/>

Manif pour Tous : l’interdiction de trop

Rédigé par tygrys le 19 mars 2013.

manif_pour_tous_24_mars

manif_pour_tous_24_mars« Interdit d’interdire » : ceux qui braillaient ce slogan asocial en 68 ont inspiré 40 ans de politiques désastreuses pour la société, pour la jeunesse et pour la France. Aujourd’hui, c’est plus subtil : c’est « interdit de s’opposer » pour ceux qui oseraient contester tout ou partie de la politique menée par la gauche alors que celle-ci est hégémonique dans les institutions et les médias.

Interdit de débattre : ainsi, le débat sur l’identité nationale voulu par le précédent gouvernement n’était tout simplement pas légitime en soi pour la pensée de gauche. Aujourd’hui, c’est le débat sur le mariage homosexuel qui est interdit : simulacres d’auditions au Parlement, interdiction de manifester devant l’Assemblée, ordre donné par Matignon au Conseil économique, social et environnemental de ne pas déclarer recevable une pétition historique de 700 000 signatures, et maintenant, interdiction de manifester sur les Champs-Élysées.

Interdit de penser : puisque les partisans du soi-disant « mariage pour tous » (quelle honteuse tromperie sur les mots) ont par définition raison, s’opposer à ce projet est par définition inacceptable et ceux qui le font sont, en vrac, réactionnaires ou conservateurs (ou les deux à la fois, ce qui est une sorte de miracle), homophobes (et qu’ils n’aillent surtout pas s’en défendre, ce serait le hideux « déni d’homophobie » dénoncé par le sénateur Jean-Pierre Michel), voire racistes et antisémites (selon Pierre Bergé, qui a sa propre conception de la location de ventres et de l’usage des bombes).

Et, donc, par arrêté du 18 mars de la Préfecture de Police, interdit de manifester le 24 mars sur les Champs-Elysées. Selon un document officiel « Organisation et déclaration des manifestations – Attroupement, rassemblement et manifestation » qui rappelle « Le régime juridique des manifestations et des attroupements sur la voie publique », « L’interdiction d’une manifestation est légale si elle ne revêt pas un caractère général et absolu et si elle est rendue nécessaire par l’ampleur des troubles à l’ordre public et l’impossibilité pour l’autorité de police d’y faire face par une autre mesure. Quelques motifs d’interdiction :

•respect de la propriété privée : le Conseil d’Etat juge qu’un maire peut légalement interdire une manifestation qui, selon les mots d’ordres lancés par ses organisateurs, tendait à porter atteinte illégalement aux propriétés privées (CE, 12 octobre 1983, Commune de Vertou, n° 41410).

•menace du trouble à l’ordre public : découlant du comportement passé de membres de l’association déclarante, ainsi que sur l’objet et le lieu du rassemblement (CE, 30 décembre 2003, Association SOS TOUT-PETITS, n° 248264 ).

•risque important de troubles ou provocations (CE Ord. Référés, 5 janvier 2007, Ministre de l’Intérieur c/ association Solidarité des Français, n° 300311, au sujet de la distribution sur la voie publique d’aliments contenant du porc).

•cortèges et manifestations de caractère politique et social : le Conseil d’Etat paraît admettre largement l’existence d’une menace pour l’ordre public de nature à justifier légalement l’interdiction de la manifestation (CE, 19 février 1954, Union des Syndicats ouvriers de la Région parisienne CGT : le Conseil d’Etat n’a pas relevé le caractère traditionnel de la commémoration des évènements de février 1934 (manifestations antiparlementaires organisées à Paris).

•atteinte aux relations internationales de la République (CE, 12 novembre 1997 »

La Manif pour Tous a-t-elle lancé un appel à casser ou à voler? à troubler l’ordre public, alors que le 13 janvier, lors de la plus importante manifestation à Paris depuis 30 ans, il n’y a eu AUCUN incident ? à faire de la provocation, alors que ce sont les FEMEN qui s’y adonnent (pour se poser en victimes ensuite, ce qui est un comble) ? Y aurait-il menace pour les relations internationales de la République (à défaut des relations inter-LGBT de la République) ?

