/>

Ultralibéralisme : les grandes marques pour le mariage homo

Rédigé par lesoufflet le 01 mars 2013.

location_ventre_vente_bebe
La commercialisation des bébés, c'est maintenant !
location_ventre_vente_bebe

La commercialisation des bébés, c'est maintenant !

Comme par hasard, les plus grandes marques américaines militent en faveur du mariage homosexuel. De Nike à Google en passant par Apple, les spécialistes du travail des enfants chinois investissent pour faire sauter les derniers verrous moraux qui limitent la toute puissance de l’argent.

A la manière de la libération sexuelle et de l’émancipation de la femme, dans les années 70, qui ont permis l’utilisation marketing de la sexualité et du corps de la femme, la légalisation de l’adoption par des couples homos, ainsi que la libéralisation de la GPA et de la PMA, devraient permettre de faire de la parentalité un bien de consommation comme un autre.

C’est pour cette raison (et pour travailler leur image cool auprès des élites médiatiques) que les plus grandes marques américaines, les tenants du capitalisme sauvage et de l’ultralibéralisme, soutiennent corps et âmes l’homoparentalité et le mariage homo, comme un échos aux propos de Pierre Bergé, leader français de la cause, qui avait expliqué qu’il ne voyait pas de différence entre louer des bras d’un ouvrier dans une usine et louer le ventre d’une mère porteuse…

Aux États-Unis, la “Proposition 8”, issue de Californie, qui stipule que « seul le mariage entre un homme et une femme est valide et reconnu en Californie », est devenue un amendement de la constitution américaine dans 41 états.

En réaction à cet amendement de bon sens, la société Apple a été la première a réagir, en participant financièrement à l’opposition de cette disposition, pour un montant de 100000 dollars. Cette organisation contre le mariage homme/femme, nommée “No on 8”, a rapidement été rejointe par les plus grosses entreprises de la Silicon Valley, comme Google, qui y a injecté 140000 euros. De nombreuses multinationales peu scrupuleuses des Droits de l’Homme (et de l’enfant), comme notamment Ebay, Nike, Oracle, Panasonic, Qualcomm, Xerox, ou encore Zynga, ont également suivi le mouvement “progressiste”. Le PDG de HP, Meg Whitman, s’est aussi prononcé en faveur du same-sex marriage.

Dire que tous les crétins qui se disent de gauche et d’extrême gauche, en France, soutiennent le projet de loi du gouvernement. Ils doivent se sentir fiers de partager la lutte avec leurs camarades cotés en bourse… L’Histoire les jugera sévèrement !

Déjà 9 remarques sur cet article

  1. Urbon dit :

    Faut bien qu’Apple chouchoute sa clientèle, une clientèle de bobos et de petits pédés…

    Ça change de téléphone portable tous les ans pour rester dans le mouv’ et tant pis si ce sont des esclaves qui produisent les dits téléphones. Ensuite, ça vient nous faire la morale !

    La seule vraie protestation, efficace, c’est de consommer le moins possible et, rien de superflu.

  2. Urbon dit :

    Mettre un prix sur toute chose et contrôler la démographie, afin de maintenir en esclavage 90% de la planète. Voilà le projet de la gouvernance mondiale américaine.

    Les bébés seront génétiquement modifiés d’ici peu, au profit des plus riches. Par contre, les parents lambda n’auront pas de quoi nourrir leurs marmots, car pas de travail pour eux (il n’y a plus assez de matières première à transformer), alors encore moins de quoi se payer une éprouvette dernier cri.

    On aura même plus le droit de planter des choux sans payer des royalties sur un brevet, ni même de boire l’eau du puits polluée et il faudra encore payer pour le CO2 qu’on rejette dans l’air en respirant.

    Enfin bon, tout ça n’empêche pas les consommateurs d’utiliser google et compagnie. Soit qu’on n’arrive pas à y croire tellement c’est gros, soit qu’on s’estime faisant partie de la classe des privilégiés. Mais même les privilégiés ont du mouron à se faire aujourd’hui, d’ailleurs en France, il ne reste plus tellement de privilégiés. Suffit pas de se payer une villa sur la côté, faut aussi pouvoir la défendre face à la masse grandissante des crèves la faim. La règle est pourtant simple : Un marché = un trust. Alors, à moins d’être actionnaire majoritaire de Monsanto ou de Nestlé…

    Google, c’était déjà le moteur de recherche qui rend les gens cons. Plus tu fais la même recherche, moins tu as de chance de trouver le résultat que tu cherches. Maintenant, c’est aussi le moteur de recherche qui met les gens à la merci de leurs employeurs, de leurs adversaires politiques ou même des truands…

    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/exclusif-l-insee-brise-avec-google-131028

  3. aziliz dit :

    Vous oubliez Amazon, PriceMinister, Starbucks, Microsoft et d’autres.
    Une seule chose à faire : boycotter ces marques abjectes qui veulent contribuer à démolir nos enfants et nos racines pour du “fric”. Monde devenu fou.

  4. Libertad dit :

    Mondialisation et multiculturalisme sont les 2 mamelles de l’UMPS.

  5. Libertad dit :

    Le transgenre est mondialiste:
    enfants assexués, homme/femme, cheval/bovidé, merlu/thon (aux USA, 60% des boites de thon…ne sont pas du thon !),etc…

  6. Paul Emiste dit :

    Ne serait ce point plutôt “Omo” ?!

Laisser un commentaire