/>

Une semaine en Hollandie, #46

Rédigé par nikkopol le 08 août 2013.

hollande_montre

hollande_montre Patrick PeccatteMême en vacances, les peintres qui nous gouvernent ne peuvent s’empêcher de produire le pire… Alors j’ai rangé les tongs l’espace d’un instant, ne résistant pas à l’envie de commenter une semaine en Hollandie une nouvelle fois de très haute volée. Et nous ne sommes que mercredi…

Aurélie, la lie. Ma chérie Filippetti dispute au bon Vincent, à l’éducation, le privilège aussi inattendu que comique de réussir à retourner contre la gauche des populations d’électeurs, sinon des castes, qui lui sont pourtant complètement acquise ! C’est vrai, soyons honnêtes : reconnaissons qu’ils font tout chacun de leur côté pour dégouter leur petit monde, ici la culture et là les profs, de ce gouvernement de clowns. Peut être visent-ils la prochaine alternance pour incarner l’An II de l’ouverture ? Drôle. En tout cas, même en vacances, ma chère chérie arrive à passer pour ce qu’elle est. Cette semaine, elle a eu l’extrême délicatesse de montrer qu’elle était bien aux commandes en publiant… sur son compte Twitter. Pour faire oublier sa formidable capacité à dresser les artistes les uns contre les autre qui se balancent tous leurs 4 vérités par tribunes de presse interposées, elle a trouvé une bonne posture, bien comme il faut : prendre position contre une cabale orchestrée par la droite dure visant le journaliste Frédéric Haziza. Une bonne posture bien lénifiante, au milieu de l’été, ça ne mange pas de pain et ça fait du bien ! Raté, ma jolie. Car le message en question, sur le compte Twitter de la ministre, fut d’un mauvais niveau CM2 question langue française : « Soutien total a Frederic haziza dont les attaques ont des relans abjects d avant guerre” (sic). La culture est donc entre bonnes mains, déjà que la parution d’un livre érotique par celle qui n’était pas encore ministre nous laissait penser qu’elle était entre bonnes cuisses… Elle s’est rattrapée, ma jolie, en précisant qu’elle n’était pas l’auteure de ce message. Donc un demi-stagiaire, incapable d’écrire 140 caractères sans faire 5 fautes, peut écrire au nom d’un ministre de la république. Ça, c’est la Hollandie qu’on aime…

J’ai marché dans la bien-pensance, et du pied droit. Je ne suis pas un grand fan de Bruno Gollnisch mais j’avais envie de relater ici la mésaventure qui lui arrive. Il a fustigé, sur son blog, Eduardo Rihan Cypel, le porte-parole du Comité Central du Parti des Travailleurs, pardon, du PS en le désignant par la phrase suivante : « Cet Eduardo Rihan Cypel est un Français deèt-yt-èt relativement fraîche date qui a été naturalisé, alors qu’il vient du Brésil ». Les faits sont les suivants : brésiliens de naissance, il a été naturalisé français en 1998, à 22 ans. Il est donc de nationalité française depuis une quinzaine d’années. Le plus comique, ou pas, c’est que l’Eduardo en question courre en justice pour demander réparation, arguant que « C’est […] la première attaque publique aussi forte et ignoble que j’ai subie ». Ha bon ? C’est donc ignoble de dire que tu es français depuis 15 ans ? Dans ce cas, attaque-moi aussi, l’ami, et je suis curieux de voir sur quel article de loi tu vas pouvoir fonder ta démarche et me trainer devant un juge… Mais fais ça plutôt en septembre, ces jours-ci j’ai des trucs vachement plus importants à faire, comme foutre mon cul sur une plage…

Tel est pris… Prenant la défense de notre tout jeune français, Rihan Cypel, le PS a cru bon de souligner que « FN restait un parti antirépublicain qui veut opérer un tri inacceptable entre les Français en fonction de leur origine ». Manque de pot, Pépère, dans sa tournée estivale de l’enfumage, était en fin de semaine en banlieue pour parler « emploi franc ». Vous savez, une nouvelle sorte d’emplois subventionnés avec nos impôts… après les emplois qualifiés « d’avenir » et qui le sont tellement que personne n’en veut… et les « contrats de génération » qui auraient pu être une idée s’il restait encore quelques seniors dans les boites… L’emploi franc, kézako ? Un dispositif, décidé en février mais passé totalement inaperçu, qui consiste en une aide de 5 000 euros pour les entreprises embauchant en CDI un jeune de moins de 30 ans, en recherche d’emploi depuis au moins douze mois et résidant dans une zone urbaine sensible. Soulignons le joli vocabulaire : « zone urbaine sensible » en langue socialiste se traduit par « banlieues de non-droit » en langue française de Mr Tout-le-monde. Vous savez, des zones comme Le Mirail à Toulouse, où les pompiers se font caillasser quand ils essaient de venir à une personne âgée soufrant de la chaleur. Ou autour de Brétigny-sur-Orge, quand on vient dévaliser des cadavres ou faire les poches des blessés quand il y a un accident de train. Vous voyez mieux, les « zones urbaines sensibles » ? Autrement dit, Pépère nous a concocté une jolie mesurette… discriminante ! Puisqu’il faut être de ces « zones » pour pouvoir y prétendre… Merci aux entreprises qui joueront le jeu de cette nouvelle supercherie pour aider Pépère à maquiller un bilan en matière d’emploi qui s’annonce déjà aussi ragoutant d’une blennorragie sur un vieillard pakistanais faisant la manche dans une ruelle poussiéreuse de Peshawar. Les chiffres sont là : il se félicite de 10 000 emplois francs… pour, on lui rappelle, plus de 3 millions deux cent mille chômeurs rien qu’en catégorie A. Si c’est ça, la politique de l’emploi en France, toutes celles et ceux qui cherchent du boulot vont se sentir aidés…

