/>

Coke en stock : il neige à gros flocons sur la France

Rédigé par lesoufflet le 09 novembre 2013.

Cocaine

Cocaine Triste record. La France culmine en tête des pays européens comptant le plus d’adolescents drogués, selon le dernier rapport en date de l’Observatoire européen des Drogues et des Toxicomanies (OEDT). Pourtant, ce phénomène de société est peu, ou mal pris en charge par les pouvoirs publics, qui se défaussent de leur responsabilité en la transférant sur le cercle familial. A tort.

S’il existait un Eurovision des pays où l’on se défonce le plus, la France aurait bon espoir de ne pas finir antépénultième, comme c’est généralement le cas dans la version “classique” de ce concours. En fait, elle aurait même toutes ses chances d’atterrir sur la première marche du podium.

Pour chaque drogue disponible sur le marché, les jeunes Français âgés de 15 à 16 ans se placent parmi les premiers d’Europe, quand ils n’explosent pas, tout bonnement, les records. Ainsi, alors que la moyenne des adolescents européens ayant grillé au moins un pétard dans l’année se situe aux alentours de 15%, en France, ils sont 22% à avoir cédé à la tentation verte au cours des douze derniers mois. 41,5% des jeunes de 17 ans ont déjà fumé du cannabis dans leur vie.

S’il n’y avait que ça. Dans l’Hexagone, ces mêmes pré-adultes sont trois fois plus nombreux qu’il y a dix ans à avoir déjà pris de la cocaïne.

Plusieurs raisons expliquent, selon l’OEDT, cette recrudescence du recours aux drogues chez les Français. Concernant la cocaïne, il s’agirait d’un phénomène de banalisation notamment dû à la chute des prix. Pour le cannabis, la toxicologue Michèle Rudler opte pour l’hypothèse géographique : «la France est située entre des pays producteurs et un pays consommateur : la Hollande. Elle fait donc office de plaque tournante de la drogue en Europe, ce qui multiplie les chances des jeunes d’en consommer».

 Pourquoi pas. Pourtant, il semble un peu facile d’expliquer la tentation des drogues par leur simple accessibilité géographique et financière. On ne saute pas du haut d’un viaduc parce qu’il se trouvait là. Un mal-être préexiste forcément.

Au détour de considérations techniques, le rapport de l’OEDT n’est pas exempt de quelques fulgurances. Celle ci par exemple : «le chômage des jeunes et les coupes budgétaires opérées [font] ressurgir d’anciens problèmes». L’air de rien, l’OEDT met ici le doigt sur le noeud du problème, et renvoie l’Etat face à ses responsabilités. Les raisons de l’addiction aux drogues d’une certaine frange de la jeunesse ne sont plus à aller chercher du côté de la position géographique du pays, ni même au sein de la cellule familiale, fût-elle éclatée, mais bel et bien dans la dégradation constante de notre économie. Les solutions, par corollaire, doivent émaner de l’Etat.

L’Etat français, justement, se repose un peu sur ses lauriers. Depuis 1995 et l’autorisation accordée aux associations de distribuer des seringues stériles, rien, ou presque, n’a été entrepris pour prévenir contre l’usage des drogues et/ou des maladies liées. Des institutions existent, elles sont même légion, mais peinent à insuffler des idées dans le débat. Dans l’éventail des entités en lien plus ou moins étroit avec ces problématiques, on recense ainsi la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILT), l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), la Direction générale de la santé (DGS), la Haute autorité de santé (HAS), etc. Autant d’organisations qui gravitent autour d’un monde qu’elles connaissent bien, mais qu’elles influencent peu.

Les taxer d’incompétence serait un peu simpliste. Disons simplement qu’elles pèchent par manque de centralisation, de ligne directrice. On peut supposer que la création d’un organe de gouvernance autour duquel ces “électrons libres” s’articuleraient et échangeraient pourrait s’avérer bénéfique. En effet, si l’on peut se féliciter que tant d’instances dédiées, de près ou de loin, à la lutte contre la toxicomanie existent, on peut en revanche regretter que chacune reste sur son quant-à-soi, coupant d’office les ailes à tout projet d’envergure.

 

Déjà 22 remarques sur cet article

  1. foxcrow dit :

    La drogue est une stratégie de guerre sournoise, visant à éliminer à toute force la jeunesse occidentale, afin de favoriser le Grand Remplacement des peuples européens par la barbarie islamique. Si on ne comprend pas ça, alors c’est qu’on est aveugle et sourd.

  2. amazonia dit :

    a partir du moment ou LES FILS DE .POLITIQUES / BOBOS /ET AUTRES ELITES PARISIENNES ?
    sont en pemière ligne ! pour se poudré le nez de blanche poudre et fumé le canabis très prisé chez les gauchos parigot ! les flocons pour de vrais CONS .
    Vouloir faire LA LOI? lorsque une grande partie des incapables du gouvernement ont des enfants et eux mêmes ! des condamnations ? ALORS LA PAUVRE FRANCE ?
    OU EST L’EXEMPLE ? LORSQUE CERTAINS SONT AU GOUVERNEMENT ?
    ET ONT L’OUTRECUIDANCE DE NOUS FAIRE LA MORALE ?
    Gouverner c’est prévoir ! et pépère ? il est incapable de donner le cap et la ligne du futur de la FRANCE .
    TOUS LES SARKOLLANDES = UMPS +VERTS ONT VENDU LA FRANCE . MONDIALISATION = DICTATURE des banquiers /usa .