« La Manif Pour Tous est un mouvement spontané et populaire, profondément pacifique, dont toutes les actions se déroulent dans un cadre strictement légal, comme l’a démontré la manifestation du 13 janvier à Paris. La LMPT condamne tout acte violent, toute expression d’homophobie ou d’intolérance quelle qu’en soit la forme. » (publié sur son site Internet)

Que chacun se fasse une opinion sur la légalité de cet arrêté d’interdiction (alors que de telles interdictions sont très rares à Paris) ! Moi, qui ne suis pas membre de LMPT, qui ne suis affilié à aucun parti, j’irai manifester pacifiquement le 24 mars à Paris dans le cadre légal et républicain tenant compte de cet arrêté, sur le parcours qui sera autorisé. Parce que je crois qu’un parcours sera autorisé… et même, je n’ose même pas imaginer qu’il en soit autrement, car alors, les conséquences seraient incalculables pour la France et pour la démocratie !

Le déni de démocratie, c’est maintenant ?

Déjà 22 remarques sur cet article

  1. Libertad dit :

    Très bonne analyse !

  2. Soledad dit :

    D’un mouvement populaire “profondément pacifique”, justement, ils n’en veulent pas.

    C’est le bordel en France qu’ils veulent, et tous les moyens sont bons. Et raviver l’homophobie envers une minorité dont la plupart des membres sont eux-mêmes contre le mariage pour tous et désirent qu’on cesse de braquer les projecteurs sur eux.

    Diviser pour mieux régner, ça a toujours été un bon plan pour ceux qui sont incapables d’accorder les foules par des actes et des décisions intelligentes.

  3. Azizhouarimokhtar dit :

    On a parfaitement le droit d’aller manifester sur les Champs Elysées, arrêté ou pas, et appeler a cela n’est pas un délit. s’il veulent faire appliquer leur arrêté il leur faudra donner un ordre de dispersion. Et si on obéit pas, la seulement nous serons des délinquants. on a largement de la marge. on y va! Sur 2 millions de personnes, bon courage. Déjà il n’y arrivent pas quand il y 3000 algériens sur les champs pour la victoire de leur équipe…

    • tygrys dit :

      Pas d’accord: il y a des procédures, il faut respecter l’ordre sinon ce serait faire le jeu de ceux qui n’attendent que cela pour tenter de discréditer le mouvement populaire. Paris est assez vaste. Pacifisme, respect de l’ordre et refus de toute dérive homophobe et politicienne, c’est ce qui a fait le succès et l’originalité des précédentes manifs et c’est ce qui fera la honte de ceux qui seraient tentés de mépriser le peuple.

    • Zadig dit :

      Ce pouvoir minoritaire ne doute de rien:

      Après la loi Gay, Taubira annonce déjà la PMA pour lesbiennes…
      Taubira a par ailleurs redit qu’elle est «favorable» à l’ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes.«Je pense profondément que la demande est légitime», indique-t-elle. Mais «c’est un sujet lourd qui génère des tas de questions auxquelles il faut répondre», poursuit-elle, jugeant «essentiel» de «prendre conscience du risque d’une censure du Conseil constitutionnel sur le sujet». (Libé)

      • tygrys dit :

        Zadig, la PMA pour les couples de femmes sera appliquée si la loi Taubira est votée, et même si cette loi ne l’évoque pas explicitement; ce n’est pas un fantasme, ce sera inévitable en application des décisions de la Cour européenne des droits de l’homme notamment, en vertu du principe d’égalité entre couples mariés. Et après, suivra la gestation pour autrui, pour les couples d’hommes “mariés”. Penser que la loi Taubira autorise “seulement” le mariage et la (sympathique) célébration en mairie est une ERREUR provenant d’un MENSONGE politique du pouvoir. Le mariage est un tout, avec TOUTES ses conséquences en termes de filiation. C’est même uniquement pour cela, n’étant absolument pas homophobe, que je suis hostile à cette loi, pour ne pas aboutir à la marchandisation des femmes et des enfants, et à la fiction absurde d’enfants nés de deux hommes ou de deux femmes.
        Parce que sinon, et c’est sans doute ce que croient de bonne foi beaucoup de gens, officialiser un couple gay ou lesbien, après tout pourquoi pas, cela ne fait de mal à personne… Eh bien SI, justement! et ce serait MAINTENANT si la loi passe!

        • Zadig dit :

          Nous sommes bien d’accord !
          Je notais simplement que la loi Gay n’étant pas encore adoptée, Taubira prépare déjà la suite..

  4. muzikant dit :

    … ils ne nous écoutent pas, pourquoi donc on devrait les écouté ? et puis avez vous déjà vu une révolution qui respecte les zozos de pouvoir ? …

  5. Urbon dit :

    Encore un article sur le sujet ? Il y a quelque chose de nouveau ?

