Une semaine en Hollandie, #60

Rédigé par nikkopol le 06 décembre 2013.

hollande_montre

Encore une formidable semaine pour l’exécutif avec un savant mélange d’incompétence, de couacs et de foutage de tronche de la France d’en bas… C’est donc une semaine de très très haut niveau dont voici un petit tour d’horizon…

Nos élus ont du talent. Ainsi le très médiatique Patrick Menucci, candidat socialiste à la mairie de Marseille, semble se faire rattraper par la patrouille. Après avoir vomi sur son ancien mentor, Guérini, le voilà tout prêt de tomber pour une affaire de « prise illégale d’intérêt ». Rien que ça. De nombreux documents et témoignages, dont ceux d’élus ou de fonctionnaires de la région, ont confirmé le rôle particulier de Patou dans l’attribution de grasses subventions à l’UFM13, l’Union des Familles Musulmanes du département, pour un montant de 150 000 euros. Association, bien voyons, qui est dirigée par son assistante parlementaire et suppléante. Tout ça fleure bon la Provence, la garrigue, le clientélisme et la corruption…

Exfiltration. Formidable Hollandie. Partout où ça se chicorne un bout d’héritage électoral, le bon pasteur passe, appose ses mains et règle le problème. Ainsi à Montpellier où se côtoient un héritage clientéliste compliqué (celui de Frêche) et des habitudes mafieuses avérées (Navarro), chaque petit coq socialiste y est allé de sa déclaration d’amour pour la perspective d’un fauteuil de maire. Sans doute le plaisir infini de se frotter à un endettement municipal record, à un chômage endémique incompressible, à une insécurité insoluble… En déplacement aux frais du contribuable, le prof d’allemand à la retraite qui fait office de premier ministre français, a clarifié la situation, puisque c’est là tout l’objet de sa mission. Il l’a d’ailleurs lui-même annoncé mardi : Hélène Mandroux, maire sortante, « passe la main et a fait un excellent travail à la mairie ». C’est bien de nous informer, Dude, c’était un sujet majeur de crispation des français. D’ailleurs, le moindre élu qui arpente les marchés de France et de Navarre vous le disait : « oui, madame, on va s’occuper du chômage, de la précarité, de l’insécurité…. » « Ah, non pas du tout, Mr le député, on s’en fout de tout ça. Non, nous ce qu’on voudrait, c’est qu’Hélène Mandroux ne se représente pas à la mairie de Montpellier »…. Pas ingrat, le prof lui a promis une « mission » dans les prochaines semaines… Ce qui, en Hollandie, veut dire : « tu fermes ta gueule, tu va prendre la 508 de fonction et le salaire qui va bien et tu arrêtes de nous faire chier avec ta mairie de merde. » On commence à les connaître…

On veut bien caser les copains mais faut qu’ils aient le bon goût de la fermer. Ainsi Anne Lauvergeon cette semaine. L’ex-présidente d’Areva, Hollandiste de la première à la dernière heure, a osé émettre de sérieux doutes sur la capacité de la France à réduire à 50% la part du nucléaire dans sa production d’électricité d’ici 2025. Mardi matin, sur France Inter, elle a laissé entendre que ce délai serait probablement repoussé tellement il n’est pas « réaliste ». Argumentant, elle a souligné dans un élan de sincérité et de lucidité évident que cet objectif posait un problème grave puisqu’il supposait l’arrêt d’une vingtaine de réacteurs nucléaires. Rien que ça. Oui, mais Anne, en Hollandie, vois-tu, on n’aime pas la sincérité, ni la lucidité, encore moins la vérité toute nue. Résultat, l’Elysée s’est fendu d’un communiqué apte à rassurer le peu d’abrutis qui croient encore aux promesses de pépère : « les engagements du président formulés lors de la conférence environnementale seront bien évidemment respectés ». Dis donc, Dupont-Lajoie, tu sais qu’on se précipite tous pour croire à tes promesses, surtout celles que tu balances en l’air à horizon 15 ans…

France Orange Mécanique. Comme pas grand monde n’en parle, comme dès qu’on dit « insécurité » dans ce pays, on entend pour toute réponse « fantasme et fascisme », essayons ici de relater les faits. Bobigny (93), lundi soir. Une femme de 28 ans sort du Mc Do et se fait poignarder par un enfant d’une dizaine d’années qui venait de lui demander de l’argent. Barbarie ? Dans la Marne, la semaine dernière, un bijoutier a abattu son agresseur. Il a été mis en examen. Force est de constater que le braquage s’est démocratisé ! La police appelle d’ailleurs ça « le braquage de proximité », un peu comme vous et moi allons au bout de la rue chercher le pain… Le péri-urbain et la banlieue sont en train de se rencontrer. Et le résultat n’est pas joli à regarder… Merci qui ?

