Une année en Hollandie : le démagomètre

hollande_montre

hollande_montre Patrick PeccatteS’il est difficile de me prendre pour une Marilyn, reconnaissons que pépère est tout sauf un JFK. Autre époque, autres mœurs. Autre talent surtout ! Il n’en reste pas moins que Pépère a tout de même droit à sa 1° bougie d’anniversaire ! Et on a tous en tête la ritournelle sensuelle que Marilyn entonna le 19 mai 1962 pour les 45 ans de « The Prez ». L’histoire raconte que la sublime blonde portait une robe tellement serrée qu’elle finit par craquer et Marylin dut finir son couplet les fesses à l’air ! Pour ma part, promis, je garderai mon pantalon mais je perpétuerai la tradition du troubadour offrant un cadeau à l’élu. Et mon présent est un tour d’horizon des promesses du candidat sur lesquelles le président élu s’est assis… Histoire qu’on se souvienne de la valeur de la parole du bonhomme s’il lui venait l’idée saugrenue de se représenter à une quelconque élection. Voici donc le démagomètre de Pépère 1er.

Gouvernance. Lui président, il ne serait pas le chef de la majorité. Il ne mettrait pas le nez dans les affaires du PS ou dans les élections de son parti. Au dessus de tout ça, il serait, Lui Président. Et que vit-on au moment des législatives ? Sa bonne vieille tête de vainqueur sur un tract de campagne de son ex. Le 12 juin, la madone du Poitou est en difficultés face au renégat Olivier Falorni, l’élu local qui a refusé le parachutage en maintenant sa candidature et qui est en passe de faire mordre la poussière à l’autoproclamée future présidente de l’Assemblée, sort un tract de second tour de législative qui présente un portrait de Hollande accompagné de ce témoignage : « Dans cette circonscription de Charente-Maritime, Ségolène Royal est l’unique candidate de la majorité présidentielle qui peut se prévaloir de mon soutien et de mon appui”. Prémonitoire sans doute, ce qui était censé être un coup de pouce était peut être le baiser de la mort et l’appui qui a définitivement condamné Royal. En tout cas, la promesse de ne pas s’engager dans la bataille des législatives aura vécu une petite quinzaine de jours… Ca partait mal !

Gouvernance encore: soucieux de se démarquer de son prédécesseur, la haine auto-entretenue de Sarkozy lui tenant lieu de programme et de ligne directrice, il s’était engagé à ne pas recevoir les parlementaires socialistes au palais : “Je ne rencontrerai pas de parlementaires de la majorité à l’Elysée” avait-il claironné le soir du débat de l’entre 2 tours. Avril 2013, des sondages catastrophiques, un gouvernement aux abois, une France divisée et ravagée, une majorité qui implose le pousse à une action courageuse : faire un séminaire avec les parlementaires socialistes pour les rassurer ! Oui, l’attelage improbable composé de Pépère et de son prof d’allemand à la retraite sait où il va. Et pour montrer tout le bien qu’il pense des députés de gauche, et bien il les conviera toutes les semaines à un « apéro anti déprime » à l’Elysée. Prozac et cahouètes, sans doute… sur son compte twitter, Bernard Rullier, un conseiller élyséen essaie de sauver ce qu’il peut de la dignité de son patron en précisant que « recevoir DES parlementaires à l’Elysée, ce n’est pas convoquer TOUS les parlementaires cf précédent président ». On a beau être énarque, quand on est pris la main dans le sac, on fait ce qu’on peut pour sauver la face…

Gouvernance encore: Lui-président, il n’y aurait plus de sondages sur la personne du président commandés directement depuis l’Elysée. Et je dois reconnaître qu’il a tenu cet engagement : il y a certes toujours des sondages d’image sur Pépère, mais c’est Matignon qui les commande via le SIG (Service d’Information du Gouvernement). Le bon peuple avait compris que ce n’était pas bien de faire des sondages toutes les semaines, et bien ce n’est pas ce qu’il fallait comprendre. L’Elysée ne doit pas commander des sondages perso, ça c’est Sarkozy donc c’est pas bien. Par contre, si les mêmes sondages sont commandés par Matignon, alors là oui, ça change tout et ça devient totalement acceptable ! Merci Président pour cet éclairage !…

Gouvernance toujours : avec lui, on ne verrait plus de décisions prises à la va-vite, en réaction à chaud, pas de dictature des médias et des images, pas de réactions législatives rapides. Enfin le retour du temps long ! Et il aura fallu un fait divers terrible à Grenoble pour que pépère et son ministre de l’intérieur se mettent en scène devant les caméras dans une cité sensible. Sarko lui aurait demandé des droits d’auteurs que cela n’aurait pas été injustifié !

