Cellules souches, embryons humains : la folie socialiste !

bébé
bébé
Photo : Djuliet

Ils sont devenus fous ! Après avoir décidé que deux hommes peuvent se marier, qu’il n’y a pas besoin de deux sexes différents pour faire un enfant, avant de légaliser l’euthanasie, la GPA (mères porteuses) et la PMA, les sénateurs socialistes ont voté le 4 décembre une proposition visant à autoriser la recherche sur l’embryon humain. Les députés examineront ce nouveau projet de loi prométhéenne entre le 20 et le 28 mars. Il est encore temps de se battre pour dire non à ce monde où tout est argent et où l’humain est désacralisé.

Petit à petit, les inquiétudes issues du projet de loi sur le mariage pour tous se confirment : notre nouveau gouvernement a prévu de faire tomber toutes les barrières éthiques de notre société, afin de satisfaire un électorat et des médias déconnectés, et de faire oublier ses renoncements sur les questions sociales et économiques qui touchent vraiment les Français.

Dernière folie prométhéenne digne des pires scénarios de science fiction : le projet de loi voté au Sénat, qui légalise les recherches sur les cellules souches humaines et sur les embryons. Il va falloir prévoir une campagne massive de sensibilisation aux bienfaits de l’IVG dans nos collèges afin de récupérer assez de “matériel” de recherche ! Pour ça, on peut compter sur Najat…

Quelques timides et discrètes (les médias ne semblent pas vouloir s’en occuper) réactions ont dénoncé ce vote du Sénat. Une initiative avec pétition et site internet dédié a été lancée par la Fondation Jérôme Lejeune. Voici des extraits de son message que certains jugeront conservateur, réactionnaire, fasciste et à la limite de l’homophobie ou du racisme :

La recherche sur l’embryon est inutilement immorale. Immorale car elle détruit l’embryon. Inutile car les cellules souches non-embryonnaires (parmi lesquelles les IPS du Professeur Yamanaka, Prix Nobel de médecine 2012) dépassent aujourd’hui les cellules souches embryonnaires.

Dans ce contexte, la Fondation Jérôme Lejeune a lancé une campagne de mobilisation contre l’autorisation de la recherche sur l’embryon humain : www.vous-trouvez-ca-normal.com. Cette mobilisation doit prendre de l’ampleur pour faire émerger le débat dans la sphère publique.

N’hésitez pas à faire tourner cette pétition et à faire parler de cette nouvelle initiative répugnante vers un monde scientiste uniforme, où les humains ne seront plus que des machines à consommer.

Malheureusement, les socialistes, dans leur folie idéologique, ne sont pas les seuls moutons, puisque les sénateurs UMP semblent partager la même pensée unique progressiste, comme l’explique Le Monde :

“Vingt sénateurs UMP ont voté pour, cinquante-neuf contre, seize se sont abstenus et trente-six n’ont pas pris part au vote. Les centristes de l’UDI-UC se sont également partagés sur ce texte de bioéthique, avec onze pour, dix contre, cinq abstentions et six qui n’ont pas pris part au vote.”

Les savants fou et l’argent roi, c’est maintenant !

 

 

 

 

On vous recommande

A propos de l'auteur lesoufflet

9 réactions à “Cellules souches, embryons humains : la folie socialiste !”

  1. Mieux que mariage gay et gamètes facturées:
    le mariage et la reproduction avec soi-même …

    Le clonage, c’est pour bientôt !

    Un film d’épouvante : la multiplication des Flans à l’infini….

  2. XXIeme siècles ? LES DINGUES DU PARTI TRES SOCIALISTE ?
    Des givrés du bocal +complètement dégénérer/ abâtardi /dénaturer /dépravrer ++UNE BELLE BROCHETTE D’ESCROCS qui vendent le vivant = bétails /embryons humains / ventres des mères / organes / enfants etc ++++CLÖNAGES ? des salopards = tout s’achètent /tout ce vend ? CE SONT DES CREUVARDS /DES CHAROGNARDS .
    TOUS DEVANT UN TRIBUNAL DES DROITS DE L’HOMME ?? ou PLUTÖT = ( droit des femmes et enfants ) vendu comme du bétail ! REGRESSION ? ( CIVILISATION DU DESASTRE ) ;
    GOUVERNEMENT SOCIALISTE = HOLLANDE =DEMISSION et vite.
    STOP A LA FRANCE DE LA HONTE .

  3. Oui, c’est vrai: quand on se fait baiser tous les jours par le gouvernement, on n’a plus besoin de sexe…

  4. Qui investit sur la recherche embryonnaire et pourquoi ?

    Voila une question qu’elle est bonne…

    Donner des espoirs et les retirer, c’est ça aussi, la politique !

    Internet par exemple, tant que les gens n’avaient pas accroché au principe, chaque internaute faisait ce qu’il voulait. Mais maintenant qu’on est tous connecté, que les investisseurs veulent récupérer leurs billes, fini de rigoler…

Répondre à amazonia Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.