/>

Hollande s’amuse d’avoir détruit 70000 emplois

Rédigé par lesoufflet le 04 juin 2013.

hollande_degonfle

hollande_degonfleAlors que la France traverse une période de chômage historique et que les économistes estiment que les mesures fiscales socialistes de François Hollande ont déjà détruit près de 70000 emplois en seulement un an, le président ne semble pas être inquiété par la situation des Français. Il s’est même permis de faire une mauvaise blague sur les chiffres catastrophiques de l’emploi national.

Peut-on taxer le travail, les capitaux, et les dividendes sans obtenir une explosion du chômage ? Apparemment non ! Du moins, c’est le résultat d’une étude réalisée par les économistes de l’Iref pour les Contribuables Associés et publiée dans le Figaro économie. Selon les spécialistes, les entreprises françaises, déjà en proie à la crise, ont du débourser, en 2012, 12,2 milliards d’impôts supplémentaires. Une surcharge fiscale couplée à une croissance nulle, qui a logiquement fait exploser le chômage des Français. Quand les autre pays occidentaux commencent à sortir de la crise, la France s’y enfonce un peu plus.

Les auteurs de l’étude ont donc évalué à 70000 le nombre d’emplois directement détruits par les réformes socialistes. Plus grave, ils prévoient une perte de 160000 emplois en 2013, si Hollande ne revient pas sur ses mesures fiscales absurdes.

Mais la culpabilité et le sens des responsabilités ne semblent pas toucher notre bon présiflan, qui s’est même permis de s’amuser de cette situation devant les ouvriers précaires de Bosch (les socialistes osent vraiment tout !). Pou rassurer ces travailleurs qui craignent pour leur avenir, François Hollande n’a rien trouvé de mieux que de faire une pointe d’humour, comparant le drame social qu’il a causé avec la mauvaise météo.

Il y a beaucoup de mauvaises nouvelles. Il pleut tout le temps, au moins depuis un an. Vous allez voir, ça va se lever.

C’est la France qui va se lever si tu continue comme ça François…

 

 

 

Déjà 17 remarques sur cet article

  1. ContreVérité dit :

    Vous êtes au courant la plupart des hausses fiscales de 2012 ont été décidée par la droite ?

    Apparemment, non.

  2. Libertad dit :

    C’est normal ces incantations régulières à la météo, les socialos (et de nombreux fonctionnaires qui les composent)ont toujours cru que l’argent tombait du ciel.

    La seule chose qu’ils savent cultiver c’est les impôts. Les derniers: financement d’etat pour les “emplois d’avenir” qui se transformeront, comme les “emplois jeunes” ,en contrats ou titularisation dans la fonction publique territoriale, déjà pléthorique et financée par les impôts locaux, augmentation des impôts pour financer les allocations familiales des immigrés…lesquels viennent gonfler le chômage des français que le secteur privé, le seul qui créer des richesses, doit aussi financer…..quitte à en mourrir, ce qui est maintenant le cas.

    • Marine dit :

      “le secteur privé, le seul qui créer des richesses”.
      Ah, parceque l’éducation par exemple n’est pas une richesse ?

      La croissance depuis plusieurs années est soutenue par le secteur public. Le secteur privé depuis longtemps ne génère plus assez de marchés pour soutenir la croissance.

      La preuve, les états sont en faillite donc le secteur privé est en crise.

      A force de vous plaindre de la mondialisation et du libéralisme (cf votre patronne Lepen dont son père disait exactement l’inverse.) il va falloir comprendre que les impôts sont une forme de redistribution, de fluidification des richesses et de cohésion nationale.

      • Libertad dit :

        Marine: Inversion totale des problèmes typique de la gauche qui décidemment ne comprend rien à l’économie:

        D’abord, le seul secteur qui créé des richesses, la croissance et fait augmenter le PIB, c’est le secteur économique privé (entreprises-salariés ) sur lequel l’état, les collectivités prélèvent des impôts et taxes, qui, outre leur fonctionnement et services publics, peuvent servir à relancer l’économie (investissement). La fonction publique ne créé strictement aucune richesse économique.
        Ce qui ne veut nullement dire que l’education des enfants n’a pas d’interêt, bien au contraire.

        Si la croissance est soutenue par le secteur public, dans certains domaines seulement, c’est grâce aux emprunts (record de 1850 milliards d’endettement) qui forcément à terme seront remboursés par les contribuables. C’est quand le secteur économique va mal que le secteur public va mal, et non l’inverse !