Bientôt chez vous… Ainsi Pépère fait une tournée de monomaniaque pour essayer de ne pas passer pour le tire-au-flanc qu’il est. Le chômage, le chômage et encore le chômage. Jamais avare d’un bon mot, il a ouvert un de ces déplacements démagogiques en assurant que « le chômage, lui, ne partait pas en vacances ». Merci mon con. Ainsi en Vendée, l’éternelle rebelle, il a été accueilli, Pépère. D’abord par une centaine de militants de la Manif pour Tous, venus lui rappeler que même en plein été, il faut toujours un papa et une maman pour faire un enfant. Ensuite par des chômeurs, des vrais, sur le parvis de Pôle Emploi. Interpellée par une « vraie dame », qui lui demandait « qu’est ce que vous faites, il n’y a rien de concret ! », il est parti en ânonnant un bien ridicule « c’est pour ça qu’on est là ». A trop nier la réalité, elle finit toujours par vous sauter à la tronche…

Tournée d’été toujours. Dans sa délicate mission de déminage d’une rentrée à hauts risques, Pépère met un soin particulier à câliner ses copains dans les rédactions. Dire qu’on affublait Sarkozy de copains des médias… Ainsi lundi, il a déjeuné pendant plus de 2 heures ½ au sein de la rédaction du Monde, avec une poignée de journalistes. Ben tiens. Et le quotidien du soir va s’étonner, après, de la perte de crédibilité auprès du public de la profession de journaliste en général et de son canard en particulier… Saluons l’esprit d’à-propos de l’hebdo « Valeurs Actuelles » qui a aussitôt embrayé en invitant Pépère à venir quand il voulait déjeuner avec sa rédaction… « Moi président, chantait-il tel un coq sur son tas de fumier, je ferai en sorte d’être en chaque instant exemplaire ». Ne reste du coq que les pieds dans la merde…

Pépère toujours dans les étoiles. Il a noté, lors d’un de ces déplacements made in agence de com, « qu’il se passait quelque chose dans l’économie ». Oui, blaireau, les chefs d’entreprises ne sont pas encore tous morts. Ca bouge encore. Alors il se gausse d’une reprise tant de fois annoncée, d’une inversion de la courbe du chômage etc. Sauf que la fin de la chute ne veut pas dire retour à la surface, espèce de pitre ! Imagine-toi couler au fond d’une piscine avec un gros boulet au pied. Arrivé au fond, tu peux te dire que tu as arrêté ta descente, ce qui est fondamentalement le cas. Mais tu n’es pas sauvé pour autant…

Défonce parisienne. Non contents d’exaspérer les français comme jamais cela a été fait, nos socialistes nationaux ont décidé d’ouvrir une salle de shoot en plein Paris, après une pseudo-concertations de riverains qui sont, naturellement, vent debout. Pas bêtes, ils ont élu le quartier de la Garde de l’Est comme point de chute des camés. Pas cons : habitants tous dans le 7° arrondissement, ils n’allaient pas se foutre des drogués et des dealers sous leurs fenêtres… Par contre, les populo du 10°, ça oui. Et puis ça leur fera un peu d’animation, vu qu’ils n’ont pas le pognon pour aller au ciné… Or nos pieds nickelés ont oublié une toute petite donnée juridique, qui a son importance : en France, la consommation et drogue comme son incitation sont des délits et son commerce est un crime. Et que la parole d’un Premier Ministre valait décision. Ainsi l’association “Parents contre la drogue” a choisi d’engager une action devant le Conseil d’Etat en attaquant la décision du Premier ministre en date du 5 février 2013 d’autoriser une « salle de shoot » à Paris. Il faut savoir qu’une décision administrative peut être simplement verbale, ce qui est le cas en l’espèce, et être nonobstant attaquable. Autrement dit, le Conseil d’Etat vient de déclarer recevable la plainte de l’association pour « incitation à la consommation de stupéfiants ». En même temps, avec son look de retraité de la SNCF, on aura du mal à prendre le prof d’allemand pour un dealer. Mais pour un camé, ça c’est plus que probable…

