/>

Pauvres futurs enfants français !

Rédigé par abeille le 28 février 2013.

bébé
Photo : Djuliet
bébé

Photo : Djuliet

Au nom de l’égalité des couples, et au nom de la négation de la différence sexuelle, les futurs petits français n’apprendront plus au jour le jour entre leurs deux papas ou leurs deux mamans :

– qu’un petit garçon ne fait pas pipi comme une petite fille, et que dans certains environnements c’est plus compliqué d’être une fille ;

– que la pilosité est différente, que la femme a des seins ! Et pendant la puberté ils seront encore plus désarçonnés par les transformations de leurs corps, peut être même révoltés de ne pas être comme leurs deux papas ou leurs deux mamans ;

– que les femmes ont des règles qui les fatiguent ou les rendent nerveuses et que les hommes sont là pour les épauler dans ces périodes ;

– que la maternité transforme une maman,qu’elle transforme un papa mais pas du tout de la même façon ;

– que porter un enfant neuf mois est une aventure pour une maman qui voit son corps grossir, qui sent son enfant bouger, puis qui met au monde un petit être différent d’elle (mais à qui ressemble-t-il ?) et qu’un papa doit accepter de plus avoir sa femme que pour lui;

– qu’un papa est un peu différent d’une maman dans son approche de la vie, dans ses loisirs, dans son rapport avec ses enfants bref ! (évidement il faut en avoir fait l’expérience dans un couple hétéro sexuel pour comprendre la différence et la complémentarité de l’homme et de la femme) ;

Les futurs petits français ne pourront pas évoquer leur période utérine avec leurs deux papas ou leurs deux mamans, comment ils ont été attendus, comment la grossesse de leur maman biologique s’est passée.

Ils n’auront plus accès à leur histoire, certains ne sauront pas quels sont leurs parents biologiques, pourtant leur histoire pourrait les aider dans leurs vies d’adultes. Toute la transmission de caractéristiques familiales (génétiques) sera perdue !

Pauvres futurs enfants français ! Ils ne sauront plus qui ils sont et d’où ils viennent ! Ils risquent surtout de ne plus savoir où ils vont et de ne pas être armés pour affronter l’altérité dans leur vie d’adulte, parce que le monde est fait d’hommes et de femmes ! Quel drôle de cadeau de naissance leur fait le gouvernement Hollande !

Alors rendez-vous le 24 mars pour que nos descendants n’aient pas honte de nous !

Déjà 14 remarques sur cet article

  1. Urbon dit :

    A mon avis, les enfants apprendront surtout qu’il ne faut pas écouter le prof à l’école, qu’il raconte que des conneries, qu’il est payé par le parti socialiste pour glander la moitié de l’année et qu’il est probablement pédophile ! Sauf pour quelques enfants mal nés, bien entendu, qui verront ça d’un bon oeil…

    Mais une classe sans tête à claque, ce n’est plus vraiment une classe.

  2. Zadig dit :

    L’idéologie du genre contre le sexe : la revue Eléments plonge au cœur d’un courant de pensée anglo-saxon qui réinvente la haine du sexe pour mieux libérer l’Humanité !

    Cette revue propose un panorama sur cette idéologie qui s’infiltre partout : politique de la petite enfance, éducation, enseignement scolaire, enseignement supérieur, droits des femmes, droit de la famille, droit social, administration, Justice, etc….

    http://www.revue-elements.com/elements-L-ideologie-du-genre-contre-le-sexe.html

  3. Zadig dit :

    Le Sénat a adopté le 4 décembre dernier une proposition de loi du parti radical de gauche autorisant la recherche sur l’embryon humain. Si le texte est voté dans les mêmes termes par l’Assemblée Nationale, la France basculera d’un principe d’interdiction à un principe d’autorisation : le changement est majeur.

    Il y a urgence : l’examen de ce texte est prévu à l’Assemblée Nationale le 20 mars (en commission) et le 28 mars (en séance).
    Pétition :http://www.vous-trouvez-ca-normal.com/je-signe-la-petition

  4. Libertad dit :

    Le choix de la photo est parfaitement raciste, islamophobe… et tous les phobes que l’on veut:

    Le bébé français devrait être noir ou maghrébin puisqu”au titre du “Grand Remplacement ” (R. Camus), 31% des naissances en france sont de cette origine (60% en ile de France !).

