/>

Discours prophétique de Sarkozy sur l’enfer socialiste (vidéo)

Rédigé par notre équipe le 17 avril 2013.

nicolas_sarkozy_
Photo : Guillaume Paumier
nicolas_sarkozy_

Photo : Guillaume Paumier

Lors d’un discours à Toulon en mai 2012, Nicolas Sarkozy décrivait l’état de la France en cas de victoire socialiste à la présidentielle. Si les journalistes avaient critiqué à l’époque le “catastrophisme” de l’ancien président (ils critiquaient d’ailleurs le moindre de ses propos), ils résonnent aujourd’hui comme une alerte prophétique contre les mensonges de la gauche.

Affaire Cahuzac, incapacité à gouverner, matraquage fiscal, austérité : le tableau dressé par Nicolas Sarkozy à Toulon le 3 mai 2012 fait froid dans le dos tellement les dangers contre lesquels il met les Français en garde sont hélas devenus réalité. Ci-dessous la vidéo et le verbatim de ce discours étonnant.

 

“Que resterait-il de la capacité d’influence d’une France qui se retrouverait affaiblie politiquement, économiquement et moralement ?

Cette gauche qui fait la morale aux autres mais qui ne s’applique jamais à elle-même ses leçons de morale. Cette gauche qui déteste l’argent, sauf quand c’est le sien. Cette gauche qui condamne la réussite, sauf quand c’est la sienne. Cette gauche qui ne passe rien aux autres mais qui se permet tout. Cette gauche qui se permet de trier entre les bons français, ceux qui pensent comme elle, et les mauvais Français, ceux qui ne pensent pas comme elle. Cette gauche, c’est le contraire de l’idéal républicain.

La gauche donne des leçons de république, mais la république, la gauche l’a abîmée.  La Ve république, qui est pourtant la plus belle expression institutionnelle et politique jamais donnée à l’idéal républicain… écoutez le candidat de la gauche, il rêve d’un retour à la IVe république. D’un retour à la république de l’impuissance. L’idée qu’il se fait du rôle du président de la république, c’est celle d’un président qui ne prend plus aucune responsabilité, qui ne nomme plus personne, qui ne décide de rien et qui à chaque fois qu’il y a un problème réunit une commission.

Le candidat de gauche veut bien présider, il ne veut pas gouverner. Parce que gouverner c’est trop difficile et c’est trop risqué. A quoi sert d’élire un président au suffrage universel, comme l’a voulu le général de Gaulle, si ce président ne gouverne pas, si ce président n’est pas responsable, si ce président ne s’engage pas, si ce président ne pense à rien, ne croit en rien, et au final ne fait rien. Ni rêve, ni propositions, ni décisions.

Augmenter les impôts dans des proportions démentielles pour payer quoi, la folie dépensière. Et pas simplement les impôts des riches, non les impôts de tout le monde. Les impôts des classes moyennes. Les impôts des ouvriers. Les impôts des salariés. Avec les socialistes, c’est l’argent qu’ils n’ont pas qu’ils dépensent et c’est les Français qui règlent l’addition.

C’est toujours pareil avec les socialistes, ils font des promesses à tout le monde. Les lendemains vont chanter… et puis quand ils ont fini de distribuer ce qu’ils n’ont pas, quand la faillite se profile, quand la confiance s’effondre, ils se rallient en catastrophe à l’austérité. Dans les années 1980 il a fallu deux ans pour que la situation devienne intenable. Aujourd’hui, il faudrait deux jours. Deux jours d’illusion pour des années de souffrance. Deux jours qui chantent pour des années de sacrifices. Deux jours de mensonges et des années pour régler la facture. Voilà le projet socialiste.”

(Merci à notre commentateur Hollandouille Ier qui a déniché ce discours)

Déjà 21 remarques sur cet article

  1. Paul Emiste dit :

    Pas dur, c´est ce qui se passe, ce qui s´est passé et ce qui se passera á chaque fois que les socialos sont au pouvoir.
    La seule différence avec les nôtres, la cerise sur le gâteau de la bêtise absolue, c´est la destruction de la base de la société civilisée, j´ai nommé la famille, personne en France n´avait osé avant eux, même pas les sans culottes et leur guillotine, même les pays totalitaires ont essayer sans y parvenir.

  2. Libertad dit :

    La prévision est devenue un constat, le même que celui des années Mitterrand: l’histoire ne fait que se répéter avec les socialos !

    Seulement, il n’est plus question pour l’avenir de continuer la politique ultralibérale, mondialiste, européiste et immigrationniste qui a été celle jusqu’à présent des RPR-UMP et qui conduit directement la France dans le mur (moins vite que les socialos certes, on est bien d’accord).

