/>

Une semaine en Hollandie, #59

Rédigé par Nikkopol le 02 décembre 2013.

hollande_montre

hollande_montre« Ce n’est pas une promesse. C’est en engagement » nous avait dit Pépère les yeux dans les yeux. Fail. Semaine de toutes les reculades, de toutes les humiliations, de tous les échecs mais sans que cela n’affecte le moins du monde la joviale bonhomie de Lui-président. Chronique d’un désastre annoncé.

« ça prendra le temps qu’il faudra… » Pépère fut obligé cette semaine de reconnaître que sa promesse, pardon, son engagement d’inverser la courbe du chômage d’ici la fin de l’année était en bois. En même temps, tout le monde le savait. Sauf lui donc. « Ce qui compte, c’est la tendance » nous a-t-il précisé jeudi matin. Amis salariés, réjouissez vous : le plus important n’est pas de savoir si vous allez garder votre job mais de savoir si la tendance est plutôt à vous faire virer ou pas. Fidèle à la devise chiraquienne, mon pépère : les promesses n’engagent que ceux qui les croient…

Pépère GO du Club Med ? Selon l’expression des allemands, qui avaient toutes les réticences à faire rentrer les économies du Sud dans l’Euro, Grèce, Espagne, Italie, Portugal représentent plus des destinations de tourisme que de véritables économies à prendre au sérieux. L’actualité récente ne peut pas leur donner totalement tort, à la réserve près qu’on devrait inclure dans cette liste notre beau pays. Cette semaine, à Rome, Pépère s’est autoproclamé patron des pays du Sud, chef de la 2° division en quelques sortes. Enfin, si espagnols et italiens veulent bien le laisser endosser ce rôle. Finis les rêves de faire plier Angela, aujourd’hui encore plus qu’hier, oubliés les engagements de « réorienter l’Europe », envolés les mythes de relance budgétaire continentale… Pépère ne peut plus prétendre qu’à essayer de fédérer les pitres de la classe ! Quelle ambition ! Quel projet européen ! Quelle vision géostratégique ! Le problème, c’est qu’une alliance de canards boiteux ne fera jamais une écurie de Formule 1 ! Mais pépère s’en fout. Sa dernière carte, s’il lui en reste une, c’est sortir sans trop perdre la face. Mais il faudra compter sur la mansuétude de nos partenaires, à commencer par les Allemands. En être à espérer la pitié d’Angela, quelle déchéance…

Saloperie de crise toujours. Cette crise est vraiment dégueulasse. Rien ni personne n’y résiste. Partout, ça craque, ça se fissure, ça se fendille… Même le plus parfait symbole de la boboitude gauchiste affiliée n’échappe pas à la malédiction. Libération, cet organe à qui le pouvoir actuel doit tant, se retrouve dans la panade ! Pensez-vous : insulter Sarko faisait vendre… Ici on le comparait à Pétain, là on dénonçait son entreprise de « récupération de l’héritage lepéniste »… C’est là qu’on se rend compte que l’insulte anti-sarkozyste ne fait pas un modèle économique rentable dans la durée. C’est vrai que depuis le 6 mai 2012, le choix est cornélien : soit encenser les 2 clowns de l’exécutif et passer -vraiment- pour des pitres inféodés au nouveau pouvoir, soit les allumer et se tire une balle non plus dans le pied mais dans la tête. A écouter Demorand, chantre de la Liberté de la presse asservie, il va manquer quelques 6 millions d’euros en fin d’exercice 2013. Pour faire face à ce désamour du peuple de gauche, le gentil Nicolas a demandé aux journalistes de baisser leur salaire… Si même les patrons de gauche se mettent à l’ultralibéralisme, où va-t-on ? Résultat, une « motion de défiance » a été votée par les salariés contre leur patron. A 90%. Ca devient héroïque d’être de gauche, de nos jours…

Culture d’état. Après nous avoir servi de la France raciste à toutes les sauces pendant 1 mois, voilà que les media bien pensants peuvent reprendre les opérations habituelles de lavage des cerveaux et de propagande pro-diversité. Ainsi ces derniers jours, pas un media qui ne parle pas de ce film, oscarisable à n’en pas douter, vantant cette « manifestation du courage », et sobrement intitulé « La Marche ». Et bien la bande son de ce formidable outil de propagande est chantée par un rappeur, Disiz, acclamé semble-t-il en banlieue. Ardent défenseur de l’Islam bafoué en France, Il en connaît parfaitement les pratiques. C’est pourquoi dans un nouveau texte il a trouvé le moyen de “faire taire” les dessinateurs de Charlie Hebdo, jamais avare dans la caricature du prophète : “leur couper les mains” ! On entend peu voir pas du tout tous ces esprits nobles, toujours prêts à défendre la presse contre les factieux et les fascistes… et pour cause, ce gentil rappeur porte certainement en lui la colère post-coloniale, ce profond désarroi des banlieues en mal d’identité, la haine d’un quotidien fait de chômage et d’exclusion. Alors on peut bien leur laisser s’amuser un peu, avec un micro ou un cocktail Molotov…

