/>

Une semaine en Hollandie, #58

Rédigé par nikkopol le 22 novembre 2013.

hollande_montre

hollande_montreEncore une jolie semaine, pleine de couacs, de pâles figures et de retournements. Après avoir pu dire un grand merci à Minute, Pépère a du aller claquer une bise au « tueur fou » de Libé… Décidément, les écrans de fumée de Dupont-Lajoie se situent autant à son extrême gauche qu’à son extrême droite… Petit « worst of » de la semaine.

T’as pas 100 balles ? On est en train de boucler le budget 2013, un budget historique et hystérique tellement il a reposé sur des hausses de prélèvements et non sur des économies. Et pour cause, on l’a déjà souligné, faire des économies, pour Pépère, ce serait saigner son propre électorat. Autrement dit, un suicide politique. Donc il fait payer tout le monde et dans des proportions particulièrement difficiles à avaler pour de plus en plus de Français. Or on a appris cette semaine, quelle surprise, qu’il allait manquer quelques milliards au budget 2013. Plus de 5,5 selon Cazeneuve, le techno en charge du budget justement, et quasiment 11 pour Carrez, le président de la commission des finances. Au delà de la querelle des chiffres, stérile, c’est le niveau de la « boulette » qui interroge. Cazeneuve nous apprend qu’il manque 1 milliard par rapport aux prévisions sur les recettes de TVA et plus de 4 milliards sur les recettes de l’impôt sur les sociétés. Ben oui, Dugland : quand tu ponctionnes les acteurs de l’économie, que ce soit les ménages ou les entreprises, et biens ils consomment moins, ils investissent moins, ils dépensent moins. Donc moins de rentrées fiscales ! Si trop d’impôt tue l’impôt, c’est ce qu’on voit, on se rend compte tous les jours que l’incompétence, elle, ne tue pas ! Et c’est bien dommage…

Y’en a un peu plus, j’vous le mets quand même ? Faut dire qu’en ce moment on charge la barque …. 4 milliards d’euros de plus pour solder les affres du Crédit Lyonnais… Le faire maintenant, parce qu’il faut le payer avant la fin 2014 et surtout avant que les comptes remontent… Avec les 3 milliards pour le Bretagne déjà annoncés, plus les 2 milliards pour le clientélisme marseillais et ses quartiers Nord meurtrier… On en est à 9 milliards de plus depuis 15 jours… De quoi alourdir franchement la facture des français, et dès 2014 ! Déjà que l’exercice s’annonçait saignant…

La double langue…de bois ! Pépère s’essaie à la politique étrangère. Cette semaine, il a choisi un terrain miné : le proche orient. Pourquoi pas. On guettait le faux pas, la bourde, la connerie. On a eu un joli exemple de double langage diplomatique. En Israël, il y va avec des pincettes sur la question, épineuse, de la colonisation des territoires palestiniens : « La colonisation ne peut pas faciliter un accord (de paix), la colonisation, c’est compliquer ce qui pourrait être un accord définitif (…) On veut la paix, on doit avoir des gestes pour la paix ». Des petites allusions bien timides. Le lendemain, devant un parterre de représentants palestiniens, il a tenu des propos bien plus catégoriques : « Pour parvenir à un accord (de paix israélo-palestinien), la France demande l’arrêt total et définitif de la colonisation ». C’est dommage que tu n’es pas été aussi clair la veille, ma cloche… Je ne suis pas certain que tes interlocuteurs israéliens aient bien saisi ta fermeté…

Pool ! Lundi, un fou a fait irruption dans les locaux de Libé à Paris et a ouvert le feu sur le personnel, blessant un jeune photographe. Le même, probablement, qui avait fait de même en fin de semaine dernière au siège de BFM TV. Sauf que là, c’est différent. C’est un organe de gauche. Alors vite, Filippetti, Valls, Delanoë… tous on fait le déplacement, la mine contrite, l’œil larmoyant, le verbe mielleux devant les caméras, sur le mode « c’est la démocratie qu’on attaque, la république qu’on fusille, la liberté qu’on assassine » Oui, il faut être un journal de gauche pour avoir droit à ces hommages, ces indignations, ces condamnations. D’ailleurs, Demorand, le médiatique patron de la rédaction de Libé a eu ce mot formidable : c’est une « profanation » ! Bien sûr mon grand : le gauchisme tendance libertaire est une religion, Libé est une Eglise et tu es un pape… Manque de peu, le « tireur fou » est un pur produit de l’immigration endoctrinée à l’ultragauche. Dommage, on va ranger les éditoriaux sur la « bête immonde » qui sort de la bouche des Raffarin, Fillon et cie, et puis on va espérer que la prochaine fois on aura plus de bol : qu’un tireur vraiment facho fasse vraiment un carton et qu’il y ait vraiment des morts ! Pauvres malades…