    Seule MPL propose pour l’instant une alternative tandis que le flou le plus total règne à la direction de l’UMP entre droites molle et forte….

  3. Paul Emiste dit :

    Il faudrait aussi dire que même les socialos nous ont averti pour Bidochon, mais les français l´ont élu. Allez comprendre quelque chose!

  4. JE SUIS TRISTE DE CONSTATER LA DECHEANCE DE CE PAYS
    QUE J’AI TANT AIME, LES INCOMPETANTS QUI SE PERMETTENT
    DE NOUS GOUVERNER EN IMPOSANTS DES FACONS DE VIVRE QUI NE NOUS CONVIENNENT PAS MAIS IL N’EN ONT RIEN A FAIRE CE QU’ILS VEULENT C’EST VIVRE AU TEMPS DES ROIS AVEC CONCUBINES VOITURES SUR MESURE ET COMPTES EN SUISSE OU AUTRE PARADIS FISCAUX VIVEMENT QUE CELA CHANGE

  5. Zadig dit :

    Et hop, le record socialiste… 56,9% de PIB de dépenses publiques, 46,3% de prélèvements obligatoires !! (et dette publique à 90, 2% du PIB !). Du jamais vu !

    http://www.atlantico.fr/decryptage/et-hop-record-socialiste-569-pib-depenses-publiques-et-463-prelevements-obligatoires-en-france-mais-au-fait-que-dissimulent-donc-699196.html#dmJsSFpMEzuz6cxg.99

  6. katlen dit :

    Sans oublier le FN Marine Le Pen qui ,tendait la main a Hollande pour detruire l UMP et N Sarkozy…Et d autre qui se disait de droite,,,Mais voila Ou la France se trouve et surtout les Francais a ceux ci Honte de la detruire…

    • Urbon dit :

      Arrêtez de dire n’importe quoi.

      1- Ça fait des années que la droite refuse toute alliance avec le FN, les méchants extrémistes, validant ainsi le discours de la gauche. Sarkozy fait le jeu du PS.

      2- La politique de Hollande est la même que celle de Sarkozy sur l’essentiel. C’est juste l’emballage démagogique qui change. On parle d’UMPS.

      3- Sarkozy a profondément manqué de respect à la démocratie en imposant la constitution européenne, rejetée par référendum. Il a ruiné sa carrière politique tout seul comme un grand !

      4- De la même façon que la gauche trahit régulièrement ses électeurs les plus à gauche, la droite fait de même dès qu’elle vient chasser sur les terres du FN. Sarkozy qui s’adresse aux électeurs FN en refusant de débattre avec Marine, c’est prendre les électeurs de Marine pour des gauchistes…

      5- Hollande est passé parce que DSK était hors course, mais aussi parce plus personne ne pouvait blairer Sarkozy. Si la droite avait su analyser la situation, elle aurait mis en avant un autre candidat. Le retour éventuel de Sarko sur la scène politique montre bien l’incapacité des Copé et des Fillon à faire du neuf avec du vieux !

      Le FN n’est ni européiste, ni ultralibéral. L’immigration n’est pas un sujet tabou au FN. Et sur le mariage gay, personne au FN n’a retourné sa veste non plus. Jouer le jeu de l’opposition sans consistance dans le discours, on a déjà la gauche pour ça…

      Vous comparez des torchons et des serviettes.

  7. Libertad dit :

    C’est quoi ces remarques débiles, Katleen ? Cela ne t’as pas suffi que l’UMP perde toutes les élections depuis celle de Sarko …à force de tomber dans le vieux piège de Mitterrand et de cracher sur le FN ?!
    T’as toujours pas compris ?

    Ou alors c’est quoi ton but ? Tu veux que cette gôche incapable continue de détruire la France ???
    Parce que, figure toi, sans alliance avec un FN qui ne cesse de monter dans les sondages, l’UMP n’a plus aucune chance de remporter des élections seule. Même les militants de base de l’UMP ont compris cela et souhaitent majoritairement des alliances entre UMP et FN !!

    J’entends actuellement Marine Le Pen tendre la main pour des alliances aux prochaines municipales, mais aucune réponse du côté bicéphale de l’UMP !
    Alors fais le ménage dans ton camps !

    • Paul Emiste dit :

      Entièrement d´accord. Si on veut changer une situation á la soviet où 20% de la population a tous les leviers de commande du pays, nos “forces vives de l´assistanat d´ état”, alors nous devons avoir une alliance UMP FN au niveau national.
      A eux de trouver un chemin d´entente.
      L´Autriche pourrait bien donner une belle leçon de démocratie á la France, car ici tous les partis politiques sont respectés et représentés á la chambre des députés. Il faudrait aussi ajouter que même les socialistes ici ne sont pas aussi archaïques et sectaires qu´en France et ce sont des sociaux DÉMOCRATES contrairement á nos bras cassés nationaux.

