/>

Une semaine en Hollandie, #51

Rédigé par Nikkopol le 04 octobre 2013.

hollande_montre

hollande_montreUne grande semaine de renoncements, de guéguerre intra-gouvernement, de recadrage et décadrage, d’attaque défense… Le gagnant ? Le cynisme au pouvoir. Le perdant ? La France silencieuse… Petite revue d’une semaine terrifiante en Hollandie.

Dimanche on fait quoi ? Formidable semaine encore, où l’impréparation l’a disputé à l’amateurisme et au foutage de gueule. Flash back sur un week end marqué par la polémique du travail dominical qui semble ulcérer la partie la plus dogmatique de la gauche et qui n’est pas la plus éloignée des ors de la république.

En clair, faut-il donner la possibilité aux commerçants (principalement les grandes enseignes nationales) d’ouvrir le dimanche ? Notons ici que pour un pays qui compte officiellement 3 millions de chômeurs et officieusement sans doute le double, le fait de se poser une telle question est absolument ahurissante. Mais passons. Si nous devions relever toutes les incohérences de ces branquignoles, il me pousserait des lettres de clavier au bout des doigts…

Fidèles à leur habitude d’incompétents crasses et surtout n’ayant aucune ligne politique claire, chaque ministre passé devant un journaliste y est allé de son sentiment : du « oui mais » au « mais non », on a eu un éventail surréaliste de commentaires, y compris de la part de ministres dont le supposé champ de compétence n’a aucun rapport avec la question. Ce qu’ils n’ont pas compris, tous autant qu’ils sont, c’est que le pays se contrefout de ce que le sous secrétaire d’état pense ou ne pense pas, ce que veut connaître le pays, c’est le point de vue du gouvernement de la France sur le sujet. Bon, ben le pays attendra puisque l’exécutif a pris une décision pleine de courage : il fait une (grosse) commission !

Comme le souligne Le Monde cette semaine, l’archaïsme est aux commandes du pays et surtout à gauche, personne n’a réfléchi pendant les longues années d’opposition, à une possible évolution de la législation devant les nouveaux modes de vie, de consommation et de commerce. En attendant un très hypothétique dégel des mammouths socialistes, Amazon et cie ont de belles ventes promises devant eux. Déterrons juste, pour conclure le sujet, une citation datant de 2008, au moment où le président précédent se prononçait pour un assouplissement de cette législation du travail dominical. Un député socialiste, retraité de la fonction publique et maire de Nantes déclamait à la tribune de l’Assemblée : « Ce n’est pas parce que le président s’ennuie le dimanche qu’il faut supprimer le repos dominical ». Pépère appréciera.

Grosse commission. L’exécutif a donc choisi de ne rien faire… en tout cas de gagner du temps sur la question du travail dominical. C’est d’autant plus courageux que le problème ne peut pas être planqué sous le tapis : tous les dimanches, la France se posera la question à travers les déclarations des « pour », des « contre », des « ni pour ni contre, bien au contraire »… Aveu de non pensée, de non préparation, de non réflexion et de non point de vue… Bref, terrible aveu d’incompétence ! Là encore, une presse aux ordres préfère regarder ailleurs. En même temps, en ouvrant aux salariés qui le veulent la possibilité de travailler le dimanche (ce qui va arriver, l’inverse est tout simplement intenable compte tenu de la situation), Pépère continue malgré lui son entreprise de nettoyage du socialisme dans le pays. On aimerait tellement qu’il aille plus vite et plus fort…

Le couac qui fait des petits. Formidable semaine de n’importe quoi avec l‘invention, ils l’ont fait, du couac au carré ou du couac dans le couac ! On doit cette sucrerie à Valls, au prof d’Allemand et à la stratégie des communicants grassement payés qui officient au Palais.

Jugez plutôt. On sait tout de la guerre désormais ouverte entre Valls et Duflot, le candidat à la candidature et la khmer verte canal hystérique. En jeu, une position sur la ligne de départ de 2017, sur les cendres encore chaudes d’un pépère renvoyé à sa juste place, c’est à dire dans les latrines de l’histoire. Valls doit donner des gages à une France qui n’a jamais été aussi à droite et Duflot doit essayer de garder la main sur une secte, EELV, censée lui garantir sa candidature. Chacun bien dans son jeu, la partie se déroulant sur terrain neutre, à savoir un campement rom.