Ca baisse, mais pas là où on l’avait dit (et où accessoirement, on s’y était engagé). Les députés étudiaient lundi le budget rectificatif 2013. L’état devait réduire la voilure, cette année. On allait voir ce qu’on allait voir, enfin un budget en baisse, pour la première fois depuis la guerre (de 100 ans !). Le déficit entre recettes et dépenses devrait atteindre 72 milliards. Un gouffre par rapport aux engagements du gouvernement. On s’étonne de constater que les recettes ne sont pas au niveau attendu. C’est sûr qu’en tablant sur 0,8 de croissance (alors qu’elle sera proche de zéro), les rentrées sont plus faiblardes. Et puis en ponctionnant ménages et entreprises, ceux-ci consomment moins (donc moins de TVA) et celles-ci investissent moins (donc gagnent moins donc paient moins d’impôt sur les sociétés). Il y a une forme de logique, finalement. Mais surtout les dépenses de l’état continuent d’augmenter, de l’ordre de 2,5 milliards, alors qu’on nous parlait d’économies. Pour vous et moi, un mec qui prend 2,5 kilos par an n’est pas un mec qui maigrit. Mais pour Bercy, faut croire que si. Ou bien qu’ils nous prennent vraiment pour des cons. Pire, la dépense augmente alors même que le poids de la dette (les intérêts) est inférieur à l’exercice précédent (45 milliards contre 46,3 en 2012). On sait qu’on va dans le mur. La seule et vraie question, c’est quand est-ce qu’on se le prend…

Quand on ne sait plus quoi faire… On fait n’importe quoi ! Ainsi pépère qui perd pied depuis de longs mois dans les sondages de popularité. D’ailleurs, sympa, les médias n’en rajoutent pas, et essaient de sortir des chiffres pas trop catastrophiques de la litanie déprimante des enquêtes d’opinion ! Quoi qu’il en soit, cette semaine encore, pépère dévisse, ce qui est un comble pour un culbuto. Alors il fait n’importe quoi. Ainsi lundi soir, il est allé « incognito » dans une association d’aides aux familles dans le 18° arrondissement de Paris. Tellement incognito qu’on a trouvé une photo de lui le lendemain à la TV ! Et quelle photo ! Une superbe plongée sur sa bonne vieille tronche de vainqueur, portant avec un bébé dans les bras. Un symbole des plus terribles : empoté, gêné, l’air de ne pas savoir vraiment comment faire et comment s’y prendre avec le môme… Un peu à l’image d’une France qu’il tient mais qu’il n’aime pas. D’un peuple qu’il porte mais dont on voit très bien qu’il n’est pas compétent pour ça.

Sondage toujours : l’Ifop pour le Figaro a publié un sondage en forme de boucherie. Les français l’annoncent clairement : ils veulent que les efforts portent maintenant sur les dépenses et souhaitent donc que le pays compte moins de fonctionnaires. Les seuls fonctionnaires représentent 22% des actifs alors que la moyenne de l’OCDE est autour de 15%. Une paille…. Pire, ces 30 dernières années, le nombre de salariés privés a cru de 16% alors que l’emploi public a grossi de 36% ! A cela, il faut ajouter les 2 millions de salariés du secteur parapublic. Plus les 1,6 millions de salariés du secteur associatif qui sont rémunérés par une cohorte de subventions publiques, nationales ou locale. Résultat : plus de 50% des actifs français sont payés par l’Etat…

La pensée juste. Il a été demandé cette semaine à la Société Générale de retirer une campagne de pub parce qu’un visuel pose problème. C’est la division « métiers de la finance » du lobby LGBT qui est à l’origine de cette demande concernant un produit de complémentaire santé. « Protéger vous et votre famille », avec un visuel d’un « découpage » d’enfants d’une famille telle qu’elle existait dans sa représentation évidente il y a encore quelques mois, à savoir un papa, une maman et 2 enfants. Et bien ce n’est plus possible sans porter atteinte à certaines personnes qui semblent habitées par une mission, une sorte de croisade d’un nouveau genre… la destruction de la famille telle qu’elle est biologiquement ! Ainsi, la Société Générale a du retirer ce visuel et s’en expliquer sur son compte Twitter : « Nous faisons des recherches sur la provenance de ce visuel de toute façon contraire à nos engagements ». Donc la personne en cause sera punie… Une implacable entreprise de destruction est à l’œuvre. Et si je me promène en ville avec ma femme et les enfants, ai-je un comportement qui incite à l’homophobie ? Va-t-on m’arrêter pour m’afficher ostensiblement hétérosexuel ? Je crois que la France a marché dans le totalitarisme. Et du pied gauche…