        En plus il n’ y a plus de croissance, puisque l’on est en récession (record aussi d’hollandouille), et si le secteur privé n’est plus moteur de croissance, c’est pour 3 raisons principales:
        -les prélèvements (impots, taxes, charges sociales) qui atteignent des niveaux records en France et asphyxient économie et consommation,
        – la concurrence déloyale introduite par la mondialisation et l’Europe,
        – les niveaux artificiellement bas de l’ us$ et du yuang , qui pénalisent l’euro et nos exports, et où les pays de l’euros ne peuvent pas dévaluer (comme c’était le cas avec le franc) .

        C’est bien pour cela que Marine Le Pen, est pour un minimum de protectionnisme aux frontières (comme USA et Chine), pour la sortie de l’Europe actuelle (pour mieux la reconstruire en Europe des Nations) et La seule à vouloir sortir de manière préparée de l’euro qui est un blocage total et qui forcément va un jour éclater (voir la situation intenable socialement des pays du Sud de l’Europe). Savez vous que Sarko, au pire de la crise grecque, était à 2 jours de faire réimprimer des Francs en catastrophe. Comme c’est inéluctable, mieux vaut préparer sérieusement la sortie…

        • Marine dit :

          Inversion totale des problèmes typique de la droite qui décidemment ne voit l’économie que par le secteur privé.

          L’éducation comme la recherche par exemple sont des savoirs qui peuvent être proposés aux marchés (jeunes travailleurs, brevets etc…) ou au bien public (santé, etc…) et permet à la population de prospérer, donc de s’enrichir.
          Le privé n’est pas la source d’innovations transformatrices. Beaucoup, sinon la plupart, des innovations cruciales apparues ces dernières décennies, allant de la médecine à Internet, ont été fondées dans une large mesure sur la recherche-développement financée par l’Etat.

          L’ironie est que les réductions d’impôts pour les plus-values et les dividendes qui étaient censées stimuler l’investissement par les présumés créateurs d’emplois ne l’ont pas fait, alors même que les taux d’intérêt étaient ces dernières années historiquement faibles.

          La création d’emplois du secteur privé sous l’administration Bush ou Sarkozy a été moribonde. Les grandes institutions économiques telles que le Fonds monétaire international reconnaissent maintenant le lien entre les inégalités et la faiblesse de l’économie. Prétendre le contraire est une idée égoïste qui est promue par les ménages les plus aisés.

          Le secteur publique est donc créateur de richesses, et garant dans le temps de ces richesses, donc au profit de la population.
          Le bien public est la seule richesse de ceux qui n’en ont pas.

          Jusque là, la crise n’est pas due aux secteurs publiques. Le système était prêt à s’écrouler (à cause d’une poignée d’individus) jusqu’à ce que les états deviennent garants du secteur privé et des banques.

          Quand au front national, il prend à droite, à gauche, en fonction du vent qui tourne. Hier, Lepen citait fièrement Reagan comme inspiration, (la fille félicitait dernièrement la grande carrière de Tatcher), maintenant, ils pourraient nous proposer du Georges Marchais.

          Hier, ils étaient pour le grand ordre libéral et maintenant propose les solutions pour y mettre fin. Tout cela entre le père et la fille…

          Bref, aucune vision politique claire et établie. Juste un discours populiste.

          • Libertad dit :

            Oui, vous avez raison, mieux vaut l’UMP-PS et ses affidés style FDG: grâce à eux , en 30 ans le chômage est résorbé, tout comme les déficits, les inégalités disparues et l’économie est brillantissime….!!

            Belle démonstration de nullité de ces politicards professionnels!

            Mais bien sûr, il faut continuer avec eux …et surtout ne pas faire confiance au FN . Le Pen père, quelque peu délirant je vous l’accorde, défendait une idée de la France et non celle de la conquête du pouvoir, Marine a fait évolué dans le bon sens ce parti, en vue d’une conquête du pouvoir.
            Grosse différence.

            Quant à votre vision économique c’est un salmigondis de tout et son contraire et de confusions digne d’une bureaucratique soviétique….Désolé de vous le dire tout cru .

            Pour ne reprendre qu’un de vos exemples, la recherche publique, tout comme les administrations, n’apporte rien en elle même à la croissance ni au PIB, c’est son application et l’ exploitation de ses résultats dans le privé qui le permettent, sauf à vouloir recréer des régimes où l’Etat devient acteur économique: on a vu comment ça s’est terminé dans tous les pays communistes….!