Gouvernance encore: lui président ne traiterait pas son premier ministre de collaborateur, il redonnerait toute sa place et tout son rôle à Matignon. C’est éloquent : il a choisi un type tellement insignifiant qu’il en est réduit à faire lui même les annonces des mesures bâclées sur un coin de table suite à un fait divers ou un événement. Matignon lui dit merci !

Gouvernance enfin : lui prendrait le train pour voyager, si possible avec plein de télés pour le montrer dans une rame de TGV. Pépère et Mémère partant en vacances en août par exemple, les services de l’Elysée avaient pris soin de convoquer la presse sur le quai. Des fois qu’on aurait raté ce grand moment de gouvernance. Quelques semaines à peine après son tragique été, c’est en avion qu’il se rend à Lille… qui se trouve à 1 heure de TGV !

Joyeux Anniversaire, Mister Pépère…

Politique étrangère : c’est peut être dans ce domaine que Normalito à le plus cornaqué ses électeurs. Prenons l’engagement du candidat de renégocier le traité européen dit « Merkozy », c’est à dire signé par Merkel et Sarkozy. « Elu, j’aurai le devoir et l’obligation de renégocier le traité européen ». On le sait, cet engagement a été très vite oublié et il a ratifié le fameux document sans en changer une virgule. Il a donc manqué à son devoir, à son obligation. Sans que cela ne gêne grand monde en Hollandie, à l’exception du 1° cocu de l’histoire, le turbulent Front de Gauche.

Politique étrangère encore : « Présider la République, ce n’est pas inviter de dictateurs », s’était engagé le candidat Hollande. Juillet 2012, alors même que l’agenda présidentiel n’en fait aucune mention et que la presse est priée de détourner le regard, Pépère reçoit Hamed ben Issa Al Khalifa, roi du Bahreïn, souverain d’une dynastie au pouvoir depuis deux siècles, et pourtant fortement mis en cause pour la répression de mouvements de contestation en 2011. Il est par ailleurs classé par Reporters sans frontières dans la liste des “prédateurs de la liberté de la presse”. Même punition en septembre quand il reçoit la visite, du président de l’Azerbaïdjan Ilham Aliev, visite extrêmement discrète elle aussi, président contesté pour mener une répression féroce à toute contestation de son pouvoir.

Politique étrangère encore : la fin de la Françafrique, avait clamé le corrézien. Et janvier, il engage l’armée française dans une guerre contre le terrorisme que Georges W. Bush n’aurait pas récusé, tout au moins dans les mots. Que le gouvernement malien soit corrompu, qu’il n’ait aucune légitimité démocratique puisqu’il est issu d’un coup d’état, ça notre petit lieutenant bonhomme n’en dit pas un mot. Ah, certains concepts ont la vie dure… A moins que ce soit la parole politique qui n’a aucune valeur dans la bouche de certains élus du peuple.

Politique étrangère enfin : ce n’était pas à proprement parlé un engagement, néanmoins il était censé, selon lui, redonner de la hauteur à une France dégradée et déclassée à l’international. Les exemples s’empileraient pour montrer combien il a, ici aussi, failli. Mais nous n’en garderons qu’un qui aura fait honte au pays entier. Le 12 février, le pape Benoît XVI démissionne. Alors que la plupart des chefs d’État occidentaux s’empressent de saluer l’action d’un pape historique, Hollande retrouve ses habits de petit patron du PS, jamais avare d’un bon mot pour amuser la clique journaleuse : « A cette élection, nous ne présenterons pas de candidat »…

P… 4 ans ! Enfin en théorie.

