Rentrée scolaire 2013 : entre fous et fourbes

Rédigé par Joseph Salem le 20 août 2013.

fsu_snu_ipp
A quoi sert l'école ?
fsu_snu_ipp

A quoi sert l’école ?

Pour les parents qui n’auraient pas encore compris les viols de conscience qui se préparent avec la loi Peillon dite “refondation de l’école”, voici quelques citations tirées du rapport intitulé ” Éduquer contre l’homophobie dès l’école primaire” rédigé par le SNUipp – FSU à la demande du ministre de l’Education Nationale. Notre analyse :

Dans le rapport cité, Réjane Sénac écrit : “La complémentarité des sexes est en effet un mythe fondateur de notre République au coeur de notre constitution, ainsi que des différentes branches du droit (pénal, fiscal, social…) […]. Revendiquer l’égalité de tous les individus quels que soient leur sexe et leur orientation sexuelle, c’est déconstruire la complémentarité des sexes et donc reconstruire de nouveaux fondements républicains”

Malgré cela, Serge Héfez écrit dans le même rapport : “Les études de genre ne constituent ni une idéologie, ni une cause […]” ; pourtant en pleine contradiction avec Réjane Sénac.

Ces deux auteurs illustrent bien les styles très différents qu’on peut rencontrer chez les défenseurs des études de genre (gender studies). Certains idéologues comme Réjane Sénac soutiennent des énormités sans précaution, d’autres comme Serge Héfez sont plus subtiles et savent masquer les propos choquants dans un semblant de balancement argumentatif.

En voici un très bon exemple : Serge Héfez écrit tout en nuance “les gender studies nous enseignent aussi que l’hétérosexualité, loin de découler du sexe biologique ou de l’identité sexuée, n’est pas la forme naturelle de la sexualité, mais sa forme dominante, au sens où le système social la produit, la légitime, et stigmatise et infériorise socialement celles et ceux qui s’en écartent”. Si on oublie qu’il n’a pas défini ce qu’il entendait par “naturel”, ce propos semble équilibré.

Mais il en tire une conclusion abusive, qu’il prétend cautionner par une “scientifique” et qu’il nous faut bien analyser. Il poursuit donc : “Selon la sociologue Laure Bereni, dire que l’homosexualité n’est pas une anomalie ou une pathologie, rompre avec la hiérarchie naturalisée entre hétérosexualité et homosexualité, voila qui a des conséquences politiques directes. C’est, notamment, fournir une caution scientifique a la remise en cause des discriminations persistantes infligées en France aux couples de même sexe dans l’accès au mariage jusqu’en 2013, à la filiation et à la procréation médicalement assistée.”

Où est l’erreur ? Serge Héfez oublie de dire que la “situation de droit” qu’il évoque, le mariage, la procréation et la filiation, implique un autre “sujet de droit” : l’enfant. Il commet un péché par omission, perpétré par tous les ministres du gouvernement socialiste qui soutiennent ces théories, car il s’agit bien de théories et d’idéologies, très éloignées des sciences comme voudrait le faire croire Serge Héfèz.

Cette stratégie constante d’expulsion de l’enfant, dont les droits sont volontairement omis, doit en même temps nous indiquer la réplique incessante qu’il nous faut lui opposer : l’enfant est un être humain dès sa conception, doté de droits inaliénables, notamment celui, malheureusement non encore inscrit explicitement dans la Loi française, d’être élevé socialement et affectivement par ses parents biologiques.

Nous n’accepterons jamais la négation de l’enfant telle que la professe les études de genre : l’amputation programmée de l’enfant de sa filiation naturelle, qui est pourtant un attribut de sa pleine et entière humanité, est totalement déshumanisante et inacceptable. Aucun fou, aussi fourbe soit-il ne nous fera changer d’avis. Nous militerons jusqu’à ce que tous les droits de la personne humaine soient défendus par notre loi républicaine, dès sa conception jusqu’à sa mort naturelle. On ne lâche rien.

Déjà 19 remarques sur cet article

  1. Maxence dit :

    Quant on voit le niveau des connaissances des petits français qui sombre dans les classements européens, les remontées de notes au brevet et au bac pour ne surtout pas paniquer les parents, on peut se demander si le SNUipp-FSU n’aurait pas mieux à faire que de s’occuper de gaytitude ?!!

    Ca en dit long sur les enseignants de ce syndicat !

