/>

Sondages : Hollande pire que tout !

Rédigé par lesoufflet le 19 avril 2013.

hollande_degonfle
Toujours content le flan !

hollande_degonfleDepuis son élection, ses reniements permanents, les scandales à répétition, et la situation des Français qui ne s’était jamais détériorée aussi rapidement, notre bon président, François Hollande, a connu une chute vertigineuse dans les enquêtes d’opinion, inédite pour un président français. La seule nouvelle positive en constatant l’état de délabrement avancé de notre pays, est qu’après François Hollande, nous serons certainement débarrassés du socialisme pour toujours…

Comment peut-on être aussi inactif, aussi passif, et réaliser de tels dégâts sur l’économie et la société d’un pays ? C’est ce qu’on appelle le mystère Hollande !

Ainsi, selon le dernier sondage BVA pour Le Parisien Magazine, 62% des Français estiment que François Hollande est “incompétent”. Sa côte de popularité a encore baissé de 5% par rapport au mois dernier, avec 71% de mécontents (34 % d’assez mécontents et 37 % de très mécontents).

Avec 26%  d’opinions favorables au mois d’avril, selon le baromètre Clai- Metro- LCI réalisé par OpinionWay, François Hollande vient d’atteindre un record historique de défiance du peuple de France pour son président. Et ce n’est pas Jean-Marc Ayrault (désormais surnommé “ppp”, “passera pas le printemps”) qui va redresser la barre de satisfaction des Français, puisqu’il perd également 5 points et sombre à 26 % de satisfaits (2 % “très” et 24 % “assez”).

Sans surprise, Pierre Moscovici, cité dans des textos de DSK à son livreur de femelles dans l’affaire du Carlton de Lille et mis en cause dans l’affaire Cahuzac, est le ministre le plus détesté des Français, malgré la sortie de sa concubine de 25 ans et demi dans la presse quotidienne régionale, avec une maigre côte de 26 %, en baisse de 5 points par rapport au mois précédent.

 

 

 

 

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. Libertad dit :

    C’est la Chuteuuuu Finaleuuuuu……!

  2. Urbon dit :

    C’est bizarre, je n’arrive plus à afficher correctement la page sur l’attentat de Boston… La faute à Hollande ? Au KGB ?

    Quoiqu’il en soit, mon taux d’insatisfaction a encore augmenté.

    Dès le départ, on savait qu’Hollande n’allait rien faire sinon brasser du vent sur les valeurs de la république, l’image de la France terre d’accueil pour les goys du monde entier…

    C’est ça la démocratie qu’on disait, faut participer. Moralité, personne ne participe et tout le monde attend le Messie !

    Mais c’était la même chose sous Sarko. On croyait l’avoir trouvé, ce n’était qu’un faux prophète.

    Pour participer, faut un vrai chef, un qui protège les vrais acquis et qui sait remettre les emmerdeurs à leur place.

    Marine par exemple…

    Mais non qu’on nous dit, Marine est antirépublicaine, antidémocrate, etc. N’empêche qu’elle au moins, elle monte dans les sondages. Plus ça va, plus les gens aiment Marine. Et il ne s’agit pas de la nostalgie des années trente, comme avec Sarko.

    Comme si les valeurs de Marine étaient celles de Hitler. Mais non pas celles de Hollande, de Sarko, celles de Staline, ou même d’Hitler. Faut rester dans les cases de la pensée irréfutable.

    Les valeurs de la France, ce sont les valeurs que Marine entend défendre. Pas de l’idéologie, des valeurs. La première de ses valeurs, c’est l’unité. On ne peut pas aimer la France sans d’abord préserver son intégrité.

    Ce que doit être la France, ce que doit être un chef, ce que doit être un citoyen, ce que doit être un homme libre, un croyant, l’amour, etc.

    Un vrai sondage, ça serait de savoir si les français partagent les valeurs de Hollande.

