/>

Montebourg à Ayrault : “tu fais chier”, Valls en profite (vidéo)

Rédigé par lesoufflet le 05 avril 2013.

montebourg_ayrault_domenech
Quand les socialistes s'inspirent de leur électorat...
montebourg_ayrault_domenech

Quand les socialistes s’inspirent de leur électorat…

Dans un entretien avec le Journal du Dimanche, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a avoué avoir été insulté par le ministre de l’Industrie, Arnaud Montebourg. Un aveux d’autant plus pathétique que le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls a déclaré qu’à la place du Premier ministre il aurait “sans doute” viré Montebourg. Bienvenue chez les socialistes !

Avec la miraculeuse sainte alliance socialiste de la campagne présidentielle, on avait presque oublié ce qu’est vraiment ce résidus de parti : un conglomérat de différents sectarismes qui se détestent les uns les autres et qui luttent pour des petites carrières personnelles. Dix mois de présidence molle nous auront rappelé cette triste vérité.

Dans leur livre “Florange, la tragédie de la gauche”, les journalistes Valérie Astruc et Elsa Freyssenet décrivent un épisode incroyable dans le cadre du dossier de Florange. Elles racontent qu’Arnaud Montebourg s’en est pris à son premier ministre en lui disant : “Tu fais chier la terre entière avec ton aéroport de Notre-Dame-des-Landes, tu gères la France comme le conseil municipal de Nantes“.

Une nouvelle rumeur gênante pour le gouvernement, que Jean-Marc Ayrault n’a même pas pris la peine de nier, puisqu’il a répondu “oui” aux journalistes qui lui demandaient si Montebourg lui avait vraiment dit ça.

Interrogé un peu plus tard par Jean-Jacques Bourdin sur cette affaire, Manuel Valls n’a pu s’empêcher de dire à la fois que Montebourg est un nuisible, que Ayrault est une carpette et que lui, Manuel Valls, ferait un bon premier ministre.

“Un de vos ministres vient vous voir et vous dit : Tu fais chier la terre entière avec ton aéroport de Notre-Dame-des-Landes, tu gères la France comme le conseil municipal de Nantes, vous lui dites quoi, vous le virez ?”, avait demandé le journaliste au ministre de l’Intérieur qui lui a répondu : “Sans doute. Mais ce n’est pas le choix qui a été fait car je ne suis pas premier ministre.”

Cet énième couac gouvernemental socialiste est triplement inquiétant quant au sens des responsabilités de nos dirigeants : il montre tout d’abord le manque d’ordre dans un gouvernement dont le chef n’a aucune autorité sur des subalternes qui se permettent de l’insulter (sans parler de la bonne ambiance entre les ministres). Comment Monterbourg se permet-il de s’adresser ainsi à son supérieur ?

Ce couac montre également le vide politique de Jean-Marc Ayrault qui semble donner raison à Montebourg quant à ses dispositions pour être Premier ministre. Comment un chef de gouvernement peut-il aller raconter les disputes entre ministres dans les journaux ? Pourquoi ? On dirait un enfant vexé qui va dénoncer son petit copain irrespectueux. Pathétique !

Enfin, on voit de plus en plus la véritable nature de Manuel Valls, qui n’hésite pas à débiner ses petits copains en tapant, l’air de rien sur Montebourg et Ayrault d’un seul coup, quitte à fragiliser le gouvernement et donc la France… La carrière avant tout !

Peut on jouer contre sa propre équipe à ce point ? Les socialistes n’ont-il pas conscience du ridicule de leur situation ? Combien de temps Hollande va-t-il tenir avant d’abdiquer ou de dissoudre l’Assemblée ?

Finalement, Nicolas Anelka était plutôt bien élevé et Raymond Domenech assez charismatique en comparaison de Montebourg et Ayrault…

Et pendant ce temps, le présiflan reprend les kilos perdus et s’endort tranquillement au Maroc…

Valls à la place d’Ayrault, aurait-il viré… par BFMTV
 

 

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. kalish dit :

    Valls aurait dit qu’il était solidaire du premier ministre et qu’il s’abstenanit de se mettre à sa place qu’on aurait dit qu’il n’y avait aucune liberté dans le gouvernement, et qu’on était revenu à l’époque de stalline.

  2. Libertad dit :

    ces socialos sont pitoyables…et dangereux. On le sait.
    Mais qui demande la démission du Flan, la dissolution de l’Assemblée Nationale, hormis MLP ?!! Un peu de courage à droite , que diable !!

  3. amazonia dit :

    TOUS SUPERS MENTEURS/TRICHEURS .
    UMPS = voir internet = REUNION BILDERBERG PRESENT VALLS /COPE gauche /droite les deux qui servent la soupe et vont se faire addouber avec la clique de AXA = Henri de CASTRIES amis de promo de HOLLANDE ?
    TOUS SERVITEURS DES BANQUIERS TOUS PRESENTS DANS LES PARADIS FISCAUX .
    TOUS DES RACAILLES EN COL BLANC.
    voir internet = tapper = les moutons enrragés le travail c’est la liberté Bilderberg ce club élitiste digne de big brother d’orwell.
    QUAND LA REALITE ?EST PLUS FORTE QUE LA FICTION .

Laisser un commentaire