Défiance. C’est le mot qui caractérise le mieux notre petit gros national. C’est vrai qu’il y aura mis du sien, Dupont-Lajoie. Bon, ok, il n’a jamais eu l’électorat de droite ni même celui du centre. Mais désormais, c’est au moins la moitié de son électorat du premier tour qui se taille… Il est de plus désavoué par la plupart des économistes qui l’ont soutenu pendant sa campagne, il a une pression énorme de la part non seulement des pays européens qui eux, sortent de la crise, mais aussi de la commission européenne, de l’OCDE ou encore des agences de notation. Autant dire qu’il ne peut plus aller pisser sans que Berlin ou Bruxelles ne soient au courant… Et pourtant, dans un climat insurrectionnel comme jamais la France n’avait connu, pépère ne fera rien. Parce que rien ne l’y oblige et surtout que l’immobilisme est son aspiration profonde. Il voulait le pouvoir pour le pouvoir, comme une histoire de revanche sur sa propre médiocrité, et non le pouvoir pour faire des choses. C’est un paradoxe fou, rendu possible par l’Euro d’ailleurs. La France s’enferre, les mécontentements s’agrègent et s’amplifient, le gouvernement est désormais incapable d’esquisser la moindre décision, l’économie coule. Et pépère attend.

Les économistes à l’économie… Une tribune dans l’Opinion a fini de discréditer la politique économique de pépère et ses sbires. Toutes les têtes pensantes de son programme économique sont partagées entre l’abattement, la consternance, l’inquiétude. Jean Himms reçoit la palme de la lucidité : « je suis estomaqué par la nullité de la politique économique ». Palme du faux-cul à Piketty : « sans réforme fiscale, on court à la catastrophe ». Peyrelevade, une fois n’est pas coutume, celle du bon sens : « tant qu’on a la possibilité de lever de la dette, on n’a aucune raison politique d’agir ». Elie Cohen, lui, considère que « le quinquennat est terminé en terme de réformes ». Ils reprennent ensuite toutes les antiennes qui sont chantées en vain aux oreilles d’un pépère complètement sourd à l’urgence de la situation : la croissance ne se décrète pas, il ne sert à rien de l’attendre : il faut la « provoquer ». Sur la fiscalité, ils appellent à un « moratoire fiscal », il faut désormais « prélever l’impôt à la source », il faut « limiter à 30% la fiscalité sur le capital » (au risque de tuer l’investissement !) et « monter le taux maximum de la TVA » à l’image de ce qu’on fait les pays scandinaves notamment. Pour stimuler la compétitivité, il faut « assouplir le marché du travail », moins protéger le CDI, « réduire le coût du travail », « instaurer de la concurrence dans le domaine de la santé ». Sur la réforme de l’état, là encore rien de nouveau : « réduire les dépenses de l’état via par exemple la suppression des régimes spéciaux de retraites (33 régimes différents !), supprimer les départements »… Bref, le consensus est total ! Mais rien, absolument rien n’est fait par l’exécutif. L’épuisement est total. Et il reste 3 ans ½. Enfin, en théorie.

Aghion envoie du lourd. Prof d’économie à Harvard, 1° université américaine et du monde, et ancien conseiller économique du candidat Pépère, Philippe Aghion a publié cette semaine une tribune remarquée dans Le Monde. Qu’y écrit-il ? Qu’il y a des politiques économiques qui marchent, d’autant plus qu’elles ont montré leur efficacité ailleurs et que le politique économique de la France est une catastrophe. Il écrit notamment que “les comparaisons internationales montrent que les ajustements reposant sur les réductions de dépenses publiques ont permis de rétablir la croissance, tandis que l’ajustement basé sur des chocs fiscaux a entraîné des récessions fortes et prolongées”. L’exemple anglais, notamment, est frappant : baisse drastique de la dépense publique, baisse des impôts pour stimuler la consommation (des ménages) et des investissements (des entreprises) quand le choix français était d’empiler les chocs de fiscalité. Résultat ? La banque centrale britannique est obligée de revoir ses prévisions de croissance à la hausse : 1,6% cette année, sans doute près de 3% en 2014, avec un chômage attendu aux alentours de 7% en fin d’année prochaine ! C’est sûr qu’ici, Pépère n’est pas étouffé par le courage politique d’une part et d’autre part il a choisi d’écouter Duflot qui n’a pour seul bagage une licence de géographie et Hamon, licencié d’histoire…

