/>

Une semaine en Hollandie, #53

Rédigé par Nikkopol le 18 octobre 2013.

hollande_montre

hollande_montre Quelle semaine de gastronomes ! Commencée en fanfare dimanche dernier à Brignoles, et terminée en farandole de bien-pensants autour de Léonarda… Pépère l’a très certainement adoré, cette semaine en Hollandie, dont voici la substantifique moelle…

Brignoles mon amour. Formidable prof d’allemand. Ainsi la semaine a commencé par la victoire sans contestation possible du FN à Brignoles. La presse nationale se félicitait, dimanche à la mi-journée, d’une participation en forte hausse. C’était, à coup sûr, le « fameux sursaut républicain », cette volonté « de dire non » à l’ignoble, à l’indicible, à l’inconcevable. Raté, les votants étaient bien plus nombreux au second tour qu’au premier mais c’était pour donner une confortable victoire au candidat frontiste ! Le prof, visiblement embêté par la perspective de ne plus contrôler le jouet qu’il a contribué à créer, a crédité le bon peuple d’une sortie toute en finesse. A part la politique du pseudo-gouvernement en place, il n’y aurait selon lui, qu’une alliance UMP-FN. Il faut dire qu’il s’y connaît en alliances : celles qu’il a noué pour essayer de faire avancer le pays a coulé depuis bien longtemps, lui qui se fait massacrer dans son propre parti. Celles, plus rigolotes, qui ont vu dimanche dernier la candidate UMP être soutenue par, en vrac : le PS, le Front de Gauche, le PCF, les Verts, l’UDI, le Modem… et perdre quand même lamentablement face au FN ! Un dernier conseil pour le petit Jean-Marc, que sa tata Yvonne attend à l’accueil du Leclerc de Nantes : les alliances, mon petit, tu laisses ça aux grandes personnes et tu te concentres sur ce que tu sais faire, c’est à dire pas grand chose. Et ça fera des vacances à tout le monde !

Brignoles, 2, mon amour. En fait, le drame, c’est que Pépère a cassé son jouet. Tel un docteur Frankenstein créant la bête, il a pensé faire monter le FN au point de s’assurer un confortable 2° tour à la présidentielle de 2017. Or tout le monde voit bien que les matchs se jouent entre l’UMP et le FN, et c’est le PS qui passe à la trappe à chaque fois. Le prix de ta mascarade de mai 2012 et de ton imposture, mon pépère. Tu as créé un système à 3. Et comme le disait Bismark, dans un système tripolaire, il faut être un des 2. Ca va ramer ferme rue de Solférino.

Lecture à 2 voix. Dans son analyse des résultats de cette cantonale partielle, pépère s’est concentré sur la nécessité d’avoir des résultats, mettant gentiment la pression sur son gouvernement. Ou, plus exactement, en essayant de coller la pression à sa bande de pieds nickelés. Il faudrait donc des résultats pour que le FN baisse. Fin politologue, pépère. Peut être pourrait-on lui garder une place à C dans l’Air ? Il y serait certainement plus à l’aise qu’à l’Elysée. En tout cas, indubitablement plus à l’aise dans le commentaire que dans l’action, le petit salarié de la république. Quoi qu’il en soit, il n’a pas fallu 2 heures pour qu’il prenne son analyse dans les dents. Cette fois c’est Bartolone qui lui a claqué le beignet, rappelant que le politique « ne peut se résumer à jouer les mécanos de la chose économique ». Invitant celui qui est encore président à l’heure où on écrit ces quelques lignes, plein de malice, « à regarder l’Autriche : 6% de chômage et pourtant 30% de votes d’extrême droite »… Y a pas à dire, on est bien embarqué…