  8. Stephan_toulousain dit :

    on peut dire ce qu’on veut dans un discours.
    Mais il faudrait se demander pourquoi il y a eu 8 à 10% de votes blancs aux présidentielles, si bien qu’ Hollande est élu sans avoir la majorité des votants , pourquoi 48% des français se sont abstenus aux législatives si bien qu’aujourd’hui, un député ne représente que 25% du corps électoral..

    Sarko n’est pas une alternative au PS. D’ailleurs ce n’est pas pour rien qu’il avait 4 ministres socialistes.
    Il a tué en Libye comme le PS tue en Syrie
    il attaquait les 35 heures comme le PS attaque le CDI
    il a introduit le theorie du gender à l’ecole comme le PS nous refile le mariage homo

  9. katlen dit :

    Lors des elections de 2012 je n etais pas contre absolument de rejeter le FN mais pas avec MLP trop violente dans ses actions pour nous… Alors etablissons l interret du Pays et non pas de la personne…faisons un bilan des 2 partis…avec un accord solide…MLP nous parrais trop extremiste alors mefiance.et aucune confiance pour le moment….

    • Libertad dit :

      Oui, il faut qu’UMP et FN fassent des efforts réciproques pour s’entendre. Les municipales de 2014, c’est plus facile et ce sera un bon test.

      Qu’on le veuille ou non, qu’on le déplore ou non, de toute façon, ni le FN, ni l’UMP ne peut reprendre le pouvoir seul.

      Il n’y a pas d’autre alternative qu’une entente si l’on veut renvoyer cette gauche, minoritaire et incapable, dans les oubliettes de l’histoire !

    • Urbon dit :

      @ Katleen

      Marine a été choisi par les électeurs du FN, comme Sarko par l’UMP et Hollande par le PS.

      Tu trouves Marine violente ? On se demande bien pourquoi mais puisque ton préjugé est établi, goûte donc le brave Hollande et ses CRS… Ainsi que sa politique anti-facho. Et puis c’est tout !

      En attendant, tu pourras toujours te consoler en te repassant les discours bisounours de Sarko : ” La France, tu l’aimes ou tu la quittes ! Casse toi pauvre con ! Travailler plus pour gagner plus ! ” Etc…

      De toute façon, à l’UMP, personne n’y croit à ces beau discours là. La France est morte pour laisser la place à l’Europe et ses fonctionnaires aux meurs dépravés, ses banquiers ultralibéraux…

      Pour les gauchistes, Sarko est un facho comme un autre, faute de vouloir rentrer dans les débats identitaires et culturels, par clientélisme électoral. Bien entendu, il ne saurait y avoir de conviction politique propre à la France, vu que la France c’est l’ouverture au monde et au progrès. Le nouveau client, c’est l’immigré, c’est l’investisseur étranger, mais de toute les façon, ce n’est pas toi.

      UMP et PS, c’est la même politique, mais vendue à des abrutis complètement différents en apparence, suivant qu’ils sont noirs ou blancs !

      Manque de chance, dans la vraie vie, c’est le contraire. Même avec quelques préjugés racistes, les gens ne sont pas si con que ça. La couleur de peau n’empêche pas la réflexion. Une fois que les immigrés on fait leur nid en France, pour le protéger de la racaille et des mafieux, ils sont tout à fait disposés à voter FN. Ils n’ont pas échoué en France par hasard, comme poussé par le vent électoral. Ils sont venu là pour donner un avenir à leurs gosses. Et leurs gosses, quand ils sont bien éduqués, ils sont français…

      La violence, elle est toujours du côté de celui de celui qui nie l’existence de l’autre. Et ce n’est pas le FN qui nie le droit des immigrés, comme si la France était blanche. Non, c’est l’UMPS qui nie la parole des immigrés, comme si ils n’y avait pas d’immigrés au FN !

      Esclave de bwana, que bwana soit propriétaire des champs de canne à sucre ou qu’il soit investisseur dans une start up, ça ne change rien de rien… On n’a pas besoin des immigrés pour payer NOTRE retraite. Par contre les immigrés, si ils cotisent, c’est comme les autres français, pour leur tronche à eux !

      Espèce de sauvage. Tu te crois non violente mais la façon dont du détournes le regard dès qu’il se porte sur les petites gens en dit bien plus long que tu ne crois sur ton mépris des français.