  2. Daniel pilotte dit :

    Un tel syndicat d enseignant libertaire avec un programme honteusement liberticide reprenant les thèses du syndicat communard de la F E N décidément l éducation nationale franchouillarde gochisante a envi de faire de la France le premier pays européen des cancres .

  3. Mamadou dit :

    Lutter contre l’homophobie, c’est vraiment honteusement liberticide !

  4. Boulba dit :

    Dis ça à tes potes, Mamadou:
    Agression sauvage et homophobe à Tarbes : Philippe.B, grand black d’origine congolaise à la barre…” «Vous savez, dans notre culture, c’est très dur de voir des gens comme ça ” La Dépêche 23 aout.

  5. Jacques dit :

    – Pour commencer, il ne s’agit pas d’un rapport mais d’un dossier élaboré par un syndicat d’enseignants.

    – Ce document n’a pas été rédigé à la demande du ministre de l’Éducation Nationale !
    il s’agit d’une publication à l’occasion d’un colloque syndical dans le cadre de la journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie.

    – Réjane Sénac et Serge Héfez n’ont pas écrit dans ce “rapport” (qui n’est pas un rapport) 😉
    Il s’agit d’un dossier élaboré dans le cadre d’un colloque syndical où sont proposés des réflexions théoriques, des fiches et des outils…

    – Sortir une phrase de son contexte est de l’ordre de la malhonêteté intellectuelle !

    – Ce que déclare Serge Héfez n’est pas en contradiction avec ce que dit Réjane Sézac, bien au contraire !

    – Le reste de l’article, qui part sur des bases fausses et fallacieuses n’est qu’approximation et amalgame :

    Les études de genre ne sont ni une théorie ni une idéologie !

    http://www.marianne.net/Non-la-theorie-du-genre-n-existe-pas_a230855.html

    http://www.rue89.com/2013/06/29/risque-radoter-theorie-genre-nexiste-243298

    http://cafaitgenre.org/2013/01/02/la-theorie-du-genre-nexiste-pas/

    http://fhedles.fr/textes-en-ligne/les-representations-catholiques-du-genre-alice-gombault/

    – Les études de genre sont un champ d’études pluridisciplinaires autour de l’idée que le “mâle biologique” peut très bien repasser le linge et que le rôle de la “femelle biologique” ne se résume pas uniquement à enfanter et à faire la popote…

  6. Louison dit :

    Ca fait des lustres que tu nous rabâches ça Jacquotte, avec tes références bien orientées…On s’en fout de ces études de petits profs de l’éduc.nat. d’un syndicat bien socialo: ils feraient mieux de s’interroger sur la chute dramatique du niveau scolaire des élèves français et leur responsabilité dans ce désastre …
    Au fait, tu portes toujours une robe, comme Papa, votre best seller ?!!!

  7. Louison dit :

    Rachid-Jacques: t’as oublié “aux relents nauséabonds” dans ton petit bréviaire pour beauf bobo ayant la trouille du FN, c’est bête ! Même en citant un site catho qui ne plaide nullement les mêmes conneries que les socialos
    Mais bon, t’es pas à ça près pour aligner des réf que t’as pas lues !

    • Boulba dit :

      Un enseignant, professeur d’électronique, explique les raisons pour lesquelles il a choisi de mettre fin à ses jours. Il pointe du doigt un ensemble de dysfonctionnements et d’aberrations de ce qui continue à s’appeler l’Education nationale.
      Messieurs les pédagogistes, faux syndicalistes, enseignants moutons et autres fossoyeurs de l’Education nationale, vous vous sentez bien dans vos baskets ?
      Des élèves qui ne savent plus lire, plus écrire, plus compter, plus se concentrer, et des chiffres records de réussite au bac ? C’est, entre autres, cette mascarade que Pierre Jacque n’a plus voulu cautionner. A méditer…

      Lire la lettre de l’enseignant:
      http://ripostelaique.com/un-enseignant-prefere-mourir-que-detre-complice-des-lachetes-de-leducation-nationale.html

  8. Boulba dit :

    Non, toi, la seule chose qui te fasse chialer c’est la disparition prématurée des racailles.

  9. michel dit :

    l’école va devenir une fabrique de sodomite

  10. michel dit :

    peillon doit faire parti rois de la pédale

  11. Rachid dit :

    C’est bizarre, d’habitude, c’est Lesoufflet, qui écrit des conneries !

Laisser un commentaire sur Jacques