La gauche morale râle râle. Cette semaine, tout ce que le pays compte de bien-pensants s’en est donné à cœur joie. C’était à celui qui s’indignerait le plus ou le mieux. Celui qui aurait la larmouillette la plus télégénique. Celui qui hurlerait bien au fascisme à l’heure du journal à la tévé. Et l’honnêteté nous amène à reconnaître que ca a bien pris, au point qu’on a du mal à décerner la palme du mieux bêlant. En cause ? Le respect de la loi républicaine, instituée par un gouvernement de gauche d’ailleurs, qui stipule qu’une fois tous les recours rejetés, une famille en situation irrégulière doit être reconduite à la frontière. Leonarda, c’est le nom de lycéenne qui a déclenché un torrent de gerbes lacrymales. Depuis cette reconduite, c’est une débauche de moralisateurs, de pleureuses, de références furieuses. On a même entendu le mot « rafle » (chez les Verts) et « Vichy » (au PS), ce dernier de faisant pas référence aux pastilles mais au régime entre 1939 et 1945. La « bonne » morale se déferle en gerbes mielleuses sur les ondes et sur les plateaux télés. On entend même le ministre en charge de l’instruction nous raconter qu’il faut « sancutariser » l’école… Ben voyons, Vince. Donc, selon toi, il faut en faire des zones ou le droit ne s’applique pas ? On comprend mieux les pratiques de certains lycées… Même la 1° belle doche de France, du fin fond de l’Afrique du Sud, se dit concernée par le sort de cette petite jeune fille. Le seul qui la ferme, et pour cause, c’est Pépère. Ses ministres se battent, son parti se déchire, sa majorité explose, la gauche dure qui tantôt fait alliance avec lui tantôt l’insulte décide de manifester cette fois… Mais lui, il la ferme. Des fois que certains se rendraient compte qu’ils se sont fait berner dans les grandes largeurs… De toute façon, que peut-il dire ? Qu’il ne faut pas appliquer la loi ? Marine et les Français n’attendent que ça… Qu’il faut l’appliquer et auquel cas c’est la moitié de son maigre crédit électoral qui s’envole avec ses derniers espoirs de réélection… On peut mentir une fois à mille personnes…

Bons baisers de Léonarda. C’est vrai que l’épisode tombe assez mal pour pépère et ses peintres. 2 jours après Brignoles, voilà toute la gauche moralisatrice qui crie au Fasciste ! Et c’est lui, pépère, qui est appelé en dernier ressort à la tribune ! A l’élysée, on se serait bien passé d’un tel épisode… A croire que certains le font exprès ! D’ailleurs, un conseiller cette semaine comparait la situation de cet ersatz de pouvoir : « autant se trimballer avec un lance-flammes dans un entrepôt d’explosifs… » C’est ça mon gars. Et les français sont aux premières loges pour assister au feu d’artifice !

Ô temps béni de l’indignation publique bon marché. Merci, Valls, de donner à cette gauche-là une occasion d’exister. C’est vrai que sur la retraite, c’était compliqué. Sur la défense de la gabegie des fonctionnaires, ça l’est tout autant. Mais Léonarda, là, oui. Du pain béni, j’vous dis. Vendredi 18 matin, il y avait sur une radio publique, donc financée avec nos impôts, un programme qui en dit long sur cette grande maison. « La matinale du Mouv’ bouscule son antenne et Thomas Rozec animera une émission spéciale autour de la mobilisation lycéenne suite à l’expulsion de Leonarda et Khatchik. Témoignages : Fati et Lucas lycéens très présents sur les réseaux sociaux, Pierre Henry, président de France terre d’asile, Richard Moyon du Réseau éducation sans frontières, Eric Alauzet, député EELV du Doubs, Maître Eolas, juriste, Ivan Dementho, président de l’Union nationale lycéenne ». On soulignera ce bel exemple de pluralité puisqu’aucun représentant de la loi n’était l’invité de cette matinale « exceptionnelle » ! Léonarda, les bolchéviks lui disent MERCI !

Promesses tenues. C’est suffisamment rare pour être souligné. Pépère nous l’avait bien dit. Dans le lot de mesures en faveur de l’emploi, il mettrait le paquet sur la formation professionnelle. Parce que se former, c’est le premier rempart contre le chômage. C’est le premier rempart contre l’exclusion. Contre l’abandon. Ainsi, cette semaine on a appris que les urgentistes se formaient au… self défense ! Et oui. L’hôpital n’est pas seulement un lieu où l’on soigne. Mais c’est aussi un lieu d’insécurité majeur pour ceux qui y travaillent. Et certains n’hésitent pas à menacer et agresser ceux qui les soignent… Alors on forme les personnels. Le but de ces cours ? Apprendre à parer les coups et à rester maître de la situation quoiqu’il advienne. Infirmier “à une époque où il faisait encore bon travailler à l’hôpital”, Alain Perrier est aujourd’hui à la tête d’une société qui propose des cours d’auto-défense spécifiquement conçus pour le milieu hospitalier. Sa petite entreprise croule sous les demandes… Pays apaisé + formation professionnelle = c’est beau un président qui tient ses promesses…