  3. Paul Emiste dit :

    Étonnant que nos génies de l´économie centralisée n´aient pas encore inventé une taxe sur la coke. Il faut bien faire avec son électorat bobo.

  4. Damdam dit :

    Bah oui, mais dans ce pays, dès que l’on veut faire de la prévention ou du soin, on se fait taxer de bobos soixante huitards…

  5. Michel dit :

    Si l’on veut faire de la prévention, il faut commencer par s’interroger sur l’immigration maghrébine et africaine qui a explosé grâce à l’UMPS !

    Comme le disait à juste titre Zemmour en aout 2010 sur Anal+: “la plupart des trafiquants sont noirs et arabes”, ce que confirmait en partie une magistrate à C’dans l’air en Aout 2013: où est l’argent de la drogue? en Algérie !

    http://fr.africatime.com/articles/lafrique-devient-un-hub-de-nouvelles-routes-de-trafic-de-drogue-dans-le-monde

    • Muriel dit :

      C’est bien pour ça que la seule communauté musulmane fournit la majorité des hôtes des prisons françaises….
      (le monde-washington post 2008 et multiples confirmations depuis déjà citées sur ce site)

    • Damdam dit :

      Il faudrait être logique quelques fois.

      Est ce que la proportion de trafiquants et de dealers est plus grande chez les africains et les arabes ? non.

      Sinon, autant dire :

      « la plupart des trafiquants sont pauvres ». Et alors ? On vire les pauvres de france ?

      En gros, sous couvert d’être un argument, votre propos démontre juste une idéologie xénophobe.

  6. Dimdim dit :

    Ha Ha Ha…. le bouffon bolcho Damdam soutient les

    traficants de drogue africains et arabes, justement parce

    qu’ils sont noirs et arabes, sinon c’est de la xénophobie !!

    A se tordre de rire la logique des trouducs gôchos !!

    Quant à la pauvreté, on te souhaite autant d’Audi, BMW,

    Cayenne qu’eux !!

  7. Pierre dit :

    Toujours à défendre les racailles contre les travailleurs

    français, comme la gauche, hein Damdam.

  8. Paul dit :

    Règlement de compte à Marseille :

    Hoccine Azzoug a été tué par balles, dans sa BMW, dimanche matin dans une cité des quartiers nord de Marseille.alors qu’il était issu d’une famille “très bien intégrée” dixit Samia Ghali !!.( le Parisien) .

    Oui… il était connu de la police pour différents délits, dont trafic de drogue, home jacking, prise en otage d’ infirmières au CHU avec un révolver….

    “Bien intégré” dit la sénatrice socialo…….

    Et un 2e tué par kalash, dans une Mercedes, dans les quartiers nord (http://www.leparisien.fr/marseille-13000/nouvel-homicide-a-marseille-un-homme-tue-a-kalachnikov-dans-les-quartiers-nord-11-11-2013-3305649.php)

    2 morts de plus en 24h à Marseille, juste après qu’une policière se soit fait tabasser par 5 personnes….

    C’est vrai qu’il est sacrément efficace le petit matador Valls , lui qui tweetait le 13-4-12,à propos d’ un mort par balles à Marseille: “encore la démonstration de l’échec de Sarkozy”….

  9. Daniel pilotte dit :

    Il n y a pas qu a Marseille qu il y a des règlements de compte a propos de la drogue il s avére que se week-end a Marseille un des deux assassinats a été perpétré pas très loin d un commissariat et que dans la même cité phocéenne une policière de la BAC a été violemment agressée pas très loin d un tribunal .

    • Kilucru dit :

      Ben oui , ce qui prouve, une fois de plus, que nos chères “Chances Pour la France” bien intégrées se foutent comme d’une guigne de la police et de la justice….

      Faut dire qu’ils savent compter sur leur copine Taubiracaille et ses lois protectrices !

      • KillerDeTrolls dit :

        C’est comme le “tireur fou”, il s’agit d’u homme d’une quarantaine d’années, blanc, au crâne rasé et au front bas ?
        C’est ça, les “chances pour la France” ???

        • Boulba dit :

          MOUHAHAHAHAHA !!!!!!!!!!!!!

          Complétement raté pour le troll “KillerDeTrolls” !!!!!!!!!!!!!!!!!

          Pris en flagrant délit de bidonnage et d’enfumage à la socialo !!

          Le tireur fou s’appelle Abdelhakim Dekhar…et est d’extrême gauche !!!

          Un esprit faible victime de l’ambiance nauséabonde qu’a créée la gauche avec son opération d’enfumage sur le pseudo “péril fasciste et raciste”.

          Ca en dit long sur la pourriture de cette gauche !

          • Muriel dit :

            Hé oui encore un bidonnage de plus des trolls socialos à

            l’exemple de la petite classe politico-médiatique bobo-

            socialo, Valls, Z’airault et Hollandouille en tête !

            Une gauche nauséabonde …

Laisser un commentaire