Méluche et ses copains des médias. Jean-Luc l’énervé n’a, traditionnellement, pas de mots assez durs pour la médiacratie, cet entre-soi journalistique qui ferait tout, selon lui, pour l’empêcher d’accéder au pouvoir. Or cette semaine, on s’est rendu compte que notre révolutionnaire en bois n’était pas contre de temps en temps une petite manipulation des esprits, avec la complicité de ces mêmes médias. En marge de sa manif pour une révolution fiscale samedi dernier, Méluche était en direct dans le 13h de TF1. L’image, bien révolutionnaire comme il faut, le montrait au premier rang d’une manif dense, garnie, déterminée et joyeuse. Joli image, belle envolée du trotsko de service, et tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Malheureusement, habitait légèrement en surplomb de la scène d’interview un journaliste qui a pris une photo, décadrée de ce grand moment de vérité. Il apparaît sur ce cliché que la mise en scène est évidente : quelques manifestants triés sur le volet, qu’on a entassés dans le champ de la caméra pour faire un joli fond. Il n’en était rien. Grossière manipulation vite démasquée tellement la photo de la scène, la vraie, a fait le tour du net en quelques heures pour arriver dans les rédactions. Le CSA s’est « saisi » de l’affaire. Ben voyons…

Le bateau prend l’eau, retour aux vieilles recettes. Pépère n’ayant plus rien ni à promettre ni à décider, il n’a désormais plus qu’un but : durer. La gauche ayant une nouvelle fois échoué dans la conduite des affaires, elle ses recroqueville sur ce qu’elle sait faire le mieux : des leçons de morale en appelant au fascisme dès qu’elle le peut. Ainsi ces derniers temps, parce qu’une gamine idiote aurait insulté Taubira, la voilà qui entonne son couplet traditionnel de la République en danger, de la bête immonde prête à bondir, du fascisme à nos portes. Elle est prête à tout pour nous faire croire ces sornettes, même à remplir quelques théâtres parisiens : se retrouver dans l’entre- soi germanopratin et insulter le peuple qui ne sait pas ce qui est bon pour lui, ce con, voilà un plat de fin gourmet idéologue ! On est tellement bien qu’on se laisse un peu aller, on laisse partir une petite diarrhée verbale, un peu comme le vent à la fin d’un bon repas familial un peu trop riche. Mais comme on est entre nous, on ouvre les vannes, après tout, on est tellement bien, hein, Tintin ? Bedos père s’est donc abandonné dans une tirade dont il a le secret, et le problème c’est qu’il l’a faite aux médias, sa tirade. « Le Pen fait la campagne de Hitler », a-t-il déclaré tout en retenue et en nuances. Je ne suis pas certain qu’Hitler ait jamais fait beaucoup de campagnes électorales, mais le rapprochement est peut être un tantinet exagéré. En même temps, les sorties de routes et les traces de pneu, il connaît, papy…

Pendant ce temps-là, on coule. Les plans sociaux s’accumoncellent, et cette semaine ce sont les librairies Chapitre qui ferment le rideau, avec plus de 1000 emplois foutus en l’air. « L’acte 2 de l’exception culturelle française », sans doute, comme le souligne Serge Ferderbusch… L’INSEE a d’ailleurs publié jeudi son rapport trimestriel sur le chômage. Or, pour l’organisme d’état, c’est clair : au 3° trimestre, le chômage a continué d’augmenter. Mais tout va bien pour les peintres qui nous gouvernent !

Ordimini. Voici un geste passé totalement inaperçu mais qui vaut de l’or ! Sans doute au nom de la pluralité, de la diversité et autres services rendus, le gouvernement a purement et simplement effacé une dette de 4 millions d’euros que lui devait le journal L’Humanité. C’est un amendement au projet de loi de finance rectificative 2013 qui a été déposé et voté ! L’amendement explique que “L’Humanité ne peut faire face au remboursement de sa dette contractée auprès de l’État (…), parce que ses résultats financiers sont très faibles et qu’elle ne possède plus d’actifs”. “Par conséquent, il est nécessaire d’abandonner cette créance”. Ben voyons. Ce sont donc les impôts du contribuable qui financent le journal communiste, puisque d’un coup d’éponge magique comme sur les ordinateurs des enfants, on efface la modique somme de 4 millions ! Soulignons enfin que ce fleuron de la presse française est le journal le plus subventionné sur la période 2009-2011 si l’on rapporte les montants des aides perçues à sa diffusion (0,48 euro par exemplaire), indique la Cour des Comptes. Il a touché 6,8 millions d’euros par an en moyenne. Merci nous…