Pépère en tête. Un site très sérieux a évalué les présidents en exercice. « Top Ten World » s’est amusé à classer les dirigeants du monde. Et bien croyez-le ou non, mais c’est notre Pépère qui est arrivé en tête… enfin, si on prend le classement à l’envers ! En effet, nous avons la chance, nous français, selon ce site US, d’avoir le pire dirigeant du monde, loin devant Berlusconi, son dauphin. Il les surclasse tous, pépère ! Rod Tam, dirigeant corrompu de Honolulu, John Boehner, président américain de la Chambre des représentants incapable de diriger les débats de ce qui devrait être l’assemblée la plus puissante du monde, Altaf Husain, politicien pakistanais soupçonné de différents crimes dans le monde entier et sous le coup d’une enquête de Scotland Yard… Pas un pour contester ta victoire ! Et elle est belle, cette victoire ! Tu es celui qui a réussi à plomber l’un des pays les plus puissants du monde ! Tu avais tous les leviers pour changer les choses, réformer, moderniser… Si tu as une belle tête de vainqueur, tu en es assurément un !

Formidable Marie-Arlette ! Celle qui trimballe non pas son cul sur les murs de Varsovie mais son incurie sur les plateaux TV depuis des mois en a pris une bonne la semaine dernière. Elle visait la mairie de Marseille, ne s’en est jamais caché et avait même cru Pépère quand il lui assurait qu’un maroquin ministériel serait la formidable rampe de lancement pour un atterrissage municipal sans encombre. D’ailleurs, au cours de ses déplacements dans la cité phocéenne, il ne manquait jamais d’emporter l’insignifiante dans son bagage. Disons qu’elle lui offrait une porte de sortie honorable, lui qui a couvert pendant tant d’années en tant que 1° secrétaire le système mafieux Guérini. Marie-Arlette n’était pas assez pointue du bulbe pour être malhonnête. Donc tout allait bien dans la meilleure des configurations, il fallait juste se plier à ce petit exercice appelé « primaire » pour se faire adouber par les socialistes locaux.

Dépitée mais convaincue, Marie-A s’est donc prêtée à l’exercice. Non sans talent d’ailleurs. Le petit journal de Canal + a d’ailleurs épinglée cette semaine celle qui est capable de perdre du jour au lendemain son accent du midi en fonction de la question qu’on lui pose ! Très forte, Marie-A ! Interrogée sur son sinistère, elle parle comme vous et moi. 2 heures après, et sur la même antenne, lorsqu’elle est interviewée sur la primaire marseillaise, on croirait qu’elle a avalé un sac de cigales et la voilà qui parle avec un accent plus épais que celui de Raimu dans la femme du boulanger… Personne, d’ailleurs, ne souligne que ce comportement inique qui tend à prouver qu’elle prend les électeurs pour des triple cons, l’a peut être un tantinet desservi ! Puisque c’est le fin mot de l’histoire. Ministre de l’exclusion, en voilà une qui a montré l’exemple puisqu’elle s’est fait salement sortir de la primaire en question ! Ne sont restés, finalistes, que le baron local, le roc Menucci et Samia Ghali, la sénatrice arrivée en tête, qui doit remercier « le ciel » de ne pas avoir craché, elle, sur le système Guérini. Accusée de clientélisme par Marie-A, comme c’est bizarre, Ghali a répondu pas impressionnée : « après un tel désaveu populaire, la question de son maintien au gouvernement est posée ». Obligeant le prof d’allemand à la retraite à confirmer la ministre dans ses fonctions… Quand ça veut pas…