    En ce qui me concerne, je suis d’accord avec Tygrys et je n’approuve pas du tout le comportement des organisateurs de la manif. C’est bien dommage…

    Strictement légal ? La préfecture a le droit de s’opposer à un tracé qu’elle juge dangereux et ne pas l’admettre n’a rien de strictement légal. D’autant plus que si la préfecture juge le tracé dangereux, ce n’est pas sans raison. Organiser une manif sur les champs et derrière l’Elysée attireraient tout un tas de casseur, inévitablement, parce qu’il n’ont jamais l’occasion d’approcher de si près, en bande tout du moins, les beaux quartiers de nos élites. C’est une éventualité à prendre en considération, si cela devait se produire, cela nuirait fortement à l’image pacifique de cette manifestations.

    D’ailleurs, il me semble que le message a évolué depuis la première manif. Maintenant c’est le “printemps français” ? Ça veut dire quoi, cette connerie ?

    Bref, ça tourne à la démonstration de force anti-socialiste et garantir l’esprit national, familial et pacifique, dans ces conditions, me parait illusoire. Mais on en a déjà parlé hier et avant hier…

    Ça serait quand même bien si 24heuresactu avait d’autres sujets de discussion. Des sujets qui permettent de faire le buzz, il y en a très peu, on a vite fait le tour. Si personne ne vient commenter les articles plus sérieux, par exemple sur l’économie numérique, ce n’est peut être pas pour rien non plus… On attire pas les mouches avec du vinaigre !

    Non seulement 24heuresactu cherche à faire le buzz médiatique, en plus le site laisse les commentateurs régler leurs comptes en attaques personnelles. Alors OK, j’y participe activement, mais là ça commence à me fatiguer.

    Sur le mariage homo, il y aurait encore beaucoup à dire, par exemple comment ça se passe dans les pays qui l’ont adopté ? Mais puisqu’on préfère les effets d’annonce… Sans moi à l’avenir.

    • Soledad dit :

      Bah non, Urbon, sans vous ce ne sera pas pareil.

      Les “discussions” finissent toujours par fatiguer quand il semble que l’on parle à un mur, on a l’impression de tourner en rond.

      Mais quoi, On a encore le droit de s’exprimer dans ce pays, profitons-en !

      • Zadig dit :

        En fait, il y un recours en référé contre l’interdiction préfectorale pour les Champs Elysées et si c’est un échec, un autre parcours sera défini.

      • Urbon dit :

        Merci Soledad mais ce n’est pas ça. Bien sûr ça me fatigue les attaques personnelle dès que je dis un truc qui choque les bien pensants, m’enfin ça encore je peux l’accepter, au moins dans certaines limites. Si je provoque, c’est normal, en un sens. J’ai du répondant, ce n’est pas bien grave.

        Non, le problème, c’est qu’il n’y a plus que ça, qu’on traite tous les jours les mêmes sujets et que j’ai d’autres envies. Je préférerai des articles qui prennent moins parti et des commentaires plus partagés. Pas tout le monde qui va dans le même sens ou qui troll en revanche.

        24heuresactu gère les commentaires avec plus ou moins d’intelligence mais surtout, tâche d’en faire le moins possible. Pour ça, n’importe quel forum fait l’affaire… C’est sur la gestion des commentaires qu’un journal d’opinion peut faire quelque chose de bien, ou non. D’un point de vue informatique, une bonne gestion des commentaires serait certainement très complexe à intégrer, mais dans informatique, justement, il y a le mot info ! A défaut, la participation active des “journalistes” est la moindre des choses.

        Soit on répond à l’auteur, soit on se bagarre entre nous… Voilà l’idée.

        A bientôt sur un autre site, car il me semble bien vous connaitre déjà, Soledad… Et Libertad aussi d’ailleurs. Mais peut être que je confonds. Pas grave, le monde est petit.

        • Libertad dit :

          @ Urbon
          Tu n’es pas fou ? On n’est pas très nombreux à clamer ici haut et fort ce que l’on pense et y exprimer des vérités dérangeantes tant pour la gauche que parfois l’UMP, et tu es sans nul doute le plus prolixe !

          S’il est vrai que ce site peut tourner en rond sur certains sujets, comme c’est le cas cette semaine, cela reste quand même un espace de liberté d’expression appréciable !

          Et ce n’est pas quelques trolls, pleureuses de gauche, ou maladresses d’insertion des commentaires, qui vont nous en chasser !!

          Alors, l’Ami, même si nous n’avons pas été toujours d’accord, je compte sur toi !

