dépôts en tant que Directeur de la communication du groupe.

Et concluons sur le fait cette épuration se fait dans le silence complice d’une caste médiatique qui n’avait pas de mots assez durs avec les nominations sarkozystes. Comme quoi, l’appréciation d’une même réalité diffère selon si on croque… ou pas.

Déjà 25 remarques sur cet article

  1. Libertad dit :

    Oui, les copains d’abord…

    Le fidèle Claude Bartolone, déjà conseiller gl de Pantin, Pdt du Conseil Gl du 9-3, député du même 9-3 et maintnant Pdt de l’As.Nationale, sans doute à cause de l’insuffisance de tous ces revenus…, a été réintégré dans le corps de la Préfectorale par décret du Président de la République, son copain Hollande, en juillet 2012, corps où il ne figurait plus depuis 25 ans.
    Ce qui lui a permis de prendre sa retraite de Préfet honoraire hors classe un mois plus tard…

    Bilan, même avec les plafonds de cumul, à priori plus de 30 000€/mois, sans évoquer ses logements de fonction (As.Nat, 9-3) …

    Merci qui ????

  2. Urbon dit :

    Sans oublier la passerelle parlementaires/avocats… Non, il n’y a pas trop besoin de s’en faire pour l’avenir de ces gens là.

  3. Paul Emiste dit :

    J´ai tellement été dégoûte par l´UMP absent du vote contre le mariage/adoption homo que je n´ai même plus la force de taper sur les écolos-socialos-communistes…c´est vous dire mon état de délabrement intellectuel et émotionnel actuel…Ah les cons!!!

    • Urbon dit :

      C’était cousu de fil blanc. Il n’y a pas un électorat qui ne soit divisé sur la question.

      C’est surtout une fracture entre les élites et la masse populaire.

      Montrer “trop” d’intolérance envers les homosexuels, c’est s’excommunier du petit monde des élites, passé pour un pauvre con de beauf arriéré.

    • Urbon dit :

      Et puis aussi, on ne fait qu’appliquer des directives européennes.

      Tout ça n’est qu’arrangement entre les têtes de l’UMP et celles du PS, comme d’habitude.

      Regardez en Angleterre comment ça se passe.

      Le tout était de faire croire à un semblant de débat, de sorte que la population soit divisée sur la question, que les esprits s’échauffent et qu’il n’y ait plus qu’à faire taire tout ce petit monde en menaçant d’homophobie, de dérive fasciste, etc.

      Pendant le même temps, les députés européens (ceux qui ont le vrai pouvoir) déposait une pétition à Bruxelles pour que soit supprimés les subventions au FN, du fait que ce serait un parti non démocratique.

      Bref, dans un combat perdu d’avance, les anti-européens avaient peut être intérêt à se faire petits !

      Tous les indices sont aux rouge pour l’UMPS en vérité. Le populisme n’a jamais eu autant la cote, en France comme en Europe d’ailleurs…

      Gauche et droite se sont donc unie, en Europe et contre l’extrême droite, et ont décidé de lui faire la misère sur tous les plans. L’humanisme européen (qui n’a vraiment rien d’humain) a décidé d’enfoncer le clou, de mettre hors jeu les nationalistes, afin que perdure le système de gouvernance de l’Europe et des nations.

      Les parlementaires français, ce sont des rigolos sans pouvoir. Tout le monde en convient aujourd’hui. Ceux qui ont le pouvoir, non seulement ils ne sont pas en France mais en plus, on n’a jamais voté pour eux.

      Les seuls parlementaires qui pourraient avoir du pouvoir sont ceux du FN, parce que ce sont les seuls à s’opposer aux directives de Bruxelles, mais tant qu’il n’y aura pas la proportionnelle en France, ce n’est qu’espoir vain. Et faut pas trop compter dessus à mon avis…

  4. Urbon dit :

    Ensuite, au nom de la cause Européenne, ça sera une pétition pour interdire les députés des partis non alignés de siéger au parlement…

    Défendre les valeurs de la famille, de la patrie, c’est indigne d’un parti moderne, n’est ce pas ?