A part ça, France Orange Mécanique. On est à Perpignan, jeudi dernier, au collège St Exupéry. Une collégienne de 13 ans n’a pas supporté une remarque que lui a fait son prof et l’a tout simplement rouée de coups. L’enseignante est partie directement aux urgences. 13 ans… A part ça Miss Monde, Miss Paria ? Miss monde a publiquement pris position contre l’avortement, le sexe hors mariage et le divorce. Elle a eu le culot de se déclarer « pro-vie ». Quelle honte ! Qu’on se rassure, le public français ne sera pas exposé à une telle ignominie vivante, si belle soit sa pastique. Elle est de fait interdite de service public audiovisuel ! Ouf. Et on continuera tranquillement de voir Taubira. A part ça, on peut rire quand même : Bedos père, hiérarque auto-proclamé de la bien-pensance, patriarche de la bonne morale et petit père des peuples gaucho-boboïste était de passage dans l’Est de la France, pays de Nadine Morano. Il en a donc profité pour déclamer tout le bien qu’il pense de l’élue, la traitant de « conne » et de « salope ». Si Nadine n’est certes pas un Prix Nobel, elle a tout de même le droit de ne pas être insultée en publique dans sa ville. A cette heure, il ne s’est toujours pas excusé et elle porte plainte. Le vioque invoque d’ailleurs un « droit à faire son métier », qui est donc d’insulter publiquement tous ceux qui ne lui reviennent pas. Marrant cette capacité de ces gens-là à s’inventer toujours plus de droits et d’oublier le moindre des devoirs, l’élégance.

Allez, bon week end et bon courage.

Déjà 21 remarques sur cet article

  1. Daniel pilotte dit :

    Le seul événement positif est l élection du candidat FN contre le conseiller général sortant communard le front national a fêté sa victoire en allant prendre un bol chez vic , le reste de la semaine a été catastrophique les socialistes n ont rien compris a la sinistrose de la souveraineté de la France .

  2. Boulba dit :

    Encore une analyse désopilante….mais bien réelle , bravo !

  3. katlen dit :

    hahaha A part ca Nous vous donnons une tres bonne note pour votre travail de recherche…merci pour votre semaine a part ca ca fini bien la semaine

  4. amazonia dit :

    pauvre PEPERE ? sa mémère qui prend la parole sur le sujet
    Léonarda ! si elle n’est pas responsable des mensonges de son père et de sa mère ! elle n’a pas a mentir elle même pour faire entretenir toute sa famille par les impôts des français clopes de papa et maman compris . Famille supers menteurs.
    la mère italienne et enfants aussi ! contrôle des dates et lieux de naissances Léonarda quel age ? 15 ANS ou plus ? VRAI OU FAUX PAPIERS ? KOSOVAR /ITALIEN ?
    QUI FAIT LA LOI EN FRANCE EN 2013 ? PAS LE J’EN MARQUE ZERO ? NI VALLS ? NI “”¨PEPERE “”
    les sans papiers et faux papiers font les lois et décident ?
    ILS EXIGENT = le tout gratuit / bouffe/ logement / alloc braguette / soins santé / sans oublier les clopes de papa et maman . FRANCAIS 1er prix de générosité et conneritude .

    • Muriel dit :

      Là, avec l’affaire Léonarda, devenue affaire d’Etat…(!), les socialos décrochent haut la main le pompon de l’incompétence burlesque !!
      On croyait avoir tout vu avec ces branquignols . Ben non, ils peuvent encore nous surprendre !!!!!!!!!!!!!!!!!

  5. Urbon dit :

    Déjà une semaine ?

    J’ai pas vu le temps passer. Ça va tellement vite, le progrès, pfiou !

    Je suis dépassé par les événements 🙂

    C’est vrai quoi, depuis que la gauche est au pouvoir, on a fait tellement de choses…

    On a donné le droits aux couples homosexuels de faire des enfants. C’est tellement moderne que je n’ai toujours pas compris comment ils allaient s’y prendre. N’empêche que ça va relancer la natalité, c’est statistique. Et comme on sait faire d’une pierre deux coups de nos jours, on a abrogé la ségrégation sexiste qui perdurait entre l’homme et la femme. Grace aux nouvelles techniques de procréation, nul besoin de faire de différence entre les sexes, on est tous pareil, identiques, semblables. Le respect des différences dans la similitude, la procréation sans l’accouplement, c’est pas du Lao Tseu mais presque, l’âme touche au sacré.