    Statistiques ethniques ? Non ! Chiffres publiés parl’INVS (Institut de Veille Sanitaire) Etude qui montre le pourcentage de naissances concernées par le risque de drépanocytose en France, une affection qui concerne quasi-exclusivement les populations extra-européennes (et principalement d’ascendance noire et maghébine). http://www.invs.sante.fr/Publications-et-outils/BEH-Bulletin-epidemiologique-hebdomadaire/Derniers-numeros-et-archives/Archives/2012/BEH-n-27-28-2012

    • Urbon dit :

      En effet : La discrimination positive a été voté à l’unanimité de gauche aux dernières élections… On va en bouffer à toutes les sauces.

  5. Libertad dit :

    En plus il a un zizi ce bébé ! Pouah un enfant sexué !
    Act up, Lgbt,Femen, PS …..au secours !

    Pédophiles, s’abstenir .
    (du moins, encore un peu…)

  6. deckard dit :

    Pas grave, ça fera des citoyens manipulables à souhait pour continuer à “veauter” pour les “forces de progrès”.
    Revers de la médaille, ils se plaindront toujours de “l’autre”, le normal, qui leur renverra l’image de leur différence et de leur échec…

    Un monde parfait sans doute….

  7. Chris dit :

    J’ai grandi avec seulement ma mère incompétente comme parent et un père qui se souciait de moi comme d’une guigne. j’aurais préféré être élevé par 2 mères ou 2 pères compétents qui m’aiment.
    Ne pas être dans la norme est dur quant on est un gosse et vos slogans “un enfant c’est un père et une mère” ne font que se faire sentir encore plus à l’écart des millions de gosses.

    Bref toujours est-il qu’avec un père physiquement jamais là et une mère mentalement ailleurs j’ai appris toutes ces choses car figurez vous qu’il existe un monde en dehors des parents : le reste de la famille, les enseignants, les amis.

    • Zadig dit :

      Les accidents de la vie sont souvent tragiques…mais de là à généraliser…
      Pourquoi n’y aurait-il pas des cas similaires chez les couples homos ??
      Reste pour un enfant qu’avoir un père et une mère biologique est un droit universel, même si la famille se recompose.

    • Urbon dit :

      Compare ce qui est comparable : Deux mères de merde, c’est tout à fait possible. Une physiquement jamais là et l’autre qui s’en branle. Faut vraiment vraiment s’être fait bouffer le cerveau par les socialistes pour croire qu’un couple lesbien ou gay est plus équilibré qu’un autre… Comparer ton cas particulier et malheureux avec une généralité que tu idéalises, c’est vraiment débile.

      C’est encore chez les hétéros que tu as le plus de chance d’avoir des parents équilibrés, compétents. On ne choisit pas ses parents de toute façon. T’aurai pu aussi avoir deux parents transsexuels qui tapinent au bois de Boulogne !

      Ceci dit, tu confirmes ce que je pense : Ce sont les enfants à problèmes d’aujourd’hui qui formeront les couples à problème de demain. Si ton enfance a été si malheureuse, trouve de l’aide ! Et essaye de garder tes problèmes pour toi au lieu de vouloir les imposer à toute la société, où à tes futurs enfants.

      Et puis, dis toi bien que l’amour entre les parents ne fait pas tout, loin de là. Ça peut même devenir une tare, quand l’amour devient fusionnel et que les enfants ce sentent en retrait par rapport à cet amour. Éduquer des enfants, ça s’apprend, ça ne tombe pas du ciel. C’est question d’équilibre. Il n’y a pas trente six modèles auquel se conformer. A priori, on essaye de suivre le modèle de ses parents, avec leur aide d’ailleurs (devenus grands-parents) c’est le seul qu’on connaisse. Et si celui-ci fait défaut, essayer de le réinventer de toute pièce ne risque pas d’arranger les choses.

      Pourquoi d’ailleurs tu aurai voulu deux parents, au fait ? Et pas un seul ? Ou trois ? Ou quatre ? A force de divorces d’ailleurs, c’est ce qui arrive… Il n’y a aucune raison que tu aies pile-poil deux parents si ceux-ci ne sont pas tes parents biologiques. T’aurai voulu être adopté, mais on ne choisit pas non plus par qui on est adopté.