Politique intérieure : on se souvient des cris d’orfraie du candidat lors du projet de son prédécesseur de relancer la compétitivité des entreprises en allégeant les charges sociales, compensées par une hausse de la TVA. Cette TVA sociale est « Inappropriée et injuste » clame-t-il alors sur toutes les antennes, dans tous ses meetings. Et avec lui c’est toute la gauche qui s’étrangle du fait qu’on puisse « faire des cadeaux au patronat » en faisant payer tout le monde via la consommation. Les coups portent. Seulement 4 mois après sa prise de fonction, il demande à Louis Gallois (le patron libéral étiqueté de gauche donc moralement acceptable !) un rapport sur la compétitivité des entreprises françaises, et surtout sur les pistes pour la rétablir. Et que nous sort-il de son chapeau ? Un transfert de charges pesant sur les entreprises vers la consommation via… une augmentation de la TVA ! Pépère reconnaîtra en conférence de presse un « ajustement » sur la question, ce qui peut se traduire par l’expression suivante : « promesse mensongère qu’on prononce en campagne électorale en sachant pertinemment qu’on ne la tiendra pas mais c’est pas grave vu qu’on sera élu ».

Style : lui élu, on ne mélangerait plus le privé et le public, cette « mise en scène de l’intime qui n’a pas à interférer dans la vie publique et donc dans la conduite des affaires ! ». On a vu : le 1° belle doche de France, Valérie T., qui balance un tweet assassin entre les 2 tours des législatives pour soutenir… Olivier Falorni contre Ségolène Royal ! Ainsi le vaudeville élyséen fait une brusque irruption dans une campagne politique majeure ! Ce n’est plus le « privé », ce sont les coucheries de pépère qui ont fait la Une des journaux et les gros titres des télés ! La revanche de la maitresse sur celle qui fut la régulière au moment où les 2 se repassaient le « flambeau »… Et quelle revanche ! Pour Royal, par contre, c’est la guigne. En 2007, elle était en lice pour entrer à l’Elysée par la grande porte. Et en 2012, elle aurait pu y rentrer en tant que 1° dame. Quand ça veut pas…

Pratique du pouvoir : la rupture avec les heures sombres du quinquennat précédent passerait aussi par des nominations basées sur la compétence et non sur des accointances, supposées ou réelles, avec le pouvoir. C’en serait fini du copinage ! Et à l’usage, quelle réussite ! C’est vrai que pour l’instant il n’a pas nommé le patron de France Télé. Juste celui de l’organisme charger de contrôler, justement, les chaines : le CSA ! Et c’est l’ex Dir Cab de Jospin à Matignon qui a hérité du job. Il est vrai que le CV du bonhomme est brillant : de l’industrie aux services, c’est un haut fonctionnaire touche à tout. S’il restait un secteur qu’il n’avait pas approché, c’était celui des médias ! Et bien ce vide sera comblé ! Drôle de conception de la compétence en Hollandie : si vous n’avez jamais touché à une fonction ou un secteur d’activité, vous êtes le personnage qu’il faut ! Selon cette pratique, la prochaine fois que je prends l’avion, je file dans la cabine de pilotage et je demande à poser le 747… On pourrait citer le nouveau machin hollandais, la BPI, là où il a placé son pote d’enfance (Jouyet, président) et son ex qui devenait encombrante. Le fait qu’elle ait englouti de l’argent public dans sa région, via des prises de participation dans des canards plus que boiteux ne l’a absolument pas disqualifié pour un poste destiné à financer les entreprises françaises de demain ! Quel cauchemar !

Crédibilité : pour ne pas faire fuir les investisseurs et surtout pour ne pas faire exploser l’Europe, il avait sien les engagements budgétaires de la France au niveau européen : ramener le déficit budgétaire à 3% du PIB en 2013. En bon socialiste, une fois élu, il a donné des gages à sa gauche en revenant sur la retraite à 60 ans pour les profs notamment, en faisant repartir l’embauche massive de fonctionnaires, en augmentant violemment les impôts pour tous ceux qui ne votent pas pour lui. Et comme les mêmes erreurs produisent les mêmes effets, le dernier moteur de la croissance française à savoir la consommation, a fini par s’arrêter après l’investissement des entreprises. Donc baisse des recettes fiscales, augmentation des dépenses sociales… explosion du déficit ! Selon toute vraisemblance, la France devrait rendre une copie bien sombre en 2013 avec un déficit bien supérieur à 4 points de PIB. Pour s’en convaincre, il a déjà dérapé de plus de 12 % sur le premier trimestre par rapport à 2012 alors même que l’exercice précédent s’est soldé sur un piètre 4,8%… Le pire est donc à venir…