    Mais le progrès social ne s’arrête pas là. La natalité, c’est encore mieux quand c’est des familles nombreuses et polygames, avec le bruit et l’odeur. On a donc expulsé bon nombre de français pour reloger des sans papiers. De même on a licencié a tour de bras ceux qui avaient plus de 20 ans d’ancienneté afin d’embaucher plus d’immigrés. Avec ces nouveaux arrivants, jeunes et dynamiques, bourrés de talent et de compétences, les Français qui n’ont pas eu la chance de glander toute leur vie vont enfin pouvoir toucher leur retraite, à 70 ans. Comme ça ils pourront au moins se payer une chambre à l’hôpital, pour finir leur vie dignement. Depuis des lustres qu’on se battait pour une société plus juste et plus humaine, il était temps qu’on y arrive.

    Après avoir évité la guerre civilisationnelle et ramené la paix dans les ménages, pour s’assurer une croissance économique durable, il fallait encore se pencher sur le système éducatif. A quoi bon sauver la France de la faillite si c’est pour faire des français des incultes et des illettrés ? On a donc reformé la morale et l’enseignement, parce qu’il faut bien l’avouer, on avait le pire système qui soit au monde. Maintenant qu’on est un pays moderne, même si un élève n’a pas son bachot, on le lui donne quand même, de sorte qu’on a éliminé toute situation d’échec. Avant, il y avait ceux qui voulaient s’en sortir et les autres. C’était rétrograde. Demain, tous les élèves seront intelligents, parce que sans cet esprit de compétition, l’homme est naturellement bon et sociable. Faut vraiment être un fanatique catholique pour croire encore qu’il existe une différence entre le bien et le mal.

    Suite logique des choses, on a reformé la Justice. Un jeune en prison, c’est scandaleux. Faut se rendre à l’évidence. En prison, il ne devrait y avoir que des vieux cons, de ceux qu’on sait qu’ils n’ont plus aucune chance de s’adapter au système progressiste ultraperformant qui va si vite. Grâce aux socialistes, les patrons de start-up peuvent prendre de jeunes dealers multirécidivistes en stage de commerce. Business is business. La future élite religieuse, islamiste naturellement, parce que l’Islam est la dernière religion qui englobe toutes les autres bon gré mal gré, est elle aussi directement recrutée en centrale pénitentiaire. De cette façon, on est bien certain qu’enfin, la corruption et la violence sont des concepts dépassés. Suffisait juste de trouver à qui profite le crime.

    Mais que serait une bonne réforme sociétale sans une vraie volonté politique ? Heureusement, nos politiques sont humbles et compatissant avec les quelques dissidences sans grande importance, qui ne savent plus quoi inventer pour exister d’ailleurs, sinon tenir des propos extrèmement extrème à l’intention des journalistes et des politologues, dont l’intégrité n’a pourtant jamais été mis en cause, comme par exemple : “Dégage”. Ainsi notre caste républicaine et démocratique de libres penseurs refuse tout simplement d’attribuer son succès à son génie créatif. Chacune de ces réformes s’affiche comme une évolution naturelle, nécessaire, inévitable même. Dans leur ensemble comme dans leurs particularités, elles sont le fait de la volonté de tous les français unis d’une même voix. C’est beau la science, la science ne se trompe jamais. De fait, jamais nous n’avions vu ça en politique, une élite à l’écoute du peuple, tellement à l’écoute qu’elle en devine les aspirations profondes et lui offre sur un plateau sa propre tête décapitée. En France, on n’aime pas trop le pouvoir et il convient de ménager les susceptibilité. Un président normal, c’est un président qui préside sans présider. Décidément, ces temps-ci, on touche volontiers au sacré et c’est tant mieux. Désacralisons !

    Il suffit de garantir aux petites gens qu’on en fait déjà trop pour eux en s’abaissant à leur niveau, de toute façon personne n’ira vérifier ce qu’il en coûte. Prendre dans le bas peuple un abruti notoire et l’élever au rang d’élite, l’histoire l’a prouvé mainte fois, c’est le début de l’anarchie et du “fachisme”. Heureusement, personne n’est tombé dans le piège et nos idées, dans l’esprit des lumières dont peut s’enorgueillir la France, grâce à un savant mélange d’indiscipline et de clientélisme, sont à la fois éclairées et populaires. L’élitisme, finalement, il n’y a que ça de vrai. Fallait juste y penser, pour rendre l’élite sympathique aux yeux du peuple, il faut qu’elle donne l’impression de ne rien faire. Absolument rien, du moins en apparence. Ha, si seulement nos aristocrates des temps anciens s’étaient préoccupés de tout sauf de politique économique, on n’aurait pas perdu deux siècles à balbutier.