Formidables socialistes. David Assouline, porte parole du parti solférinien, a tout à fait bien intégré les directives dogmatiques maison. Il a très certainement été un élève studieux des méthodes staliniennes de désinformation et désormais il peut montrer toute l’étendue de ses talents à qui mieux mieux. Ainsi, il ne se prive jamais de donner de la « bête immonde » dans ses commentaires, des « digues qui tombent entre droite et extrême droite », et naturellement des « République en danger »… La rocambolesque équipée parisienne du « tireur fou » l’a formidablement montré. De plus, il est joueur, David. La rocambolesque équipée parisienne du « tireur fou » nous en a donné un exemple croustillant. Sans attendre a moindre info, encore moins l’arrestation du bonhomme, voilà ce que twittait le garçon : « nous sommes sous le choc, bouleversés par ces acte de violence contre le journal Libération », le 18/11 à 11h43. Puis, 4 minutes exactement plus tard, à 11h47 : « nous avons à faire face à une attaque sans précédent de ceux qui n’ont jamais accepté leur défaite, la droite revancharde. » Le problème du jeu, c’est que parfois on perd… En effet, notre ami Dekhar n’a pas sa carte de l’UMP, il n’a jamais été au FN ou abonné à Minute ! Par contre, il a méchamment milité à l’ultragauche… Dommage Daniel… La prochaine fois peut être…

Tout le monde dehors ! On ne peut pas être plus clair. La réforme de procédure pénale que nous préparent les mollahs de la Chancellerie aura pour première conséquence de vider les prisons. Les fuites concernant le projet de loi mettent déjà une partie des magistrats (ceux qui ne sont pas au Syndicat, naturellement) et les policiers en ébullition ! Et pour cause ! Toutes les condamnations à moins de 5 ans d’emprisonnement pourront être remplacées par des peines de probation, autrement dit sans prison. D’ailleurs, cette semaine la furie guyanaise nous a montré l’étendue de son dogmatisme en s’affichant avec Badinter, 85 ans, à l’anniversaire du TIG : le travail d’intérêt général. Le vioque sénile a montré que les folies idéologiques vieillissaient bien avec une saillie pleine de franchise qui a du faire gloussé d’aise Taubira : « Tout ce qui peut servir à éviter l’incarcération, et particulièrement pour les courtes peines, est bon pour la justice, bon pour le délinquant et bon pour la société » a-t-il déclaré du fin fond de sa sénilité… En fait, il n’y a que pour les victimes que c’est la chienlit. Mais en Hollandie, les vraies victimes, ce sont les criminels…

Ca remonte… Non, pas le moral des ménages. Ni le niveau d’investissement des entreprises, et encore moins la production industrielle. Non, ce qui remonte, c’est les taux auxquels la France emprunte sur les marchés financiers. Cette semaine, l’Agence France Trésor a levé près de 7 millions d’euros sur les marchés internationaux, pour faire face aux dépenses courantes, évidemment. Quelques postiers à payer, quelques pensions de cheminots retraités à 50 ans à honorer, sans doute. Or les taux auxquels nous avons réalisé cette opération sont très supérieurs à ceux rencontrés lors de la précédente levée, le 18 novembre dernier. Les chiffres sont ceux-là : Prêt à échéance 50 semaines, taux en hausse de +2,21%. Prêt à échéance 24 semaines à un taux en hausse de +23,87%. Et prêt à échéance 13 semaines à un taux en hausse de +38,47% ! Le fameux mur de la dette se rapproche pour nos peintres, non ?