Autorité : « rétablir la dignité de la fonction », disait le petit corrézien, en faisant des moulinets avec les bras, crédibiliser la parole politique tellement dévalorisée par son prédécesseur selon lui. Ce chapitre est dramatique pour pépère. Evidemment, c’est la comète Cahuzac qui a achevé les derniers espoirs de république exemplaire. Que son ministre chargé de lutter contre la fraude fiscale ait planqué du blé en Suisse, le tout en lui jurant « les yeux dans les yeux » qu’il n’en était rien… Ce fut la cerise sur un gâteau déjà beau ! Et le gâteau en question, c’est de voir régulièrement des ministres déjuger la politique conduite, de voir souvent un parti composant la majorité voter contre certains textes, c’est écouter un petit député de Paris traiter le président de modeste conseiller général… Alors bien sûr, pour essayer de se donner un peu de consistance, il propose une « ambitieuse entreprise de moralisation de la vie politique »… Mais mon pépère, tu peux foutre tes ministres à poil histoire qu’on leur mate bien le patrimoine, tant que tu prendras les français pour des jambons, la moralisation restera un vaste enfumage. Un de plus.

Allez, bonne année à tous et bon courage !

On vous recommande

A propos de l'auteur nikkopol

36 réactions à “Une année en Hollandie : le démagomètre”

  1. Il a un seul résultat positif: Il ouvre les yeux á plus en plus de français sur la réalité du socialisme á la française, coquille vide par excellence. Il ne restera bientôt plus que les assistés d´ état professionnels pour ne pas (vouloir) voir la réalité. Les apparatchiks du parti, eux ils la connaissent depuis longtemps mais la soupe est tellement bonne, résidences secondaires avec piscines, appartements parisiens ou sur la côte d´azur …

  2. LE HOLLANDREOU ? = alibaba et ses 40 voleurs 40 menteurs / 40 magouilleurs /40 bon a pas grand chose . BON A RIEN .
    A SUIVRE LES ORDRES DE BRUXELLES = UE = ESCLAVAGE DES PEUPLES DE L’UE . UE = qui devait porter du progrès et du travail et vie meilleure ! ET BIEN “” UE”” a fait pchitt et flop.
    L’ALLEMAGNE = qui se dit la meilleure ? ( certainement OUI pour mieux nous détruire ! lorsqu’un voisin compagnon de route ! donne comme salaire “” 4 euros de l’heures a des SOUS TRAITANTS hommes des pays UE DE L’est ? ALORS LA ?
    BRAVO la compétivité la concurrence déloyale !
    nous en FRANCE =12 euros de l’heure ? ALORS ? LA MERKEL VA BIENTOT faire découpé ses cochons par des chinois a 2 euros de l’heure ! LA GUERRE financière est déclaré entre les pays de L’UE et hélas c’est la FRANCE qui a le plus a perdre ,tout a perdre FINI NOS DROITS SOCIAUX = le peu qui reste le gouvernement de HOLLANDREOU ? donne a tous les étrangers qui débarqent du nord au sud + sécu /alloc / ++et pour les FRANCAIS = DES IMPOTS ET DES TAXES .
    URGENT DE SORTIR DE L’UE = machine a broyer et détruire les états -nation. VERS UN NOUVEL ORDRE MONDIAL ? OUI = sous la dictature pas très démocratique des BANQUIERS ET ELITES NON ELUS PAR LES PEUPLE = XXI EME SIECLE = esclavage UE .SOUS LES ORDRES USA = marché-transatlantique 2015 (sans entrave ) les milliardaires toujours plus riche et les salaires sauce CHINOISE = 2 euros de l’heure . POUR TOUS ?
    MARINE AVAIT RAISON et faire passer le FN pour des gens dangereux ? LORSQUE L’on dit la vérité aux puissants de la planète on dérange ! TOUS POUR UNE FRANCE = fière et libre
    avec RASSEMBLEMENT BLEU MARINE = bleu/ blanc / rouge .

  3. Ha chouette merci a vous tous, vous nous avez manque…Bon ! er Anniversaire, j vais bon je v ais bon allere je me lance..pas par plaisir mais allez .,.,anniversaire 1er An petit roi socialiste…nous esperons que il y en aura pas 2… Vive la FRance Democratique….

  4. Francois hollande tres critique sur la droite avant son election est depuis un an le camelot qui a vendu de la pacotille a nous le peuple de FRANCE terroir de l europe de chretienne .

  5. Excellent résumé d’un an d’enfer…
    Et dire qu’il en reste 4 …
    4 ? Comment tenir 4 ans à ce rythme de destruction de la France et de division des français ?