    Allez la France. Le pays est redressé. Il y a du fric à se faire. Yapluka foncer dans le tas.

  6. katlen dit :

    Urbon…Votre commentaire est excellent et vrai…Il faudrai l afficher car cela represente ce que vies la France de nos jours…Bravo et Merci

  7. amazonia dit :

    pépère a fait son discourt ! il a mis le mitigeur en route !
    Léonarda = on se demande pourquoi les médias français ?
    Comme i télé ? ALLER voir la famille et demander son avis ?
    A Léonarda ? ILS SONT HORS LA LOI et mis a part le père LA MERE née en Italie ? donc vocation a rester en Italie pays qui n’est pas en guerre ! avec L’UE =ils peuvent venir en France a condition que le père puisse subvenir aux besoins de toute la famille ! mais ayant toujours un poil dans la main qui lui sert de canne ? PLUS SIMPLE de venir en France exiger les alloc braguettes et aide tout gratuit LE PERE = menteur /tricheur /magouilleur/ bon uniquement pour la reproduction ? ce genre de type L’UE DOIT LUI DONNER UN TRAVAIL pour construire les routes chantier européen et qu’il rembourse les aides perçues dans tous les pays ou ils ont pleurer misère ! lorsque tu ne peut nourrir des enfants ?
    TU N’EN FAIT PAS 6 . Mais comme ils ont coutumes de jouer les pauvres ! pourquoi travaillé 5 ans en France TOUT EST gratuit !
    en Italie ? COMBIEN DE TEMPS ?
    LES MEDIAS FERAIENT MIEUX DE DEMANDER AUX FRANCAIS ?
    ceux qui n’ont plus de travail et obligé de vendre des maisons et partir ? + LES SUICIDES ? LA VIE DES HORS LA LOI ET FAUX PAPIERS ? PLUS VENDEUR ? que la vie des français dans la misère ! eux n’ont pas droit a la télé ! spectacle HONTEUX.

    • Maude dit :

      C’est vrai que si Mitterrand était favorable au FN contre la droite, tout en le diabolisant, la montée du FN depuis ces dernières années n’a rien à voir avec d’obscures manoeuvres de Pépère: Le Fn grimpe tout simplement par adhésion de plus en plus de Français au seul programme capable de mettre un terme à la déchéance sociale, sociétale, et économique de la France vendue par l’UMPS à l’Europe, la mondialisation et l’immigration massive .

      Un nouveau sondage le confirme encore:

      44% des Français considèrent que le FN est le parti le plus à même de réformer en profondeur le pays (CSA-Atlantico)

      Alors Nikko, malgré le talent de ta plume, Pèpère n’a rien à voir dans une montée orchestrée du FN…..sauf son incompétence,.

      • Maude dit :

        BARBARIE SOCIALISTE ELECTORALE…..

        Scènes d’horreur sur une place publique de Belfort où le maire socialo a permis l’égorgement de 900 moutons pour la “fête” de l’aid el kebir…

        Scènes horribles et moyenâgeuses de moutons égorgés ou décapités dont les têtes roulaient jusqu’aux chaussures des enfants pateaugeant dans le sang,
        3 000 litres de sang et résidus divers balancés, non dans les égoûts, mais dans le réseau d’eau pluviale au mépris de toutes les règles sanitaires….

        Violations des règles sur la laicité, sur l’abattage des animaux avec étourdissement préalable (juste une tolérance), sur les abattoirs installations classées , sur les règles sanitaires et environnementales (réseau d’eau pluviale)…..

        Bel exemple d’intégration à la socialo.

        Des pourritures socialos prêtes à tout pour favoriser leur vote communautaire et garder le pouvoir.

        http://ripostelaique.com/aid-el-kebir-a-belfort-3000-litres-de-sang-balances-dans-le-reseau-pluvial.html

  8. Damdam dit :

    Amen. Tu viens de gagner ton hostie hebdomadaire.

  9. Libertad dit :

    Nikko et Urbon sont en forme ! Super !