Bercy beaucoup ! On savait que Pierrot le Fourbe, Mosco pour les intimes, en foutait pas lourd dans ses fonctions ministérielles. Aux beaux jours, on l’a vu, souvent, attablé en pleine après midi dans un café près du Sénat à Paris, en terrasse, galamment accompagné. On a constaté également qu’il avait le temps de se mettre en scène avec sa jeune compagne, d’une vingt-cinquaine d’années sa cadette. On a noté qu’il avait eu le temps d’écrire un livre ou, plus vraisemblablement, qu’il avait eu les moyens d’en faire écrire un sous son nom. Forcément, ça a fini par se voir. Aussi, quand le prof d’allemand tente de reprendre la main, c’est sur lui que ça tombe, le plus évanescent, comme on dit en coulisses. On pourrait disserter sur le fait que choisir actuellement la fiscalité pour tenter de se redonner une existence et une crédibilité témoigne d’un sens politique aussi développé que le goût d’un footballeur pour le grec ancien. Résultat : l’annonce de la « remise à plat de la fiscalité » s’est faite sans lui. Ainsi que les prochains remplacements dans son administration… Humiliation, vous dites ? Faut dire qu’il y met du sien pour passer pour un peintre, Pierrot ! Depuis près de 20 mois de présence à Bercy, l’un de 7 ministres dont il a la tutelle ne l’a vu en tête à tête que… 3 fois ! Et encore, à la demande dudit ministre ! Un député souffle que “Bercy ne répond plus” alors que l’Assemblée vient d’achever l’examen du projet de loi de finances 2014. Mon ami Pierrot a d’ailleurs brillé par son absence lors des débats ! Il y a même une semaine où il n’est venu qu’une fois, pour l’examen d’un amendement sur… la fiscalité des animaux domestiques ! Faut dire que c’est un sujet qui le concerne, les médors et les ronrons ! Sur Twitter, chacun peut suivre la vie de Hamlet, son chat. C’est Marie-Charline, la jeune étudiante qui lui fait, notamment, la soupe qui y raconte la vie de la bestiole. Et le papa au minou voudrait piloter la 5° économie mondiale…

Pierrot le fou, toujours. Quelle semaine, mon Pierrot, quelle semaine ! Tu as compris que tes jours sont comptés à Bercy et que, si tout se passe comme prévu, tu iras cachetonner à Bruxelles après les européennes. Il était en Chine, pour assurer le service après-vente du déplacement de pépère, et il en est rentré mercredi. Il avait prévu de rentrer les mains pleines de contrats commerciaux, de commandes juteuses, de business à venir, de promesses d’investissements… Hélas, il n’a ramené que des leçons d’économie de marché… Pour un socialiste français, prendre des leçons d’économies de marché chez des communistes, ça se pose-là ! Mais en Hollandie, c’est possible ! C’est ça qu’est bien, non ? Les deux pays se sont fendus de communiqués polis et positifs pour indiquer qu’ils s’engageaient à “renforcer leurs échanges commerciaux et leurs relations d’investissement. Mais au-delà de ces relations épistolaires franco-chinoises, les caddies sont restés vides. La leçon d’économie a en revanche été d’une rare pertinence : “Nous sommes dans un univers concurrentiel mondial » indiquent les Chinois, « et la concurrence a cette immense vertu que celui qui gagne un marché est celui qui est le meilleur”. Sous-entendu, les Français ne sont pas les meilleurs en termes de compétitivité, de sécurité et de transparence. Pigé, Dunoeud ?

Leçon (cinglante) de chinois… Les chinois ont expliqué le pourquoi du comment à Pierrot en 3 points. Pas un de plus. Premièrement, la France est très compliquée à comprendre, sa fiscalité et ses codes changent tous les jours. Deuxièmement, la France ne réussit pas à faire les réformes nécessaires pour rassurer les investisseurs. Et enfin, la France a un problème de stabilité fiscale et sociale incompatible avec un investissement à long terme. Bref, le discours chinois a recoupé ce que toutes les institutions internationales disent à pépère et à ses peintres depuis des mois…Le fait que Pierrot le fou ait pris cette leçon d’économie à Pékin et non à Washington ou à Berlin, c’est délicieux. Enfin, si on est cynique. Sinon c’est à chialer..

