Rapport Lescure : une nouvelle taxe et toujours pas d’idées

Rédigé par notre équipe le 27 mai 2013.

impôts (stefdem)Le rapport que Pierre Lescure a remis a Premier ministre sur le financement de la création culturelle à l’ère digitale reprend en tous points la doxa du hollandisme : plus de taxes et moins d’idées… L’ancien patron de Canal+ veut taxer les smartphones et faire de la culture française un “kolkhoze 2.0” où la création sera (encore plus) financée par les contribuables.

Dans la France socialiste, on n’a plus d’idées mais on a des impôts ! A chaque problème la même solution, créer une nouvelle façon de ponctionner les contribuables. Mais rassurez-vous brave peuple de France, ce sont évidemment les riches qui vont payer pour la gabegie économique de François Hollande.

Pierre Lescure a donc remis un rapport aussi épais que vide au gouvernement (on ne poussera pas le vice jusqu’à demander qui a financé cette énième commission pour cet énième rapport) dans lequel ce “patron de gauche (caviar)” propose en substance de taxer les ventes de smartphones, ordinateurs, tablettes et autres gadgets technologiques pour financer la culture.

Et comme dans le même temps, M. Lescure propose de démanteler Hadopi et les systèmes dissuasifs à l’égard des pirates (fin des coupures d’Internet et baisse des amendes encourues), il propose de compenser le manque à gagner du piratage aux braves couillons de consommateurs.

En somme, et pour des raisons idéologiques, le gouvernement renonce à combattre le piratage (et donc l’encourage) et préfère au contraire établir un système de “kolkhoze 2.0”, comme l’a très bien résumé le patron d’Universal Musci Pascal Nègre. Fini le temps où les amateurs de musique ou de films payaient pour profiter d’une oeuvre culturelle (ce qui dans le jargon professionnel s’appelle la copie privée), ce sont désormais les contribuables, sans distinction de leur consommation propre de biens culturels, qui vont devoir payer l’addition.

Le retour au modèle soviétique qui a si bien fait ses preuves. Et la mort de la culture non officielle (financée par ses fans en fonction du succès de l’artiste). Ce sera désormais le gouvernement qui sera libre de répartir la manne de cette taxe à son gré entre les artistes… Y a comme un goût de démago… dans la bouche des socialos.

Génération nan, nan !!!

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. yt75 dit :

    Hadopi (enfin la réponse graduée orientée utilisateur, conservée dans la nouvelle organisation) était et est bien sûr une niaiserie et depuis le départ, en faisant les choses exactement à l’envers de ce qui est faisable et juste :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc/
    C’est à dire oublier un peu les hypocrisies et mensonges geekesques typiques “p2p ya pas de centres”, et se rappeler que s’en prendre aux centres, cela veut aussi dire possibilité de se foutre entièrement des flux utilisateurs, tout en sachant que le piratage zéro n’a absolument aucune importance.

    Le vrai gratuit décidé par les auteurs très bien bien évidemment.

    Quant à la licence globale (ou autre approche taxe) ça se résume à :
    1) Prélèvement uniforme indépendant des contenus écoutés/consultés/lus, etc
    Ensuite pour la redistribution soit :
    a) mesures d’audience et de consultations précises : approche nécessairement la plus Orwellienne possible (pour éviter les consultations simulées par exemple)
    b) revenus des taxes redistribués sous forme de “subventions à la création”, c’est à dire mise en place du ministère omnipotent de la culture gardien du bien et du bon goût.
    Sans parler de praticité de la mise en place.
    http://iiscn.wordpress.com/2011/07/03/licence-globale/

    Ce qu’il faut c’est quelque chose comme :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-nume rique-draft/
    C’est à dire comprendre que pour qu’il y ait un environnement atawad (any time any where any device), ne se résumant pas à deux ou trois monstres “verticaux”, et garantissant la confidentialité des bibliothèques personnelles, ce qu’il manque avant tout est un nouveau rôle, et organisations associées.
    Nouveau rôle et organisations, par ailleurs exactement les mêmes que celles nécessaire dans le contexte “net identity” :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/

  2. Urbon dit :

    C’est débile. Le piratage, ce n’est pas le fait de télécharger à proprement parler. C’est le fait de s’affranchir d’un système de distribution commercial. Si le système adopte la transmission numérique des données pour se moderniser, cela n’empêche pas qu’il soit piraté.

    Déjà du temps des cassettes audio et vhs, ça y allait la copie pour les copains. Il n’y a que le théâtre et les concerts qui soient à l’abri de la copie.

  3. Libertad dit :

    Lescure d’anal+: le prototype du bobo débile, à la gueule de Dick Rivers , et sans doute moins de QI, faisant un rapport …?
    Ah on me glisse dans l’oreillette que c’était pour juste placer un bon pote aux socialos..

  4. daniel pilotte dit :

    Hersant est vraiment un petit briscard apres la gauche caviar et la gauche petard hollande pense que nous allons faire dans notre falzar le peuple de FRANCE en a marre des bobards et des cumulards tel hollande et d hersant qui sont des tocards .

Laisser un commentaire