    Et bien la dictature, c’est maintenant ! Et pour la légitimer, le mariage homo, c’était l’opportunité à saisir.

  5. Lestat dit :

    Urbon

    Pas mieux !!!

  6. amazonia dit :

    LES COPAINS = les bons plans + les bons tuyaux = la soupe est bonne ! de trés bons salaires +avantages +primes + +++++++
    ET EN FRANCE ? toujours plus le merdier !! dans tout les secteurs ? TAUBIRA = tralala laisser faire les petits ! ils s’amusent / ils passe le temps / réjouissance ! faire peur = hilarant ??? NI POUR UN CONDUCTEUR DE TGV ? NI POUR LES VOYAGEURS ?? MARSEILLE TGV = ( des soit disant jeunes ) les Médias les appellent DES JEUNES ?? ce sont des RACAILLES / DES VOYOUS ++pas des jeunes ! EDUCATION ? LES PARENTS ?
    toujours absents ? Ils brûlent les voitures / bus / insultent /attaquent les femmes / les vieux / les voitures ++TGV ?? POUR UN CLIP de rap ?? qui donnent aux racailles des envies d’agressions / de dégrader / détruire / faire peur a des voyageurs des femmes des enfants ++
    AVEC LES COPAINS DU “PS ” ,, Toujours des excuses ?
    Mais avec les paroles de MAMA TAUBIRA ?
    Les petites merveilles s’amusent!! ils ne savent NI LIRE ?
    NI ECRIRE ? mais pour détruire toujours plus ++ 1ER PRIX d’excellence !
    CELA FINIRA TRES MAL ++ LE LAISSER FAIRE STOP .
    DES LIMITES ? IL N’Y EN A PAS .
    DES CAMPS DE REDRESSEMENTS . / POUR DES RACAILLES .
    SARKO+ HOLLANDE = guignolos = KARCHER EN PANNE .
    sans doute encore la faute de la méchante société !
    TAUBIRA va les décoré ! pourquoi pas la légion de la connerie !
    PAUVRE FRANCE .

  7. Zadig dit :

    Hé oui, attaquer un TGV pour le fun ou un clip de rap (sans doute subventionné par Philipetti …). Mais si les médias ont été obligés d’en parler, un agent sncf raconte son quotidien dans la région: effarant…et tu par les médias :

    http://ripostelaique.com/exclusif-un-controleur-de-la-sncf-temoigne-dun-quotidien-effrayant-quon-veut-cacher-aux-francais.html

    Vraiment à lire pour comprendre l’état de déliquescence de ce pays !

    • Urbon dit :

      Niquer des trains, c’est de la bonne vieille culture de banlieue !

      Ça ne date pas d’hier. Mais quoi, on commence à s’en inquiéter dans les wagons première classe du TGV ? Comment ça se fait, on ne protège pas le TGV de la cité (réflexion entendue au 20h) ?

      Le train, pour une majorité de jeunes, est la barrière qui sépare en général, et en pratique, la cité du reste du monde.

      La France est un mélange de culture rurale et urbaine. La culture de cité, c’est de la culture urbaine mais en plaine cambrousse et sans les infrastructure d’une ville, c’est un non sens !

      Il y a longtemps, pour travailler, quand on voulait sortir de sa campagne et de la misère, on s’installait à la ville.

      Maintenant, il n’y a plus de place en vile, on habite les cités, faut 4 heures de train par jour pour aller bosser dans un environnement privilégié.

      Quoique, de moins en moins on travaille en ville, maintenant les usines sont dans des zones et les cités dans d’autres. C’est glauque matin midi et soir.

      C’est donc naturellement que la vie citoyenne s’est perdue pour tout une frange de la population. Et particulièrement les nouvelles populations immigrantes. Déracinés deux fois…

    • Libertad dit :

      Pour ceux qui veulent s’informer de l’Art des mononeuronnés rapeurs et attaquants de TGV:

      http://www.dailymotion.com/video/xveavt_naps-11-43-cartel-ma-raison-interview-freestyle_music?start=380#.UQ_fIPJPFI4 ( On y appréciera les nombreux « inch allah »)

      http://www.dailymotion.com/video/xghu75_on-arrive-en-force-11-43-naps-ger-kofs-sahim-hd_music#.UQ_cmfJPFI4

      Quel apport majeur de la diversité à la culture française dirait le nouveau directeur de l’institut du monde Arabe ou le Flan, monté sur son chameau-cadeau malien…

      • Urbon dit :

        C’est sûr, ce n’est pas vraiment ça qu’on peut appeler raffiné.