    Mais l’opposition ? Toujours aucune perspective d’accords entre UMP et FN, Copé rejetant toute idée d’alliance avec le FN….La droite la plus bête du monde qui reste engluée dans le vieux piège de Mitterrand ! Donc encore de l’espoir pour la gauche !

  6. On se cotise pour lui faire un cadeau ? Quelqu’un a une idée, une babiole qui lui ferait plaisir ?

    Nicolas Dupont Aignan lui ayant déjà payé une paire de lunette, je me disais qu’on pourrait compléter la panoplie avec un sonotone. Voir la misère de Français, c’est bien… Mais entendre leur colère, c’est pas mal non plus !

  7. HOLLANDE ET LA CEREMONIE DU 8 MAI 2013 .

    LA FOULE = brille par son absence ! logique lorsqu’un président dit socialiste /dit français ! prend plus de temps POUR LES ENFANTS D’AFRIQUE =que pour des enfants de nos régions de France ! a qui il met des barrières comme pour le bétail ! et forces de l’ordres avec du GAZ ?
    Le deux poids deux mesures du gouvernement très très socialiste avec les étrangers et indifférant aux jeunes enfants de FRANCE . HOLLANDE =le pépère a sa mémère 1er concubine de l’élysée la nouvelle Nabila allo quoi
    La télé réalité à l’élysée =Après tintin au congo
    tweetweiler en afrique pour faire un peu de buzzzz.
    PAUVRE FRANCE ( très très gauche )

  8. L’UMP rejette le FN….et viendra pleurer encore une fois après si celui-ci ne donne pas de consigne de vote en faveur de l’UMP au 2e tour !!

    A un an des municipales, Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire UMP à la mairie à Paris, a écarté toute alliance entre son parti et le FN, au micro de RTL, mercredi 8 mai. « Il y a un accord entre tous les responsables de ma famille politique (…), c’est qu’il n’y aura jamais, il n’y aura pas d’alliance avec le Front national. » Avant elle, le président de l’UMP, Jean-François Copé, avait lancé le même avertissement lors de son meeting à Nîmes (Gard), lundi 6 mai, rapporte Le Figaro : « Le Front national est un parti extrémiste », a-t-il déclaré.

    Cela se confirme: on a la droite la plus bête du monde, prête à faire repasser une gauche minoritaire !

    FN , “parti extrémiste” ? Alors qu’il a toujours respecté la “démocratie” électorale actuelle, même si ses voix sont confisquées par des élus du PS et de l’UMP (cas des législatives où l’UMPS lui a piqué 100 sièges, à défaut de proportionnelle, toujours promise, jamais mise en place !).

    Pitoyable cette UMP !

  9. Qui a dit Quoi Libertad…Qui a dit N Sarkozy et ump on les ecrases…est-ce bien M LP…nous lui demandons de changer de ton et sa version… C est pour cela que on espere pourquoi pas du changement…, en tant que Francaise je vous respecte j attends de meme pour mon parti

    1. Ce que tu dis Katlen c’est un mensonge éhonté de l’UMP:

      Lors de la Présidentielle, MLP a seulement dit qu’à titre personnel elle s’abstenait (ce qui est le minimum après que l’UMP n’ait cessé de tirer sur elle pendant la campagne, tout en draguant son électorat) et a laissé son adjoint , Gollnish, appeler à voter pour Sarko au 2e tour .

      Vérifie par toi même avant de ressortir la fable de l’UMP !!

      Il y a un mois, elle a dit publiquement qu’elle n’écartait pas des alliances locales avec l’UMP pour les municipales, tendant ainsi la main à l’UMP.

      Quelle est la réponse de Copé,Fillon, NKM et UMP ?:
      pas d’alliance !

      Alors quand l’UMP aura encore pris une déculottée aux municipales (comme elle a perdu TOUTES les élections depuis celle de Sarko, à cause de cette position), tu viendras encore dire que c’est la faute du FN ?!

      Y a un moment, faut arrêter de dire n’importe quoi !

      D’ailleurs militants de l’UMP et du FN souhaitent majoritairement des alliances locales . Il n’y a que les têtes de l’UMP pour dire le contraire et protéger leurs rentes de situation de politicards professionnels !

  10. Les finances sont pourries, de qui héritons nous ?

    De Giscard, de Mitterrand, de Chirac… UMPS = Centrisme. C’est l’élitisme de la classe dirigeante qui pense que les ouvriers et les entrepreneurs continueront de travailler quoiqu’on leur fasse subir. Même les monter les uns contre les autres, si nécessaire !