Valls engage, envoie du lourd, ce qui lui vaut les applaudissements d’une grosse partie du public : les élus PS qui se frottent à la réalité, une brochette de parlementaires PS tout heureux de pouvoir se refaire une démagogie toute neuve pour quand ils arpentent les marchés de leur circo, la droite, obligée de reconnaître que Manu est le meilleur d’entres eux, le FN qui est à 2 doigts de filer sa carte de membre au ministre de Beauvau. Duflot, en difficulté, défend comme elle peut et essaie de sortir du piège en interpellant l’arbitre. Bon, l’arbitre en question regarde ailleurs, l’air benêt, sourire béat, promenant sa jovialité de sous-préfet de salons en cérémonies. Malgré l’habile tentative de l’ado hystérique, l’arbitre n’est pas descendu de sa chaise. Donc le match a repris de plus belle, une partie du public prenant à partie l’autre partie… Les noms d’oiseaux ont fusé entre les 2 protagonistes, qui sont pourtant censés de jouer dans la même équipe !

Une semaine après, on nous explique que l’arbitre a sifflé la fin de la partie, match nul, les murs ont tremblé, tout le monde est aux ordres. Mais c’était sans compter sur le prof… Sans doute aiguillé par un conseiller aux émoluments confortables, le prof clame alors que le méchant Valls a reconnu sa maladresse, laissant entendre qu’il a pris son ministre turbulent entre 4 yeux pour lui taper sur les doigts. Et bing, deuxième lame, le couac dans le couac, ou le couac au carré : les services de Valls clame dans la presse qu’il n’en est rien, Manu n’a jamais reconnu quoi que ce soit et qu’il maintient ses propos. C’est dire si le recadrage a été violent ! C’est dire le respect qu’il a pour Pépère et son prof ! C’est dire à quel point ce gouvernement ne ressemble à rien ! Résultat du résultat du résultat, le prof veut prendre en main la com’ des ministres et le mec de Duflot twitte un rageur « Valls demandera dorénavant la permission avant de faire des déclarations racistes ». Et il faudrait que le pays les prenne au sérieux ?

Pépère cherche de l’air. On l’a vu sacrément visionnaire, pépère, lorsqu’il a reçu les opposants de Merkel à l’Elysée, serrant très fort son gros cul pour que la chancelière se trouve affaiblie dans son pays. Raté, on le sait, et dans les grandes largeurs. Alors vite, le Mali, la pseudo guerre éclair qui a fait de lui un héros à Tombouctou. Il s’est donc empressé d’inviter le président malien fraichement élu, histoire de donner de lui-même une image de winner. D’ailleurs, le 24 septembre dernier, il s’était auto-congratulé à la tribune Onusienne en vantant les résultats obtenus dans le désert malien. Re-raté, le chef d’état à su écourter sa visite en France pour cause… de retour de la guerre civile dans le Nord du Pays, là même où la France avait acquis une victoire éclatante sur le terrorisme ! Combats des insurgés contre l’armée régulière, retraits des rebelles touaregs des négociations avec le pouvoir, attentat suicide meurtrier à Tombouctou… On a connu des victoires militaires plus éclatantes, non ?

Riposte : le patron d’un bar tabac est agressé lundi dernier, à 7h du matin, dans le 12° arrondissement de Marseille. Comme ça devient une sorte de tradition chez les commerçants excédés, le buraliste (qui a déjà été braqué il y a un mois) sort une arme non létale et tire sur l’un des 3 braqueurs, le blessant sans intention de le tuer puisque le projectile était en plastique. Pour info, le braqueur blessé a 17 ans et est bien connu des services de police. Jusque là, rien de très exceptionnel dans la France Orange Mécanique que nous concocte la Hollandie. Le croustillant, dans cette histoire, c’est France Inter. Antenne de la radio publique, journal de 9h, lundi dernier donc : « pour des raisons inconnues, la situation a dégénéré et le gérant à ouvert le feu dans la direction d’un des malfaiteurs ». En fait, en Hollandie et pour les medias officiels, la situation dégénère quand l’honnête commerçant cherche à protéger son bien, son travail voire sa propre vie ! Paroxysme du renversement des valeurs ! Nous boirons donc le calice jusqu’à la lie !

« Vous les copains, je ne vous oublierai jamais… » on a appris cette semaine que l’Etat était d’une très grande générosité avec un département particulièrement en difficulté, la Corrèze, qui se trouve être le département le plus endetté de France et celui dont le petit président est devenu le vrai président. Et c’est donc celui qui a le plus profité d’un fonds d’aide exceptionnel créé fin 2012… Il a touché plus de 12 millions d’euros, soit plus de 15% du montant total alloué par l’Etat. Il s’avère en outre que sur les 29 départements aidés par ce fameux fonds, très peu sont gérés par la droite… Mais on est irréprochable où on ne l’est pas !