        Mais c’est marrant quand même, enfin pour moi, parce que je me dis que ce genre de clip sert à deux choses :

        Motiver les jeunesses des cités. Faire peur aux bourgeois dans ton genre.

        Tu t’attendais à quoi ? Qu’ils te dise merci ?

        Ces gens là n’ont pas demandé des allocs non méritées et des dortoirs au milieu de nulle part quand ils sont arrivés. Ils pensaient avoir une vraie chance, c’est à dire concrètement du travail. Comme ils ne l’ont pas eu, pas tous, ils ont pris ce qu’on leur donnait.

        Tu me diras qu’est ce qu’il y a comme possibilité d’emploi à Chanteloup les Vignes, par exemple, pour quelqu’un sans formation. Mais mieux vaut que tu ailles y faire un tour toi même, en fait, histoire de te rendre compte du désastre.

        Alors, certes, on détruit pas mal de barres d’immeubles, mais c’est pour en reconstruire d’autre à la place, en plus moderne (avec des rues au milieu pour laisser passer les cars de CRS) et dilapider l’argent du contribuable en travaux publics.

        Rapprocher les gens de leur travail et construire de vraie villes au lieu de dessiner des zones d’habitation, de commerce ou d’industrie, il faudra s’y résigner un jour, ne serait-ce que pour des raisons écologiques. Le système de centralisation des pouvoirs à atteint ses limites. L’éloignement des banlieues de tout le reste est un massacre environnemental et humain.

        • Jah dit :

          Tout à fait Urbon, c’est vraiment incroyable la capacité de certains internautes à refuser de comprendre ce qui se passent en France …

          Toute cette politique d’immigration, sociale et économique n’a jamais été pour le bien de la France et des français, mais bon faut se taper les uns sur les autres au lieu de guillotiner les coupables et leur faire payer.

        • Libertad dit :

          “Ils pensaient avoir une vraie chance, c’est à dire concrètement du travail….”,
          C”est ça ouiii, y a plein d’immigrés du monde entier en france et y a que ceux d’afrique, du nord ou pas, qui ne peuvent pas s’intégrer, malgré l’avalanche d’aides sociales, de logements , d’écoles (maintenant à 2 instits/classe vu la dégringolade des niveaux qu’on leur doit ..), bref un budget social record absolu du monde.
          Le travail, ils s’en tapent tant qu’il y a le RSA, l’argent braguette et …le “bizness” et des pauvres cons de souchiens pour leur financer tout ça .
          Là tu nous joues vraiment les pleureuses de Gôche !

          • Urbon dit :

            Ha oui, Libertad ?

            Tu as ce cliché dans la tête comme quoi les gens ne veulent pas travailler alors forcément, faut que ça soit les arabes les premiers !

            D’abord, c’est l’inverse, les immigrés acceptent des travaux que les français de souche refusent. Que même les enfants de la première génération d’immigrés refusent.

            Si tu ne me crois pas, viens faire un tour avec moi à Rungis, une de ces nuits, pour voir qui travaille dans les tunnels de congélation. Par la même occasion, tu verras que tout le monde préfères acheter du poulet halal, meilleur et moins cher.

            Ensuite, il y a vraiment des cités qui sont des trous à rats, mais ça je te l’ait dit déjà dans le commentaire précédent. J’habite dans un coin de campagne qui devient petit à petit une zone de banlieue. Mais quel travail les gens peuvent-ils espérer trouver ici ? Aucun, mais justement, le prix de l’immobilier ne leur laisse pas le choix.