La justice selon CT (on ose plus écrire son nom, de peur d’une fatwa socialo-communautaire nous tombe dessus). La ministre a pris sa plume mardi dernier, pour s’adresser aux procureurs généraux des tribunaux français. Au menu de sa bafouille, une directive sur la sévérité et la conduite à tenir à l’égard des Bonnets rouges et des manifestants qui s’en sont pris ces dernières semaines aux portails Écomouv’ et à la collecte de l’écotaxe. La garde des Sceaux n’y va pas par quatre chemins : « Les comportements récemment constatés, constitutifs d’infractions pénales, doivent faire l’objet d’une réponse rapide, systématique et ferme de l’autorité judiciaire. » Et de conclure : « Enfin, vous veillerez à signaler de manière systématique et dans les plus brefs délais, sous le timbre du bureau de la politique d’action publique générale, l’ensemble des violences et atteintes aux biens commises dans ce contexte dans vos ressorts, les investigations diligentées et les orientations prises, en établissant des rapports circonstanciés pour les plus marquants ». Une sévérité qui tranche avec la précédente circulaire du ministère de la justice, qui portait, il y a un peu moins d’un an, sur la politique pénale générale. Cette circulaire, elle, prônait les peines de probation et une certaine mansuétude à l’égard des petits délinquants tant qu’ils n’étaient pas récidivistes… La délinquance, si elle est tournée contre monsieur tout le monde, on s’en tamponne les balloches. Par contre, si elle vise explicitement la politique du gouvernement, alors là, on est saignant… Y a pas à dire, il est beau, ce gouvernement !

Qui veut de moi ? C’est ce que doit entonner le prof d’allemand à la cantonade… Europe 1 nous a appris cette semaine que les services de Matignon avaient toutes les peines du monde à boucler un déplacement en province sur le thème de l’éducation. Sans blague ! La radio évoque même des refus clairs et nets de certains maires. Une quinzaine de maires de Bourgogne, dont Dijon (ville du copain de Pépère, Rebsamen) ont tout simplement décliné la proposition de visite du prof d’allemand et de son ministre de l’éducation ! Décidément, en Hollandie, avant des élections, y a plus de copains qui tiennent…

Copains encore. Selon La Tribune et l’Opinion de cette semaine, le gouvernement réfléchirait à une taxe explicite sur les entreprises pour financer les syndicats. D’abord on voit que l’inventivité fiscale n’a pas de limite pour ces peintres et qu’une idée n’est bonne, selon eux, que si elle peut se matérialiser par un impôt nouveau. Ensuite, ponctionner encore les entreprises (ce qui revient à grever encore un peu la rentabilité, donc la compétitivité, donc l’emploi) pour financer une bande de saboteurs qui ne représentent plus qu’eux-mêmes, il fallait oser. Ils l’ont fait. Ils n’ont donc aucune limite.

Copains toujours. Cette semaine on a appris que le ministère de l’éducation avait lâché une subvention exceptionnelle à la fédération de parents proche de la gauche, la FCPE. 15000 euros, c’est toujours ça de pris ! Officiellement, une forme de rattrapage après les années « Sarkozy », pendant laquelle la fédération aurait été maltraitée, la pauvre biquette. Bon, il s’avère que depuis le versement de ce chèque rondelet, la fédération en questions est moins virulente sur la réforme Peillon des rythmes scolaires. En tout cas pour ce qui est de la tête parce que la base, elle, reste remontée comme une pendule. Un petit chècos et ça repart… Comme le disait Mme Thatcher, « le socialisme ne dure que tant que dure l’argent des autres »….

