Démocratie : haine affichée du PS envers la Manif pour tous

enfant_sodomie_gay
enfant_sodomie_gay
La bite dans le cul des enfants, c’est maintenant ?

Le sénateur socialiste Jean-Pierre Michel, rapporteur de la loi Taubira sur le mariage pour tous les homosexuels et l’homoparentalité pour tous, a avoué qu’il refusait d’écouter les représentants de la Manif Pour tous dans le cadre des auditions préalables au vote de la loi au Sénat. Dans une lettre fielleuse écrite à l’organisme indépendant, il a déclaré : “Vous êtes dans le déni d’homophobie comme d’autres sont dans le déni du racisme.” Le respect d’un million de citoyens par le gouvernement, c’est pas maintenant !

Avant de voter pour la loi sur l’homoparentalité, les sénateurs auditionnent plusieurs professeurs, médecins, représentants d’associations et de cultes. Mais les sénateurs socialistes ont strictement refusé d’écouter les représentants de la Manif pour tous, qui ont pourtant organisé la manifestation à laquelle 1 million de Français avaient participé.

Le rapporteur de la loi au sénat, Jean-Pierre Michel, s’est même fendu d’une petite lettre aux organisateurs du mouvement, afin de leur expliquer pourquoi il refuse de les voir, et surtout pour leur faire savoir à quel point il les hait. Sans surprise, encore une fois, le seul argument socialiste et l’accusation d’homophobie des opposants. Ça devient lassant…

Je suis extrêmement réservé vis-à-vis de votre collectif. […] Mon point de vue est clair, vous représentez la pire des homophobies qui est. […] Vous êtes dans le déni d’homophobie comme d’autres sont dans le déni du racisme. […] En tant que catholique, j’estime que les sommes dépensées pour l’organisation de vos événements […] auraient largement pu être données à des organisations solidaires proches de l’Église catholique.

Contacté par Le Lab d’Europe 1, le sénateur a confirmé ses propos :

La Manif pour tous ne représente rien. […] Ils ne se sont créés qu’en opposition au mariage pour tous, pour faire un buzz médiatique. La Commission a auditionné beaucoup d’autres associations opposées au projet. A la différence de la Manif pour tous, elles font autre chose le reste du temps. […] Frigide Barjot et ses acolytes démontrent une réelle homophobie en refusant l’égalité des droits“.

Et un million de Français venus de toute la france au Champs de Mars c’est un buzz médiatique gros malin !!?

Après l’appel de François Hollande à exterminer les blaireaux opposants et celui de Pierre Bergé a poser une bombe sur les Champs Élysées pour massacrer les opposants aux projet, on comprend que le gouvernement est de plus en plus inquiet avec cette loi absurde qui divise la société civile, exacerbe les haines au sein de la société civile et, évidemment, a pour unique conséquence une triste flambée de l’homophobie en France.

Une fois de plus, la haine, la provocation et l’intolérance ne sont pas du coté pointé du doigt par Ruquier et Yann Barthes…

Tous à la manif le 24 mars, l’intimidation et la haine ne passeront pas !

On vous recommande

A propos de l'auteur lesoufflet

18 réactions à “Démocratie : haine affichée du PS envers la Manif pour tous”

  1. Et même on serait homophobe, au fond qu’est ce que ça change ? Nous sommes des électeurs, nous disons non à une loi, le pourquoi du comment n’est pas le sujet après tout. Le déni de démocratie, il connait le monsieur ?

  2. L’égalité des droits entre les individus, elle existe déjà, c’est le droit de se marier avec quelqu’un du sexe opposé, tout le monde l’a.

    Il ne s’agit donc pas d’égalité des droits entre individus mais entre couple. Ça c’est une nouvelle invention. Un couple et un individu, ce n’est pas du tout la même chose. Où c’est écrit dans la constitution l’égalité des couples ?

    Un couple d’ailleurs c’est quoi ? Deux personnes ? Non, deux personnes qui font des enfants. Donc le droit d’adopter, pour que des couples qui ne sont pas des couples forment des couples ?

    On a pris tout le problème est pris à l’envers, depuis le pacs. La seule vraie question, c’est faut il encore un papa et une maman pour faire un enfant. Le PS croit que non, mais la population française croit que oui. Point barre.

    C’est le droit des enfants contre le droit à l’enfant. Et ça concerne autant les homosexuels que les trouples ou les parents célibataires.

    1. L’égalité des enfants, c’est le droit pour eux d’avoir un papa et une maman, deux parents de sexes bien définis et opposés.

      Non aux expérimentations médicales sur les enfants, qu’elles soient psychiatriques ou génétiques ! Non au commerce des enfants.Non à toutes les conséquences inhumaines de l’idéologie du genre. Un père, une mère, ce n’est pas la même chose, c’est la raison pour laquelle l’un a besoin de l’autre et un enfant, des deux !

    2. C’est quoi ces histoires de “couples homosexuels” ? Les “couples” sont formés d’individus ou de choses essentiellement différentes. Sinon, si les individus ou les choses sont les mêmes, CE SONT DES PAIRES.

      1. Non non non, les individus et les couples d’individus, c’est pas la même chose du tout.

        Un couple ne naît pas libre et égal. Un couple, c’est l’union d’individus. C’est le couple qui est de nature homo ou hétéro, pas les individus. En effet, on ne naît pas hétéro ou homo non plus.

        Tous les individus ont les mêmes droits, seule la nature du couple qu’ils espèrent former change. Il y a les couples qui veulent rester dans le droit chemin et procréer et les autres qui veulent réinventer le monde, au détriment des besoins des enfants, de la société, etc.

        Ce que je dis n’est pas difficile à comprendre, mais ça ne m’étonne pas qu’il y en ait qui fasse mine de ne rien comprendre.