            Et pour finir, le RSA, c’est juste de quoi payer le loyer de nos jours, même quand tu habites dans un taudis, comme par chez moi. Si tu prétends qu’on peut vivre du RSA, c’est vraiment que tu es de mauvaise foi. Chez nous le FN est en train de percer, pourtant il n’y a pas encore de violence ou d’incivilités. Il y a juste un village qui est en train de devenir un merdier géant.

            Ça t’amuse de faire celui qui ne comprends pas un mot de ce qu’on lui dit ?

            Je te le répète quand même. Si les cons de souchiens ont décidé de financer l’immigration, il n’y a qu’à eux même qu’ils devraient s’en prendre. Ce qu’on a fait pour intégrer les immigrés, c’était manifestement pas la bonne façon. Accuser les immigrés de ne pas vouloir s’intégrer, maintenant qu’on peut constater l’échec, c’est un peu facile.

            Tu t’es pris pour Sarkozy, qui accuse les français d’être des fainéants assistés, alors qu’il laisse délocaliser toute l’industrie du pays ?

            Ça fait des années que je vote FN et l’immigration, je m’en serai bien passé. Seulement tu vois, nous autres français, nous sommes ici chez nous. Et chez nous, ça ne veut pas dire chez moi, ça ne veut pas dire chez toi, ça veut dire en France. Et c’est la seule chose qui me préoccupe, l’avenir de la France.

            Tu crois que tu as tout compris sur l’Islam ? On s’en bât les couilles. C’est à la France que tu n’as rien compris. La France a toujours cette attitude coloniale tant décriée, mais toi tu te lamentes sans cesse en prétendant qu’il faudrait s’excuser de son passé. On se demande c’est qui la pleureuse.

            Bref, tu peux toujours m’accuser de gauchisme, parce que je ne te suis pas dans ton délire islamophobe, il y a une chose que je sais et que tu ignores visiblement : Les immigrés que tu rejettes sont chez eux, aussi, ils sont français pour la plupart. Plus tu prétendras l’ignorer, plus les cités se radicaliseront. C’est sûr, à ce jeux là, à la fin, les cités ne ressembleront plus du tout à la France.

            La laïcité, c’est toi qui la chante, toujours la même musique à longueur de journée. Alors respecte au moins ses principes. Ce que tu penses d’une religion, on s’en tape. Si tu nous rabâches les oreilles avec, c’est seulement parce que tu n’es pas capable de contenir cette religion dans l’espace de la laïcité. Tu fais l’amalgame entre une intégrisme et islam.

            Bien sûr que l’islam est soluble dans la laïcité. C’est toi qui ne veut pas que la laïcité accepte l’islam. Parce que tu as peur.

            Et comme toute personne qui a peur , tu fais n’importe quoi.

            Par exemple, accepter les prières au travail, pour ne pas discriminer, c’est au contraire une discrimination réelle, parce que seuls les musulmans intégristes font leur prière au travail. Mais ensuite refuser qu’on construise une mosquée dans ta ville, sous prétexte que la ville est un espace public, et que tu ne supportes pas l’idée de voir un minaret dans le paysage, c’est une discrimination aussi. Les mosquées voient quand même le jour, mais à l’abris des regards, financées par des réseaux obscurs, encore une fois seuls les fanatiques en profitent.

            Idem le voile. Il n’y a pas quelqu’un en France qui prenne à ce sujet une position défendable. La seule position défendable, c’est que le voile est un habit religieux, qu’il n’a pas à être porté dans la vie civile. La question n’est donc pas de définir dans quel espace civil il faut tolérer le voile, mais dans quel espace religieux. Seulement cet espace religieux, tu ne préfères pas en parler.

            La France, c’est le pays de l’hypocrisie. Plus personne ne veut assumer quoique ce soit, à ton image, exactement.

            Tu ferais mieux de te demander pourquoi certains français refusent certains emplois. Tu t’apercevrai que la principale raison à ça, c’est qu’ils ne veulent pas faire un travail de bougnoule.

            Comme tu me le faisais remarquer à propos d’autre chose, les clichés ont la vie dure…

            Non seulement beaucoup des musulmans se sont intégrés malgré les mauvaises volonté, mais en plus nombreux sont ceux qui ont de meilleurs place que toi. C’est surtout ça qui te fiche la rage. Tu voudrais bien qu’il restent tous de la main d’oeuvre non qualifiée, sur un siège éjectable.