Justice pour tous ? La première journaliste de France fait toujours l’objet d’une plainte pour « détournement de fond publics ». Le plaignant, Xavier Kemlin, tient depuis 1 ans et demi la même position. La journaliste n’ayant aucun lien légal avec le président élu, elle n’a donc aucune légitimité pour disposer d’une équipe, d’un cabinet et, plus globalement, de moyens de l’état. Soit elle est considérée comme épouse légitime, auquel cas la déclaration de patrimoine du candidat pépère est erronée, auquel cas son élection pourrait être invalidée. Jusque là, les juges ont déclaré la plainte recevable. Le plaignant a été reçu la semaine dernière par le pôle économique du tribunal de grande instance de Paris. Intimidation sans doute.

Ça dérape. La commission de Bruxelles à donné cette semaine un « GO » au budget français, Pierrot le fou qui occupe encore Bercy s’empressant alors de verser dans l’autosatisfaction en déclarant que tout va dans le bon sens, soulignant « une sorte de certification du sérieux budgétaire de la politique française », et nanani et nananère. Sauf que l’instance européenne a assorti son accord par un rapport… édifiant ! Que les rigolos qui nous gouvernent se gardent bien d’ailleurs de commenter. En détails, le document est parsemé d’alertes rouges sur les données budgétaires du gouvernement… Si les prévisions de croissance sont jugées « réalistes » à 0,9%, les moteurs de cette croissance sont différents : pour Bercy, c’est la consommation intérieure. Pour Bruxelles, c’est la dépense de l’Etat. D’ailleurs, les faibles rentrées de TVA cette année montrent que la demande intérieure faiblit, ce qui donne plutôt raison à Bruxelles !

Plus loin, la Commission souligne le décalage entre les engagements français et la réalité : de 3% attendus, le déficit public devrait atterrir autour de 4,1%, au mieux. Soit un dérapage de plus de 20 milliards ! D’ailleurs, là où le gouvernement « s’engage » à un déficit 2014 autour de 3,6% du PIB, Bruxelles attend plutôt 3,8%, s’alarmant sur l’incapacité française à réduire le déficit structurel. La parole de la France n’a vraisemblablement plus beaucoup de crédit à Bruxelles ! D’ailleurs, le gendarme budgétaire européen revient sur la pseudo-réforme des retraites, qui est jugée insuffisante pour supprimer le déficit sur la période 2020 à 2040. D’autant que le scénario économique utilisé par le gouvernement pour calibrer ses mesures est probablement bien trop optimiste. Par ailleurs, la Commission déplore qu’aucune réforme des régimes spéciaux n’ait été proposée, contrairement aux recommandations adoptées par les chefs d’État et de gouvernement de l’UE. Plus loin, la Commission fustige les « économies » avancées par le gouvernement : Les fameux 15 milliards d’économies ne sont en fait qu’une simple inflexion de la courbe d’augmentation naturelle. Mais l’ampleur de cette tendance naturelle à l’augmentation des dépenses est elle-même sujette à caution. Elle repose sur des hypothèses hautes de vieillissement des fonctionnaires, et donc d’un historique d’augmentation de leur rémunération élevé… Bref, une malhonnêteté de plus…

La tactique du prof… Ayrault a créé la surprise cette semaine avec l’annonce d’une « grande réforme fiscale » en 2015… Bon, les promesses à 2 ans quand on n’est pas capable de tenir ses engagements à quelques mois, faut toujours se méfier ! Mais après tout on se dit, que pourquoi pas, après tout… Un sursaut de courage, de dignité, de bon sens est peut être possible. Alors on cherche à en savoir plus. Et là, le masque tombe. C’est un bon gros coup de com’ pour les siens ! D’abord, il sert la soupe au PC, aux Verts, au PS et à toute une bande d’énervés qui demande une telle réforme en ne sachant pas vraiment ce qu’il faut y mettre à part « faire payer les riches ». C’est donc d’abord une annonce pour calmer sa gauche.