Taubira, le bol… Ras le bol ? ou le bol, la chance ? Un peu des 2 en fait. Ras le bol parce que par dogmatisme elle pousse les magistrats à relâcher les truands plutôt que de les emprisonner. Comme à Dreux, la semaine dernière où 3 individus ont été laissés dehors malgré une condamnation à de la prison. Même Le Roux, le patron des députés socialistes, demande des explications… Je me demande quel cerveau malade peut penser qu’un repris de justice est mieux dehors qu’à l’ombre. Je me demande comment un ministre, non élu à son poste, peut se foutre autant de la gueule du peuple qui, lui, rend la justice en démocratie. Je me demande enfin comment peut-on tolérer cette sorcière là où elle est, dans un pays comme le nôtre. En même temps, Taubira est une aubaine : elle permet au camp d’en face de se mobiliser ‘tout seul’ tellement ses porte-paroles sont aux abonnés absents. Vivement 2014 et son lot d’élection. Que le peuple fasse, enfin, entendre sa voix après sa grosse bourde de mai 2012… Un peu comme à certains députés à qui il arrive de se tromper de bouton lors des votes, le peuple français s’est trompé de bulletin le désormais sinistre 6 mai de l’année dernière.

Bilan économique. Le FMI a rendu son rapport annuel sur la France. S’il salue l’effort des français, il exhorte le gouvernement à non seulement tailler dans les dépenses mais en plus à engager, enfin, les réformes structurelles nécessaires au rebond de la croissance. Mosco, qui n’est pas à une avanie près, s’est déclaré à l’aise avec le rapport… Attention, bonhomme, tu vas finir comme Batho… Pire, l’institution alerte la France que la condition de la croissance réside d’abord et avant tout dans l’arrêt du matraquage fiscal : les 12 milliards qui manquent désormais au budget 2014 ne sauraient être de nouveaux impôts alors mêmes que le taux de prélèvements atteindra un sommet record à 46,5% du PIB l’année prochaine ! Le rapport souligne que « la politique économique a durablement affecté la croissance des agents économiques (ménages et entreprises) ». C’est assez clair pour le clown de la Lanterne où il veut des précisions ?

Précisons… L’Institut des Libertés lui en apporte des précisions, en publiant cette semaine les « 5 échecs de Hollande ». Le premier des échec est d’abord économique : un taux de prélèvements record, un chômage au plus haut historique et qui devrait connaitre encore au moins 2 ans de hausse, la faillite programmée du régime de retraites tant la réforme annoncée va ressembler à un replâtrage à très court terme, le refus d’exploiter le gaz de schiste par dogmatisme comme les OGM sans qu’aucun expert ne soit consulté sur la question par les tribunaux qui relachent les faucheurs… Un mot enfin de la politique énergétique de la France qui semble se résumer au concept aussi fumeux que vide de « transition énergétique », en soulignant que le le coût de production d’un MWh de solaire se situe entre 94 et 194€ contre 49,50€ pour le nucléaire ! LE second échec est fiscal, évidemment. Les saignées répétées ont durablement sacrifié la croissance du pays, comme la confiance des ménages comme des entreprises. La pression fiscale sera de 46,5% du PIB en 2014, record absolu, sans avoir réduit d’un euro ni le déficit budgétaire ni l’endettement… Joli coup, non ? Le troisième échec est politique : le Front est désormais en passe de devenir le 1° ou le 2° parti de France, le front républicain ayant définitivement rendu l’âme en juin dernier à Villeneuve-sur-Lot. Un échec sociétal ensuite, avec une fracture sans précédent qui se creuse entre ceux qui travaillent (notamment dans le privé) et les autres. Un échec moral enfin : il n’aura pas fallu un an pour qu’il renonce à toutes ses promesses, il aura profondément divisé les français en en jetant 3 fois 1 million dans les rues de Paris. Il aura poussé les classes populaires et une partie croissante des fonctionnaires dans les bras de Marine Le Pen. Il aura déclassé la France sur la scène européenne et internationale. Le prix à payer pour 5 ans avec le petit gros. Cher payé.

Sinon, Act Up simule des jets de sang sur les bâtiments de la Fondation Lejeune, organisme en pointe dans la recherche contre la trisomie 21. Attaque fondée par le fait qu’une de ces administratrices n’est autre que la tête de pont de la Manif pour Tous. Personne au gouvernement pour condamner. Faut pas se fâcher avec les plus turbulents, peu importe leur poids politique. Sinon (2), un jeune a pris une balle dans la tête pour avoir refusé une priorité à un croisement routier en Seine-et-Marne. Mais la violence n’existe pas, la société est apaisée, les quartiers sont pacifiés. A part ça, rien.