            Le jour où tu nous aura prouvé que tu es meilleurs qu’eux, au lieu de te glorifier de tes ancêtres, on en reparlera.

            Et pour finir, je te répète que non, je ne prends la défense de personne en particulier. J’accuse juste d’incompétence les pouvoirs publics, autant que les dirigeants des partis actuels (FN y compris). Ce n’était pas l’immigration qu’il fallait dénoncer mais les conditions de l’immigration.

            Certains pays ne font rentrer chez eux que des immigrés fortunés et instruits. En France, nous avons choisit de faire exactement l’inverse. Et ce n’est certainement pas par bonté d’âme. Assume donc cela et lâche nous un peu avec tes théories fumante sur le religion et l’islam, tu ne crois même pas en Dieu.

  8. Libertad dit :

    Bon, ça y est, t’as déversé ta bile ? Tu te sens mieux ?
    A part pondre sur ce site des volumes entiers d’une phraséologie dont tout le monde se tape , tu fais quoi dans la vie ? A Chanteloup les vignes ou ailleurs ?
    Parce que toi t’es la science universelle, depuis ta banlieue soit disant pourrie ? (à combien le m2 , déjà ?)

    En fait tu votes FN mais t’as accepté par résignation le discours du CNPF à l’ouverture de l’immigration ou du Medef maintenant: l’immigration permet de réaliser les sales boulots à bas prix, plutôt que de mieux rémunérer ces jobs. L’économie se défausse sur le public puisque cette immigration coûte maintenant au minimum 30 Milliards €/an à la France en solde déficitaire (cf Laulan et autres),
    Quant au RSA ou RMI qui ne paierait pas le loyer, t’oublies l’argent braguette (6 mômes en moyenne, tu sais ce que ça représente avec Al.F.,Al.PJ.E.+Al.L.)= 3000€ (+ le cas échéant la 2e épouse avec l’API en +)

    Bon, mais continue de cirer les babouches de “l’islam à la française”. Tu me fais penser à ce Front Pop tellement aveuglé par ses sentiments fraternels et son pacifisme qu’il n’a pas vu venir le nazisme et la guerre.
    Et la France en est là. Même l’exemple récent du Kossovo ne t’a pas servi.
    Je maintiens: t’es qu’un binounours..bavard !
    lol

    • Urbon dit :

      Pas bisounours pour un sous. Les emmerdes, je les vois arriver, rassure toi. Seulement, je te place au rang des fouteurs de merde.

      Il y a deux sortes de fouteurs de merde. Les incompétents qui gouvernent et les abrutis qui soutiennent leurs discours démagogiques, même quand il ne votent pas pour eux.

      De plus, je ne suis pas bavard, je prends le soin d’argumenter mon point de vue. Si toi tu crois pouvoir t’en dispenser, c’est que tu n’as rien compris à la politique.

      Ton truc, c’est de faire peur aux gens en leur montrant quelques fanatiques puis en leur disant qu’ils sont partout, et tu crois qu’on te suivra une fois l’ennemi désigné.

      Ton truc, c’est de faire croire aux gens que travailles plus qu’eux, alors que demain tu seras au chômage, et tu crois que ça fera la différence.

      Tu veux savoir ce que je fais ? Ok.

      Je vends de la viande. Et actuellement, je me repose suite à une dépression nerveuse. Quand tu bosses 14h par nuit, que la pénibilité est maximum, que le stress (faillite de l’entreprise) commercial est également au maximum, qu’en plus tu as tes problèmes personnels, au bout de quelques années, c’est normal de craquer. Mais c’est le cas de nombreux cadres en France, je ne me plains même pas. Je ne suis pas en arrêt maladie d’ailleurs, c’est juste du surmenage, j’ai des jours de vacances à rattraper et à ne plus savoir quoi en faire. Tout se paye un jour.

      Tu me racontes ta vie à ton tour, ou bien tu n’as que le temps de te branler entre deux rendez-vous d’affaire ?