      Ton discours de victime “naïve” pue la mauvaise foi. On ne fait pas des enfants pour réparer sa propre enfance, mais pour préparer l’avenir. Tu as appris à vivre avec une identité qui te répugne alors tu te dis que c’est la norme ? Tes enfants ne méritent pas mieux que toi même tu n’as eu ? Tu veux être le père d’une longue lignée de bébés éprouvettes, c’est ça ?

      Tu ne m’arracheras pas la moindre larme. Le chantage à l’homophobie, passe encore, mais le chantage à “je suis l’enfant le plus malheureux du monde”, n’importe quel parent y a déjà été confronté !

      Allez Salut.

    • Urbon dit :

      PS : Que viennent faire les mais et les profs dans cette histoire ? Tu veux dire que tu es le fils de personne ? De la communauté ?

      Tes parents n’ont jamais divorcé, si j’ai bien compris. Alors c’est qui qui t’a appris l’amour ? Tes profs ?

      Tu apprendras qu’il faut travailler pour nourrir ses enfants et qu’il n’est pas rare qu’un des parents soit absent. Et si l’autre est malade dans sa tête, raison de plus pour se montrer un enfant facile à vivre, qui soutient ses parents au lieu de leur rendre les choses encore plus difficile.

      Ça ne sert à rien d’être jaloux du bonheur des autres. Personne ne joue avec les même cartes, mais ça n’empêche personne de vouloir gagner. Si tu attends d’avoir un carré d’as dans ton jeux pour te lancer, ce n’est vraiment pas la peine de participer.

  8. Thierry Zureck dit :

    PETITION :

    Comme une bouteille à la mer? C’est vous qui voyez! En tout cas, je vous passe ce message de résistance.

    Là où 360000 voix ont réussi à faire plier les genoux de l’agence Européenne de sécurité des aliments (EFSA), comment 2.000.000 de voix en colère ou plus, ne parviendraient-t-elle pas à faire sauter les tympans d’un certain Hollande et de sa siamoise Taubira ? Il suffit tous ensemble de dire un seul mot : chiche ! Echo international assuré !

    Chiche pour abroger la loi « Taubira »… Et, pourquoi pas, dans la même foulée, la loi de 1973 : Giscard/Pompidou (dite loi Rothschild) ? Et d’autres encore… tout aussi toxiques !

    Oui, les pétitions fonctionnent

    Sarah Durieux, Change.org
    4 mai (Il y a 2 jours)

    Les images ne sont pas affichées. Afficher les images ci-dessous – Toujours afficher les images de mail@change.org

    « Ce mardi, une victoire sans précédent a eu lieu grâce à la mobilisation de milliers de personnes sur Change.org.

    Ces 360.000 citoyens ont fait interdire, partout en Europe, l’utilisation de trois pesticides toxiques qui entrainaient la disparition de millions d’abeilles.

    Alors que pour la première fois, l’agence Européenne de sécurité des aliments (EFSA) avait publié un avis condamnant ces pesticides en mettant en évidence les risques qu’ils font peser sur les abeilles, apiculteurs, citoyens et associations se sont mobilisés pour que cet avis aboutissent à une interdiction de ces substances nocives.

    Et ils ont réussi ! La pression citoyenne a été plus forte que celle des lobbies et industriels qui tentaient d’influencer les autorités européennes pour qu’elles ne prennent pas de mesures fortes : ces trois pesticides seront interdits dans tout l’Union européenne dès décembre.

    Cette grande mobilisation citoyenne partout en Europe à prouvé que chacun peut faire changer les choses pour protéger ce qui lui est cher, ou ce qui lui semble juste.

    Chaque jour, des millions de personnes utilisent Change.org pour créer le changement qu’elles souhaitent voir près de chez elles ou dans le monde en signant, ou en lançant une pétition ».

    Vous aussi vous pouvez agir : lancez votre propre pétition en cliquant ici.

    Merci d’agir pour le changement,
    Sarah, Agnès et Benjamin, l’équipe de Change.org en France

    Qu’est-ce que Change.org ?

    Change.org est la plus grande plateforme mondiale de pétitions, donnant à plus de 30 millions de personnes (dont vous!) le pouvoir de créer le changement qu’elles souhaitent voir.

    Cliquez ici pour lancer dès maintenant votre pétition sur Change.org.

    Découvrez ici d’autres pétitions populaires sur Change.org en France.

    Suivez-nous sur Twitter pour être informé(e) des pétitions qui pourraient vous intéresser.

    Cet e-mail a été envoyé par Change.or
    Répondre

Laisser un commentaire