/>

Dégoûté par la Hollandie, un sénateur PS quitte le parti

Rédigé par lesoufflet le 24 octobre 2013.

hollande_ayrault

hollande_ayrault

A la suite de l’affaire Leonarda, mais également d’un an et demi d’errances présidentielles en matière de sécurité, d’emploi, d’économie et de fiscalité, le sénateur socialiste Philippe Esnol, sénateur-maire de Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, a décidé de quitter le groupe socialiste du sénat pour rejoindre le Rassemblement démocratique social européen (RDSE). Les déclarations éloquentes de l’homme politique parlent d’elles-mêmes. Morceaux choisis…

François Hollande est allé tellement loin dans les combines poiticardes, le refus de gouverner et l’idéologie électoraliste, que même les socialistes se mettent à ouvrir les yeux sur leur gouvernance pathétique : la France a peut-être finalement une chance d’être sauvée…

Pour expliquer son désamour du PS,  Philippe Esnol est revenu sur le comportement “indigne” du président et sur son arbitrage simplement “nul” dans l’affaire Leonarda. Pour lui, les propos démagogiques “pitoyables” de Harlem Désir sur cette affaire ont été “la goutte d’eau qui a fait déborder le vase”. Il a ainsi expliqué n’être “plus en phase avec le PS et ceux qui le dirigent, en particulier Harlem Désir”. Une affaire Leonarda qu’il a visiblement mal digérée :

J’ai été consterné, affirme Philippe Esnol, par les déclarations irresponsables sur la reconduite de Leonarda et de sa famille. L’enquête administrative a bien montré que la loi avait été parfaitement respectée […] Ces propos n’ont été tenus que dans le but de faire parler de soi et de déstabiliser Manuel Valls, ministre de l’Intérieur et personnalité politique préférée des Français. Les Français, heureusement, ne s’y trompent pas et continuent de faire confiance au ministre de l’Intérieur qui mène une politique claire et ferme qui contraste avec le flou caractérisant l’action gouvernementale. Ces positions démagogiques me sont insupportables, les méthodes sont odieuses et les résultats produits catastrophiques.”

Son premier grief envers le gouvernement et les socialistes concerne la réforme des rythmes scolaires :

On nous demande d’appliquer la réforme des rythmes scolaires qui coûtera au bas mot la bagatelle de 1,2 million d’euros à la Ville, lance l’élu. Sur ce sujet comme sur tant d’autres, l’Etat laisse les collectivités assumer des décisions qui, en l’occurrence, créent plus de problèmes qu’elles n’apportent de solutions.”

Le sénateur s’en prend également à la dangereuse et injuste politique fiscale du gouvernement :

Je ne peux pas soutenir la politique fiscale menée actuellement par le gouvernement. La refiscalisation des heures supplémentaires qui est à la fois une perte de revenus conséquente pour les travailleurs et un poids financier insupportable pour les entreprises me semble être une mesure particulièrement mal inspirée. Tout comme l’imposition nouvelle d’un million de foyers modestes !”

Philippe Esnol a également attaqué la gestion calamiteuse du grand Paris par nos amis (qui ne seront plus jamais les siens après de telles déclarations) socialistes :

Le gouvernement est en train de créer une véritable usine à gaz avec le projet de Grand Paris qui n’offre pour l’instant aucune garantie, si ce n’est qu’il concernera uniquement la petite couronne et que Conflans sera encore une fois oublié

Enfin, il nous rappelle quelques bonnes vérités sur l’essence et le fonctionnement du parti qui tient tous les pouvoirs malgré une absolue déconnection (et un mépris viscéral) du peuple de France :

J’en tire toutes les conséquences en quittant ce parti d’apparatchiks incapables de se faire élire localement et qui s’autorisent à donner à tout le monde des leçons de morale empreintes de pathos sentimental et victimaire pour mieux servir leurs intérêts personnels.”

Si ce sont les socialistes qui le disent…

 

 

 

 

Déjà 17 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    QUITTER LE ((PS)) Mieux vaut tard que jamais !
    le ((PS)) 1er parti politique pour les NULS ?
    ou comment détruire un pays en 5 ans de conneritude .
    (( PS )) 1er parti qui entretient les racistes ANTI -BLANC ?
    EN 2013 EN FRANCE = dans notre pays ! se faire traité de babtou /toubab / face de craie / sale blanc / souchiens /
    fils de porcs +++etc cela ne choque et ne dérange PAS ?
    LA GAUCHE ? c’est qui ? AUJOURD’HUI ? toute la faune exotique a qui le PS versent des subventions de ce-çi /cela !
    parti socialiste dirigé par un délinquant HARLEM et ses désirs faire venir en France toutes les familles de mafieux QUI NE TRAVAILLENT PAS ENTRETENUE 5 ANS PAR LA FRANCE ? DEMANDE DE REMBOURSEMENT ?? LE PERE POSE POUR des photos voir photo novopress famille soudé léonarda le père les doigts dans le soutient gorge ? DE SA DITE FILLE ??
    TOUTE CETTE FAUNE N’A PAS SA PLACE EN FRANCE .