    • Urbon dit :

      Et j’ajoutes que plus tu feras peur aux gens, plus les gens céderont aux islamistes, plus les islamistes se radicaliseront.

      Quand je vois une islamo-racaille, je vois surtout une racaille, pas un théologien. Pour mettre une racaille en prison, c’est à la Justice qu’il faut se plaindre. Mettre de l’ordre dans la ville, ce n’est pas mettre de l’ordre dans la religion. Il ne sert à rien de se plaindre à la sainte laïcité. Si les pouvoirs publics prennent la défense de la racaille, du fait de sa religion, c’est justement parce que les gens ont la trouille, d’autant plus qu’il y a radicalisation.

      Il se disent que pour éviter la radicalisation il faut céder. Ni céder, ni éviter à tout prix. Être juste… Il n’y a pas d’autre voie.

      Alors oui, je dénonce la trouille de l’islam quand toi tu dénonces l’islam. Je ne t’empêche pas de le faire, je viens juste compléter ton discours. C’est la radicalisation qui est préoccupante, pas l’islam en soi même. Prétendre que l’islam est plus radical qu’une autre religion, c’est un non sens.

      Ce n’est pas que les gens ont besoin d’une religion, c’est qu’ils sont croyants. Et parce qu’ils sont croyants, il apprennent nombre de préceptes religieux. Mais si ils ne sont pas capable de discuter leur propres préceptes, qu’ils les apprennent aveuglement, alors ils deviennent des fanatiques, quelque soit la religion. Dans toute religion, il y a des précepte à utiliser pour se modérer et d’autre pour s’affirmer. A chacun de faire sa sauce.

      Essaye de faire la différence entre radicalisation et religion, tu augmenteras tes chances de survie. A moins de vouloir faire de tous les croyants des fanatiques, situation dans laquelle tu te sentirais très mal, tu n’as pas le choix.

      Tu auras beau prêcher ton athéisme, tu n’arriveras jamais à convaincre un croyant. Croire n’est pas un caprice philosophique, c’est une ressenti profond et charnel, qui mêle aussi bien la crainte que l’amour.

      Si il te manque l’amour, ce n’est pas pour rien, trouillard !

  9. Libertad dit :

    Plutôt que de taper fébrilement sur ton ordi à longueur de journée pour tenter de persuader le monde entier (24h actus, quelle audience !), pour une déprime je te conseille plutôt le grand air, les voyages…qui te sortiront de ton petit monde franco-français ou franco-musulmans. lol

    T’inquiète pas pour moi, tout est équilibré et lucide: je n’ai pas la prétention d’avoir convaincu 73% des français que l’islam est incompatible avec les valeurs républicaines et laiques françaises. Ils s’en sont aperçus tout seuls !
    Contrairement à toi.

    Allez, bonne convalescence .

    • Urbon dit :

      Bah, peut être que justement, faut croire que je m’inquiète pour toi, que je ne cherche pas à convaincre le monde entier mais seulement quelques personnes de bon goût…

      Que les valeurs de deux religions soient différentes, ça tout le monde s’en doute. Mais qu’il y ait incompatibilité, ça n’est jamais qu’une question d’humeur.

      Et arrêtes de me parler de laïcité à tout bout de champs, la laïcité c’est d’abord de garder pour soi ses convictions religieuses, ce que tu ne fais absolument pas.

      T’as beau être laïque, Tartufe, c’est toi.

      Cachez ce lieu de culte que je ne saurai voir… Les clochers, c’est culturel, les minarets, c’est pas naturel… Allez, tu ne vaut guerre mieux que ces lesbiennes qui revendiquent le droit de faire des bébés entre elles, sous prétexte que les hommes sont des gros cons.

      Enfin bon, tu ne dois pas travailler beaucoup, sinon des collègues musulmans, tu en aurais quelques un ! Mais tu me raconteras ta vie un autre jour.

    • Urbon dit :

      @ Libertad

      Faut pas faire l’amalgame entre anti-sionistes et anti-sémites, ni l’amalgame entre laïque et athée, mais entre musulmans et islamistes, là par contre, on peut…

      En fait, le gauchiste, c’est toi !

Laisser un commentaire