      La France d’en bas, celle que Sarko voudrait repêcher après l’avoir exclue, elle finira par devenir violente, ça c’est effectivement une certitude. Mais c’est à toi même qu’il faudra t’en prendre, pas à Marine Le Pen.

  10. daniel pilotte dit :

    Discours parfait la gauche vient de prendre une bonne droite .

  11. katlen dit :

    il nous semble que Urbon a essayer les salles de shout du Gouvernement, Caimez vous Urbon je suis bien Francaise et pas sauvage et j ais meme la main sur le coeur a faire des dons…nous souhaitons une France Forte et le bonheur pour tout les Francais C est ce que nous souhaitons n est-ce pas Urbon,,

    • Urbon dit :

      “Caimez vous Urbon ”

      Vous dites ?

      Camez vous ? Calmez vous ? Vu le contexte… Comprends pas !

      Il y a des sauvages partout, même en France : Des nabots à talonnettes qui veulent passer le karcher sur ceux qui n’acceptent pas l’idée de travailler plus pour gagner peanuts !

      La France a besoin d’esclave et bien sûr, nous souhaitons le bonheur à tous nos esclaves. Le colonialisme ne marche plus, essayons l’immigrationisme !

    • Urbon dit :

      @ Katlen

      A propos de salles de shout :

      http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/roberto-saviano-c-est-l-argent-de-134543

      Vidéo passionnante, un écrivain sincère dans sa démarche… Qui souffre du jugement sévère qu’il rend sur le monde.

      En France, avec la drogue, en plus du problème de mafia dont on ne parle jamais, parce que les pots de vins se négocient en haut lieu, on a le problème des cités.

      S’attaquer au trafic de drogue, c’est s’attaquer à l’économie des cités.

      Sarkozy, super flic, a fait quoi en cinq ans de présidence pour enrayer ce fléau ? De l’esbroufe… Tu parles d’un karcher !

      Première chose que fait Valls en arrivant, c’est définir les zones de non droit.

      Et la drogue circule toujours autant, transformant la France en champs de bataille pour gangster. Vaut mieux ça que de couper les vivres aux immigrés des cités. C’est qu’ils pourraient mordre !

      Aujourd’hui, plus personne n’a peur de la drogue, tout le monde en consomme. J’exagère, mais pas tant que ça. Par contre, on a peur des dealers, ça oui…

      Et peur de la prison ? Les consommateurs ne risquent rien, les dealers acceptent les risques du métier.

      Soit qu’on légalise, soit qu’on mette 20 ans de réclusion au consommateur, il faudra bien qu’on se décide un jour à trancher. Il n’y a pas de solution “modérée” au problème !

      La modération, c’est de donner son avis et de ne rien faire sans l’accord des autres, ne prendre aucun risque.

      UMP-PS, l’art de modérer toutes les décisions. S’attaquer vraiment au problème de la drogue, c’est la mort politique instantanée, c’est la racaille dans la rue.

      Se droguer, si ça fait comme l’alcool, c’est peut être la solution ? Après tout… Au moins, ça remet en question les bases de la lucidité !

      Faut pas trop se prendre au sérieux dans la vie mais vaut mieux pas perdre de vue que la vie est courte et qu’on n’a pas le temps de traîner en route. Si les jeunes se droguent, faut pas chercher midi à 14 heures. Suffit d’écouter les drogués, ils savent très bien pourquoi ils se droguent. Pour rêver dans un monde sans espoir, pour supporter la solitude, pour retrouver du courage à la tâche…

      Le meilleur remède à la drogue (comme à l’homosexualité d’ailleurs et a beaucoup d’autre tentations), c’est la religion !

      Mais qui sait encore en quoi il croit de nos jours ? A l’UMP, c’est comme au PS, la congrégation des morts vivants. A se demander à quoi ils carburent ? Aux anxiolytiques ?

      Les salles de shout, voilà encore une solution pour détourner le débat publique de ses objectifs.

      Et c’est valable pour toi, comme pour nos mentors politiques, tous tombés dans le panneau. Même Marine, hélas…

  12. Michèle RICHON dit :

    Sauf que ça n’a rien de prophétique !!! c’est juste une attitude qu’il se donne pour son retour en 2017 !!! Tout ce qui arrive n’est que la conséquence de son pillage assidu de la France pendant son quinquennat ! et je ne suis pas socialiste,juste un peu lucide.

  13. MacNiaque dit :

    « A quoi sert d’élire un président au suffrage universel, comme l’a voulu le général de Gaulle, si ce président ne gouverne pas » ? À présider peut-être, ce que Sarkozy n’a jamais fait en 5 ans de mandat (mais ses prédécesseurs oui).
    À quoi sert d’avoir un premier ministre si on demande au président de gouverner ?

Laisser un commentaire