/>

Une semaine en Hollandie, #26

Rédigé par sachab (24actu) le 11 mars 2013.

hollande_montre
Patrick Peccatte
hollande_montre

Patrick Peccatte

Normalito à son niveau, son premier ministre aussi puisqu’il apprend les décisions de ses ministres par voie de presse… Petit tour d’horizon de la semaine en Hollandie.

Les pieds nickelés de l’économie : Mosco et Montebourg, Les Laurel et Hardy de l’économie nous ont refait cette semaine leur formidable numéro de duettistes. Dramatique pour 2 collègues au sein d’un même ministère. Jugez plutôt : « la banque centrale est remarquablement inactive », allume d’abord le vicomte Montebourg. A peine quelques heures après, son ministre de tutelle, son boss quoi, dit exactement l’inverse: « Draghi fait un boulot formidable » selon le Don Juan de Montbéliard… Une fois encore on voit bien que la ligne de la politique économique de la France est claire, définie, précise et que tout le monde aux affaires la connaît, la comprend et y adhère sans aucune réserve. Allez on va leur donner un conseil gratos : hé, les gars, ça ne sert à rien d’aller dans les médias : on comprend encore moins où on va après vous avoir entendu… Et Normalito qui ne dit rien, comme son prof d’allemand! C’est bien les gars, on continue, c’est vrai que le ridicule ne tue pas mais ça ne nous empêche pas d’être mort de honte !

Qui arrive à suivre la direction ? Hollande qui prêche le libéralisme le plus radical devant des chefs d’entreprises français en Russie et met en place une économie dirigée en France… « l’état doit mettre en place les conditions de la croissance des entreprises et des entrepreneurs, qui sont la véritable équipe de France »… Bien, à quel moment tu mets tes actions en France en ligne avec tes déclarations à peu près partout ailleurs ? Par contre les symboles, on les manie parfaitement bien, merci Serillon. Ainsi les obsèques de Hessel l’imposteur, le glorificateur des terroristes du Hamas, furent nationales, en présence de Normalito. C’est vrai que les gages donnés à son extrême gauche étant a peu près nuls pour longtemps, il fallait faire quelque chose. Hop, un drapeau français sur le cercueil d’un activiste imposteur. Merci l’artiste.

Je crois qu’on vient de découvrir un nouveau ministre, un type absolument invisible, à croire qu’il vient juste d’arriver pour renforcer l’équipe gouvernementale de bras cassés. Victorin Lurel, le ministre des Outre-mer vient d’exister médiatiquement puisqu’il a été le représentant français lors des obsèques de Chavez. Pour un ultra-marin nécessairement habitué aux vols long courrier, ses déclarations ne peuvent être mises sur le compte du décalage horaire. Il a commencé par comparer le dictateur Chavez à une sorte de fusion loufoque entre De Gaulle et Blum ! En forme, le Victorin ! Sans doute qu’il en avait marre de ne pas exister, qu’il fallait qu’il prouve à sa famille qu’il était bel et bien ministre… Enfonçant le clou il n’hésite pas à affirmer que « le monde gagnerait à avoir beaucoup de dictateurs comme Hugo Chavez ». Recueilli devant la dépouille du tyran, il a avoué ensuite l’avoir trouvé « tout mignon, apaisé, frais »… C’est toi qu’il conviendrait de mettre au frais, et pour un moment…

Taubira en nouvelle égérie de la gauche dure, n’y est pas allée non plus avec le dos de la cuiller de bois ! Elle a avoué avoir « le cœur brisé » par ce décès, craignant pour le peuple vénézuélien « le retour des violences ». On ne parle pas de Mélenchon qui est venu pleurer sur tous les écrans télé. Nos révolutionnaires pour beaux quartiers n’ont certainement pas les mêmes infos que le reste du monde : Amnesty International ou encore Human Rights Watch l’ont dénoncé sans cesse au cours des 10 années de règne du charlot rouge : il a « affaibli les institutions démocratiques et les droits de l’homme, porté de graves atteintes à la liberté de la presse et multiplié les arrestations arbitraires d’opposants ». Dans la série « décès brutal», je voudrais la République Françaises et ses valeurs humanistes universelles.Nous contre le reste du monde : dans la série les khmers verts nous font faire absolument n’importe quoi, surtout contre notre propre intérêt, revoici les gaz de schiste. Une étude d’évaluation de l’impact des gaz de schiste vient de sortir, et elle est sans équivoque. Grâce à cette « nouvelle » énergie, les dépenses d’énergie vont diminuer de moitié pour les entreprises comme pour les particuliers (quand les nôtres vont augmenter de 30% du fait des choix des énergies dites renouvelables…), 1 million d’emplois créés, 0,5 pts de croissance par an sur les prochaines années. La France ? Notre gouvernement d’amateurs fait le choix de l’enfermement idéologique et va pénaliser, encore, les ménages comme les entreprises, hypothéquant les chances de revoir une croissance forte, durable et pérenne de ce côté de l’Atlantique. Merci Cécile.

Le Monde fait, timidement, son boulot. Les accords compétitivité-emploi, c’est officiel puisque c’est le Monde qui le dit, sont exactement les mêmes sous Hollande que sous Sarkozy. Le précédent président avait ouvert ce chantier en fin de quinquennat, invitant les partenaires sociaux à discuter. Hollande, candidat, avait alors fustigé « la fin du droit du travail ». En place, moins d’un an après ses attaques acides, le voilà qui salue les discussions qui ont abouti… au même résultat, à la virgule près. Imposteur !

Amateurisme toujours : Ayault n’a peur de rien, surtout pas d’abandonner l’Angstrom de crédibilité qu’il lui reste. Il a reconnu cette semaine, fait absolument inédit, avoir appris la décision de son ministre Lebranchu sur l’abandon du jour de carence dans la fonction publique…. Dans la presse ! Le type nous avoue donc qu’il ne sert à rien, qu’il ne contrôle rien, qu’il ne décide rien. Que les ministres font ce qu’ils veulent, sans doute encouragés par les atermoiements et les non-dits de l’Elysée. Et c’est aux commandes du pays…

Normalito, combien de diversions ? mariage pour tous, Mali… et malheureusement pour lui, faible résultat. Il est à 30% d’opinions favorables alors même qu’il a passé sa quasi première année de mandat à flatter son électorat. Hors c’est armé du soutien de ce petit tiers des français qu’il va désormais s’attaquer à son propre électorat : fonction publique, barons locaux, profs… Le pire ? c’est que ça ne l’empêche pas de dormir. Il paraît que le Château est serein dans une France à cran. Pauvre de nous. Et si le Printemps Français commençait à la fin de ce joli mois de mars ?

Allez, bonne semaine et bon courage !

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. Libertad dit :

    Bon résumé ! (Lurel excellent !).
    Par contre depuis qques jours ça rame sur votre site et y laisser un commentaire relève du steeple chase. A corriger !
    Bon courage.

  2. Urbon dit :

    Heureusement, les vacances de pâques arrivent, vont pouvoir se reposer les méninges, et les nôtres, nos dirigeants !

    Visite groupée au Vénézuela pour se regrouper sur la tombe du Commandant, puis temps libre dans les boites à partouze de la capitale…

  3. Zadig dit :

    A lire aussi sur les magouilles PS:
    Guérini-Andrieux-Ciot au tribunal : méthodes de voyous socialistes, copains et coquins…
    http://ripostelaique.com/guerini-andrieux-ciot-au-tribunal-methodes-de-voyous-socialistes-copains-et-coquins.html

  4. domy dit :

    30% d’opinions favorables ? hi hi hi

Laisser un commentaire