  10. Maude dit :

    C’est vrai que si Mitterrand était favorable au FN contre la droite, tout en le diabolisant, la montée du FN depuis ces dernières années n’a rien à voir avec d’obscures manoeuvres de Pépère: Le Fn grimpe tout simplement par adhésion de plus en plus de Français au seul programme capable de mettre un terme à la déchéance sociale, sociétale, et économique de la France vendue par l’UMPS à l’Europe, la mondialisation et l’immigration massive .

    Un nouveau sondage le confirme encore:

    44% des Français considèrent que le FN est le parti le plus à même de réformer en profondeur le pays (CSA-Atlantico)

    Alors Nikko, malgré le talent de ta plume, Pèpère n’a rien à voir dans une montée orchestrée du FN…..sauf son incompétence,.

  11. amazonia dit :

    semaine de la honte pour le foot français !
    P.EVRA = dégage hors de France .
    CE TYPE N’A PAS A JOUER EN FRANCE .

  12. Pierre dit :

    Marseille, primaire PS: Patrick Mennucci la remporte, Ghali fait siffler Hollande et Ayrault ……!!!

    Le PS champion de la division des Français par son soutien aux communautarismes innove, grâce à Ghali, avec le 1er vote ethnique en France !!

    Quelle déchéance cette France socialo !

    • Boulba dit :

      Oui 1er vote identitaire en France grâce aux socialos (les champions de l’intégration !!!) :
      «J’ai voté pour toi, Samia. Inch Allah, la victoire ! » Une scène qui s’est déclinée partout où la candidate a mené sa campagne pour le second tour”. Le Monde

      • Muriel dit :

        A se tordre de rire ces socialos : le mot “arabe ” serait une insulte !!!

        Marseille : quand « arabe » prononcé par Mennucci devient une insulte

        Il est fort divertissant de voir depuis l’avènement de la novlangue chère à Orwell comme l’être humain naviguant dans les hautes sphères du pouvoir éprouve finalement quelques difficultés à s’adapter à ce concept liberticide qu’il a lui-même créé, et en arrive à se prendre à son propre piège sémantique.

        C’est ainsi que des propos tout ce qu’il y a d’anodins, échangés dans un couloir en viennent à être montés en épingle jusqu’à l’absurde.

        Bruno Gilles, sénateur UMP des Bouches du Rhône, a déclaré à Patrick Mennucci au sujet de Samia Ghali « plutôt que t’applaudir, je vais crier Samia, Samia !« , ce à quoi Mennucci a répondu « ce sera bien la première fois que tu applaudirais une Arabe… ».

        Qui n’a jamais prononcé une phrase du type « c’est bien la première fois que je vais féliciter un Anglais » ou « c’est bien la première fois que je vais applaudir le nationalisme d’un Corse » ?

        Tollé général sur l’aile gauche qui aussitôt lâche l’anathème suprême « raciiiissste ! » et réclame au PS et à Jean-Fifi Désir de supplicier l’infâme pour cause d’insulte grave sur la personne de Samia Ghali
        http://ripostelaique.com/quand-arabe-devient-une-insulte.html

  13. Pascal P. dit :

    Plus menteur que Copé, tu meurs !

    Au moment des manifestations contre le mariage homosexuel, auxquelles il avait participé, M. Copé avait déclaré qu’il appliquerait la loi en tant que maire mais qu’il ne célébrerait pas lui-même d’union homosexuelle « au regard de mes convictions ».

    Le 10 octobre, des paroles et des actes FR2:
    « Je n’ai jamais eu d’opposition d’aucune sorte à l’idée du mariage homosexuel.” ……!!!!

    La Manif pour tous, fer de lance des manifestations géantes contre le mariage homosexuel, n’a pas aprrécié !!

    Faites confiance à l’UMP !

  14. Muriel dit :

    Si, y a aussi le gouvernement de branquignols socialos:

    Plus d’impots disaient-ils après avoir atteint un record d’imposition hallucinant qui forcément favorise la fraude fiscale et l’exil fiscal (4 fois plus de départs en 2012 !- Le Point).

    Et bien c’était un Xème mensonge de plus: baisse des exonérations et augmentation des taxes sur les assurances vie, les PEA, LDD, PEL , avec effet rétroactif en plus, annoncent les charlots !
    (BFM-TV)

Laisser un commentaire