    Chef : Qui s’efface ou qui se met en avant ? Hollande ou Sarko ? Qui veut se faire aimer ou qui se moque d’être aimé ? Dans les deux cas, on est dans l’idéologie, la preuve est dans le débat entre les deux. Le chef, c’est celui qu’on aime. Point final.

    Comment aimer Hollande ? Comment aimer Sarkozy ? Le choix impossible ! On aime pas, ça ne changera pas par enchantement. Ni l’un ni l’autre n’aiment les Français en retour de toute façon.

    La mesquinerie pour seul avenir. Quand le chef veut jouer les emmerdeurs, qu’il divise la France en bon et mauvais français, alors que c’est entre français et non français que ça se passe…

    Hollande n’aura jamais l’unité des français, pas plus que Sarko. Si Sarko avait quand même la volonté de rassembler autour de lui, il n’a pas su rassembler les bonnes personnes. Il s’est allié au PS, sans même qu’on lui demande de cohabiter avec, a fait la sourde oreille devant la montée du nationalisme… A fait joujou avec Obama, avec Merkel… Et a diviser la France entre celle d’en haut et celle d’en bas. Celle qui s’adapte et celle qui ne s’adapte pas. Tout comme le fait Hollande aujourd’hui. L’écart entre la classe dirigeante (les seuls vraiment bons) et le peuple (fondamentalement mauvais).

    Pas la même vision de l’adaptation sans doute…

    La France a besoin de se retrouver, un peuple capable et intelligent et des dirigeants rarement à la hauteur de la tâche !

    Quand quelqu’un vaut quelque chose, ça se voit tout de suite. Et c’est bien pour ça que Marine fait peur et que les barrières de la diabolisation ne tiennent plus.

    Hollande veut surenchérir dans la diabolisation, il croit que ça le maintiendra en survie ! Racisme, homophobie, mixité, sexe et argent facile… Il n’y a plus que ça qui préoccupe les français et surtout les médias, puisque les politiques donnent le ton. Du prêt à digérer pour les présentateurs du grand show télévisé.

    Et pourtant, Hollande continue de s’enterrer. Bah non, la France continue de travailler, de penser et de placer sa confiance dans ceux qui font vraiment de même ! En France, le trône est éjectable… Vaut mieux pas s’y habituer.

  3. Urbon dit :

    L’extrait de La Haine :

    Ça laisse à méditer. Toute cette jeunesse qui a appris à justifier sa propre haine et accusant les autres de stigmatisation…

    http://www.dailymotion.com/video/x7s0o9_raggasonic-ft-ntm-aiguise-comme-une_music#.UXH5-rWeN8E

    Qu’est ce que tu peux faire contre le “Nique ta mère” ? Et le nique la France ? C’est nous les rois de l’underground, les plus gros bolloseurs de l’histoire des cités, les casseurs de petits blancs fachos et de leurs chiens que sont les flics…

    La Haine, le film, ne parle pas vraiment politique, c’est au moins son mérite. Néanmoins, on sait bien quelle politique antifa est derrière le film. Kassovitz égal à lui même, un mec talentueux mais paumé, trop influençable pour définir son style…

    Enfin bref, le film parle de tension sociales. Mais ces tension ne sont certaine pas le fruit d’une rhétorique d’extrême droite, plutôt de la politique menée depuis des années par les modérés du centre, les gauche caviar et les ultralibéraux philanthropes, les UMPS… Qui donc a le monopole du cœur ?

    L’immigration, entasser les pauvres dans des cités à l’écart de la vie urbaine mais sans aucune ruralité, la conjonction des deux qui ne serait pas culturelle mais économique ! Elle est délibérément politique mais culturelle, on peut dire maintenant sans se tromper qu’elle l’est devenue. La culture de cité, c’est une culture dont ne veulent pas les français, mais à force de la protéger et d’en faire la promotion…

    Aujourd’hui plus que jamais, s’attaquer à cette culture, ce n’est plus une question de politique, de justice sociale, mais de valeurs. La marge revendique son identité.