    Pourquoi croyez qu’autant d’affaires sortent en ce moment ?

    Parce que c’est le bordel. En politique, quand plus personne ne dirige, tout le monde ressort les vieux dossiers pour plomber son pire ennemi.

    Et tu parles d’une affaire ! Tu sais qui a dénoncé Cahuzac ? D’où vient l’argent sur son compte en banque ? Donne un os à ronger à Edwy Plenel et tu peux être sûr qu’un an après, il sera encore en train de pourrir sous la terre !

  11. “dix ans de droite qui a fait n’importe quoi”…Ah bon, alors pourquoi Hollande reprend la politique de Sarko, en plus mauvais et en reniant ses engagements, au grand dam de ses électeurs ?!

    “Finances pourries”, Oui depuis Mitterrand la France n’a cessé d’accroître son endettement et le Flan bat des records !

    Justice: Oui il y a des scandales qui ressortent à droite et à gauche (record absolu d’élus condamnés au PS) depuis 30 ans. C’est pour ça qu’il faut sortir du système des politicards professionnels de l’UMPS qui a démontré son incompétence depuis 30 ans en entrainant les Français dans une Europe de technocrates et la mondialisation, 2 broyeurs économiques et sociaux de la France .

    “Justice Libre”…avec un Syndicat de la Magistrature Rouge qui affiche les cons à abattre…Une boutade sans doute !

  12. @ Tiago

    Au fait, je te rappelle que tu es intermittent-musicos, pas énarque ! Et que selon tes propres critères, tu devrais garder ton avis pour toi, qui ne vole pas plus haut que celui d’un pochetron du bar PMU au coin de la rue.

    A con, con et demi.

    Dénoncer la politique de Sarkozy pour justifier celle de Hollande, n’importe qui peut le faire !

    Dis nous plutôt ce que Hollande a fait pour redresser le pays…

    1. Enfin bon, quand on travaille 150 heures en 10 mois avec un salaire correct, c’est un peu normal d’être socialiste…

      Tu n’as pas remarqué ? Moins les gens travaillent, plus ils sont socialistes.

      Exception faite de quelques irréductibles syndicalistes à tendance coco qui ont les yeux rivés sur la pendule pour ne pas dépasser les 35 heures hébdo et qui se plaignent de ne pas avoir le salaire d’un cadre, alors qu’un cadre ne compte pas ses heures.

      1. Et qu’est ce que tu votes alors, Mélenchon ? Ecolo ?

        Bah alors ma chérie qui m’aime, tu me dis ou tu me laisses deviner ?

        Pour les clichés, les paris et l’agressivité, tu repasseras. J’ai pas de leçon à recevoir de toi, monsieur PMU qui travaille par intermittence avec deux moitiés de cerveau déconnectées !

  13. Quand j’entend autant de dénigrement du système de la part de personnes qui votent FN, ça me fait bien marrer.

    Ils votent pour la fifille à son papa, avocate avec un père millionnaire. Et le mari dans la direction du parti aussi.
    Vive la bourgeoisie et l’oligarchie du FN !

    1. Tu préfères voter pour Aubry, la fifille à Delors ? Pour Fabius, le millionnaire qui ne paye pas d’impôts ? Pour Mélenchon, le communiste qui s’adresse à des jeunes lycéens qui n’ont jamais travaillé ? Pour Hollande, l’ex-mari de l’ancienne prétendante au titre ? Ha oui, pour Hollande, parce que Ségolène n’était plus là…

      Allez, on t’a reconnu GwoPwod : Le Troll se réincarne !

      De toute façon, Marine se présenterait pour la couronne du royaume de France que je voterai quand même pour elle !

      1. Le FN, le parti le plus verrouillé de l’intérieur…J’avais oublié la petite fille députée…

        Bientôt on aura leurs dobermans en conseillers économiques.

        Mais elle est si proche du peuple, l’avocate qui s’est cassé le cul dans la piscine de son manoir à 6 millions d’euros.

        1. @Damien: Là dans ton humour, t’es vraiment moins bon que ton “Maître” à gogos Méchantcon , politicard et bonimenteur professionnel, suceur de socialos et de babouches, au patrimoine de plusieurs millions d’€, quand il tweet sur MLP !!