La sémantique du prof d’allemand. Ayrault est tranquillement à son niveau. Notoirement celui de la mer, voire celui de l’amer. La semaine dernière, il était devant la famille socialiste, les parlementaires pour être précis, même si les rangs étaient plutôt clairsemés. Et bien il nous en a servi une fameuse, le prof. Il a commencé sa phrase par « j’assume les hausse d’impôts » pour la finir par « parce que nous n’avons pas eu le choix ». On passe sur le couplet du démon Sarkozy qui est coupable de tout, naturellement. Si ça les amuse, après tout. Non, mais c’est surtout que dans la même phrase, il dit tout et son contraire. Non, Jim, dans la langue française, c’est vrai toute en nuances, soit tu assumes une décision que tu prends et tu en es responsable ; soit tu es obligé de la prendre. Mais ça ne peut pas être les 2. En même temps, comme dans les rédactions on manie assez peu la langue française, personne n’a relevé. Ouf !

Les mensonges de pépère. Cette semaine, la France a envoyé un petit document à Bruxelles, intitulé « stratégie de politique économique de la France ». Il est bien utile parce qu’il permet de comprendre et même de connaître les orientations et les décisions qui son prises par les peintres qui nous gouvernent. Et que dit donc ce petit opuscule ? Exactement l’inverse de ce que les mêmes nous chantent ici.

Prenons l’exemple de la pseudo réforme des retraites : il explique que l’âge de départ effectif à la retraite est bien repoussé avec sa réforme, alors qu’ici il a juré la main sur le cœur, au nom de la justice sociale et des patrons qui sont tous des salauds, on ne toucherait pas à l’âge de départ à la retraite. C’est vrai, l’âge légal de départ est bien resté à 62 ans. Sauf qu’avec la réforme, plus personne à partir de 2020 ne partira à cet âge-là puisqu’il faudra alors 43 années de cotisations… « A terme, un assuré qui débute sa carrière à 23 ans (c’est la moyenne en France) ne pourra partir à la retraite au taux plein qu’à partir de 66 ans », est-il écrit noir sur blanc page 21. Pire, Pépère reconnaît plus loin que « cette augmentation de l’âge effectif de départ à la retraite devrait en outre augmenter le taux d’emploi des seniors et accroître de ce fait le potentiel de croissance de l’économie». En clair, cet allongement de la durée de cotisation est une bonne décision pour la croissance et l’ensemble de l’économie.

C’est donc en toute connaissance de cause qu’il n’actionne pas ce levier immédiatement, préférant laisser la France dans l’atonie économique plutôt que de froisser la fraction la plus révolutionnaire de son électorat… On retiendra donc que ce petit scribouillard non seulement raconte aux français exactement l’inverse de ce qu’il fait et qu’il sacrifie la santé économique du pays à ses propres intérêts politiques, partisans et dérisoires. Chacun jugera.

Nos maires ont du talent. Tout du moins ceux qui prétendent le devenir. Ainsi cette semaine Anne Hidalgo, 1° Dauphine, qui exposait il y a peu son brouillon de programme pour essayer de contrer la dynamique de son adversaire NKM. Dans cette tambouille de programme qui n’en est pas un mais qui pourrait l’être, on a eu l’opportunité de voir (en page 4 du document remis) un projet de verdissement de la petite ceinture, décidemment au centre de toutes les attentions. Jusqu’ici tout va bien.

Or, la veille de cette jolie présentation de programme qui n’en était donc pas une, la SEMAVIP – société municipale en charge de l’aménagement du grand projet de rénovation urbaine Paris Nord-Est – a elle-même présenté la maquette de son projet qui déborde sur les villes d’Aubervilliers et de Saint-Denis. Et que vit-on sur cette belle maquette, qui engage naturellement la responsabilité de l’adjoint au maire de Paris en charge de l’urbanisme ? Que la ligne de tram (T8) est prolongée sur la Petite Ceinture suivant une hypothèse admise par Réseau ferré de France, propriétaire de la ligne, dans sa déclaration de projet du 14 février 2011. Totalement incompatible avec les projets de la candidate socialiste. Le gros problème, c’est que l’adjoint au maire de Paris en charge de l’urbanisme s’appelle… Anne Hidalgo ! Autrement dit, soit elle raconte n’importe quoi aux parisiens, sachant que rien ne se fera comme elle le déclare. Soit elle n’est absolument pas au courant des dossiers qu’elle est censée gérer. Dans les 2 cas, il est essentiel de la tenir le plus éloigné possible de la mairie !

Allez, bon week end et bon courage !

Déjà 13 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    EN PITEUSE HOLLANDIE ?
    toujours le deux poids/deux mesures et INJUSTICE .
    L’EPAD . LES MEDIAS ? DISENT QUOI ? silence ça pousse !
    ouverture des portes ou pas? pour le FILS DE ;; Ariza Khiari ?
    Les commentateurs seront t’ils aussi virulent avec Khiari qu’ils l’avaient été avec Sarkozy ?
    L’EPAD = la résonance du fils SARKO . LES FILS DE DE DE QUI .