    Les mouvements identitaires en France ne sont que des contre mouvements culturel. Et ça n’arrive pas à la cheville de la puissance médiatique de la culture de la mixité des boites à sardines au milieu des champs. La mixité des immigrés entre eux, oui ! Des antifrançais…

    Qu’est ce qu’on peut construire là dessus et comment ? C’est le vrai défi de nos prochaines années. Et c’est bien d’avantage un défi écologique qu’économique. Le nombre, celui de l’immigration, il fait pencher la balance du côté du désordre et ce n’est pas avec des CRS qu’on fera régner l’ordre ! Bref, ça va nous coûter cher. Alors autant fermer les vannes, parce que les économies fondent comme neige au soleil.

    L’ordre des valeurs morales d’abord, l’ordre économique ensuite. La chute, c’est celui de l’ordre économique, parce qu’il se pose en ciment d’une nation, pour ne pas dire en béton armé.

    Les bobos du PS, c’est quoi finalement ? Des petits fils de bourges qui véhiculent des valeurs de racailles. Et qui se font tabasser dès qu’ils vont s’encanailler dans les quartiers.

    Les fachos du FN c’est quoi ? Des travailleurs qui n’aiment pas les racailles, mais qui ont le plus grand respect pour les immigrés qui sont dur à la tâche ! Donner une vraie chance ou alors ne pas les accueillir, tel est le sort que la France veut réserver aux immigrés. La France n’a pas l’intention de vivre de l’exploitation d’une population volontairement paupérisée par une politique démographique irresponsable.

    La haine, pour l’avoir, il suffit de nous montrer les conditions de vie dans les cités à la télé ou au cinéma. C’est pire en vrai, même si certains sont assez cons pour le nier. Mais dénoncer le seul parti qui veut mettre en place un contrôle de l’immigration comme raciste et provocateur, c’est un non sens qui a gangrené la France pendant des années.

    Kassovitz est un putain de bobo. Son ambition n’a jamais était d’avantage que de faire carrière dans la culture underground, parce qu’on se sent plus en sécurité avec des copains racailles dans le monde de la nuit. Il a gâché minablement son talent. Il sait travailler ses films, mais ses fantasmes sur la violence et le fascisme, ça nous gonfle.

    Son film est tout autant un appel à la haine qu’une tentative politiquement douteuse de mise en scène du vécu émotionnel des racailles des cités. Mais comme c’est un appel à la haine, au djihad, d’une certaine façon, alors les bobos de gauche approuvent.

  4. Libertad dit :

    La Haine ? Son intérêt réside dans sa date de sortie: 1995, soit 18 ans !

    La Haine ? Un véritable cri d’alarme (déjà à l’époque!)…. qui n’a nullement été écouté par les dirigeants UMPS qui se sont succédés: rien n’a été fait pour endiguer cette bombe à retardement: immigration régulière continue, immigration clandestine en plein boom, plan banlieue bidon et pas appliqué, mesures sociales se résumant à des achats de voix électorales par les socialos…

    Bilan plus personne ne sait comment régler le problème, et s’il est vrai que les immigrés venaient avant la crise pour travailler, ils viennent maintenant pour les aides sociales à la française (ex Roubaix: 49% d’immigrés, 51% de la population qui touche le RSA) et dès la 1ere génération leurs enfants crachent sur la France….

    Et avec Hollandouille, le laxisme en prime:
    Dernier exemple:
    Le tribunal correctionnel d’Evry a relaxé Mohammed, seul majeur jugé pour l’attaque du RER D en gare de Grigny le 16 mars dernier. (…) Alors que le procureur avait requis deux ans de prison dont six mois avec sursis, le relaxé crie victoire.

    Conclusion : il vaut mieux être bronzé et racaille de banlieue que blanc et manifestant contre le mariage gay : on voit moins de flics et la justice ferme les yeux !
    Et puis, les victimes, on s’en fout !

  5. daniel pilotte dit :

    Je ne suis pas surpris vat il tenir jusqu en 2017 ma reponse est non .

Laisser un commentaire