  2. Pierre dit :

    1 lucide sur 127 sénateurs socialos : ça montre l’aveuglement et la débilité des socialos !

    Quant on pense que les Khmers verts , qui représentent 2% des français votants, en ont …12, dirigés par Vincent Placé, celui qui appelle les lycéens à manifester contre le Gouvernement pour Léonarda !!!!

    Quelle “majorité” de branquignols !!

  3. gipaski dit :

    alors là je dis bravo ! enfin un socialiste honnête et courageux. tout ce qu’il dit est plein de bon sens et reflète la réalité de la situation. Si lui est affligé par ce que font ses anciens amis que dire de ceux qui n’ont pas votés pour le pire président que la France ait eu depuis très longtemps. Maintenant on touche le fond, si certains socialistes font le meme constat !

  4. Daniel pilotte dit :

    Cela prouve que se sénateur a du mérite effectivement le président socialiste François hollande pratique une politique de goche en espérant que s il y avait plusieurs demissions dans son parti nous la droite nous pourrions revenir au pouvoir plus vite que prévu .

  5. Max dit :

    Epidémie de lucidité au PS ?

    Un deuxième maire socialiste excédé claque la porte du PS

    C’est la deuxième défection enregistrée par le PS en moins de 24 heures. Après le maire de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), celui de Fleury-Mérogis (Essonne) annonce, jeudi 24 octobre, sa démission du Parti socialiste. FranceTV

  6. Paul Emiste dit :

    Au moins un d´honnête et…lucide.

  7. Paul Emiste dit :

    Le pédalo sombre …glou glou glou.

  8. Boulba dit :

    Affaire Esnol : l’équipage PS quitte le navire

    http://www.bvoltaire.fr/auteur/dominiquejamet

  9. Eric dit :

    On va plutôt dire qu’il tente de sauver ses miches avant que le bateau coule. Les rats commencent a quitter le navire. Les âneries d’Hollande ne le gênaient pas pendant la campagne électorale

  10. Gérard dit :

    Alors que la proposition de faire revenir léonarda (pour qu’elle termine ses études et pour “calmer” les lycéens) et pas la famille (qui était en situation irrégulière et apparemment pas vraiment motivée pour s’intégrer) semblait acceptable (sa soeur aînée est en france dans une situation régulière)…

  11. Pierre dit :

    Faire revenir Leonarda , “acceptable” ?!!!
    Tu plaisantes Gérard ?
    Violer les réglements républicains pour calmer les lycéens, c’est le comble du ridicule et de l’incompétence socialo !
    ….et la risée de toute la presse internationale !

    • Georges dit :

      Oui, ce serait non seulement tout à fait acceptable mais aussi, tout à fait pertinent.
      D’autant que la scolarisation fait partie d’un des critères qui permettent à un étranger de rester sur le territoire…

  12. Georgette dit :

    Hé oui c’est super, un gosse scolarisé et toute la famille qui vit de l’assistanat aux frais des travailleurs et des contribuables français !

    Ils sont cons ces français !
    Profitons-en !

  13. JaCouille dit :

    Ha Ha Ha….Boulbite le bidonneur: chiffres totalement bidons publiés en 2011 (y a qu’à voir les commentaires sous ce pseudo article !!!).

    Encore un idiot utile du Medef qui préfère payer moins cher des immigrés que les 4 millions de chômeurs dont un grand nombre profite du système d’assistanat unique au monde.

    Le vrai coût de l’immigration s’élève à 17,4 milliards €
    (JP Gourévitch -Cri du contribuable)

  14. Kleber dit :

    « 84 milliards : coût budgétaire de l’immigration selon le rapport Posokhow

    Les autres études concluent à un surcoût budgétaire dû à l’immigration, variant selon ce que l’on y inclut ou pas : insécurité, éducation… : de 17 milliards dans la dernière étude Jean-Paul Gourévitch (2012) ; de 42 milliards chez Pierre Milloz (1997) dont l’étude ancienne continue de faire référence par sa rigueur méthodologique, de 73 milliards chez Yves-Marie Laulan (2012).
    Jean-Yves Le Gallou a, lui, évalué à 18 milliards le seul coût d’entrée et d’accueil des 200.000 immigrés supplémentaires annuels (coût en infrastructure notamment).
    Polémia

Laisser un commentaire