          Ni de son adjoint qui proposait de finir de lui briser les os…..

          Mais on compatit, ça finit par faire mal d’être un godillot du PS, écrasé électoralement par le Front National…

  14. Oui c’est bête quand même que le Méluche s’enfuit en courant
    d’Hénin Beaumont pour les prochaines municipales…

    Un court moment de lucidité ?

  15. Moi, je ne défend ni Mélenchon ni Hollande ni les écolos.
    Mais si votre défense est d’attaquer les autres, c’est bien pauvre.

    Juste que vous, vous faites les révolutionnaires en votant pour une bourgeoise “fille de” millionnaire.

    Une petite aristocratie politique à laquelle on vous faire croire la possibilité d’y participer.

    Vous êtes si naïfs.

    1. @ Damien

      Mais non, aucune naïveté. Je n’ai pas l’intention de participer plus que d’habitude. Tout juste de donner mon avis quand on me le demande, peut être même quand on ne me le demande pas, d’avoir pour dirigeant des gens qui assument leurs responsabilités, qui aiment leur pays et son peuple, et qui se soumettent respectueusement à la morale religieuse.

      Enfin, je n’ai rien contre l’aristocratie, du moment qu’elle comprend la façon dont on gouverne, c’est à dire la séparation de pouvoirs. Les Rois n’ont jamais eu tous les pouvoirs en France, pas plus que les Papes d’ailleurs. Au contraire, leurs rôles était de maintenir la cohésion, un contre pouvoir populaire, exécutif ou législatif, face aux conseillers et comploteurs de toutes sortes, aux petits bourgeois et nantis qui gouvernaient les cités. Depuis la révolution, soit c’est la bourgeoisie qui a pris le pouvoir, soit c’est le prolétariat, mais dans tous les cas, il s’agit de dictature.

      La dictature du peuple, mouarf !

      Bourgeois et prolétaires ne peuvent s’entendre sans une tierce partie, l’aristocratie. Aujourd’hui, cette aristocratie est une caste de politicards corrompus, étant donné qu’elle est soumise au vote, donc reléguée au même rang que les bourgeois et prolétaires. Elle n’arbitre plus rien, elle essaye lamentablement de subsister. D’autant plus lamentablement que personne ne la trouve légitime. Alors d’accord, certains Rois, certains Papes furent perçus comme illégitimes, faibles et incapables. C’est ce qui amena la révolution. M’enfin depuis, on a toujours pas trouvé pouvoir central plus légitime, capable et stable…

      Tu crois sans doute que le fait que Marine soit la fille Le Pen est une épine dans son pieds ? Mais c’est sa force. Pour les raisons que je viens de te donner. Stabilité générationnelle, amour inconditionnel (filial), transmission du savoir faire et continuité de la politique.

      Espèce d’abruti, c’est toi qui te tire dans le pieds !

      1. “M’enfin depuis, on a toujours pas trouvé pouvoir central plus légitime, capable et stable…” C’est sûr, quand ils exécutaient les opposants, le système était plus stable.

        Quant à votre Pape, ils voulaient envoyer au bûcher Galilée pour avoir dit que la terre tournait autour du soleil.

        “Stabilité générationnelle, amour inconditionnel (filial), transmission du savoir faire et continuité de la politique.”
        Elle est pal mal celle là…Elle devrait vous embaucher comme caniche.

        1. “Quant à votre Pape, ils voulaient envoyer au bûcher Galilée…”

          C’était un pape humaniste, il plaçait l’homme au centre de la création. Mouhahaha !

        2. “Elle devrait vous embaucher comme caniche.”

          Ho, oui, comme ça serait chouette ! Je serai fidèle et aimant…

  16. Les millionnaires comme tu dis, c’en est bourré à droite et à gauche jusqu’à Méchantcon qui fait d’ailleurs parti du système au pouvoir depuis 30 ans… Alors mieux vaut être naïf que sectairement con !

    1. “Alors mieux vaut être naïf que sectairement con “.
      Je vous laisse le choix. Personnellement, je choisi une autre option.

      1. Et on peut savoir c’est quoi ton option ? Tu veux pas nous la dire de peur qu’on la prenne aussi ? TU es naïf et con à la fois.

        Comique !

    2. Le Pen n’a pas construit sa fortune avec l’argent du parti… C’est même l’inverse. Il a hérité de cette fortune pour fortifier son parti et non, il n’ pas trahi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.