            Sérieusement, c’est le secteur privé qui ,dans la quasi totalité des cas, assure recherche et innovation , ce qui ne signifie pas qu’il faille supprimer pour autant la recherche publique.

            Et pour le populisme, voyez plutôt du côté du FDG…

  3. lazézé dit :

    Il vient également de détruire des postes d’assistante maternelle en modifiant les allocations familiales des gens zézés ( 4000 euros cad 2000+2000 pour ceux qui travaillent à deux). Il décourage les plus courageux. La conso va encore baisser. Quelle catastrophe pour les français qui travaillent toutes ces mesures

  4. katlen dit :

    Au Canada un parti a Gauche demande aux services judiciaire du Quebec d enqueter sur un systeme de Colution attribuer par notre ancien ministre charest aux entreprises Veolia et Dalkia du nord de la France par les Socialistes..Complot entre charest qui a d ailleurs ete recue par Hollande a l Elysee comme un grand chef d etat, ici les medias se posait des questions..nous attendons plus de reponses …A SUIVRE…

  5. Sikamanou dit :

    Le chômage ils s’en foutent, tant qu’ils peuvent continuer à se gaver sur la bête.

    Pendant ce temps à Paris le quota NKM a été élu à l’écrasante majorité de 58%…pour 12000 votants avec de lourds soupçons de fraudes aux élections. Et défense de rire, la dame se félicite toute seule de cette “ascension” pendant que Le Monde.fr se rassure comme il peut en interprétant cette farce ostensible à sa sauce.

  6. […] un an. Une belle performance pour le plombier en chef de l’Elysée et sa boîte à outils. Allez, encore un effort et la barre symbolique des 20% sera atteinte à l’horizon 2017. A ce niveau, la courbe du […]

  7. amazonia dit :

    Marseille = HOLLANDE le petit très petit président il inaugure !Après le Mucem ! un Montre de porte conteneur SON NOM mal choisi ! ( Jules Verne ) il nous a fait rêvé avec le Nautilus
    l’ile mystérieuse / Vingt mille lieues sous les mer etc +++alors donner ce nom a cet OGRE DES MERS ? est une erreur . CE MONSTRE DE PORTE CONTENEUR contrairement a Jule Verne ne fait rêvé PERSONNE .cet OGRE géant qui nous portent toujours plus de merderies et produits toxiques du pas cher des contres-façons +LE GEANT L’OGRE MONSTRUEUX EST UN CAUCHEMARD et ne fait pas rêvé (JULES VERNE OUI )
    LE MONSTRE QUI ARRIVE DE CHINE et dégueule sur nos quais toutes ses merderies (( LE SCANDALE )) les portes conteneurs
    qui débarquent REPARTENT EN CHINE A VIDE ? POURQUOI ?
    AUCUNE RECIPROCITE ? PAS D’ECHANGE ? AVEC LA CHINE ?
    OU LE COMMERCE (( a sens Unique )) POURQUOI ?
    NOS POLITICARDS des salons dorés visiblement des NULS des incompétents !
    POUR QUAND LE CHANGEMENT ? RECIPROCITE ?
    UN CONTENEUR = arrive plein
    UN CONTENEUR = part ? IL DOIT REPARTIR PLEIN DE MARCHANDISES FRANCAISE ET UE .
    NOS IDIOTS DE DIRIGEANTS se font rouler dans la farine !
    pas très futés ce pauvre PEPERE HOLLANDE LE CAUCHEMARD.
    PAUVRE FRANCE .
    LE NAUTILUS DE JULES VERNE = un rêve .

  8. […] Alors que la France traverse une période de chômage historique et que les économistes estiment que les mesures fiscales socialistes de François Hollande ont déjà détruit près de 70000 emplois en seulement un an, le président ne semble pas être inquiété par la situation des Français. Il s’est même permis de faire une mauvaise blague sur les chiffres catastrophiques de l’emploi national.  […]

  9. Deckard dit :

    Ce type a un QI négatif non ? plaisanter sur un sujet pareil !!! quelle morgue quelle arrogance !!!!

  10. […] Alors que la France traverse une période de chômage historique et que les économistes estiment que les mesures fiscales socialistes de François Hollande ont déjà détruit près de 70000 emplois en seulement un an, le président ne semble pas être…  […]

  11. daniel pilotte dit :

    Hollandouille s en fou du peuple , qu il se mefie il risque d etre un chomeur supplementaire avant la fin de son quinquenat .

Laisser un commentaire