Pire, le prof annonce que cette réforme devra « se faire à taux de prélèvements constants ». Ah bon ? Donc on va débaptiser un impôt pour le remplacer par un autre, jouer aux vases communicants pour maintenir le niveau de saignée actuel, c’est ça ? Rappelons que la France a désormais le taux de prélèvements obligatoires le plus élevé de la zone euro et l’un des plus élevés de l’OCDE. Et ça veut surtout dire que le niveau des dépenses ne va pas bouger d’un millimètre… Inquiétant. Et puis, cerise sur le gâteau pourri, le fadasse veut en discuter avec les syndicats ! C’est le pompon ! Déjà que les syndicats ont totalement échoué dans leur mission de représenter les salariés, d’être des acteurs du changement et du progrès du travail, d’incarner des interlocuteurs valables pour le patronat… et voilà qu’on va les associer à la politique fiscale du pays !!! On aura décidément tout vu, et surtout le pire !

Et puis finalement, on a eu le fin du mot de ce énième pataquès : pépère a gentiment recadré son prof, en direct de Rome : la réforme fiscale prendre « le temps du quinquennat ». En clair, rien de nouveau sous le soleil : pas de révolution fiscale en 2015, mais une évolution année après année jusqu’en 2017. Chouette, la saignée va pouvoir continuer, les copains ! Après, la question est de savoir comment concilier cette politique avec la “stabilité fiscale” promise aux entreprises… Mais la valeur de la parole donnée dans ce gouvernement ne veut guère plus que la vie d’un canard gras dans une usine de foie gras périgourdine autour du 10 décembre…

A part ça, quenelle à tous les étages : Yann Barthès a été pris cette semaine en flagrant de délit de « quenelle », sorte de salut nazi à l’envers, et signe de ralliement des Dieudonnistes et autres Soraliens. Le jeune cadre télégénique de la Hollandie s’en sort par un pitoyable « je ne savais pas ce que ça voulait dire ». Ben voyons. Remarque c’est vrai que tu n’es pas journaliste…

A part ça, selon un sondage Opinionway, 62% des profs du collège associent l’entreprise et exploitation ! Les vieux démons idéologiques peuvent se rassurer : ils ont encore de solides bastions dans l’Education Nationale !

A part ça, l’indice PMI basé sur les opinions des directeurs d’achats et rendant compte de l’activité économique dans l’industrie et les services a chuté à 47,8 en France, son plus faible niveau en six mois, alors qu’il remonte en Allemagne. On est bien, hein, Tintin ?

A part ça, rien.

Allez, bon weekend et bon courage.

Déjà 33 remarques sur cet article

  1. Damdam dit :

    “62% des profs du collège associent l’entreprise et exploitation ! ”

    Bah ils ont bien raison :

    Le patron exploite la capacité de travail de ses employés.
    L’entreprise exploite les ressources naturelles.

    Ne pas reconnaître ça, c’est vraiment être dans l’idéologie.

  2. amazonia dit :

    LA FRANCE EN DANGER ?
    ECONOMIQUE = au bord du gouffre (( ON PLONGE .))
    CHOMAGE = entreprises qui délocalisent ou fermeture ?
    CHANGEMENT DE COUTUMES ? VALEURS / CIVILISATION ?
    ET DE QUOI ON PARLE ?
    DES MINISTRES FEMMES ? DE LEURS VIES PRIVEES ? STOP .
    LA FRANCE EN DECONFITURE ?
    DES MILLIERS DE FEMMES ET HOMMES ET ENFANTS DE FRANCE !
    ont les mêmes problèmes ! de maladie / de fin de mois ?
    Comment payer le chauffage / les assurances ? pas d’argent pour payer l’essence ? ALORS LES MINISTRES ET LEURS VIES ?
    les français ne les payent pas avec les impôts pour faire monter les larmes aux yeux ! et de l’émotion ! stop ;
    que se soit les privilégiés MINISTRES / SENATEURS / DEPUTES
    TOUS ont des salaires confortables pour faire face aux problèmes de la vie PRIVEE . ALORS ENTRE LE RACISME ET LA MALADIE ? cette dame doit se soigné et n’a pas a en faire par a la terre entière . SI TOUTES LES FEMMES QUI ONT UN CANCER ou autres maladies ? FAIRE LA UNE ? pendant ce temps ? ON NE PARLE PAS DES SUJETS qui sont votés dans le dos des français a BRUXELLES . scandale la vie personnelle !
    ON CE MOQUE DU PEUPLE .

  3. Max dit :

    Aussi caustique que bien observé , bravo Nikko !

