/>

Socialisme : Hollande et l’éradication des blaireaux (vidéo)

Rédigé par lesoufflet le 14 mars 2013.

hollande_sos_racisme_lauvergeon
Photo : François Hollande
hollande_sos_racisme_lauvergeon

Photo : François Hollande

A l’occasion de son show pathétique en “Province”, le président de la république (SIC), François Hollande, n’a pas pu s’empêcher de lancer l’une de ses célèbres blagues de potache qui lui ont valu pendant tant d’années le mépris de la totalité du Parti socialiste. Cette fois-ci, sa sortie est en plus symptomatique de la conception socialiste de la démocratie.

Le président donnait une conférence de presse à Sombernon, dans la Côte-d’Or, quand il a évoqué la tuberculose bovine qu’il fallait “éradiquer définitivement”. Un membre du public a alors évoqué les “blaireaux”, ce à quoi notre bon présiflan n’a pu s’empêcher de rétorquer, avec un petit sourire satisfait du comique qui a fait une bonne blague, que “les blaireaux aussi mais ça ya pas qu’ici, c’est une charge nationale”.

Déjà, il serait tellement agréable que l’on choisisse un président qui parle français correctement. Les “ya pas” et autres dialectes familiers n’ont pas leur place dans la bouche d’un président. On se souvient du niveau grammatical lamentable du débat entre Sarko et Hollande pendant la présidentielle.

C’est incroyable : on se retrouve avec un président qui n’est plus capable de faire une intervention en parlant un français soutenu, sans faire de fautes grossières. Évidemment, cette remarque était valable pour Sarkozy, mais il serait intéressant que ceux qui l’on traité de beauf inculte pendant tout le quinquennat, fassent également la remarque à leur guide socialiste.

Sinon, quand on connait le contexte économique et social de notre pays, on s’imagine qu’un président de la république voudra donner une image de sérieux, de rigueur, de gestionnaire, d’homme d’état, d’homme de la situation, et non pas celle d’un clown. Raté ! Le problème n’est pas qu’Hollande ne parvient pas à se hisser à la hauteur de sa fonction, le problème est qu’il n’a pas même pas la volonté d’essayer. Entre vulgarité et réflexions du niveau des cours de récré, Hollande n’a visiblement rien à envier à son prédécesseur…

Par ailleurs, cette blague de l’ex de Ségolène Royal montre la conception de la politique et de la société de la gauche : ils représentent  le bien contre ces abrutis de droite qu’il convient “d’exterminer” comme des insectes (ils l’ont d’ailleurs fait dès qu’ils ont eu le pouvoir en Russie, Allemagne, Italie, Amérique Latine, Asie…).

Les personnalités bonnes et éclairées de gauche doivent apporter la lumière aux beaufs homophobes xénophobes et réactionnaires qui travaillent à l’usine au lieu d’exercer dans la Pub et qui regardent TF1 au lieu d’Arte. Parmi ces arriérés (qu’on appelle également Français moyens), certains sont indécrottables et continuent à penser qu’il est préférable à l’éducation d’un enfant d’avoir un père et une mère, même après avoir entendu un discours de Christiane Taubira et vu une intervention émouvante d’Élie Semoun. Ceux ci sont définitivement perdus, il s’agit des fameux blaireaux, qu’il convient d’éradiquer au plus vite. Bien sûr, pour l’heure, une éradication au sens premier du terme n’est pas encore possible (même si Christiane pousse dans ce sens là), mais on peut toujours les éradiquer symboliquement, médiatiquement, en les faisant passer pour des vieux réac ringards !

On ne sait pas si on doit rire d’avoir un président neuneu qui fait des blagues de CM1 ou si on doit pleurer d’un chef d’état socialiste qui s’amuse en évoquant l’éradication définitive de ses opposants…

 

Déjà 18 remarques sur cet article

  1. Karamba! dit :

    La suffisance chronique, c’est ce qui a toujours causé la perte des socialistes. Applaudissons Flanby par conséquent…

  2. Libertad dit :

    Pourquoi ? Le Flan veut pratiquer l’euthanasie sur lui-même ?

    Mais la loi n’est pas encore votée !

    Ah, c’est vrai il peut le faire par ordonnance…
    de barbituriques.

    “Arrivée à la tête du PS (après Hollande) on m’expliquait que le PS était un cadavre à la renverse, c’était pas faux !”
    Martine Aubry, 25/8/2011

  3. Libertad dit :

    Dans le style potache cultivé par le Flan (c’est normal , il n’a jamais travaillé de sa vie) :

    Quelle différence entre les tulipes et les emmerdes ?

    Aucune.

    Toutes les deux viennent de Hollande !

    (Ne doutons pas qu’elle plaira à la Fraise des bois).