Allez, cette fois c’est pour de bon. Bonnes vacances à tous !

Déjà 9 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    LA HOLLANDIE et sa CULture “”PS”” =
    FILIPPETTI dont la CULture se limite au lapage de vulve ! et autres poisserie . A voir LES programmes télé réalité ?
    Même dans nos campagnes ” le fumier ” à une odeur plus fleurie et naturelle .
    ENTRE CULture / AGRICULture / et culture de virus H7/N9 ?
    QUE FLAMBY ne puisse faire la même erreur que LA BACHELOT
    voir direct avec les fabricants du virus !qui fabriquent aussi les vaccins ? pour le plus gd bénéfice des actionnaires les malthusiens qui cherche des solutions finales a leurs idées !
    avec Monsanto / et la clique de bill gates / Warren buffet et autres généreux donateurs pour sauver le monde ? ENFIN SAUVER LEUR MONDE A EUX . NOS UMPS = sarkollande
    complices du cirque politique des BANQUIERS QUI DIRIGENT
    LA PLANETE .LA FIN DES HARICOTS BIO .
    1er = crise financière
    2e = crise alimentaire
    3e =crise sanitaire ( virus ! culture en labos privés )
    4e = crise identitaire ( immigration sans contrôle =guerre )
    hollandouille nous dit = pas de OGM /pas de gaz de schiste ?
    SARKOLLANDE = les traitres ont déjà signé des accords =USA
    Marché-transatlantique ( sans entrave ) ?? SCANDALE
    TOUS UMPS = menteurs / tricheurs / magouilleurs .

  2. Daniel pilotte dit :

    Hollande parait-il est omniprésent partout , sa politique mène le peuple de FRANCE dans une impasse , même l extrême gauche et les syndicats de gauche sont déçus de la politique de flanby il a été plutot rapide en imposant le mariage pour tous , concernant les véritables problème de société il s en fou .

  3. amazonia dit :

    sous la piteuse Hollandie = 38 ministres ? POURQUOI FAIRE ?
    du brassage de vent ou peigner la girafe ?
    au bout d’un an ! de présence sur le lieu dit de travail ?
    OU LES MINISTRES peuvent trop souvent confondrent le temps réel de travail et de présence stérile ce qui n’est pas la même chose . POURQUOI PAYER UN MINISTRE AU MOIS ??
    POUR QUELLE ACTIVITEE REELLE ? dossiers / résultats ??
    PUBLICATION des projets et sujets mis en actions ou pas ??
    CAR ËTRE PAYER TROP BIEN pour jouer les éoliennes qui ne produisent RIEN ?? MËME PAS DU VENT .
    LA FRANCE N’A PLUS LES MOYENS d’entretenir des pics assiettes et sangsues . ILS SONT EN VACANCES ……….

  4. Libertad dit :

    Merci Nikko de ce supplément vacances incisif….
    Même les pieds dans l’eau ou la tête sous le parasol, il arrive de sortir de la sieste en sueur: Et bien non, l
    ce n’était pas un cauchemar, les socialos sont bien au pouvoir et la France à la dérive ….

  5. amazonia dit :

    VALERIE TRIEWEILER en remet une couche = dans le parisien =
    (( je m’investie avec sincérité )) Les Français n’ont que faire des cette Madame sans gêne .
    MADAME DE .devrait s’abstenir de s’investir ! vue l’image quelle donne de LA FRANCE ?
    QUE MADAME RESTE CHEZ ELLE EN TOUTE TRANSPARENCE .
    LE MONDE ENTIER EN A ASSEZ VU .
    voir sur Google = robe transparente valérie au qatar 1455
    l’image du soir .

    STOP . LA HONTE .

    • Simoun dit :

      Oulah, respire un coup poto!
      Une phrase avec sujet-verbe-complément?
      Concernant le “lapage de vulve”, tu le mets sur 3 articles différents, cette “poisserie” comme tu l’appelles, elle n’a pas l’air de te laisser indifférent…

  6. jean-louis dit :

    je suis dubitatif sur le bienfondé des OGM et du gaz de schiste mais il semblerais que l’on aurait plus à gagner à construire des centrale nucléaire sans se préoccuper des actions de la CIA heu, de greenpeace pardon.

  7. Simoun dit :

    Toi-même, M. le soi-disant journaliste, tu publies un article sans te relire… Effectivement oui, “stop, la honte”

  8. Mamoud dit :

    Que ce soit avec Jospin ou avec hollande, la croissance est de retour :
    https://24heuresactu.com/2013/08/08/hollande-lautomne-au-mois-daout-%E2%80%8F/
    😀

Laisser un commentaire