/>

François Hollande convoqué par la justice ?

Rédigé par lesoufflet le 26 novembre 2013.

François_Hollande_moi_president

François_Hollande_moi_president

François Hollande a reçu une assignation en justice pour venir expliquer devant les tribunaux son rôle dans l’affaire Teulade, une affaire d’abus de confiance qui s’est déroulée en Corrèze. Lors du débat de l’entre deux tours des élections présidentielles, il s’était engagé à répondre aux questions de la justice. Tiendra-t-il cette promesse ?

Moi président de la République, j’aurai aussi à cœur de ne pas avoir un statut pénal du chef de l’État ; je le ferai réformer, de façon à ce que si des actes antérieurs à ma prise de fonction venaient à être contestés, je puisse dans certaines conditions me rendre à la convocation de tel ou tel magistrat ou m’expliquer devant un certain nombre d’instances.” Lorsque l’on est au pouvoir, ce genre de promesses démagogiques sont plus compliquées à tenir que dans l’opposition…

Le procès en appel de René Teulade, sénateur PS de Corrèze condamné en première instance à 18 mois de prison avec sursis, ainsi que 5000 euros d’amende pour abus de confiance, dans le cadre de l’affaire de la Mutuelle retraite de la fonction publique (MRFP), est actuellement en cours.

Dans cette nouvelle affaire socialiste où les donneurs de leçons utilisent les associations pour financer leur idéologie mortifère et s’en mettre plein les fouilles, les avocats parties civiles ont demandé de pouvoir entendre l’actuel président de la république François Hollande, chantre de la république exemplaire et transparent, sur son rôle  d’ex-trésorier de l’association “Cause commune”. Une association que la MRFP avait hébergé gratuitement, pour un manque à gagner de 24000 euros.

Une assignation visant François Hollande a donc été déposée à l’Élysée par les avocats de la MRFP. On parie combien que notre flan national va encore fouler du pieds les beaux principes qu’il défendait pendant la présidentielle ?

 

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. Le Cécilien dit :

    Faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais! Je vous impose ma dictature, les taxes et les impôts, et tout le reste… MOI MOI MOI PRESIDENT je je je …. ME FOUS DE TOUT ET FAIS CE QUE JE VEUX …. TANT QUE CELA DURE, J’EN PROFITE !

  2. amazonia dit :

    MOI PRESIDENT ! MOIJE . suis un =
    Prestidigitateur / menteur / tricheur / manipulateur /
    faite ce que je dit / ne faite pas ce que je fait .
    Que devrait nous dire PEPERE sur le marché-transatlantique dit (sans entrave) ? Des accords +des lois signés par les UMPS ?
    dans le dos des FRANCAIS ? pour donner tous les pouvoirs UE
    A BRUXELLES service des banquiers ripoux .
    LA JUSTICE comme les politicards au service des BANQUIERS ET DES ELITES MONDIALISTES EQUARISSEURS DE PEUPLE . VERS LA PLUS GD DICTATURE MONDIALE . UE/USA . .
    PAUVRE FRANCE .

  3. […] François Hollande a reçu une assignation en justice pour venir expliquer devant les tribunaux son rôle dans l’affaire Teulade, une affaire d’abus de confiance qui s’est déroulée en Corrèze.  […]

  4. Maude dit :

    Ah oui ….les retraites des fonctionnaires qui sont seulement couvertes à 27% par leurs cotisations !

    Les 73% restant venant de la poche du contribuable !

    L’Etat finance ainsi les retraites des fonctionnaires à hauteur de 73%, soit une somme de 37,3 milliards d’euros en 2013, selon les estimations du Conseil d’orientation des retraites (COR)

    Pas un hasard si le gouvernement a obligé l’As.Nat. à un vote bloqué pour la pseudo réforme des retraites ! (Le Figaro)

    UN VERITABLE SCANDALE !!

    http://www.atlantico.fr/pepites/retraites-fonctionnaires-elles-coutent-373-milliards-euros-aux-contribuables-908968.html#SEs6uVlVWuhdLp5t.99

  5. Daniel pilotte dit :

    Le flanby entendu par la justice , pas possible madame taubira n a pas daigné intervenir pour un classement s en suite , la justice par enchantement devient comme par miracle indépendante , dire qu hollandouille prétendait être un président normal encore un mensonge venant de lui , pas grave nous sommes vaccinés contre les contradictions burlesques du gouvernement socialiste .

  6. Isa la corrézienne dit :

    En première instance, René Teulade, l’ex-président de la MRFP, avait été reconnu coupable d’abus de confiance dans le cadre de la gestion de la mutuelle dans les années 1990. L’ancien ministre socialiste des Affaires sociales (1992-1993) avait été condamné à dix-huit mois de prison et 5.000 euros d’amende. Il lui est reproché d’avoir profité d’avantages indus au détriment de la MRFP. Le sénateur-maire d’Argentat (Corrèze), âgé de quatre-vingt-deux ans, a toujours contesté les faits. Les sept autres anciens administrateurs de la MRFP mis en cause avaient, eux, écopé de peines allant de huit à dix mois de prison avec sursis et 1.500 euros d’amende.
    Comme elles l’avaient déjà réclamé au printemps, les parties civiles demandent la comparution « en qualité de témoin » de François Hollande, au motif qu’il fut le trésorier d’une association ayant bénéficié d’avantages de la part de la MRFP.

    Et ce monsieur se pavane tjrs dans les rues d’Argentat comme le messie de la Corrèze

  7. Toto dit :

    Depuis 19 mois a t’il respecte ne serait ce qu’un seul de ses engagements ? Est ce que quelqu’un peut m’en sortir UN ? Rien qu’un ?

Laisser un commentaire