  4. tiffany dit :

    de plus en plus ridicule et minable, j’ai honte mais vraiment honte de ce président. Mais comment les gens ont ils pu être aussi bête pour voter pour un tel bouffon. il a rien pour lui, toujours mal fagotté, une élocution hachée, incapable d’aligner deux mots d’affiliés, des blancs interminables entre chaque mot, des euh euh euh à chaque phrase, et pour couronner le tout des blagues de potache qui ne font rire que les hollandates. Un cynisme, une arrogance, un manque de courtoisie et d’éducation envers ses homologues c’est honteux et lamentable

  5. Paul Emiste dit :

    Pourquoi être étonné? Le national socialisme était aussi une branche de l´arbre socialiste…
    Le bête immonde aux discours nauséabonds ne disparaît pas et renaît de ses cendres grâce à la lâcheté humaine.
    Socialisme ou liberté il faut choisir!

  6. Urbon dit :

    Le blaireau est une espèce en voie de disparition en France. Comme d’ailleurs tout ce qui fait la faune et la flore, en France.

    Où sont passés les papillons, les abeilles, les fleurs bleues de mon enfance ?

    Voilà maintenant que le Président a décidé d’en finir avec les blaireaux. Peut être parce que la maladie, la tuberculose bovine, est également transmissible aux blaireaux…

    Bah oui, c’est la vérité, vas y faire de l’humour maintenant !

    On se souvient encore de l’extermination massive et aveugle des troupeaux lors de l’épidémie de vache folle. Hollande s’apprête à nous refaire le même coup ?

    Non, vraiment, je ne vois pas ce qu’il y a d’amusant.

    Si Hollande est corrézien, moi je suis président. Ce n’est jamais qu’un petit bobo citadin qui se moque royalement des bouseux !

  7. François Hollande dit :

    Bande de trous du cul, je vous ai compris !

  8. Omer Debordel dit :

    Pour ou contre l’équarrissage des veaux d’extrême droite ?

  9. amazonia dit :

    POUR LES JOYEUX INDECROTABLES DU “”PS “” EPINEUX ?
    POUR SA CLIQUE DE JOYEUX GASTEROPODES amatteur de saladitudes et gazonitudes ++ une seule phrase trés juste = (( LE JOUR OU ON METTRA LES CONS SUR ORBITE ! ILS N’AURONT PAS FINI DE TOURNER )) .
    LE PAUVRE HOLLANDE ? il n’a pas vraiment le choix ! AGIR OU SUBIR ? avec les affiches de ses électeurs ? REFLECHIR ?
    (( HOLLANDE ! si tu recule ! on t’enc…)) ouff avoir ou ne pas avoir peur ? AU CHOIX ? AVANCE OU RECULE ? c’est beau l’amitié au “” PS”” . EMPROSER LA FRANCE OU LA NIQUER ? LE CHOIX DES MOTS ? LE CHOC DES PHOTOS . vous avez dit culture ? OU CUL TURE ( DU PS ) .

  10. Henri Herbert dit :

    Au moins Melenchon sait parler en bon français et CONNAIT L’HISTOIRE DE LA FRANCE !

    Lamentable Fachosphère.

    • Urbon dit :

      Ha bon, il a été à l’école, Melenchon ?

    • Paul Emiste dit :

      Tiens un melenchonâtre, ça existe encore? Pour ton éducation, le contraire du totalitarisme cher à ton gourou n´est pas le fascisme qui descend directement du socialisme (voir Mussolini et le PSI), mais la démocratie. Donc ici c´est la democratosphere.
      Sachant cela tu mourras un peu moins con.

  11. Libertad dit :

    T’as oublié “au relent nauséabond”….Si, si , vérifie dans ton petit bréviaire doctrinaire

    Mélenchon ? Le hâbleur de foire et rabatteur professionnel de voix de bobos d”extrême gauche pour le PS à chaque élection ?
    Ben si tu le dis…

    • Omer Debordel dit :

      C’est Mao que je suis pour Mao contre Liou Chao-Chi
      J’ai mon bréviaire de Révolutionnaire
      Dans tous les bouges Moa je bois des Quarts de rouge
      Le quart de rouge c’est la boisson du garde rouge

  12. Urbon dit :

    Les blaireaux en Côte d’Or :

    Soucieux de la protection des blaireaux, j’ai quand même été faire une petite recherche sur le net.

    Entre mars et juillet 2010, plus de deux milles blaireaux on été exterminés, légalement, en Côte d’Or, parce que responsables, selon la préfecture, de la tuberculose bovine. Ce sont les associations de défense des animaux qui ont mené le combat contre la préfecture.

    Hollande voudrait-il donc relancer l’extermination des blaireaux ?

    Parce ce que le blaireau est l’image du petit blanc, beauf et hétéro, sexiste et raciste ?

    Que c’est drôle…

    Et après, il osera encore parler de démagogie (celle de l’extrême droite, il va de soi) pour la pointer du doigt, le sieur Président ?

    Ou alors, c’est qu’il se pointe à Dijon sans connaitre son dossier ?

    Au choix…

    De toute façon, à chaque fois qu’il ouvre la bouche, l’autre fromage qui sent bon, c’est pour mieux nous enfoncer dans les odeurs de merde.

  13. Urbon dit :

    Le Blaireau d’Or est décerné à…. François le français.

    Bip.

    System error.

  14. […] l’appel de François Hollande à exterminer les blaireaux opposants et celui de Pierre Bergé a poser une bombe sur les Champs Élysées pour massacrer les opposants […]

Laisser un commentaire