  4. amazonia dit :

    Sans aucun doute que madame la Ministre Bertinotti doit avoir proche de son bureau ? un cabinet de toilette ?
    SI MADAME ! a envie de dégueuler ou fait dans sa culotte ou a très mal a la tête ou ailleurs ? Madame la Ministre a des collaborateurs et des larbins pour faire le travail ! avec un téléphone même des wc on peut donner des ordres et les larbins exécutent . Bertinotti encore une Illuminé du chapeau!
    POUR LES FEMMES DU PEUPLE ? (( la galère ))
    pensez vous qu’une caissière / serveuse de restaurant / femme de ménage/ employé chez doux a la chaine / ou autres employés ordinaires VONT DEMANDER A LEUR PATRON?
    des toilettes proche du poste de travail de prendre 10 minutes ou 1/2 heures en cas de vertiges ?
    madame BERTINOTTI ? Commes tous ses collègues vivent sur une autre planète dans leurs bulles dorées . EN PARLANT DE SON CANCER ? c’est se foutre des femmes qui dans la vraie vie
    très souvent perdent leur travail CAR LES PATRONS ? Combien sont t’ils ? A SE DEMANDER SI LES EMPLOYES SONT MALADE ? et si ils sont au courant + la reponse = vous êtes MALADE restez chez vous et soignez vous ? (( compétitivité ))
    LES BONNES PAROLES DE MADAME ?ferait pleurer dans les chaumières . RETOUR SUR TERRE MADAME LA MINISTRE .
    ETRE MALADE ? en étant MINISTRE et employé ?
    LA DISTANCE EST DE LA TERRE A LA LUNE .

  5. Maude dit :

    Super Nikko ! A continuer !!!

  6. Trocadéro dit :

    Et le foot ?

    En France, ce n’est pas la victoire inespérée des Bleus face à l’Ukraine qui a été fêtée mardi soir. Ce ne sont pas des drapeaux tricolores qui ont été fièrement brandis à Paris, Marseille, Lyon, Nice, Avignon ou Roubaix.

    Non, c’est la victoire de l’équipe… d’Algérie qui a déclenché une véritable démonstration de force de la part des « supporters » algériens, aux quatre coins du pays. Des manifestations soldées par plusieurs dizaines d’interpellations et de nombreux incidents, sans parler des multiples provocations comme cet immense drapeau déroulé sur un immeuble du XVIIIème arrondissement de Paris. Avec le Tweet vedette pour la victoire de l’Algérie.. “brûlez tout..”

    Malgré les grossières tentatives de minimisation de la plupart des grands médias et des pouvoirs publics, les images parlent d’elles-mêmes : elles évoquent plus des scènes d’émeutes urbaines que de sympathiques célébrations d’une victoire sportive.
    voir les photos:
    http://fr.novopress.info/145624/foot-victoire-de-lalgerie-photos/

  7. Daniel pilotte dit :

    Rien ne va avec se président encore 5 000 personnes des transports maury qui risqueront de faire grossir la liste des demandeurs d emploi avant la fin de l année la liste risque de s allonger avec tout les plans sociaux qui sont en cours dire que des ministres ont préconisé la baisse du chômage pour la fin de l année une fois de plus il s agit du contraire qui se produit .

  8. amazonia dit :

    FOOT AU STADE DE FRANCE /UKRAINE ?
    QUI ? sont ceux qui ont payer/distribuer les drapeaux Français !
    QUI ? sont ceux qui savait que la France aller gagné AVANT le match ? Voir le match d’avant ? la France donner perdante ?
    Nombreux se posent des questions sur les paris en ligne ?
    la toile MONDIALE ? QUI PEU ? donner des réponses ?
    SUR LE NOMBRE DE DRAPEAUX FRANCAIS ? présent ce jour ?

  9. Observateur dit :

    “Copé : Voter FN «se terminera par des François Hollande dans toutes les villes»-Europe1/le Monde-

    Ben oui…Mr Copé…. des “François Hollande” ou des “Marine Le Pen” ….dont vous avez refusé la main tendue pour des alliances ne serait-ce que pour de simples accords “de désistements au mieux placé”, tout en continuant de l’insulter c’est dire en insultant près de 25% des électeurs français .

    Toujours bêtement englué dans le vieux piège de Mitterrand , encore un très mauvais calcul Mr le bidonneur d’élections UMP.
    Et vous serez le seul responsable des élections encore perdues pour l’UMP qui s’annoncent…..