        Comme si il y avait sur terre des gens qui n’ont pas d’autre choix que de former des couples homosexuels… Et que ce serait la faute à la nature… Tout ça, c’est du baratin !
        Former un couple hétéro, cela donne des possibilités naturelles qui n’existent pas dans un couple homo. Alors pourquoi former un couple homo ?

        Si l’hétérosexualité correspond à un besoin naturel, l’homosexualité, elle, est purement culturelle. Un vrai carcan moral outrageusement expliqué par similitude avec l’hétérosexualité ! Parce que c’est une paire d’individus c’est pareil ? Bah non, justement non. Pouvoir faire ou ne pas pouvoir faire des enfants, ce n’est pas du tout pareil !

        Refuser de faire des enfants et réclamer le droit d’en adopter, en ignorant les règles qui permettent d’en faire et d’en éduquer, c’est contre nature et ça n’a aucune légitimité légale.

        Tous les individus naissent libres et égaux en droits. Ils naissent… Les enfants doivent naître avec un papa et une maman. Deux papas ou deux mamans, c’est non seulement un abus de langage, c’est surtout l’inégalité pour les enfants à venir.

        Prétendre que les individus ont le droit de s’accoupler comme bon leur semble et quand même avoir des enfants est un mensonge, un abus, une ignominie. Tout ce qu’ils font, c’est recomposer les couples, en dehors de l’enfantement, en adoptant. Et ainsi séparer l’enfants de ses parents réels !

        Parents réels ou adoptifs, ce n’est pas la même chose. Et toute la propagande qui essaye de faire croire le contraire est tout à fait illégale, c’est contraire aux droits de l’homme. L’adoption est mieux que rien pour un orphelin, elle est pire que tout pour un autre qui ne l’est pas.

      2. NON!

        Source le wiki!

        Le mot couple désigne généralement une paire de choses, qui ensemble constituent une entité nouvelle avec des propriétés spécifiques.
        En droit civil et en sociologie.
        Article détaillé : couple (droit et sociologie).
        Le couple est l’union de deux personnes, dont le statut peut être le mariage, le partenariat enregistré (tel que le PACS en France), le concubinage ou l’union libre.

  3. Avec l’invention du délit (ou crime?) de “déni d’homophobie” tout devient possible, c’est une logique purement totalitaire qui peut justifier n’importe quelle accusation envers n’importe qui, puisque si l’accusé se défend, il est dans le déni de culpabilité!
    C’est très grave pour la liberté.

    1. On pourrait avoir recours à la torture, pour faire avouer à quelqu’un son homophobie, non ? Qu’est ce que tu en penses ?

      😉

    2. Mais toutes les lois socialos sont faites pour restreindre la liberté d’expression. Et les petits juges rouges sont là pour élargir encore l’application des lois:

      t’es contre le mariage gay: t’es homophobe,
      tu dénonces les crimes et délits commis aux 2/3 par la diversité (voir Obertone), t’es raciste,
      Tu critiques l’islam, t’es islamophobe et on t’accuse d’incitation à la haine raciale,
      etc…

      Le Ps porte en lui le germe de toutes les dictatures rouges, avec ses lois privatives de liberté, ses commissaires politiques (SS Racailles, Mrap, MJS…) pour les poursuites et ses petits juges rouges chargés d’élargir le champs d’application desdites lois.

      A ce sujet voir la remarquables intervention de la juriste et constitutionnaliste Anne-Marie Le Pourhiet qui évoque les menaces pesant sur la liberté d’expression et la « tyrannie des minorités » (« Ce soir ou jamais » Fr2 du 15/3/2013 : 3 courts extraits ) :
      http://www.fdesouche.com/357638-comment-les-lobbies-font-ils-pression

  4. Se prononcer contre moi ou émettre un simple doute devient un délit. Cela facilitera le passage de mes lois.

  5. sommes nous vraiment en démocratie ? la liberté commence tout d’abord par le droit de s’exprimer librement …

    1. Heureusement qu’il y a 24heures actu…parce que tous les sites de gôche censurent les commentaires non conformes…

  6. Merci! Ca me fait toujours plaisir de lire des articles se détachant de la pensée unique dominante!
    Tous présents le 24 mars!

  7. Il suffit de donner de l’amour à un enfant pour qu’il se développe au mieux de ses possibilités, non ? Avec l’amour, tout est permis…

    Donc le mieux serait de commencer par déterminer exactement c’est quoi l’amour et de n’autoriser que les parents amoureux à avoir des enfants ! On foutrait les autres en taule, pour défaut d’amour, d’humanité…

    Les socialistes, ceux qui se prennent pour les meilleurs amants du monde… Les socialistes aiment l’homme, pas les fachos.

    Et les enfants, on les aiment tellement, hum, miam, yabon !

    1. Tu évoques tous les pédophiles de Gôche qui ont fait des tribunes et des pétitions dans leurs journaux à la fin 70 ?

  8. Pour que l’on évite de penser , ils ont trouvé un moyen : vous êtes homophobe.
    Toute personne qui s’interroge sur la dénaturation du mariage voulue par le gouvernement est homophobe.
    Dire qu’un couple homme-femme , c’est différent d’une paire homme-homme ou femme-femme, c’es être homophobe. Distinguer les comportements c’est être homophobe. Dire que l’homosexualité est une déviance de l’orientation sexuelle c’est homophobe, dire que l’on a une orientation sexuelle normale , idem.
    On ne peut plus penser, parler , au sujet de la sexualité, dès lors que l’on parle normalité ou anormalité d’une orientation sexuelle, dès lors que l’on parle mariage.

  9. Les gauchistes ont horreur des heteros des catholiques ils m eprisent la democratie ils baffouent la liberte d expression

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.