    • GwoPwod dit :

      Mais quelle chouineuse celui la !! 🙂

      • Urbon dit :

        Tiens, encore un effet de style pour ne rien dire !

        Faudrait savoir, t’as eu ce que tu voulais ou non ?

        • GwoPwod dit :

          Non cher Urbon,au risque de me répéter,je ne poste pas pour que vingts échanges plus tard,tu viennes chouiner à qui veut l’entendre que je cherche à te pourrir sur ce site.
          Arrêtes deux secondes ta megalo!
          Ça c’est dans ta tête,je me contente de poster des avis sur des sujets,voir sur des commentaires d’internautes,et de répondre à ceux qui me répondent à la hauteur de leurs intentions et de leur manière de m’aborder.
          Certes je ne suis pas tendre avec les auteurs de ces articles,mais sur un site qui se dit et s’assume un tant sois peu “reac”,je ne pense pas m’adresser à des majorettes sans défense.
          Et quand on provoque dans des articles et qu’on donne un droit de réponse aux internautes,ceux sont des choses normales.
          Maintenant si tu ne veux plus communiquer avec moi je n’y verrai aucun désagrément.
          Mais ne viens pas justifier ton départ du site par je ne sais quelles pirouettes pleurnicheuses,tu t’emmerdes,t’as fait le tour de la question,à part toi et tes potes,y a que des cons,et bien va donc t’aérer à surfer ailleurs,le net t’offre plus qu’il ne t’en faut.
          Et très franchement,de toi à moi,pour un provocateur dans ton genre,je suis assez déçu de ton attitude puérile et narcissique.
          Assumes!

          • Libertad dit :

            Encore une fois tu n’es là GP que pour déverser ta bile…sans aucun commentaire sur le sujet !

  6. […] « Interdit d’interdire » : ceux qui braillaient ce slogan asocial en 68 ont inspiré 40 ans de politiques désastreuses pour la société, pour la jeunesse et pour la France.  […]

  7. […] Les Champs et tout le quartier de  l’Etoile sont donc interdits una voce aux manifestants. Ce qu’ils ne sont jamais aux touristes, aux cyclistes, au sportifs, et syndicalistes forcément « bien-pensants ». Ces familles que le pouvoir méprise, à qui il est reproché de saccager des pelouses que d’autres ont pu avant elles réduire carrément à néant, elles viendront pourtant en nombre, de partout, pour manifester dignement l’indignation que suscite le rejet de toute consultation et la prise en compte de leurs opinions. On ne pourra cette fois ignorer leur nombre. J’espère pour ma part qu’il sera immense. […]

  8. daniel pilotte dit :

    Lors de manifestation les provocations les insultes les agressions sont faites par des gauchistes .

  9. Psyloh dit :

    Avant, je pensais que la démocratie était un leurre, une blague… Mais ça c’était avant! Avant d’ouvrir les yeux sur la démocratie athènienne dont nous nous inspirons, parait-il…

    Avant, je ne voyais pas en quoi nous étions des citoyens, et me fiant aux idées d’Etienne Chouard, je me disais que c’était inadmissible d’appeler cela une démocratie!

    Pourtant, à y regarder de plus près, le constat est édifiant! Nous vivons bien en démocratie! Et comme à Athènes, il est important de garder à l’esprit que toute démocratie a besoin d’esclaves!

    Ainsi, la démocratie n’a jamais été “pouvoir au peuple” mais plutôt “pouvoir à l’élite citoyenne”! A Athènes, les citoyens, seuls, gouvernaient. Il est ainsi aisé de faire un parallèle entre citoyens et classe politique…

    De plus, la télé et les médias sont une institution de la république, nécessaire au contrôle de la masse d’esclaves que nous sommes 🙂 Grâce aux médias, on s’oppose, on discute, on débat, on passe notre temps à réfléchir à ce dont on nous parle!

    Heureusement, la démocratie d’aujourd’hui se veut évolutive! Nous ne restons pas forcément esclave toute notre vie! Ainsi, certains esclaves ambitieux prennent la voie de l’action sociale afin de faire leur trou dans le monde politique des citoyens de la république!
    D’ailleurs, c’est ainsi que la république a commencé! Lors de la grande masquarade de 1789, quand les petits bourgeois frustrés ont profité de la baisse de popularité du Roi pour organiser un soulèvement et mettre en place un système qui leur serait profitable!

  10. […] régime tente les vieilles recettes qui ont fait leur preuve alors: arrestation, interdiction, dissolution, piratage, procès… Va-t-on voir le sang […]

Laisser un commentaire