Les nouveaux marchands de chaire humaine

Rédigé par Joseph Salem le 16 juillet 2013.

christiane_taubira_imam francediplomatie
Photo : francediplomatie

christiane_taubira_imam francediplomatieLe paradoxe de Christiane Taubira est certainement d’avoir mis autant d’acharnement à faire reconnaître l’esclavage comme crime contre l’humanité par une loi mémorielle en 2001, qu’à tracer la route vers de nouvelles formes d’exploitation de l’Homme par l’Homme, singulièrement par la loi du 17 mai 2013 ouvrant le mariage et l’adoption aux personnes de même sexe.

En effet, en déconnectant la filiation sociale de l’enfant de sa filiation biologique par la loi 2013-404 dite “loi mariage pour tous”, Christiane Taubira a non seulement nié le droit de l’enfant à être élevé par ses parents biologiques, mais elle en a fait un potentiel objet de spéculation financière : une matière première ou un produit fini selon le point de vue des clients et des investisseurs.

Sa circulaire du 23 janvier 2013 (NOR JUSC1301528C), adressée aux tribunaux pour leur demander de ne plus refuser la délivrance des certificats de nationalité française (CNF) pour des enfants nés à l’étranger, au seul motif qu’ils concernent des enfants issus d’une gestation pour autrui (GPA), quelle qu’en soit la motivation, démontre que l’enfant-marchandise n’est pas une fiction, mais une réalité qui concerne 10 à 15 enfants vendus et achetés chaque année en France.

Combien seront-ils demain ? dans dix ans ? dans trente ans ? Que signifie le hold-up législatif sur l’autorisation des recherches sur l’embryon humain auquel nous assistons en ce moment même à l’Assemblée Nationale (voir http://www.agoravox.fr/actualites/sante), alors qu’il n’y a eu aucun débat public, aucune audition sérieuse, que la dernière révision des lois bioéthiques a été faite il y a moins de deux ans (2011), et que les Français prennent leurs congés estivaux ? Que signifie cette nouvelle tromperie socialiste de l’opinion publique française, programmée à l’Assemblée Nationale pour ce 16 juillet 2013 ?

Déjà en mars 2013 à l’Assemblée Nationale, Jean Léonetti avait fermement interpelé la présidente Catherine Lemorton en désignant explicitement le lobby pharmaceutique à l’origine de cette initiative parlementaire : «Ce chant s’appelle aujourd’hui lobbying avec, à la clef, d’importants intérêts financiers. De ce lobbying, les députés doivent se garder comme Ulysse du chant des sirènes : il faut avoir connaissance du progrès mais ne pas s’y fourvoyer».

Jean Léonetti continue de souligner les arguments fallacieux de la majorité socialiste : « Vous avez dit, madame la présidente, que la France était en retard. Relisez donc ce qu’a écrit madame Sylviane Agacinski, épouse de Lionel Jospin sur les lois de bioéthique : elle rappelle que la France est, au contraire, en avance, parce qu’elle est protectrice». La proposition de loi réïfiant l’embryon humain devrait être voté ce 16 juillet 2013, un double scandale pour son objet et par sa méthode qui viole à nouveau la République.

Faut-il rappeler les excès dans l’atrocité auxquels le commerce aveugle et déconnecté de toute éthique a déjà fourvoyé les sociétés occidentales ? Faut-il rappeler à Christiane Taubira que l’appât du gain d’un lobby minoritaire fut le principal moteur de la traite transatlantique, le sauf-conduit d’un Louis XIV qui reniait sa foi chrétienne en acceptant de réduire l’esclave à n’être qu’un meuble ? Faut-il rappeler à Christiane Taubira les 12 000 000 d’êtres humains transportés comme des bêtes à travers l’Atlantique pour assouvir la soif de l’or d’une poignée d’investisseurs ? Son homme nouveau asexué et son changement de civilisation nous protégeraient-ils cela ? L’Histoire des hommes nous a déjà donné suffisamment d’exemples des horreurs dont ils sont capables, et les carrosses dorés promis par Christiane Taubira pendant le débat parlementaire ne sont en réalité que les citrouilles de Cendrillon, les guillotines de Robespierre, les goulags de Staline, et la prison d’extermination S-21 de Pol Pot.

Le lobby pharmaceutique n’est qu’une nouvelle société des Indes occidentales, et Christiane Taubira n’est qu’un nouveau Colbert, un commis diligenté par Louis XIV pour maquiller le crime en décret. Bientôt, des compagnies Hollandines en tous genres se rueront à la curée des compagnies royales d’Afrique et du nouveau monde. Où sera Christiane Taubira quand il faudra réparer les crimes sans nom contre les millions d’embryons humains et les millions d’enfants fantasmés par le consumérisme de masse ? Depuis sa riche retraite de ministre auréolée, elle sera probablement la première à dénoncer les dérives d’un capitalisme mondial dérégulé, en oubliant savamment de mentionner qu’elle en fut l’ouvrière de la première heure.

La fuite en avant vers l’enfer socialiste, c’est maintenant. La France libre doit continuer de se lever et de dire NON ! Les marchands de mort n’auront pas le dernier mot. Nous ne lacherons rien.

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    LA TAUBIRA ? cette bougresse/ cette ogresse qui se permet de mettre toujours EN ACCUSATION les français et blanc UE
    LES FRANCAIS on reconnuent leurs erreurs ce qui n’est pas le cas des ARABES ET DES NOIRS qui ont castrer et tuer beaucoups plus de populations et mis en esclavages des millions de personnes depuis des siècles et encore de nos jours
    entres décapitations , castrations , et autres tortures très locale lapidations etc . LA TAUBIRA en accord avec la grosse tirelire BERGER/AUGIER pour mettre les ventres de femmes et les enfants en esclavage ?? QUEL PRIX ? moins chers chez PAUVRE ? UN SCANDALE cette femme est une horreur de la nature et le “”PS”” lui donne la fonction de Ministre de la justice ? CE GOUVERNEMENT DOIT ETRE DEMIS DE SES FONCTIONS ce sont tous des traitres a la patrie francaise .
    JUSTICE POUR TOUS . TAUBIRA en prison = les enfants et ventres des femmes ne sont pas des marchandises .
    SCANDALE XXIeme siècle avec TAUBIRA la barbarie le retour.

  2. joseph Salem dit :

    “chair” humaine bien sûr en référence au thème de l’article, mais aussi “chaire” en référence aux tribunes réservées aux ténors de la culture de mort. Ce commentaire pour qu’il n’y ait pas de malentendu.

  3. jipebe29 dit :

    Mme Taubira, au passé trouble, est extrêmement dangereuse car elle s’acharne à casser nos coutumes séculaires et l’équilibre de notre société…

  4. daniel pilotte dit :

    taubira est une ministre qui est comme martine aubry elles sont nees avec delors dans les mains toutes les nations ont du sang sur les mains elle fait une fixation sur l esclavage pourtant en afrique les guerres continuent toujourrs entre certaines tributs et la elle est dans l impossibilite de dire qu il s agit de militant d extreme-droite francaise .

Laisser un commentaire