« C’est moi Nono, le petit connot »… Le vicomte en Berlutti, celui qui n’en finit plus de ne pas redresser grand chose d’autre que sa mèche de cheveux, l’improductif de Bercy, la grande gueule de l’industrie a été à la fête cette semaine. Une grande sortie qui doit tout à la communication, rien à la politique ni au bon sens. Il a reçu en début de semaine, dans son clapier du ministère, le PDG de Huawei venu donner des garanties à la France pour investir et apporter des fournitures à l’Europe. Il faut dire que Huawei est le leader mondial des équipements télécoms et tout le monde à Paris était aux petits soins pour lui. Or le même jour, toute honte bue, il fait un sermon en faveur du “made in France” et surtout bouscule la centrale d’achat public en lui reprochant de ne pas être assez franco-française dans ses choix. Les étrangers à qui on dit de venir en France et qui entendent cela, et hallucinent !!! Pauvre cloche ! La centrale d’achat public est là pour faire des économies, et pas pour acheter français. En fait, ces peintres ne comprennent vraiment rien à l’économie mondialisée : le problème n’est pas d’être moins cher, mais d’être les meilleurs ! Et c’est sûr que de ce point de vue-là, on n’est pas aidé…

Promesse tenue ! Quand on n’a plus aucune crédibilité, quand on ne sait plus ni quoi faire ni quoi dire pour essayer de sauver la face, il ne reste pas grand échappatoire : promettre des trucs qui existent déjà ! La presse, aux ordres, reprend l’info que je lui vomis à la figure et comme elle ne fait pas son boulot, seule une poignée de réactionnaires factieux relèveront la supercherie. Il ne me restera qu’à les traiter de fascistes, de France rance et de comploteurs contre la République (je m’afficherai avec Taubira pour ma déclaration télévisuelle…) et le tour sera joué. Cette semaine, pas moins de 2 ministres ont donc eu recours à cette méthode bien huilée : Cazeneuve et Le Foll ont en effet annoncé une mesure qui existe depuis… 4 ans ! Interrogé par Yves Théard qui lui demandait s’il était prêt à répondre favorablement à la demande de défiscalisation des dons en nature, Cazeneuve, tout sourire et sans le moindre complexe, s’est permis de fanfaronner : « oui, bien sûr, le gouvernement y est favorable. Les dons en nature… seront éligibles dorénavant aux avantages fiscaux liés aux dons et au mécénat. Une instruction fiscale en ce sens sera publiée dans les prochains jours ». Et Le Foll de lui emboîter le pas concernant le secteur agricole. Or ce dispositif existe depuis juillet 2009, mis en place par Bercy sous Sarkozy : 60% du montant des dons en nature sont défiscalisables. Ca passerait pour de l’amateurisme, passe encore, on connait tous la valeur de ceux qui nous gouvernent aujourd’hui. Mais il est très probable que ce soit bien pire : du cynisme et du calcul. Que voulez-vous, on a les gouvernants qu’on mérite.

Chers retraités… de la fonction publique ! Un rapport du Conseil d’Orientation des retraites annonce clairement la couleur : en 2012, la facture des retraites de la fonction publique d’état s’est élevée à 54 milliards et 37 milliards a été payée par les subventions… donc les 3 quarts des retraites des fonctionnaires sont payés par le travail des salariés du privé. A titre de comparaison, 83% du montant des retraites du privé est supportée par les actifs. 3 raisons : d’abord, il y a plus de retraités que d’actifs chez les fonctionnaires ! Ensuite, le mode de calcul : le salaires des 6 derniers mois sert de base de calcul pour les fonctionnaires (contre les 25 meilleures années dans le privé !) Et enfin, forcément, l’âge de départ à la retraite est bien plus précoce chez les fonctionnaires. Sans blague ! Et si la justice, la vraie, c’était que les fonctionnaires paient pour leurs retraites ?

A part ça, nos élus ont du talent. En tout cas, ils sont payés comme s’ils en avaient ! A paris, chaque adjoint de Delanoë coute à la collectivité la modique somme de 660 000 euros par an ! Rentrent dans cette somme rondelette le salaire bien sûr mais aussi les salariés de chaque cabinet, la voiture de fonction etc… Il paraît que Berty s’est énervé tout rouge devant les fuites de ce genre d’infos….

A part ça, tant qu’à donner dans le communautaire, autant y aller franco. Un rapport remis à la sénile Delaunay, préconise la création de maisons de retraites pour vieux gays. Sans doute que dans les maisons de retraites hétéro (donc homophobes, forcément), les racistes piquent la purée des gays à la cantine… A part ça, il n’est désormais plus possible pour la police d’utiliser la géolocalisation dans ses enquêtes. Une circulaire de Taubira datée du 29 octobre est claire : le ministère de la Justice étend l’interdiction des mesures de géolocalisation à « toutes les enquêtes diligentées sous la direction du procureur de la République : flagrantes, recherches des causes de la mort ou de la disparition ou d’une personne en fuite. » Criminel, un métier d’avenir…

Allez, bon weekend et bon courage.