    PARIS = rue de la paix ! braquage des criminels des pays de l’est ? Donc nos très chers voisins de L’UE ? et autres
    Ils débarquent par milliers du nord au sud /plus les sans papiers qui arrivent d’italie et Espagne France la généreuse
    qui coule a pic ! ( PEPERE qui rame sur pédalo N°1 )
    le très gentil PAPE François donne des conseils pour accueillir toute la misère du nord au sud ?
    MAIS QUE FAIT LE VATICAN ? ils ont des immeubles des terrains des biens / des placements /des actions dans nombreuses multinationales ++ que fait LE PAPE ? LES CONSEILLEURS NE SONT PAS LES PAYEURS ?
    QU’il commence par montré l’exemple et donne des logements et terrains que l’église possède . ET POUR LES MUSULMANS qui débarquent par milliers du sud ? QU’ILS LES ENVOYENT VERS LES MOSQUEES et les milliardaires du qatar et arabie saoudite et autres pays de l’islam de paix ?????
    POUQUOI L’islam ! n’aide pas ses frêres ? AU LIEU DE DONNER DES MILLIONS POUR LE FOOT ? UNE HONTE .
    Les chrétiens ? doivent accueillir ceux qui égorges nos frères chrétiens en terre d’islam ?

    • bolchevik dit :

      Je crois qu’ils sont en train de construire des soucoupes volantes pour atterir directement en france…

      Ils arriveraient par milliers !

  2. Daniel pilotte dit :

    Avec la politique d hollande et de son gouvernement les impôts augmentent plus vite que les salaires , les injustices et les inégalités n ont jamais été aussi importantes les magouilles financières du parti socialiste son une véritable mafia .

  3. katlen dit :

    C est stupeffiant les mensonges que nous reppete cet energumene d un gouvernement qui n est pas capable de donner a notre pays un equilibre et gouverner ..Un tartuffe ridicule et honteux…Vraiment il nous degoute …

  4. katlen dit :

    Escusez oups , fautes dans mon commentaire …

  5. Boulba dit :

    Et bravo au FN à Brignolles qui arrive largement en tête aux cantonales partielles, les français sont de plus en plus lucides

    • Maxence dit :

      Oui…. et le député PS (par origine): Malek Boutih de déclarer :
      “Même si vous gagnez (…) on ne se laissera pas faire » (BFMtv)

      Malek Boutih semble avoir un problème avec la notion de démocratie…
      …comme d’ailleurs tous les gôchos descendus dans la rue lors du second tour de la présidentielle de 2002 .

      La démocratie, pour la gauche c’est quand elle gagne les élections… et le FN doit se faire sans cesse insulter, se faire piquer ses 100 sièges de députés de ses 18% d’électeurs, par le PS et l’UMP au nom d’une pseudo démocratie , sans broncher !!!

      Vivement un coup de balai pour virer tous ces parasites !

      Ca arrive: Le FN est donné en tête aux européennes (Ifop/nouvel obs).

  6. Pierre dit :

    Bravo NIkko , tout est dit !

  7. Muriel dit :

    Taubiracaille: diminution des récidives et augmentation des victimes !!

    Et voilà ….le gouvernement de branquignols socialos adopte le projet de loi criminel de Taubiracaille intitulé aussi sans rire “lutte contre la récidive”….par tour de passe-passe statistique puisqu’en plus de la suppression de l’automaticité de la sanction, les racailles ne seront plus condamnées à la prison même avec sursis, or 80% des récidivistes correspondent à des révocations de sursis simple…

    Cette duperie a déjà été dénoncée par plusieurs magistrats (Le Point)

    Les socialos sont des fous irresponsables !

  8. Noemie dit :

    Et un de plus !

    “J’ai craché toute ma vie sur le FN… mais je voterai pour lui dorénavant”

    http://ripostelaique.com/jai-crache-toute-ma-vie-sur-le-fn-mais-je-voterai-pour-lui-dorenavant.html

  9. Polpot dit :

    La “Démocratie” vue par la Gauche:

    -Monsieur Boutih, vous la déclenchez quand la guerre civile contre les Français qui votent mal ?
    Invité sur le plateau de Mots Croisés, Monsieur Boutih a clairement annoncé la couleur : passé un certain pourcentage de voix données au Front National, il déclenchera la guerre civile en France (17e minute).

    http://ripostelaique.com/monsieur-boutih-vous-la-declenchez-quand-la-guerre-civile-contre-les-francais-qui-votent-mal.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ripostelaique%2FznSM+%28Riposte+Laique%29

  10. Paul dit :

    Et “Notre Dame de Paris” heureuse de lancer les “Gay Games ” à Paris en 2018……!!!

    Le ridicule ne tue pas les socialos ni les gays qui soit disant revendiquent égalité et non discrimination !!

    Les Gay Games : combien va nous coûter cette fumisterie ?
    http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/les-gay-games-combien-va-couter-fumisterie,37734

Laisser un commentaire