    • Boulba dit :

      Ben oui l’UMP n’a toujours pas tiré la leçon de tous ses échecs

      électoraux depuis l’élection de Sarko .

      Dramatique ce parti qui préfère clairement faire élire des

      socialos que des FN (voir les déclarations de NKM, Le

      Maire…)

      • Gégé dit :

        Courageux et sans concession, ce parti qui préfère clairement faire élire un parti républicain démocratique plutôt que des Haineux homo-xéno-islamo-phobes…

        • Boulba dit :

          Mouhahaha , le Gégé !!!

          Le PS un parti “républicain et démocratique”… où le

          Hollandouille se fait élire sur de grossiers mensonges

          électoraux, en piquant les sièges de députés à près de 25%

          des électeurs français , où son gouvernement de branquignols

          n’a de cesse de détruire les valeurs françaises, diviser les

          français en favorisant les communautarismes, multiplier les

          bidonnages et enfumages pour masquer sa faillite,

          encourager les chasseurs de “phobes”, c’est à dire de ceux qui

          ne sont pas dupes de la “pensée unique socialo pour le

          bonheur des peuples ” !

        • Duret dit :

          Belle démonstration du vieux piège de Mitterrand par le gôcho Gégé: encourager l’UMP à favoriser le PS, alors que les électeurs UMP sont majoritairement pour un rapprochement avec le FN, pour virer cette gauche minoritaire et débile….Mais ça , ça leur fout la trouille aux gôchos !

  10. Murat dit :

    Islamisation de la France …

    “La burqa devant la Cour européenne des Droits de l’Homme

    Pour la première fois, une affaire va être plaidée devant la Cour européenne des Droits de l’Homme (CEDH) sur la question du voile intégral dans l’espace public. Une jeune française musulmane assigne la France pour la loi sur la burqa entrée en vigueur le 11 avril 2011 (non votée par les socialistes….). L’audience aura lieu le 27 novembre.

    Par petites touches et toutes les voies, l’islamisation et la communautarisation de la France avance….

  11. Macias dit :

    Incroyable: l’Etat totalitaire socialo en marche !!!!!!!

    Téléphone, Internet : l’État pourra bientôt tout espionner en dehors de toute action judiciaire:
    le gouvernement s’apprête à faire voter un projet de loi de programmation militaire dont certaines dispositions étendent les possibilités de capter les données numériques de dizaines de milliers de personnes par an.

    Cette mission ne mobilisera plus seulement les forces de l’ordre, mais désormais toute la «communauté du renseignement», de l’Intérieur à la Défense, en passant par Bercy

    Le texte a déjà été examiné au Sénat en octobre, dans une quasi-indifférence. Il doit revenir ce mardi, pour deux jours à l’Assemblée….

    Le Figaro

  12. Norah dit :

    Ce n’est pas la cour de Cass qui édicte cette interdiction mais encore une fois la Convention européenne des droits de l”homme (art8 al 2), que la Cour de Cass ne peut que reprendre…. ce qui démontre que l’islamisation, tant pour ce cas, que celui du voile islamique dans les crèches privées et que peut être bientôt la burqa dans l’espace public, s’appuie sur cette Convention…. qu’il faudra impérativement réformer pour protéger le principe de Laïcité.

    • Gégé dit :

      ce qui démontre que la Convention européenne des droits de l’homme, tant pour ce cas, que celui de la liberté d’expression et que peut être bientôt la liberté de religion, s’appuie sur cette Convention…. qu’il faudra impérativement maintenir pour protéger le principe des libertés fondamentales.

      • Muriel dit :

        La France n’a pas attendu cette convention de 1950 pour garantir les libertés fondamentales.

        Cette convention ne sert maintenant qu’à imposer à la France des règles débiles dont le peuple français ne veut pas, notamment en matière d’islamisation .

        C’est d’ailleurs incroyable de constater que ce sont des organisations islamistes qui se servent de cette convention Européenne pour avancer leurs pions… alors que les pays musulmans n’ont pas voulu la ratifier et ont souscrit à la “Déclaration des droits de l’homme en Islam” du Caire de 1990, laquelle est une régression totale pour la femme et soumet ses principes à la charia islamique !,

Laisser un commentaire