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    pépère dit = ça prendra le temps qu’il faudra ? LE DEBUT DE LA FIN .
    Les Elites du bilderberg ont eux mêmes dit ça prendra le temps qu’il faudra ! pour faire QUOI ?Détruire les états-nation pour mettre en place un ( Nouvel Ordre Mondial ) ? dirigé par les élites mondialistes NON ELUS PAR LES PEUPLES ? DES CHAROGNARDS /EQUARISSEURS DE PEUPLE . LES USA/UE et nos UMPS COMPLICES ont tous orchestrés depuis des décennies “” la croissance Zéro “”mettre en place de la compétitivité = une arme de destruction MASSIVE de notre France . POURQUOI NE PAS PAYER TOUS LES SALOPARDS DE BRUXELLES 4 euros de l’heure ? Tarif des découpeurs de porcs qui viennent des pays de l’est UE ! découpeurs de peuples ou de porcs ? MËME SALAIRE . ON CE MOQUE DE QUI ?
    VU que les criminels sont mieux traités que nous ?
    VOIR sur (( Google = prison luxe de NANCY .)) TOUS EN PRISON = choix des menus / canal plus Tv / salle de sport/ jeux /loisirs + déplacement d’œuvres d’arts de nos musées nationaux +++ALORS que dans nos régions de France
    nos retraités ne peuvent plus payer les notes de chauffages ?
    NI LES LUNETTES/ NI LES DENTIERS ? SCANDALE .
    LE MELENCHON a la BASTILLE ? qui fait l’élection de HOLLANDE avec ses amis les drapeaux étrangers ? élection de HOLLANDE ? Avec les votes de MELENCHON LE ROUGE.

  2. katlen dit :

    Merci, merci, vous avez le sens de l ecriture pour nous faire sourire…Et oui Quelles sont ces c.. qui nous ont mis ce tas de fu… au gouvernement…Deja cette photo qui restera sur son identite en regardant sa montre a l envers il faut le faire..Mosco qui vise la presidentiel de l Europe pour les finances, ON Reve lui qui dort dans des reunions, c est a ce demander si il arrive a dormir la nuit humm..Povre France..dans l espoir que notre pays ne devienne un champ de mines et resiste a tout ces pedos vicieux de gauche

  3. Pierre dit :

    De plus en plus délirant ce régime socialo….
    Heureusement que Nikko arrive à nous faire sourire avec autant de déliquescence…

  4. Boulba dit :

    Néanmoins nouvelles rassurantes sur les enfumages de gauche: le bide des “manifs” de Méchantcon et des professionnels subventionnés de l’antiracisme, malgré le coup de pouce des médias habituels .

  5. Daniel pilotte dit :

    Le président hollande n a pas de peps nous savons pourquoi son surnom est flanby , il fait parti de la gauche moderne s enrichissant sur le dos du peuple genre S D F ; s en difficulté financières .

  6. amazonia dit :

    LES MEDIAS ? sur ordre =ne pas parler des vrais sujets qui “”dérangent le peuple “” chutt silence on nous parle toujours des histoires de trou du “”Q”” / la prostate de 2011 de hollande ? et pourquoi pas le jour de son dépucelage ? Par une pute ou pas ? A QUEL AGE ?
    les Français ont un gd raz le bol des conneries médiatiques !
    ils ont oublier de nous dire dans quel tuyau madame tweetweiler souffle pour déboucher les neurones de françois !
    car il doit avoir les esgourdes ensablées ! il n’entend rien ??
    LE CLASSEMENT = la honte française !
    avant l’éducation de l’école = les parents doivent faire le dressage complet de leurs enfants mal éduqués a la maison !
    et savoir que d’un âne on ne fait pas un cheval de course .

  7. Max dit :

    Super Nikko, comme toujours !

    Plus de 50% des actifs payés par de l’argent public : le vrai poids de l’Etat français

    http://www.atlantico.fr/decryptage/plus-50-actifs-payes-argent-public-vrai-poids-etat-francais-jean-philippe-delsol-916481.html#6YZJR0IlUKWaJxf8.99

  8. Duret dit :

    Théâtre du Rond-Point : barbecue antiraciste et bal des faux-culs…
    Quand les historiens des siècles à venir observeront notre époque, ils auront de quoi s’exploser la rate et les zygomatiques.

    http://www.bvoltaire.fr/nicolasgauthier/theatre-du-rond-point-barbecue-antiraciste-et-bal-des-faux-culs,43374?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=2506e6a6d9-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-2506e6a6d9-24150345

Laisser un commentaire