A part ça, le coréen national, John-Vince Place-to-Bese lance à son tour dans le Concours Lépine fiscal. Il a lancé cette semaine une idée de taxe sur les mégots de clope, à la charge des fabricants de tabac. Ils n’ont donc aucune limite… A part ça, le SAV du Sapin. Le ministre du travail a déclaré cette semaine au sujet de Pépère que « derrière le gentil, il y a celui qui sait décider et qui sait éventuellement trancher ». L’utilisation de l’adverbe « éventuellement » est absolument croustillant… A part ça, tout fout le camp, même ses plus fidèles soutiens. Booba, rappeur français domicilié à Miami, est revenu dans Libé cette semaine sur la taxe à 75% de son président. « Je payerai jamais 75%, ça je te le dis. Dans aucun business ça existe, c’est de l’esclavage. On te met dans un champ de coton ». Pépère traité d’esclavagiste, c’est soyeux… A part ça, rien.

Allez, bonne weekend et bon courage.

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. Bidule dit :

    Encore un article de pleureuse…

    • Pierre dit :

      C’est vrai qu’il y a de quoi pleurer sur l’incompétence et la gabegie des socialos….

      Heureusement Nikko a le mérite de nous faire sourire. Bravo !

  2. amazonia dit :

    HOLLANDE ? c’est reparti pour un tour ! LE VA T’EN GUERRE .
    Les pays d’Afrique sont libres et les méchants blancs ont fait repentances . Alors vu le nombre de grand pays qui creuses en AFRIQUE pour ce faire des couilles en or ?
    CHINE/ BREZIL /USA fond de pensions +multinationales UE ? POURQUOI SEULE LA FRANCE ? part en guerre EN AFRIQUE ?
    UN GRAND HOMMAGE A MONSIEUR MANDELA ; OK normal /logique Une grande perte pour tous les Africains .
    Dommage que les jeunes Africains qui font des études en UE et en France ? ET LES ARTISTES ou SPORTIFS = grandes gueules pour accusés les français de racisme ? POURQUOI ils restent en France ? ET NE FONT PAS LEUR DEVOIR ? Pour construire les divers pays d’Afrique ? CEUX QUI ONT FAIT DES ETUDES ET ONT DU FRIC ? Ils font quoi ! pour l’Afrique !
    RIEN . LES THURAM/ NOAH ET AUTRES ? plus simple d’insultés les français que de construire leurs pays d’origines!
    POURQUOI ?depuis des décennies les chefs Africains qui n’ont aucune honte de détournés l’argent de leurs peuples ?
    ALORS LES DONNEURS DE LECONS LES NOIRS DE FRANCE ET UE
    ILS FONT QUOI ? pour leurs pays ? LES SOS RACISME ? EN AFRIQUE ? toujours des esclaves exploités par leurs frères noir ! ALORS LES SOS ? avant d’accusé toujours les méchants blancs URGENT DE FAIRE LE MENAGE DANS SON PAYS .

    Aujourd’hui ! c’est chez nous qu’il y a des viols /agressions/
    vols / des machettes et poignards de barbares ?
    HOLLANDE = incapable de faire le ménage en France ???

  3. Max dit :

    Toujours excellent !

  4. Daniel pilotte dit :

    Dommage que son opération chirurgical n a pas été révéler lors de sa candidature a la présidentielle de 2012 il n aurait pas été élu et nous saurions plus heureux ou alors si cela a été révéler par qui ? J ai raté un épisode .

  5. amazonia dit :

    Mendela !qui libère l’Afrique du sud de ses chaines psy !! un hommage de faux culs mondialistes . ILS SE DETESTENT TOUS.
    Hollande président ! traine encore son 1er boulet de France La Trierweiler et son chapeau ridicule = pauvre fille !
    DEJA 2 jeunes français mort ! pour des sauvages des clans et tributs de barbares qui découpent des humains comme des poulets / ils tuent a la machette / coupe choux / couteaux /sabres / dépecer /découper / violer ??
    LA FRANCE N’A RIEN A FAIRE DANS UN PAYS LIBRE .
    les méchants anciens esclavagistes a sens unique a qui la TAUBIRACAILLE demande toujours repentance ? stop .
    EN AFRIQUE DU SUD ET DU NORD =il y a toujours des millions d’esclaves (( mis en esclavages par leurs frères NOIRS/gris . ))

Laisser un commentaire